Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

CMF& GLNF : la réponse de Servel.

Alors que j'écrivais mon article « CMF & GLNF : bientôt un SCUMF ? » http://lamaconne.over-blog.com/2014/09/cmf-glnf-bientot-un-scumf-html,Jean-Pierre Servel peaufinait une réponse qui n'est pas adressée à Jean-Luc Fauque, mais aux frères de la GLNF, en date du 4 septembre, dont vous trouverez ci-dessous le texte complet.

Décidé visiblement à remettre Jean-Luc Fauque, Souverain Grand Commandeur et son Suprême Conseil, face à ses responsabilités, Jean-Pierre Servel rappelle la part active de celui-ci quant à la scission de la GLNF ayant permis la fondation de la GLAMF.

Un passage en particulier de la déclaration en date d'avril 2012 ne laisse aucun doute à ce sujet :

"Dans ces conditions, le processus de retrait de reconnaissance de la part des Grandes Loges étrangères ne peut que s’accélérer et la Grande Loge Nationale Française sera probablement bannie de la Maçonnerie régulière reconnue.

Cette situation largement prévisible, a été anticipée par de nombreux Frères qui se sont regroupés pour construire une nouvelle Grande Loge régulière en France dans le respect des « landmarks » fondateurs et avec la volonté de rétablir sur le territoire, les conditions de renaissance d’une maçonnerie initiatique traditionnelle. Cette initiative a rencontré l’adhésion d’un grand nombre de Frères, tous rites confondus. Le projet s’est finalisé récemment donnant naissance à la Grande Loge Alliance Maçonnique Française (GL-AMF) qui sera consacrée par ses Loges fondatrices le 28 avril prochain. Cette obédience totalement souveraine permettra à tous ses membres la pratique régulière des trois degrés symboliques dans tous les rites reconnus de la maçonnerie universelle. Créée régulièrement et respectueuse des critères de fonctionnement de la maçonnerie régulière, la GL-AMF est un corps maçonnique régulier. A ce titre, elle est légitimement fondée à demander la reconnaissance des Grandes Loges régulières étrangères au sein de la Franc-Maçonnerie mondiale des deux hémisphères."

Difficile de prétendre après une telle déclaration de n'avoir pas participé au départ des frères de la GLNF, en leur expliquant que « régulière », elle ne pouvait que demander la reconnaissance des GL régulières du monde entier.

Difficile aussi de prétendre que le but n'était pas une reconnaissance par la GLUA qui est le début de la chaîne.

Jean-Pierre Servel ne mâche pas ses mots : les dirigeants ont fait une erreur en fondant la GLAMF. Si eux-mêmes étaient si sûrs de sa régularité, ils ne seraient pas affiliés dans d'autres obédiences régulières.

« Il y a ce que les dirigeants du Suprême Conseil ont fait… et ce que qu’ils ont dit aux Frères qui leur ont fait confiance. » écrit-il.

Pourtant, il demande aux frères de la GLNF de ne pas répondre aux agressions de la GLAMF et de son prochain et tout à lui, Suprême Conseil.

« Ces choix sont ceux de l’obédience que le Suprême Conseil a directement suscitée, ce dernier les cautionne. Nous avons tout lieu de les respecter, je les respecte et vous engage à les respecter. J’engage les Frères qui les adoptent à les assumer sereinement et sans agressivité. Je considère néanmoins de mon devoir de ne pas vouloir y associer les Frères de la GLNF. »

Sans entrer dans une polémique sur la pratique maçonnique libérale & adogmatique des frères de la GLAMF, Jean-Pierre Servel indique que les frères de la GLNF membre du Suprême Conseil ont un choix : quitter le Suprême Conseil et éventuellement fondé s'ils le désirent un Suprême Conseil « Régulier » ou quitter la GLNF et rejoindre les rangs de la GLAMF.

Après la lecture du courrier de Jean-Luc Fauque, on peut être surpris par la posture adoptée ici par Jean-Pierre Servel : il ne fait aucune pression auprès des frères de la GLNF. Il leur demande de faire un choix en toute conscience & connaissance de cause dans la paix.

