Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLDF (CMF) : 78% pour ne rien changer.

GLDF (CMF) : 78% pour ne rien changer.

Le Convent tant attendu de la Grande Loge de France s'est réuni ce week-end. Le sujet est, bien sûr, la Confédération Maçonnique et surtout l'entrée ou pas dans ce que nous appelons communément « la régularité », impliquant des modifications notables dans l'identité et dans les relations de la GLDF avec les obédiences françaises.

Rappelons que la Confédération est née de la « Déclaration de Bale » de juin 2012. Celle-ci avait pour objectif de « recomposer le paysage maçonnique français » suite essentiellement à la perte de la régularité de la GLNF.

Cette déclaration demandait à la GLDF de rompre sans ambiguïté toute relation avec les obédiences dites « irrégulières », c'est-à-dire avec les obédiences libérales et adogmatiques, ainsi que de se conformer aux règles émises par la Grande Loge Unie d'Angleterre, qui sont l'invocation au GADLU, la bible en 3ème lumière et surtout la croyance en dieu.

L'objectif était que la Grande Loge de France soit reconnue par les cinq Grande Loges Européennes signataires de cette déclaration, pour ensuite espérer une reconnaissance de la Grande Loge Unie d'Angleterre. En effet, pour celles et ceux qui ont suivi, pour être reconnue par l'inestimable GLUA, il faut à une obédience le soutien d'autres obédiences régulières. Autrement dit, il s'agit de passer plusieurs étapes précises et bien définies.

La GLNF s'est fort heureusement relevée de sa crise grâce à son Grand Maître, Jean-Pierre Servel et le travail des frères de l'obédience. Peu à peu, elle a retrouvé ses liens avec les obédiences américaines. Elle a, depuis cette semaine, retrouvé la « reconnaissance » de la Grande Loge Unie d'Angleterre, ainsi que des Grandes Loges d'Ecosse et d'Irlande. Ceci quelques jours avant le convent de la GLDF. Ce qui fut une aide inestimable aux déroulements de ce dernier.

La « Déclaration de Vienne » des cinq Grandes Loges, le 29 janvier 2014, affichaient un officiel mécontentement au vu de la tournure prise par la GLDF. Elle ne rompait avec personne et surtout ne semblait pas s'associer aux règles de croyance en dieu.

Aujourd'hui, des cinq Grandes Loges, il n'en reste que trois.

Néanmoins, Marc Henry et son Conseil Fédéral se sont vus devant un pied du mur infranchissable.

  • Comment, en effet, rompre avec les obédiences françaises libérales, avec lesquelles la Grande Loge a des relations évidentes ? Et cela, « sans ambiguïté ».
  • Comment respecter les règles émises par la GLUA alors que la Grande Loge de France s'est construite durant un siècle dans une maçonnerie « à la française » complètement adogmatique ?
  • Puis, question principale, est-ce que les frères de la GLDF dans leur majorité, tenaient eux-mêmes à ces « reconnaissances » qu'elles soient anglaises ou émanant de Grandes Loges régulières européennes ?

Ajoutons à ce tableau que la GLAMF et la GLIF, toutes deux jeunes obédiences, scissions de la GLNF, n'ont aucun mal à se conformer à ces règles. Quoique. Elles-mêmes ont évoluées pour au moins une partie de leurs loges vers l'ouverture et la visite sans complexe des obédiences mixtes et féminines, même si d'autres loges affichent une régularité jalouse.

Marc Henry, suite à des Congrès Régionaux, auxquels il a participé, s'est vu obligé d'éclaircir ses propositions via une circulaire envoyée aux loges. Cette dernière obscurcie le débat. Les éléments à retenir sont :

  • Il n'y a pas lieu de rompre puisqu'il n'y a pas de relations, c'est-à-dire de traités d'amitié, avec les obédiences françaises.
  • Les frères de la GLDF sont invités à visiter les obédiences libérales, surtout les obédiences mixtes ou féminines, « en conscience », laissant entendre une menace.

Menace qui semble avoir tenté d'être prise au premier degré par le Suprême Conseil – qui s'est rétracté ce week-end - expliquant à l'assemblée qu'il ne peut interdire aux frères ces visites, car acceptées par l'obédience. Le Suprême Conseil est lui-même intégré dans une confédération de plus de 40 autres Suprêmes Conseils internationaux. (Cette confédération n'est à ne pas confondre avec celle émanant de la GLNF). Il est évident que ces "Suprêmes Conseils" étrangers ne sont pas des "réguliers".

C'est donc assez pour comprendre que la GLDF n'a aucun intérêt d'entrer dans une « régularité » à l'anglaise, en risquant de mettre en péril ses relations avec les obédiences aussi bien en France qu'à l'international, ceci à tout niveau.

Le convent de la GLDF a donc procédé à un vote, acceptant à 78% la continuité de ce qui est surnommé le « processus de la Confédération Maçonnique de France ».

Le Convent de la GLDF a émis ses conditions, reprenant visiblement ledit processus en main et limitant considérablement les manœuvres de Marc Henry et de son Conseil Fédéral.

