Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Le CLIMAF : des femmes libres.

La Grande Loge Féminine de France, dès ses premiers instants, a souhaité agir pour l'initiation des femmes en Europe et dans le monde.

Dès 1960, elle a, ainsi, souhaité tisser des liens autant en France qu'à l'Internationale avec les obédiences. Elle a commencé par adhérer à la LUF, fondée en 1905, regroupant des maçons à titre individuel. Des sœurs y ont travaillé, apportant leurs contributions. Or, en 1964, lors d'un congrès de la LUF (à Bâle), un américain Harvey Brown a fait voter l'exclusion des femmes de l'association. Par la suite, la GLFF a adhéré à la ligue internationale Catena, fondée sous l'impulsion de Marjorie Debenham, alors Grand Commendeur de The Order Of Ancient Free and Accepted Masonry, qui souhaitait réunir toutes les obédiences avec lesquelles elle avait construit des ponts.

Seule obédience féminine, la GLFF quitta peu à peu Catena pour créer le CLIMAF – Centre de Liaison Internationale de la Maçonnerie Féminine - avec la Grande Loge Féminine de Belgique et la Grande Loge Féminine d'Italie en 1982. Il regroupe aujourd'hui plusieurs obédiences en Europe, ses « filles » mais aussi des obédiences féminines fondées spontanément en dehors de la France comme la Grande Loge Féminine de Turquie.

C'est le premier mouvement international inter-obédientiel féminin et très certainement un mouvement qui dure. Les obédiences sud-américaines ont fondé de leur côté l'équivalent la FAMAF*, (Fédération de la franc-maçonnerie féminine américaine), qui fut fondée par la Grande Loge Féminine du Chili.

Le CLIMAF : des femmes libres.

Illustration de Yaka - spécialement dédiée aux soeurs courageuses des obédiences féminines - http://yakabd.over-blog.com/

Si les Grandes Loges Féminines militent pour l'indépendance des femmes et leur égalité qu'elle soit économique, culturelle, et spirituelle, elles souhaitent agir en offrant aux femmes du monde un lieu initiatique et une démarche qui leur soit propre. C'est d'ailleurs le principal objectif du CLIMAF, qui demande aux obédiences féminines de permettre aux femmes, là où elles n'existent pas d'accéder à l'initiation. La GLFF compte de son côté plusieurs projets de développement, ayant pour objectif à terme de permettre la fondation d'obédiences féminines. Néanmoins, ces actions sont, tout autant partagées et soutenues, par les obédiences féminines membres du CLIMAF. La Grande Loge Féminine de Belgique a, par exemple, fondé des loges aux Danemark et aux USA.

Tisser des liens entre les obédiences féminines, mais aussi organiser des colloques publics et privés sont les autres missions du CLIMAF.

Chaque année depuis 1982, les obédiences féminines se rencontrent autour d'un thème.

Cette année, le 7 juin 2014, le CLIMAF et la Grande Loge Féminine du Portugal organisent un colloque ayant pour thème « la Laïcité ». Ces journées, dédiées à la maçonnerie féminine en Europe et dans le Monde, prévoient en dehors de conférences aussi des ateliers de réflexion entre les différentes sœurs présentes venant de différents pays.

Il apparaît, en lisant les différents thèmes des années précédentes du CLIMAF sur leur site, que la préoccupation des sœurs dans chaque pays est naturellement tournée vers les droits des femmes, leur liberté et leur égalité.

Lilithement vôtre,

* La FAMAF réunit les Grandes Loges Féminines de Bolivie, Colombie, Mexique, Perou, Uruguay, Venezuela , et d'Argentine. Leur premier rassemblement a eu lieu les 3-5 octobre 2013 à Buenos-Aire.

La LUF 1905 existe toujours. Difficile d'avoir une idée sur le nombre de membres y adhérant. Elle est ouverte aux soeurs. Voici le site pour la France http://www.luf-1905.fr/

CATENA : http://www.catena.org/about.html est toujours d'actualité. Les membres sont peu nombreux. Pour la France, est présenté le "Groupement Maçonnique des Loges Mixtes et Indépendantes".