Il est aussi intéressant aussi de découvrir les raisons qui ont poussé Jean-Pierre Servel a stoppé ses entretiens avec Jean-Luc Fauque, qui avait envoyé des documents censés diffamés la GLNF à la GLUA, sur des rituels du 4ème degré portant la nom de la GLNF, publié par l'Edifice, maison d'édition, tenu par un frère de la GLDF. Ils sont charmants …

Malgré ses postures libérales & adogmatiques, il faudra effectivement du temps à la GLAMF (et je ne parle que des loges bleues) pour qu'elle se trouve une identité.

Actuellement dans un entre-deux, dans le regret d'une régularité-reconnaissance perdue du fait de leur départ de la GLNF, dans le rêve « de faire l'histoire » (et nous risquons de l'entendre souvent!), la GLAMF est une trop jeune et récente obédience pour qu'aujourd'hui nous puissions être fixé à son sujet. De même, il semblerait qu'elle a récupéré en son sein ce que les frères ont voulu fuir : la démagogie de dirigeants qui ont vraisemblablement zappé l'essentiel de leur travail initiatique pour se concentrer sur une conquête de cordons.

Elle voudrait imposer autant à la maçonnerie libérale qu'à la maçonnerie régulière, sa vision et sa pratique maçonnique. Pour le moment, nous n'en voyons pas grand chose : à part des frères qui se sont exclus de ce qu'ils cherchent et qui ne veulent pas ce qu'ils disent être.

Il leur faudra du temps pour admettre que la GLNF est restée la GLNF et qu'il n'y a rien de nouveau. D'ailleurs, la nouveauté en maçonnerie ne fait pas bon ménage avec la régularité.

Il y a certainement dans le monde de la maçonnerie libérale, 10 000 façons de l'être et aucune normalement n'est mauvaise. Il faudra du temps à ces frères – à une partie d'entre eux – pour comprendre que la leur n'est pas meilleure que ce que nous pratiquons dans nos obédiences et que nous ne les avons pas attendus.

Il leur faudra du temps pour comprendre qu'ils ont participé et participent encore au plus terrible jeu de massacre qu'a connu la maçonnerie française dans toute son histoire.

Lilithement vôtre,

CMF& GLNF : la réponse de Servel.

Très Chers et Bien Aimés Frères,

C’est avec tristesse que j’ai pris connaissance de la déclaration du Souverain Grand Commandeur Jean-Luc Fauque aux membres du Suprême Conseil pour la France.  

Croyez que ma seule préoccupation en la circonstance est de rendre la situation que nous traversons la moins pénible possible pour tous et, en particulier, pour nos Frères de la GLNF membres du Suprême Conseil pour la France. Il est essentiel pour cela de garder en toute circonstance une attitude fraternelle et respectueuse des options de chacun.

Il serait souhaitable que le Souverain Grand Commandeur Jean-Luc Fauque prenne un peu de hauteur et veille à modérer le ton de ses propos. Sans porter de jugement de valeur, personne n’ignore la part active que les instances dirigeantes du Suprême Conseil ont prise à la situation que nos Frères du REAA sont aujourd’hui contraints d’affronter. On peut en juger à travers l’histoire de la création de la GL-AMF et l’historique des propres discours et déclarations de Jean-Luc Fauque (ci-joint, pour mémoire et en copie, les textes de son discours de décembre 2011 et de sa déclaration d’avril 2012). Ces textes montrent à l’évidence qu’il n’ignorait rien des considérations conduisant le Suprême Conseil à être aujourd’hui en contradiction avec ses propres constitutions et règlements.

Depuis 2012, le Suprême Conseil argue avec constance de la régularité des Frères de la GL-AMF au motif que ces derniers ont été initiés dans une Grande Loge Régulière, la GLNF. Au sens où les Grandes Loges Régulières etreconnues l’entendent, la « régularité » d’un Frère n’est pas un « label ». Elle est tout simplement liée au fait qu’il soit membre d’une obédience régulière et reconnue officiellement comme telle. Jean-Luc Fauque en fait lui-même la démonstration dans son discours de décembre 2011.