  • Ce dernier est invité à contacter sans délai les cinq Grandes Loges Européennes. Il peut de même poursuivre la mise en place d'une confédération, réunissant la GLDF, la GLAMF et la GLIF. Il a un mois.
  • Passé ce délai, il se doit (avant le 14 juillet 2014) rédiger un compte rendu des éventuelles avancées et le transmettre aux loges afin que celles-ci, au sein des Congrès Régionaux, puissent étudier ses propositions. Une circulaire à la dernière minute et le manque d'informations des frères de la GLDF ont fortement déplu. Les frères de la GLDF furent mieux informé par les blogs que par leur obédience durant ces deux dernières années ! C'est donné un pouvoir aux blogs maçonniques dont ils se passeraient bien. Merci.
  • Cela permet aux loges de la GLDF et aux Congrès Régionaux de pouvoir réfléchir aux propositions faites par Marc Henry jusqu'à la Tenue de Grande Loge de décembre 2012. Il a d'ailleurs été voté un « moment conventuel », qui est en fait, un moment où les loges peuvent votées. Soit 6 mois de réflexion.
  • En dehors de cette contrainte de temps et matériel, le Convent a réaffirmé « le caractère intangible à la liberté de conscience des frères de la GLDF », ainsi toute modification dans ce sens de la Constitution de la GLDF sera impossible et pourra être votée si besoin comme telle. La tournure de la phrase, en elle-même, ne manque pas de piquant.
  • Il n'y a, bien entendu, aucune rupture avec les obédiences libérales et adogmatiques françaises, qu'elles soit féminines, mixtes ou masculines. Les frères de la GLDF ne visiteront pas les loges amies en « conscience » et la tête baissée, mais tout naturellement, souhaitant préserver les relations existantes ainsi que leurs participations aux événements maçonniques de leur région. Les frères de la GLDF ne souhaitent pas de se trouver isolés dans leur région et en France et de vivre une maçonnerie en vase clos.

Victoire de la Confédération ? Une manière originale d'analyser – je devrais dire d'arranger la sauce – c'est surtout, me semble-t-il, l'affirmation que la Grande Loge de France souhaite rester la Grande Loge de France. Rester sans aucun complexe dans la famille des obédiences libérales et adogmatiques françaises, en réaffirmant avec force leur liberté de conscience et en acceptant ce qui a fait d'eux une obédience à part entière, indépendante et régissant ses propres règles.

Bien sûr, une confédération peut exister. La France peut en supporter une de plus. Le Monde aussi. Elle pourra être la réunion d'obédiences, telles que la GLAMF, la GLIF et la GLDF, sans qu'aucune de ses obédience n'obligent les autres à se conformer à d'autres règles que celles votées par un convent et constituant l'identité de l'obédience. La GLAMF n'a d'ailleurs pas ce pouvoir vis-à-vis de la GLDF et inversement. Nous pouvons regarder avec un autre oeil le départ de la GLTSO qui ne voulait pas se voir imposer une "non-mixité".

Cette course « à la régularité » vient de se terminer. Ce jeu stupide, qui risquait de mettre la GLDF dans une posture scissionnaire à tout les étages, vient d'échouer.

Il en restera dans l'histoire de la maçonnerie française quelques traces :

  • une circulaire contestable et qui en beaucoup de point est insultante pour tous les sœurs et les frères de France, leur niant la qualité initiatique de leurs travaux,

  • la tentative d'un petit groupe de frères de la GLDF d'imposer à leur obédience une vision sectaire de la maçonnerie à des fins égotistes et revanchardes vis-à-vis des obédiences libérales,

  • une absence totale de communication au sein d'une obédience de 30 000 frères de la part de sa grande maîtrise, qui se voit tenu aujourd'hui à des délais de remise de compte-rendu.

L'essentiel est sauvegardé : La GLDF est bel et bien dirigé par son convent. Elle reste attachée à ses principes adogmatiques de liberté, d'égalité et de fraternité, affichée sur son site. Elle ne rompra pas ni aujourd'hui, ni dans six mois, avec les obédiences libérales qu'elles soient en France ou dans le monde.

N'est-ce pas tout ce qui importe ?

Lilithement vôtre,

Au sujet de la circulaire n°35 : http://lamaconne.over-blog.com/2014/05/gldf-une-circulaire-annoncant-un-convent-laborieux.html

Au sujet de la Déclaration de Vienne : http://lamaconne.over-blog.com/2014/02/lettre-blanche-ouverte-aux-5-grandes-loges-europ%C3%A9ennes.html

Pour mémoire, parce que "la Maçonne" fait aussi des articles de fond.

L'adogmatisme : http://lamaconne.over-blog.com/l-adogmatisme-ce-qui-fait-encore-d%C3%A9bat

Théisme et athéisme : http://lamaconne.over-blog.com/2014/01/th%C3%A9isme-%26-ath%C3%A9isme.html

Le déisme : http://lamaconne.over-blog.com/2014/01/le-d%C3%A9isme.html

Information complémentaire : Mis au regard des chiffres annoncés par le blog la Lumière, que je n'avais pas au moment de la rédaction de cet article, on ne peut parler que d'un échec du clan des "pro-réguliers" et de ceux qui voulaient faire de la CMF un motif de rupture au sein même de leur obédience avec ce que nous connaissons d'elle.

