Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

De la franc-maçonnerie ordinaire.

C'est un vieux film Ina.fr (pour les dossiers de l'écran) que je vous présente dans cet article. A cette époque, décembre 1975, la GLFF comptait seulement 3000 membres, le Droit Humain 4000 membres – la GLNF, 1000 membres, le GODF affichait glorieusement 23000 membres, alors que la GLDF 11000 membres.

La mise en scène est remarquable, le choix musical a un petit côté Fantomas attendrissant et le micro-trottoir des vous&nous qui coupent les séquences est un bon truc.

La franc-maçonnerie a toujours utilisée les médias de son temps pour "se dévoiler". Les témoignages des frères (GODF, GLDF ...) montrent que les questions de "dévoilement" sont les mêmes qu'aujourd'hui.

Cependant, pour ce qui parait être encore aujourd'hui un dévoilement malsain de nos rituels, une atteinte à nos principes et engagements de "secret", l'était beaucoup moins en 1975. Ce film de plus d'une heure, nous en montrent une bonne partie - et officiellement - puisque nous pouvons assister à l'entrée du Grand Maître de la GLDF et de son Conseil Fédéral après l'ouverture des travaux - en grande pompe - avec lecture d'une planche. De même, la GLDF nous présente une cérémonie de Saint-Jean avec une chaîne d'union. La séquence se déroule dehors, aux flambeaux et sous la pluie.

Je note qu'ils acceptaient des cameras et des spectateurs profanes, hommes et femmes, en 1975, pour nous jouer les vierges effarouchées concernant la non-mixité en 2013. C'est, bien sûr, une remarque en passant.

Des maçons présentent, avec beaucoup d'affectation, les "fraternelles" de parlementaires du GODF, expliquant comment elles orientaient (peut-on parler au passé?) les votes du Parlement.

Le film se termine par une chaîne d'union, suivi d'un chant, autour du (supposé) cercueil d'un frère dans un cimetière.

Le Droit Humain est évoqué à la 37ème minute du film et assez brièvement. On peut voir une loge de la GLFF, soeurs en robes noires, sans tablier, installant le temple.

Est-ce nous, soeurs et frères, qui avons besoin de retrouver nos livres, notre passé, notre histoire pour nous éclairer - réfléchir - sur notre propre société et débarrasser de nos propres débats stériles? Ce film appartient au profane. C'est, peut-être là qu'il faut chercher les réponses à nos questions.

De hier à aujourd'hui, nous n'avons pas avancés.

Lilithement vôtre,

Film Ina.fr de décembre 1975, Antenne2 (Dossiers de l'écran)

Partager cet article

Commenter cet article

annette 23/11/2013 16:56

Merci ,effectivement ,je me pose de plus en plus de questions apres tant d'années !Avancé sur le chemin perso ok mais pour l'humanité ???

Leflaneur 18/11/2013 16:44

Je confirme, il s'agit bien de la GLNF et du GM Derosière qui a été en charge de 71 à 80.

La Maçonne 19/11/2013 20:27

Merci! Je vais faire la modification.

Fabrice 17/11/2013 18:11

C'est un film ancien. Bientôt quarante ans. Un film qui est une étape d'extériorisation mais pas la première. En 1968, sous la grande maîtrise de Paul Anxionnaz, le Grand Orient avait déjà participé à un documentaire dans lequel une cérémonie était filmée.

LeFrancmac 15/11/2013 10:29

Sauf erreur de ma part, j'ai quelques remarques concernant ton billet.
L'entrée du GM (1'30) se passe à la GLNF vu les décors, et les bannières en fond (et non à la GLDF). Finalement on voit que les reportages récents ne sont pas si exclusif. la GLNF l'a refait récemment (http://www.wat.tv/video/enquete-revelation-sur-franc-31zzr_31z3h_.html).

à 16'20 c'est normal qu'ils acceptent les caméras et les profanes (H ou F) c'est une tenue blanche ouverte ce qui est notamment reconnaissable au fait qu'ils ne portent pas de tabliers. C'est justement le principe de cette tenue: conférencier profane et public mixte profane/FM. Une petite remarque en passant.

Merci pour cette trouvaille que je n'avais pas repéré.