Le CLIMAF réunit aujourd'hui les obédiences féminines suivantes :

  • La Grande Loge Féminine de France
  • La Grande Loge Féminine de Belgique
  • La Grande Loge Féminine de Suisse,
  • La Grande Loge Féminine du Portugal,
  • la Grande Loge Maçonnique Féminine d’Italie,
  • la Grande Loge Féminine d’Allemagne.
  • En 2006, la Grande Loge Féminine d'Espagne a rejoint le CLIMAF
  • la Grande Loge Féminine de Turquie a demandé sa réintégration en 2007.

Les thèmes et années des colloques précédents :

  • De la réflexion à l’action (Namur - 1992)

  • Nous femmes maçonnes qu’avons-nous à transmettre hors du Temple ? (Bruxelles - 1998)

  • Femmes d’Europe et d’ailleurs, ensemble, pensons le monde (Strasbourg - 2000)

  • Mes Sœurs prenez place ! Femmes d’Europe et d’ailleurs, ensemble prenons place (Bruxelles : Journées des Compagnonnes - 2002)

  • Femmes et Franc-Maçonnes en Europe : Communauté de destin et de responsabilités (Paris - 2003)

  • Les femmes, les intégrismes, la laïcité (Florence - 2004)

  • Femmes et migrations (Lisbonne - 2006)

  • Femmes et pauvreté (Köln - 2008)

  • Quelle pierre la Franc-Maçonnerie féminine peut-elle apporter à la construction européenne? (Florence - 2011)

  • La Tradition maçonnique (Metz - 2012) - 30ème anniversaire du CLIMAF

  • La laïcité (Lisbonne 2014)

Le CLIMAF : des femmes libres.

Le Centre de Liaison de la Maçonnerie Féminine (CLIMAF),

et

la Grande Loge Féminine du Portugal

 

organisent un colloque

 

« LA LAÏCITE»

 

le 7 juin 2014

 

à l’Hotel Real Palácio, 115 rue Tomás Ribeiro, Lisbonne

 

****************

 

PROGRAMME

 

8 h30 – Accueil - Inscription aux Ateliers

 

9 h30 – Ouverture du colloque par la Présidente du CLIMAF et la Grande Maîtresse de la GLFP

 

10h Ateliers de réflexion

Les ateliers seront répartis, si possible, en fonction de la langue choisie et suivant les sous-thèmes :

  • La laïcité, une voie d’émancipation pour les femmes

  • Le sens de la laïcité – son évolution au cours de ces dernières années

  • Laïcité et Parité (femmes-hommes)

  • La laïcité et les institutions religieuses

  • Les limites entre la sphère publique et la sphère privée

  • La laïcité comme processus d’intégration

  • Laïcité : subsidiarité comme principe politique

 

13h – Déjeuner - Collation offerte par le CLIMAF

14h30 - Debat Public sur le thème “Laïcité, garante des Libertés”

avec la participation de V. Zbr, Maîtrese de Conférences, École des Hautes Études de la Sorbonne et I. Pmntl, Docteure en Histoire Institutionnelle et Politique Contemporaine, Université Nouvelle de Lisbonne. (Traduction simultanée portugais/français/anglais.

18h 00 - Tenue solennelle au 1er degré

Cérémonie des feux de la Saint Jean

en présence des Grandes Maîtresses des obédiences du C.L.I.M.A.F.

20h 30- Dîner de clôture musical

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Jean-Louis 18/05/2014 12:20

A mon avis "égalité" c'est féminin. Dommage, dans un article de fond, intéressant par ailleurs d'être interpellé et même ralenti par un orthographe brouillonne qui induit incontestablement un non respect de la langue française. ça commence par là. Désolé, mes SS.:

La Maçonne 18/05/2014 13:45

J'en fais, Fabrice ... Je ne vais pas le nier! Ma spécialité sont les fautes d'accord. J'ai trouvé! "et leur égalité qu'elle soit économique, culturelle et spirituelle" ... Cela passe presque inaperçu ...

Fabrice 18/05/2014 13:30

En plus, je ne vois pas où il les voit ces fautes... Sans doute un vieux grincheux imbuvable...

La Maçonne 18/05/2014 13:18

Je vais remercier Fabrice et Astride Mandos.
1) on demandera à Jean Louis de compter les fautes de Koch et des autres blogs: qui font autant de fautes que moi.
2) de lire l'article "je fais des fautes" sur ce blog.
3) le respect ne se mesure pas à la qualité d'une orthographe, mais à la nature des propos.

Fabrice 18/05/2014 12:44

Jean-Louis et ses remarques sur l'orthographe... quelle condescendance...