D’ailleurs, s’ils étaient si sûrs de la régularité des Frères de la GL-AMF aux yeux des Grandes Loges Régulières, on peut se demander pourquoi les dignitaires du Suprême Conseil ont pris la précaution d’être membres de Grandes Loges Régulières reconnues et non de la GL-AMF. Il y a ce que les dirigeants du Suprême Conseil ont fait… et ce que qu’ils ont dit aux Frères qui leur ont fait confiance.

Pour désagréable que soit, pour le Suprême Conseil, le fait de considérer lucidement les conséquences de l’erreur commise en participant activement à la création de la GL-AMF, tout le monde sait bien que l’issue de la situation ainsi créée était devenue inéluctable. En effet, qu’en est-il aujourd’hui ?

Ne parlons pas des « cicatrices » encore fraîches qui émaillent encore, hélas pour des années, les relations entre les Frères de la GLNF et de la GL-AMF. Quel que soit notre élan fraternel, quel que soit le désir de vouloir concilier les contraires, laisser la situation perdurer aboutirait à entraîner les Frères du Suprême Conseil de notre obédience dans une voie que ne nous jugeons pas régulière, avec un effet de flou sur les principes qui conditionnent cette régularité : primauté donnée à la liberté de conscience sur toute autre considération, conception devenue de ce fait ambiguë du vocable de « Grand Architecte de l’Univers », principes d’inter-visite laissés à la liberté de chaque Loge et de chacun.

Ces choix sont ceux de l’obédience que le Suprême Conseil a directement suscitée, ce dernier les cautionne. Nous avons tout lieu de les respecter, je les respecte et vous engage à les respecter. J’engage les Frères qui les adoptent à les assumer sereinement et sans agressivité. Je considère néanmoins de mon devoir de ne pas vouloir y associer les Frères de la GLNF.

Croyez bien que je suis le premier à me soucier du climat difficile qui risque de s’installer durant le moment que nous sommes contraints de traverser. Essayons de vivre ce moment sereinement et de nous tourner, les uns et les autres, vers l’avenir. Les positions sont claires désormais et je m’engage à ne pas les troubler par des postures agressives. Il serait souhaitable que le Souverain Grand Commandeur fasse de même. Il convient en effet de laisser les Frères de nos corps maçonniques respectifs se déterminer en paix, sans attiser des sentiments néfastes par des attitudes peu fraternelles.

Le choix de tous les Frères issus de la GLNF se situe entre :

  • une maçonnerie régulière et reconnue fonctionnant sur les basic principles ou standards of recognition que chaque Grande Loge Régulière a fait siens
  • et l’aventure - que l’on ne peut reprocher aux Frères de la Confédération de trouver exaltante - que constitue la création d’un conglomérat principalement écossais, réuni autour des Suprêmes Conseils qui contrôlent plus ou moins directement les obédiences qui y sont rattachées, sous la forme que Jean-Luc Fauque traduit très bien dans son discours de décembre 2011, lorsqu’il parle « d’une continuité spirituelle homogène, depuis le premier degré jusqu’au dernier », affirmant également que « la plénitude du Rite écossais ne peut se ressentir que dans un climat serein et homogène du premier au dernier degré. La progression scalaire de son développement s’inscrivant dans une unité-totalité. »

Cette vision « européenne continentale » est très différente de la situation rencontrée dans le reste du monde. Les Frères des Suprêmes Conseils américains ou anglais n’abordent le Rite Écossais Ancien et Accepté que dans les Loges de perfection, à partir du 4ème degré, pour le poursuivre dans les degrés capitulaires et au-delà. D’une rive à l’autre de l’Atlantique ou de la Manche, nos points de départ sont certes différents, mais quel que soit notre cheminement, si l’on appartient à une Grande Loge Régulière, l’ambition initiatique de chacun doit être la même. Elle doit le conduire dans la Lumière à une communion dans la compréhension personnelle et partagée qu’il a du Grand Architecte de l’Univers et de lui-même.

