Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Ce n'est pas le pantalon qui fait l'homme.

Ce n'est pas le pantalon qui fait l'homme.

Illustration de Ciril K que l'on trouve sur son blog "de l'art ou du maçon" http://www.delartoudumacon.com/ avec bien d'autres encore.

Ou inversement. Cette réflexion – lourde de sens – est ni plus ni moins inspirée de la « journée de la jupe » organisée par des lycées du Pays de la Loire, ce vendredi 14 mai et les réactions qu'elle a suscité.

Les « Journées de la jupe » ont pour origine un lycée professionnelle à Etrelles (35) en 2006. Des initiatives similaires ont été repris par des associations féministes comme « Ni Pute Ni Soumise ». Ces journées ont, généralement, pour objectif que la jupe ne fait pas la pute, que la féminité est un droit, que l'égalité femme-homme n'est pas conditionnée à la tenue vestimentaire. Je ne vous apprends rien.

Que ce soit des lycées – et donc des adolescents – qui organisent leur journée de la jupe n'est pas non plus une anomalie sociétale. C'est dans la jeunesse d'aujourd'hui que l'on trouve les adultes de demain. Ce sont les jeunes qui débarrassés des préjugés des vieux qui construisent notre monde.

Les adultes d'aujourd'hui ont, quant à eux, organisé devant le lycée Clemenceau de Nantes des prières de rue, face à une centaine de jeunes gens, filles et garçons en jupe. C'est un truc pour prendre froid.

Ils dénonçaient à nouveau la « théorie du genre » et donc « l'indifférenciation des sexes » qu'elle prône.

Faire porter des jupes à des garçons et à des hommes est une atteinte à l'ordre naturel des choses.

Un esprit féministe – et donc chagrin – soulèvera une contradiction notable : les femmes portent des pantalons comme les hommes. Devrais-je dire que les hommes portent des pantalons comme les femmes ?

Il apparaît donc que l'indifférenciation des sexes est acceptée lorsqu'il s'agit de femmes s'habillant « comme des hommes . Il existe d'ors et déjà une panoplie de vêtements unisexe – comme le tailleur-pantalon féminin. C'est la femme qui est indifférenciée.

Mettre une jupe légère pour une femme devient dans des milieux populaires dont le niveau culturel et éducatif très bas est inscrit sur nos tablettes en rouge, comme notre Assemblée de députés, l'occasion de procéder à des harcèlements dits « de rue ». C'est aussi dans ces mêmes lieux qu'il y a les plus vives protestations contre « la journée de la jupe » de ce 14 mai, par une députée qui a échappée au programme d'éducation en zones prioritaires et aux bases réflexives émancipatrices féministes.

Il faut dire que la pilule est amère – et je ne parle pas de contraception – même le concours Eurovision, habituellement bien plan-plan, bien « ordre naturel des choses », est entré dans la danse d'une Europe en pleine mutation.

Ce n'est pas la petite robe moulante qui fait l'homme.

Lilithement vôtre,

Lire aussi :

Ceci est une jupe : http://lamaconne.over-blog.com/2014/01/ceci-est-une-jupe.html

Les études de genre expliquées ... http://lamaconne.over-blog.com/2014/02/les-%C3%A9tudes-de-genre-expliqu%C3%A9es-%E2%80%A6-aux-fr%C3%A8res-des-ob%C3%A9diences-traditionalistes.html

Après Eve : http://lamaconne.over-blog.com/2014/05/apres-eve.html

Partager cet article

Commenter cet article

Jean-Yves 20/05/2014 12:32

C'est amusant de voir parfois des FF.°. venir en kilt en Loge. Au REAA ça devrait être la norme...(rire)... Mais une question m'angoisserait: que découvririons nous sous la jupe Ecossaise, lors d'une saute de vent soudaine au sortir du Temple...? Brrrreu... j'en frémis à l'avance...

Onortonkilt 24/05/2016 16:59

Est-ce que les femmes continuent de ne rien porter sous leurs jupe/robes ? Le monde évolue et chacun est libre de porter ce qu'il souhaite sous son kilt.