Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

"la Maçonne" demande des excuses à Monsieur Géplu

"la Maçonne" demande des excuses à Monsieur Géplu

Suite au commentaire de Monsieur Géplu sur mon dernier article, un de trop, qui affirme que Gadlu.Info s'appelait "Blog Maçonnique" et qu'il s'appelle "blog d'un jeune franc-maçon" que depuis DEUX JOURS!, je met en lien deux articles que j'ai écrit concernant Noé Lamech dans lesquels je reprenais ses logos.

Cela démontre par l'image que Monsieur Géplu souhaite s'arranger avec une vérité qui est bien autre et qu'il cherche vainement à se justifier.

Voir sur ce blog, l'histoire sur le guillemet à « jeune » de GADLU.INFO - pour fêter l' anniversaire de son blog.

http://lamaconne.over-blog.com/2014/03/c-est-l-anniversaire-de-gadlu-info.html

Les 3 petites questions à Noé Lamech - dans lequel apparaît son ancien logo :

http://lamaconne.over-blog.com/2013/10/les-3-petites-questions-de-gadlu.info.html

On connait aussi le fameux article : http://lamaconne.over-blog.com/c-est-quoi-ce-pin-s

Donc, non - je ne raconte pas n'importe quoi. Monsieur Géplu serait mieux avisé de connaitre mon blog.

Mais il est vrai que pour lui, je ne suis pas "une journaliste professionnelle" .... Visiblement, ce Monsieur préfère se raconter une petite histoire plutôt que de regarder les faits en face.

Tous mes lectrices & lecteurs, tous celles et ceux de GADLU.INFO savent très bien que Noé Lamech préservait des liens fraternels et amicaux avec de nombreux blogs - et que par conséquent nous connaissons très bien son entête et son logo!

Je demande officiellement à Monsieur Géplu de produire dans la journée de dimanche une excuse publique - via un article - sur son "blog maçonnique- marque déposée".

Je demande à Monsieur Géplu de renoncer officiellement à son dépôt de nom dans ce même article.

Je ne peux que conclure qu'il souhaitait faire pression sur tous les blogs "qui le dérangeaient" en déposant un nom - commun et utilisé par toutes et tous.

Les manoeuvres et les propos de Monsieur Géplu pour se dédouaner ne font qu'augmenter mon indignation. J'invite Monsieur Géplu à prendre rapidement conscience qu'il a entaché la réputation de son propre blog, et avec lui les autres blogs maçonniques. Qu'en cela il est condamnable.

Je souhaite signaler que je ne suis pas une grande adepte du pardon (trop judéo-chrétien à mon goût). Monsieur Géplu doit comprendre que je lui offre la seule porte de sortie possible pour sauver ce qui lui reste d'honneur - si cela compte pour lui -

Lilithement vôtre,

L'article précédent : http://lamaconne.over-blog.com/2014/05/le-jour-ou-le-blog-maconnique-hiram-be-est-devenu-le-blog-profane.html

Partager cet article

Commenter cet article

Pat Raché 18/08/2014 14:22

"Géplu" devient de plu en plu G-moins...
Il déraille complètement en ce jour (18/08/2014) sur son blog !
Et si c'était un faux frère ?????

La Maçonne 18/08/2014 18:35

J'ai effectivement vu cet article ... particulièrement incroyable.
De quoi en effet, s'inquiéter sur les "qualités" de cet individu.

Saled 25/05/2014 17:47

Voici un extrait du site INPI concernant le dépôt de marque que je vous invite à lire puis après à aller consulter le reste sur le site:
"
Ce qui ne peut pas être protégé

Certains signes ne peuvent pas être déposés en tant que marque, comme par exemple un mot ou une expression qui pourraient tromper le consommateur sur la nature, les caractéristiques ou la provenance de votre produit ou service.
Ne choisissez pas :
Un signe, un mot ou une expression qui sert à désigner votre produit ou service.
Ex. : le mot “baba” ne peut être déposé seul pour désigner de la pâtisserie.