On pourra se demander - durant les prochains mois- Pourquoi puisque en aucun cas les frères de la GLDF ne souhaitaient modifier leur pratique de la maçonnerie et les règles de leur obédience?

http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/06/13/convent-gldf-78-pour-la-confederation/

Partager cet article

Commenter cet article

Anonyme 06/12/2014 13:52

Dans le N° 115 du « Journal de la GLDF » sous le titre Convent 2014 un article au triomphalisme affiché pour les votes d’élection du Grand Maître et de la poursuite du processus de constitution de la CMF.
La TGL de décembre dans son moment conventuel ne devrait pas voir de vote sur la modification des RG pas plus qu’un amendement de la Constitution, cet « parenthèse devant être consacrée qu’à des aménagements de rituel. Si le GM M.H. venait à vouloir faire un coup de force il marquerait l’Histoire de la GLDF non comme un homme sage et rassembleur, comme il voudrait en laisser l’image, mais comme la source de division, voir l’instigateur du plus grand schisme que la maçonnerie moderne a connu, bien plus préjudiciable au monde Maçonnique français que les élucubrations mégalomaniaques de François Stifani qui avaient vu des Loges entières migrer vers d’autres Obédiences.
Augurons que lors du convent 2015 les Députés de la GLDF dans leur grande sagesse et compte tenu du Fait que M.H. descende de charge, voteront résolument NON à la création de CMF facteur de division, de ségrégation, de recul sur les tous les domaines qui constituent les fondamentaux des engagements des FF. de la GLDF, tant dans le microcosme Maçonnique qu’en dehors du Temple dans un monde où la tolérance et l’amour de la différence doivent guider nos pas vers la Lumière.

humanoide 21/08/2014 06:48

Quelles sont ces petites gens qui courent après une hypothétique régularité dans le cadre d'un cheminement initiatique relevant d'une vocation à caractère universel. Puisqu'il est avant tout question de reconnaissance , comment reconnaître ceux qui pratiquent un tel distinguo entre nous (soeurs ou freres)..pour en rester au pied de l'échelle.

humanoide 21/08/2014 06:48

Quelles sont ces petites gens qui courent après une hypothétique régularité dans le cadre d'un cheminement initiatique relevant d'une vocation à caractère universel. Puisqu'il est avant tout question de reconnaissance , comment reconnaître ceux qui pratiquent un tel distinguo entre nous (soeurs ou freres)..pour en rester au pied de l'échelle.

Nom de Zeus 19/06/2014 21:15

Il est assez curieux de voir Joaben gloser sur la régularité et l irégularité des uns et des autres , critiquer les obédiences alors que lui-même appartient à plusieurs . On aimerait donc savoir si il est en ici en propagande pour la GEFLU dont il est grand officier , ou si il vient donner des leçons de régularité et d'orthodoxie en tant que membre de la GLUA

joaben 22/06/2014 18:38

Etonnant de voir les mêmes pseudos se répandre en bande lyncheuse en des attaques ad-hominem ...
Pas un mot du sujet ou retorquer aux commentaires, juste du mal et du discredit à dire sur un homme ...
On pourrait espérer un peu de retenue puisque ces individus se pretendent FM et par conséquent salissent la FM par de tels comportements, mais manifestement, non ... La virulence à vouloir nuire est leur valeur no 1.
@notre hôte, je ne repondrai evidemment plus, face à de tels procédés répugnants.

nekam 21/06/2014 22:48

Secret de polichinelle pour joaben
http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/m/article-120514011.html

joaben 21/06/2014 12:29

Si "Nom de Zeus", qui prétend me connaître, avait une once de dignité, il se présenterait sous un pseudo que je connais. Mais pour se lancer dans l'attaque ad-hominem dans le dos il choisit d'attaquer masqué ... Ce qui donne une idée de la mentalité qui anime ces militants d'obédience en quête de pouvoir ...
Pour ma part en effet lorsque nous avons monté GLEFU c'est en tirant les leçons de ces drives obedentielles. Mais GLEFU n'est pas totalement à l'abri de ces dérives. C'est pourquoi nous poussons à la vigilance de tous si de telles dérives comme nous montrent GLMAF et GLNF en particulier apparraissaient.
- Discours de vigilance chez nous.
- Discours de "faites-nous confiance, votez, payez" chez GLNF et dans une moindre mesure GLAMF ...

En matière de régularité, ca fait longtemps que je qualifie çà de "tarte à la crème" qui ne sert qu'à témoigner mépris et sectarisme. Slogan pratique pour se parer de "régularité" auto-proclamée chez les GLAMF et dont ils sont incapables d’énoncer quelles "règles", prétexte à mépriser, rejeter.
@Loïc.
Pourquoi chercher une motivation autre que la fraternité entre tous les FM ? lorsque j'étais la GLNF, j'ai eu la chance d'avoir des FF de GLDF, GO pour me donner un autre éclairage, même si leurs propos me contrariaient. Plutôt inquiétant lorsqu'on a pas envie d'entendre des avis externes, non ? S'ils sont erronés, ta clairvoyance devrait te le montrer, non ?
Donc, en effet à GLEFU, pas de discours de "régularité" ... nous nous laissons injurier d'"irréguliers" par d'autres injuriés d'"irréguliers" (GLAMF).

templum 20/06/2014 08:30

la GLUA est très généreuse, Certains grands Maçons français profite de cela pour "s'assurer" une certaine légitimité mais aussi une assurance en cas de conflit.
ils assurent une direction morale envers les quelques GL qui ont besoin de ça.
(y compris les juridictions)
Les Anglais se désintéressent complètement de cela...mais avec leur reconnaissance, ils vont, comme il y a trois ans, demander à leur adhérents français de ne pas fréquenter en France, autre chose que la GLNF.
C'est une situation bizarre dont les autres FM (GL libérales) sont totalement épargnés.Voilà au moins une clarté dont ils bénéficient.

