Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Une obédience mixte, théiste et laïque (Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité).

« Système formé d'éléments de matière différente, et par conséquent l'humanité dans sa globalité. Il s'agit de rassembler les hommes et les femmes de tous horizons dans le respect mutuel de leur différence et de leur égalité principale » est la définition de la mixité, indiquée dans la page accueil du site de la Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité.

Pour Marcel Laurent, Grand Maître, il s'agit effectivement d'un des piliers de l'obédience. Il ne peut concevoir une mixité d'appareil, c'est-à-dire une obédience qui serait composée de loges masculines refusant la visite de sœurs, cohabitant avec des loges mixtes. La mixité est un principe, mais aussi une réalité.

La GLCS est née en 2003, sous l'impulsion de quelques frères de la GLNF. Elle propose aux sœurs et aux frères une démarche théiste, c'est-à-dire avec l'obligation de la « croyance en un dieu révélé » et affirme son respect à la Laïcité, étant adogmatique.

Aujourd'hui, la Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité compte 780 frères et sœurs. Elle est composée de plusieurs loges, à Paris, dans l'Ouest et le Sud de la France, ainsi qu'en Pologne. Marcel Laurent m'a expliqué qu'ils avaient fait le choix de développer l'obédience en privilégiant la qualité initiatique, préférant par ailleurs des candidates et candidats cooptés, bien qu'ils sachent répondre à des candidatures spontanées. Leur actuelle structure ne leur permet pas de répondre à des candidatures hors de leurs actuelles implantations. De plus, les fondateurs ont connu les méthodes de recrutements de la GLNF. « Nous ne voulons pas refaire une autre GLNF » m'a expliqué Marcel Laurent.

J'attire votre attention sur « l'Académie de Salomon ». Elle propose 10 séances de 2 heures chacune, organisées en conférences avec proposition de lecture pour approfondir le thème. Elle pourrait correspondre à ce que nous appelons des "instructions". Elle propose, en sus, des conférences sur les différents monothéismes.

La GLCS est une obédience, qui par ses choix, permet de remplir un vide dans les différentes démarches proposées actuellement en France. Les femmes n'avaient pas, en effet, la possibilité d'être initiées dans une obédience exclusivement théiste jusqu'alors. Les obédiences libérales permettent aux femmes croyantes d'être initiées, mais certaines d'entre-elles pourraient souhaiter trouver une structure plus spécifique. Ainsi, la GLCS, du fait de la qualité de sa démarche, peut connaître un développement conséquent dans les prochaines années.

Lilithement vôtre,

Note : Afin d'éviter toute discussion sur la notion d'adogmatisme, qui n'est pas une exclusivité de la franc-maçonnerie libérale, vous pouvez lire ou relire un ancien article de ce blog ici : http://lamaconne.over-blog.com/l-adogmatisme-ce-qui-fait-encore-d%C3%A9bat

Partager cet article

Commenter cet article