Un signe, un mot ou une expression qui décrit votre produit ou service.
Ex. : l’expression “pure laine” seule ne peut être choisie pour un tapis en laine.
Exception : si vous décidez de déposer la marque que vous utilisez depuis longtemps, mais qu’elle est constituée par des termes qui décrivent votre produit ou votre service, vous devrez donner, au moment du dépôt, des preuves de cet usage. Attention : cet usage doit être ancien et important pour que le signe utilisé soit perçu directement par le consommateur comme étant votre marque et non la simple description d’un produit ou service.
Pour en savoir plus, contacter INPI Direct
Des termes “élogieux” utilisés seuls, comme “Super” ou “Plus”…
Un terme qui pourrait tromper le consommateur sur la nature, les caractéristiques ou la provenance du produit.
Ex. : “Lavablaine” pour des tissus en coton ; “Genéva”, pour des montres fabriquées en France.
Un mot ou une expression contraire à l’ordre public ou aux bonnes moeurs, comme un slogan raciste.
Certaines armoiries publiques, drapeaux ou autres signes officiels protégés, listés auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
Une Appellation d’origine. Celle-ci est constituée par un nom réglementé, qui est celui du lieu dont est issu le produit auquel il doit ses caractéristiques spécifiques.
Ex. : “bordeaux“ seul, pour un vin, est interdit.

Comment protéger vos créations
Qu'est-ce que la PI

Brochure "Protéger ses créations" (pdf - 971 Ko)
Brochure "La marque" (pdf - 693 Ko)
INSTITUT NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE
"
Comme trop souvent tout le monde s'excite, vibrillonne, se rengorge, se boursouffle et se scandalise. Marchons marchons comme on chante dans les opérettes en piétinant sur place. On aime beaucoup faire ça en Maçonnerie, juste avant de se rendormir.
Il y a donc des conditions juridiques dans le dépôt de marque que manifestement celui de "Blog maçonnique" ne remplit pas. Et même dans le cas contraire (fort improbable) il y a également le principe de "non rétroactivité" du droit français qui rend complètement inutile la rectification de plusieurs centaines de messages qu'a effectué Noé Lamech. Et "last but not least" il y a un nombre conséquent de maçons spécialistes du droit en mesure d'aider à pulvériser cet abus de droit.

La Maçonne 25/05/2014 17:53

Merci Saled pour toutes tes informations!

Fabrice 25/05/2014 13:58

Cette polémique, décidément, devient de plus en plus délirante. Je ne vais pas, sur ce blog, répéter sur ce que j'ai écrit ailleurs. Il suffit de s'y reporter. Géplu a parfaitement le droit de déposer un nom à l'INPI. Ce nom, ou plutôt cette marque, ne doit pas se confondre nécessairement avec un nom de domaine. Et, naturellement, un tel dépôt n'a pas pour objet d'interdire l'emploi des termes "blog maçonnique". Elle vise tout simplement à préserver l'identité et l'antériorité de son site afin que d'autres ne puissent s'en emparer et entretenir la confusion. Quand vous parlerez du blog maçonnique, vous saurez dorénavant qu'il s'agit du site administré par Géplu dont l'url est à ce jour hiram.be (jusqu'à ce que cette dernière change un jour).

Que celles et ceux qui se donnent en spectacle depuis quelques jours - car il n'y a pas d'autres mots - en poussant des cris d'orfraie, en faisant des procès d'intention odieux par écrans interposés, en perdant tout sens de la mesure, commencent à se poser la question de savoir si la démarche de Géplu est légale ou pas. Si elle l'est, et il n'y a aucune raison qu'elle ne le soit pas, alors ceux-là n'ont rien à dire. Point.