Etienne B 16/06/2014 16:26

Petite "rectification": La GLTSO n'a pas quitté la CMF car "ne voulant pas se voir imposer une "non-mixité" mais car elle craignait de devoir rompre ses relations avec les autres Obédiences françaises. Ce principe "d'ouverture" fait partie de sa tradition et ceci depuis sa création en 1958 par des FF. de... La GLNF.
Même si cette obédience demeure masculine (et il n'y pas forcément de raison pour que cela change) les loges sont autorisées à organiser une fois par an une Tenue ("TIO") où sont conviées les SS.

Luciole 21/06/2014 01:44

Ma réponse concernait la GLTSO et son départ,et souhaitait son retour.
Cordialement.

Luciole 21/06/2014 01:40

Dans ce cas pourquoi ne pas revenir à la CMF puisque ce point délicat a été résolu à la GLdF?

joaben 18/06/2014 16:07

Templum, tu illustres parfaitement ce refus de voir auquel je faisais allusion ! C'est pourtant simple ! Nul besoin d'être expert comptable ! Il suffit de comparer les recettes(cotisations) et ce qui est reversé .... Mais quand on a pas envie de voir ... et d'inciter les freres GLNF à continuer à se faire plumer ?
Où va la difference ? Là aussi il suffit de lire : frais immobiliers ... on se demande bien ce qu'une association benevole peut avoir en "frais immobiliers" ... il suffit de lire (si on le veut bien) : 60 000 euros pour un bureau de 18 m2...
Tu as aussi 600 000 euros partis dans une fondation dont 78 % de l'activité est de la speculation immobiliere ...
Mais quand on veut pas savoir...
Oui si la GLNF a résisté, ca donne une idée du fric accumulé ... Lorsque FS disait qu'il pouvait baisser de 30 % les cotisations sans problème ...
C'est un peu plus compliqué qu'à l'UMP où part le fric ! Il faut examiner le circuit des SCI ce qu'avait commencé R Hervet et qui lui a valu d'être viré ...
Donc templum, oui la GLNF a réobtenu la reconnaissance, les critères n'ayant rien à voir avec çà, mais la GLNF reste une entreprise pompe à fric qui abuse de la bienveillance naturelle des FM.
Le discours minable des dirigeants GLNF est : "on pas été condamné donc on est honnête"

templum 18/06/2014 14:15

je ne suis expert comptable ...on s'en serait douté!
mais un peu courant du fonctionnement des asso.
le président de l'ARC s'est gavé et a été couvert un moment par nos FF.
à la GLNF on ne peut pas trouver la même chose sinon Servel aurait des sueurs froides.
que les comptes aient alimenté autre chose (un parti politique?) ce ne serait pas la première fois. c'est très facile de demander au juge de fouiller.
ce que je sais c'est "qu'on" n'est pas arrivé à couler la GLNF financièrement...
comme chez l'oncle Picsou, il y avait encore de quoi à sauver les opérations immobilières des Loges. Pas d'enrichissement personnel sur le dos des FF (pas la peine, l'argent se gagne autrement ...relations obligent) .
je continue à verser mon obole sans crainte.
(et merci encore d'accepter nos échanges un peu loin du départ)

joaben 18/06/2014 10:30

@templum.
La question arnaque financiere à GLNF merite des developpements précis qu'on va pas faire ici. Et de toute manière, tu n'as certainement pas envie d'entendre la vérité sur le sujet. j'avais développé çà ici : http://isere-savoie-leman.over-blog.com/l-usage-des-fonds-vers%C3%A9s-%C3%A0-l-oaf-une-imposture
et
http://isere-savoie-leman.over-blog.com/les-cotisations-glnf-pourquoi-2-%C3%A0-3-fois-plus-ch%C3%A8res-qu-ailleurs

L'arnaque de l'OAF est une réalité consultable sur les comptes de l'OAF (50 % des fonds collectés seulement sont affectés à leur usage annoncé). Il ne s'agit pas à proprement parler d'un délit, mais d'un abus de confiance grave des FF.
Il te suffit de consulter les comptes de l'OAF pour t'en rendre compte. Mais à GLNF on examine pas ni les comptes, ni les statuts qu'on leur demande de voter ! On vote pour "la paix" et se bouche le nez, les oreilles, les yeux pour ne pas voir. Servel a mis en place des statuts qu'on peut qualifier de staliniens tant ils verrouillent totalement les loges. Les quelques remarques qui ont remonté malgré le filtrage des GMP ont été jugées "farfelues" (dixit derniere AG)!
Si GLNF est plus cohérente, elle est absolument odieuse en matière d'exploitation financière de ses membres. Comment expliquer qu'a service égal le cotisation GLUA soit de 150 euros et celle de GLNF 500 ?

La Maçonne 17/06/2014 21:09

En fait, tant que vous ne mettez pas du sang partout sur les tapis...
J'ai lu aussi cet article -tres 4ème dimensiin - durant un instant, je me suis demandée ma petite analyse n'était pas un complet délire!
Mais non, mais non. Les chiffres sont là.

joaben 17/06/2014 18:44

D'accord templum sur ce point !
GLAMF est parti dans un total n'importe quoi !
- AJ se lancant dans un protocole d'intervisites avec le GO en même temps que clamant un volonté de reconnaissance GLUA
- les militants GLAMF s'inventant des orientations "humanistes" en incoherence totale avec leurs engagements (La Bible chretienne dirige notre foi)!
- et maintenant son futur GM rappellant identité avec GLNF sur la croyance en Dieu en contradiction totale avec les militants !

Ce qui est grave surtout est que ces dirigeants continuent à alimenter l'illusion au prix des pires faux-semblants.

templum 17/06/2014 15:05

(merci à notre dame d'accepter nos échanges!)
aujourd'hui sur "la lumière" : si ce n'était pas aussi affligeant pour nos FF GLAMF...
leur nouveau GM courre derrière les Anglais! il proclame fièrement la croyance en Dieu de ses FFpour se faire.
Les FF de la GLDF (là on revient au sujet) ne doivent plus savoir à quel sein (du lait SVP) se vouer!
La CMF a donc deux moteurs qui tournent à contre-sens... les cinq de Bâle doivent avoir la tête qui tourne.
concernant les fonds détournés à la GLNF s'il y a du concret il faut alerter le juge.
ou alors c'est que lui aussi est corrompu?
il me semble qu'il est temps de maçonner chacun sans trop s'occuper des autres.
il est vrai que certains épisodes à venir vont alimenter nos échanges!

joaben 17/06/2014 13:12

Je préciserai aussi à propos de GLEFU que pour ceux qui apprecient sectarisme et sexisme comme à GLAMF et GLNF au nom de la tarte à la crème "régularité" GLEFU n'est pas adaptée, même si notre liberté nous laissons des loges qui pratiquent une exclusivité masculine.

joaben 17/06/2014 13:08

un peu simple de ramener çà à des slogans de chapelle ... et bien pratique pour se dispenser d'aborder les faits cités et se boucher les yeux et les oreilles.
tel est la tactique des GLAMF aujourd'hui ... On dissimule (le protocole d'intervisites d'AJ la réalité ultra religieuse des statuts GLAMF, la fin de l'illusion "reconnaissance") et on dit que ce sont des méchants qui mettent çà au grand jour ...
Désolant que des FM agissent ainsi, qui plus est dirigeants qui utilisent leur aura de respectabilité !
Dans le monde des militants les désirs priment sur les réalités, pire on se fabrique de fausses "réalaités".

Donc, oui, j'ai cité GLEFU puisqu'on parle d'Europe.... mais ai-je présenté GLEFU avec les accents de salut, phare de la FM, etc comme les slogans des GLAMF ?
Non ! GLEFU n'est qu'UTILE pour que les FM européens se visitent, echangent. Sans autre prétention.

Pierredulot 17/06/2014 12:57

Ben oui, chacun promeut sa chapelle, c'est dans l'ordre des choses ; Joaben, souriez, vous êtes filmé...

joaben 17/06/2014 12:09

templum, je connais ton choix que j'ai quitté car la GLNF n'est plus qu'une pompe à fric profane et a totalement inversé les rôles. Ce qui n'empeche pas des loges de travailler serieusement.
- Pompea afric ? : arnaque à l'OAF (50 % des cotisations partent ailleurs que leur usag annoncé), arnaque aux cotisations GLNF : 69 % part à de l' "immobilier"(dixit GLNF) sans que les FF GLNF en profitent. Des statuts de verrouillage total aggravés de puis Servel.
Mais les conditions demandées par GLUA etaient remplies : plus de contestation interne visible à la GLNF ... et aucune chance qu'elle reprenne tant le systeme est totalement verrouillé maintenant !
Je ne ferai pas de pari sur ce que diront les 5 GL de bâle ... il est triste que GLAMF tente de maintenir une illusion encore. Cependant leurs exigences de janvier etaient claires : totale conformité aux BP GLUA ! Ont-elles changé d'avis ? Ca nous le saurons bientôt !
Mais il est malhonnête de la part des dirigeants GLAMF d'alimenter encore des illusions et, plus grave d'induire le maintien des comportements sectaires et sexistes à GLAMF, comme l'orientation ultra-religieuse chrétienne de GLAMF(plus forte encore qu'à GLNF).
S'il choisssaient de rompre réellement avec cette illusion, ils pourraient progresser ! Combien de FF de GLAMF vont gober l'illusion maintenue par Juillet ?
Sinon pour de la FM europenne, GLEFU (Grande Loge d'Europe) est une réalité operationnelle.

templum 17/06/2014 11:49

tout est possible en France et tant mieux!
mais Alpina avec un nouveau GM germanique va remettre les cinq GL en ordre derrière la GLUA (on parie? (:-)) déjà que FO (la GL allemande!) battait de l'aile sur ce coup...
alors, toute avancée vers la "nouvelle alliance européenne" mettra 50 ou 100 ans! j'aimerai bien être là pour le voir!
en attendant chacun de nous pourra vivre la FM qu'il aime...ou alors c'est à desesperer du bon sens bien connu de nos FF (et de nos soeurs!).
Les Grands Ecossais vont rentrer dans leur tanière pour préparer le prochain coup mais on les attends.

joaben 17/06/2014 11:35

Mieux ...
L'article voté au convent concernant les intervisites vaut maintenant ACCORD unilateral de GLDF. Donc MH ne peut plus invoquer "pas d'accord" ...

La Maçonne 16/06/2014 16:39

Je parlais en effet des tenues organisées par la GLTSO invitant les sœurs et autres obédiences.
La GLDF(ses dirigeants) souhaitait proscrire ces "tenues" et imposait une rupture à la GLTSO avec les obédiences libérales. Rupture qui n'a d'ailleurs pas été voté lors du convent de la GLDF. L'argument "on ne peut pas rompre parce que l'on n'a pas signé de traités" n'est pas "passé". Je suis d'avis que pour éviter de se retrouver face à ce genre d'arguments que les obédiences libérales envoient à la GLDF une proposition de "traité d'amitié".
Néanmoins, pour la GLTSO, elle est partie prenante de la confédération européenne (loges bleues) de la GLDF (président A. Graesel) pour laquelle rien n'est demandé.