Je ne vois pas quel crime il y aurait à vouloir protéger le contenu de sa base de données dans la perspective d'une amélioration d'un site. Si Géplu a l'intention d'investir pour cette amélioration, je ne vois pas pourquoi cela devrait susciter une telle réprobation qui repose, en réalité, sur de nombreuses confusions.

C'est comme si je faisais le reproche au blog La Maçonne d'être hébergé sur une plate-forme gratuite.

Il est donc grand temps que cette guéguerre de préaux de cours d'école cesse.

ciril.k 25/05/2014 15:56

Oui, monsieur le surveillant nous allons nous calmer et arrêter le chahut. Il y a peut-être un peu d'éxagération dans tout cela, sauf que l'arrogance qu'il y a derrière cette injonction n'est pas anodine. Le professionnalisme, l'inpi, pffff!!!! Protéger le terme "blog maçonnique" (pourquoi pas blog, après tout?) c'est à mon sens sérieusement manquer d'imagination pour un créatif revendiqué, de recul, d'humour et ce qui n'est pas bon pour un maçon de fraternité. BBB

La Maçonne 25/05/2014 15:37

Légalement, il a payé pour rien un seul dépôt qui n'aura aucune valeur du fait de la seule terminologie employée. Sa base de donnée, ni même ses écrits, ne sont protégés par un dépôt de nom! C'est mélanger les règles de droit. De même, les données en question sont des informations que les obédiences, personnes publiques, auteurs de livre et personnalité délivrent librement - et gratuitement - ailleurs et en particulier sur leur propre site.
La propriété intellectuelle se réserve sur des "créations" à part entière, pas sur des répertoires ou des informations que l'on trouve très facilement ailleurs. La seule chose qu'il fait est de les avoir rassembler sur un seul site.
Son site n'a aucune antériorité. Les blogs et autres forums maçonniques existaient avant même que Jiri a repris le terme pour son compte.

Moralement, je mentionne ici des propos que ce monsieur a tenu sur mon propre blog et qui comme je le démontre sont faux. Il n'y a rien de plus choquant que les prétentions de ce monsieur.

claude 25/05/2014 12:51

Pourquoi se prendre la tête avec un sujet qui n'en est pas un.
Un farfelu dépose le terme "blog maçonnique" à l'INPI et pense devenir propriétaire de ce nom.

L'INPI accepte tout dépôt de nom commercial, il suffit de lui faire un chèque.
Cela ne signifie pas que le déposant devient propriétaire du nom.
En l'occurrence, comme ce nom ne fait que décrire un contenu, il ne peut pas devenir propriété de qui que ce soit.
Avoir eu l'idée saugrenue de déposer le nom "blog maçonnique" et d'en revendiquer la propriété me semble démontrer deux choses :
Une méconnaissance totale du droit de la propriété en matière de nom commercial, et un mépris tout aussi total de la fraternité maçonnique.

Gérard Contremoulin 25/05/2014 13:30

La seule porte de sortie après avoir, bien sûr, satisfait à la demande de "La Maçonne"...

Gérard Contremoulin 25/05/2014 13:29

La seule porte de sortie qu'il reste à M. Géplu est de supprimer la cause de toute cette sale affaire (pour lui) c'est-à-dire de renoncer à sa démarche en RETIRANT son dossier de demande d'inscription à l'INPI.
Ce n'est certes pas bien glorieux mais ce serait la marque de ce qu'il lui reste un brin de clairvoyance sinon d'honneur !

Ni maîtres, ni dieu 25/05/2014 12:49

Très Chère Sœur,
Bravo et merci pour ton post.
Je réitère ma proposition de boycotter ce marchand du temple
Nous aimions, aimons et aimerons toujours GADLU.INFO.
Ce monsieur Géplu a profané la blogosphère... L'Honneur ne doit pas faire parti de son vocabulaire. Et comme dans "Forces Occultes"," mais dans sa Loge, c'est un excellent maçon" !!!
3ises