J-Yves 16/06/2014 16:19

"Il faut que tout change pour que rien ne change".

Pierredulot 15/06/2014 21:27

Bonjour à tous...
Je n'interviens pas jusqu'ici sur le Blog de "La Maçonne", que par ailleurs j'apprécie pour ses analyses bien pointues, même si, bien sûr je ne les partage pas toutes. Pour clarifier les choses, je suis membre de la GLNF depuis 33 ans (!) et marié à une fille qui est membre de la GLFF depuis 30 ans, mais nous vivons notre maçonnerie chacun de notre côté sans nous rencontrer en Loge.
vous savez pourquoi...
L'analyse ci-dessus est implacable, mais toutes les consésquences ne me paraissent pas en être tirées. La GLDF veut le beurre ( s'entendre avec des GL régulières au sens GLUA) et aussi l'argent du beurre ( ne pas se couper des obédiences irrégulières au même sens GLUA) Les frères qui ne pratiquent pas dans les rangs de la régularité au sens GLUA, ne peuvent imaginer la rigueur (la raideur...) des dits principes. Quand la GLNF a perdu la reconnaissance de la GLUA, les frères anglais appartenant à nos loges les ont quittées DANS L'HEURE... et nous avons fermé toutes ces loges. Dieu ou Etre Suprème Merci, (!) le mouvement inverse s'opère ( 3500 FF tout de même) Aussi, je crois, je sens, que les 5 GL régulières, qui toutes ont une cent cinquantaine de reconnaissances, risquent de les perdre toutes si elles continuent leurs "errements"... A mon sens, je crois que la seule chance de sauver qq chose, pour le tandem Juillet-Henry, est de créer la GLUnifiée de France, autour du REAA, avec les MM principes que la GLDF ... ceux qui n'aiment pas çà iront ailleurs, pour quoi pas à la GLNF ? Mais le SCPLF est dans la nasse...

joaben 16/06/2014 14:36

Pour ce qui est de GLAMF, il faut rappeller un referendum à l'intérieur de GLAMF qui avait conclu que 55 % des adherents étaient attachés à la reconnaissance GLUA. D'où les efforts de AJuillet(GM) pour maintenir l'illusion d'une reconnaissance future.
Rappellons aussi que GLAMF est très loin de GLDF dans ses principes que voici :

« La franc-maçonnerie traditionnelle, pratiquée à la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française, est une fraternité initiatique qui repose sur la FOI dans un Etre Suprême[...] pour objectif la recherche du divin en soi.[...]cette relation construite par le biais du symbolisme avec le Principe divin. «

Il s'agit donc de LA FOI, vertu théologale du christianisme ("disposition à croire aux vérités révélées"). Et GLAMF insiste lors du serment d'obligation : "» Les Saintes Écritures doivent diriger notre foi » …
"je vous recommande de méditer très sérieusement le contenu du VLS(La Bible). Considérez-le comme le guide infaillible de la Vérité et de la Justice et réglez vos actions selon les préceptes divins qu’il contient. C’est là que vous pourrez apprendre quels sont vos devoirs envers Dieu, envers votre prochain et envers vous-même.Votre devoir envers Dieu consiste à ne jamais prononcer Son nom qu’avec le respect et la vénération que la créature doit à son Créateur, en implorant Son aide dans toutes vos entreprises légitimes et en élevant vos regards vers Lui, en toutes circonstances difficiles, pour Lui demander consolation et protection."

C'est donc très loin du GADLU, principe symbolique de GLDF ! ...
GLAMF va donc plus loin que GLNF dans une religiosité chretienne !

templum 16/06/2014 14:35

GLUA (on les comprend...)
- mais la création d'un SC "GLNF" est dur à admettre qu'on a soif de reconnaissance au niveau Ecossais.
mais peut-être que les deux grands SC USA vont intervenir
je suppose qu'ils ne souhaitent pas se mélanger avec des écossais "non reconnus" lors de la fête de fin d'année, à Paris (sur Seine).

templum 16/06/2014 14:31

maintenant qu'on comprend bien la situation du SCPLF on sait que:
- les FF GLNF vont être invités à quitter le SCPLF par leurs chefs qui désirent maintenir la situation par rapport à la

joaben 16/06/2014 11:27

Tout à fait d'accord, Pierre ! Ce serait là le plus cohérent, une unification autour du REAA. Le SCPLF se concentrant sur sa partie GLNF et le SCDF devenant le SC des deux. Bien sûr ca contrarirait quelques ambitions.. L'intérêt de CMF pour quelques apparachiks est que ca fait une strate de plus avec les "dignitaires" correspondants, sans enlever des dignitaires ailleurs.
Quand notre "mille-feuilles" fait rire la terre entière ... pas mieux dans cette CMF ...

La Maçonne 16/06/2014 08:53

Ok. Je ne le voyais pas ainsi. Les 2/3 du SC sont des membres de la GLAMF. Effectivement, mauvais choix et amusant de noter que c'est votre part héritée de la GLDF qui a choisi la scission.
C'est certain que pour le 1/3 restant, la GLNF pourrait fonder un SC ndépendant. Mais comme cela marche par contagion, les SC européens ne sont plus réguliers.?

templum 16/06/2014 08:30

en ce qui concerne la reconnaissance de la GLUA et celle des autres GL, rien d'affectif, c'est plus pratique pour travailler dans les "hauts-grades"...
dans la foultitude des propositions, émergent les juridictions "reconnues" par l'internationale (par exemple, Charleston)
concernant les SC, la fédération européenne existante regroupe les SC "reconnus" par les SC filière USA (même le SC anglais s'est plié à l'origine).
celui de la GL de F est incontestablement le plus ancien France mais ne reçoit plus la bénédiction des deux grands SC USA depuis la création du SC "GLNF" (excuse le raccourci).
depuis la reconnaissance GLNF par les Anglais, le SC "GLNF" composé 2/3 GLAMF et qui recevait chaque année tous les SC "reconnus" (entre eux) dont celui anglais (pur GLUA) est dans le rouge (pour les puristes).
Bref, du REAA pur jus!
bien entendu, cela n'enlève rien aux "juridictions" non concernées.
la pratique du rite étant complètement indépendant à la notion de reconnaissance (à mon humble avis).

Pierredulot 16/06/2014 08:17

La dimension affective de la "régularité" selon GLUA : on me demande souvent ce qu'apporte d'appartenir à une obédience reconnue internationalement par 140 autres GL, dans la mesure où la majorité des frères ne voyagent pas ou peu. C'est le sentiment d'appartenance fort d'être partie prenante dans un ensemble ultra majoritaire de plusieurs millions de frères, et restés dans la tradition d'origine des Constitutions de 1717, et dont les pratiques, les rituels, les réflexes sont partout les mêmes.
Pour le REAA et le SCPLF, c'est simple. Les SC réguliers doivent être souchés sur des obédiences symboliques régulières, et ne peuvent prendre leurs membres ailleurs, sous peine de perdre leurs propres reconnaissances internationales. La GLUA des Supremes Conseils, si je puis dire, c'est le SC de Charleston, Caroline, n°1. C'est lui qui fixe la règle de régularité, au demeurant identique à celle de la GLUA en ce qui concerne l'Etre Suprême. Donc, tant que la GLNF n'avait pas retrouvé ses reconnaissances , liées à sa régularité, GLAMF et GLNF étaient sur le même pied. Maintenant que la GLNF est à nouveau largement reconnue, les frères de la GLNF ne peuvent plus aller travailler au SCPLF, et je crois que notre GM risque fort de pondre un décret, à la rentrée, pour interdire à ses frères la fréquentation du SCPLF, à moins que celui ci, désirant garder sa propre régularité du SC de Charleston, ne fasse réintégrer la GLNF à ses membres partis à la GLAMF...Ouf ! Or, la GLAMF a été voulue, créée, portée sur les fonts baptismaux par le SCPLF..... On voit donc la nasse dans laquelle le SCPLF s'est jeté en croyant naivement à la disparition de la GLNF...
Là encore, c'était ignorer les rapports personnels, anciens, affectifs, tissés depuis des décennies avec toutes les grandes obédiences mondiales, et qui ne pouvaient être rayés d'un trait de plume. La GLAMF , toute neuve, et dont les cadres n'étaient pour la plupart jamais sortis de France (en Maçonnerie...) ne disposaient pas de ce réseau personnel... Pour nous qui ne sommes jamais partis de notre maison, le retour de nos reconnaissances ne faisait aucun doute : une fois les frères de la GLAMF partis, il ne restait plus de contestation interne...

La Maçonne 15/06/2014 23:30

Pour ce qui est de la "régularité" de la GLNF, si finalement l'organisation est assez facile à comprendre. J'ai mis un certain temps, avant que je n'ouvre ce blog, pour en cerner ou envisager sa dimension "affective" - le mot n'est pas grossier - et je comprends donc que les anglais ont quitté la GLNF dans l'heure.
S'il n'y avait pas cette dimension, la "régularité" n'existerait (à mon avis) plus depuis longtemps.
Comme je n'ai pas prévu de lobotomiser un frère de la GLNF (n'en ayant pas sous la main), cela reste intuitif et sans preuve.
Toutefois, en discutant avec des pro reguliers de la GLDF, (qd ils ne m'insultaient pas), il n'y a rien de cela. L'affect est inexistant. C'est surtout des motivations politiques - croire qu'ils seront admirer ("entrer dans l'histoire"), mais un vide inter sideral sur le coeur même de la démarche initiatiques.

La Maçonne 15/06/2014 22:57

Je ne me suis pas occupée de la partie GLNF & GLAMF dans cette analyse.
Pour la GLAMF, je manque de données. Je ne doute pas qu'une partie des frères vont rejoindre la GLNF, mais par ailleurs, j'en vois d'autres qui sont fichus pour "la régularité"
Pourquoi vouloir fusionner la GLDF et la GLAMF?
Les deux peuvent exister surtout que dans le fond, du fait de leurs origines, elles ne se ressemblent pas.
Une obédience theiste libérale est toujours possible.
Ce que nous n'aimons pas, nous les "libéraux" - c'est le flou - le une fois, je suis ceci - une autre cela. Le yoyo n'est pas un symbole FM.

Ce qui me semble intéressant dans ce convent est qu'il a pris le temps de voter (et donc réaffirmer) ses propres principes! Plus de question de jouer du flou.
Les spéculations au sujet de la GLDF sur leur désir de "régularité" à l'anglaise sont nulles, même si des frères en rêvent encore. Mais ceux là se sont plantés d'obédience.
De même, pour une fusion éventuelle des deux, j'imagine un frein du côté de la GLDF.

Au niveau des Suprêmes Conseils, je ne comprend pas pourquoi il y a tant de mal de séparer les deux (GLNF/GLAMF)? Question naïve, que j'assume. Mais peut être que la solution est dans la réponse.

Templum - pour les écossais - appelés aussi les rouges - n'oublions pas qu'il y a des écossaises. Une autre histoire?

Merci PierreDulot pour ton compliment. Salut de ma part ta fille. Je sais ce que c'est d'avoir un papa maçon ... et le pauvre, imagine - une fille comme moi!

templum 15/06/2014 21:36

nonobstant (comme dirait un huissier) le problèmes d'inter-visites, c'est bien le SCPLF qui est coincé et depuis un moment.
la menace va venir le la GLNF. il est question de rappeler aux membres GLNF/SCPLF que le travail commun est impossible depuis la reconnaissance des Anglais.
donc perte sèche pour le SCPLF.
bizarrement c'est le retour du balancier. Sournoisement, les FF GLNF du SCPLF étaient laissés sur la touche ces deux dernières années...mais je m'écarte du sujet.
quoique!...ces Ecossais, partout les mêmes!

La Maçonne 15/06/2014 19:39

Je viens de supprimer un commentaire d'un frère de la GL qui visiblement n'a pas compris les résultats des votes de son propre convent.
J'ai, en effet, bloqué trois de ces individus de mon compte FB et vu le style (de l'insulte et absence d'argument) c'est sûrement l'un d'entre.
Lorsque son député presentera son compte rendu, il tombera de sa chaise.

Wanderer 15/06/2014 13:47

Tu fais la confusion (de par trop repandue) entre Regularite et Reconnaissance.

La GLUA RECONNAIT d'autres Obediences selon ses Landmarks propres (qui nes sont pas ceux d'Anderson de 1723).
Aucune Obedience n'est "Reguliere": ce sont les Loges qui le sont (ou pas)

Les LOGES sont Regulieres quand elles fonctionnent par respect d'un Rite et acquittement des Capitations de ses membres.
Une Loge n'est donc jamais "Reconnue".

Il est grand temps que chacun comprenne bien ces distinctions pour sortir du marasme des gueguerres entre tous les GM de la planete. Un peu de Sagesse, par Zeus!

Frat***

W.

Wanderer 18/06/2014 20:32

Tout a fait d'accord avec toi sur tous ces points.
L'appretence a prononcer le mot "regularite" est un bien lourd metal… Reconnaissance est un mot bien plus beau, bien plus digne de la Maconnerie.

Bien Frat***

W.

joaben 17/06/2014 12:18

Tu confirmes parfaitement que cette "régularité" est vide de sens ! Il est triste que des FM s'attachent à des lubies ou des slogans publicitaires de niveau "vendeur de lessive" comme cette "régularité".
Par contre la "reconnaissance" a, elle un sens !
Et la reconnaissance, y compris dans le cas que tu cites est une reconnaissance de régularité.
Ce que je mettais en évidence c'est qu'une "régularité" auto-proclamée comme GLAMF est ridicule. De même que le discours SCDF qui n'énonce pas à quelle "règles" il fait allusion !
Dans le summum de la stupidité, nous avions GLAMF qui était "reconnue réguliere" par les 5 GL de Bâle et qui a choisi de la bouder, du fait que cette "régularité" proviendrait de GLNF...
Les FF de GLAMF apprecieront ....

Wanderer 17/06/2014 11:48

MTCF Joaben

Je t'apporte la contradiction avec un exemple simple:
Le Grand Orient d'Italie est reconnu par l'ensemble des Grandes Loges des USA et du Canada... mais ne l'est pas par la GLUA.
La Grande Loge Régulière d'Italie, n'est pas reconnue par les Grandes Loges de l'Amérique du Nord... mais est reconnue par la GLUA.

Qui des deux est Reguliere selon toi?

On voit bien qu'il ne faut pas confondre Regularite et Reconnaissance (et je dois dire que cela empoisonne les relations dans la Maconnerie Francaise… et demontre bien peu de Sagesse)

Frat***

W.

joaben 16/06/2014 09:39

Wanderer, tu reprends un discours classique que l'on a lu chez les militants GLAMF... pratique comme "argument publicitaire" mais dénué de fondement.
- La régularité n'est pas une "valeur" dans l'absolu mais la conformité à des règles précisément énoncée.
- Elle est indissociable de la "reconnaissance" car si on est auto-reconnu régulier ca ne dépasse pas la simple prétention ! Et là aussi la reconnaissance doit préciser PAR QUI ?

Par convention de langage, il existe un groupe des "GL régulieres" qui sont celles reconnues directement ou indirectement par GLUA conformes aux "BAsic Principles for recognition" ...
Mais bien sûr chaque GL (ou n'importe quelles association) est "régulière" à ses propres règles, mais là c'est parler pour ne rien dire !

La Maçonne 15/06/2014 15:12

Désolée, mais je ne fais pas de confusion appartenant à une obédience qui fait des reconnaissances. Cad reconnaît d'autres obédiences. Cf un article "reconnaissance et autres contagions" La GL n'est pas "régulière" au sens anglais, ni reconnue par eux.
Elle est aussi régulière que le DH et reconnue comme tel par le DH. DH qui n'impose aucune règle à la GLDF.

jean-Yves 15/06/2014 05:34

Mais bien sûr, Lilith...