Pendant presque 50 ans, notre obédience a permis à des Frères de plus en plus nombreux de pratiquer le REAA avec bonheur et de se perfectionner dans une Juridiction parfaitement souveraine. Ce dispositif global est donc possible et réaliste. Croyez que je serai pour ma part attaché à ce que nos Frères du REAA puissent tous très vite à nouveau pratiquer leur Rite dans la sérénité et la qualité et, selon leur désir, trouver une voie sereine de perfectionnement initiatique les conduisant à l’aboutissement d’eux-mêmes.

Chacun a une construction personnelle à vivre. Conformément aux principes de régularité, il ne m’appartient pas d’intervenir dans le processus qui conduirait à la construction d’une Juridiction régulière pour le REAA mais sachez qu’avant de rentrer en relation amicale avec une Juridiction qui se serait constituée et qui respecterait les principes de régularité, notamment dans la composition de ses effectifs, je serai très attentif à la qualité de son projet, tout en m’interdisant, bien évidemment, toute ingérence dans son entière indépendance et autonomie.

Il ne m’appartient pas de vous en dire plus et je vous souhaite courage, lucidité, mais aussi sérénité dans le choix que vous devez faire.

Recevez, Très Cher et Bien Aimé Frère, l’assurance de ma fraternelle affection.

Jean-Pierre Servel
Grand Maître

 

ADDENDUM AU MESSAGE DU GRAND MAITRE // PRÉCISION QUANT À L’INTERRUPTION DES CONVERSATIONS AVEC JL FAUQUE

Dans le courrier qu’il a adressé au Grand Maître, le Souverain Grand Commandeur prétend que « des structures écossaises de hauts grades sous l’égide de la GLNF » auraient utilisé les rituels du SCPF grossièrement modifiés.

Déjà au mois d’avril, sans prendre la peine de téléphoner au Grand Maître dans l’esprit fraternel de leurs rencontres d’alors pour s’assurer de la véracité de ce qu’il supposait, Jean-Luc Fauque a fait parvenir secrètement au Suprême Conseil anglais et sans en avertir Jean-Pierre Servel, les documents incriminés. De cet envoi, il essayait, avec le succès que l’on sait, de tirer argument contre la reconnaissance de la GLNF, précisant en outre qu’une période d’hostilité s’ouvrait avec la GLNF.

Cette démarche, qui a profondément choqué nos amis anglais, nous a définitivement convaincus, si besoin était, de ne pas prolonger avec le Suprême Conseil des conversations qui nous sont apparues dès lors comme manquant singulièrement de sincérité. À l’instar des structures de hauts grades écossais dont il était fait mention, le document transmis et dont elle a appris l’existence lorsqu’il lui a été retransmis, échappait totalement au contrôle de la GLNF, étant le fait d’une maison d’édition indépendante (Les Éditions de l’Édifice) dont le dirigeant, M B (1) est un frère de la Grande Loge de France, qui avait pris l’initiative de l’éditer en mentionnant la GLNF sans en référer à quiconque. Un courrier recommandé a été adressé à Monsieur B(1), lui intimant de cesser immédiatement l’édition de ce document.

 


Note du 15 février 2016 : suite à la demande de Monsieur B qui me fut faite directement, j'ai supprimé son nom du passage en question. 

Partager cet article

Commenter cet article

joaben 12/09/2014 10:10

Voici un message qui appremment gêne Geplu ...
--------
Ce qui est remarquable :
Il est à noter les propos d’un des propagandistes de SErvel annoncer que Servel se plaçait au dessus de lois de la republique(violant le point 10 de la regle en 12 p de la GLNF mais c’est pas çà qui va arrêter un « ultime lien avec Dieu ») au nom de « landmarks » que le propagandiste se garde bien de citer …

Alors, oui, lorsqu’un groupe a completement dérapé, s’auto justifiant, proclamant, s’absolvant de ses actes, il revient en effet à une autorité extérieure d’agir(la justice).
Espérons vraiment que comme la GLNF l’a déjà été, Servel soit condamné pour de tels actes !
Rappellons que le systeme stalinien de la GLNF se retourne contre lui ! Car du fait d’avoir éliminé toute existence aux loges … un VM, comme un tresorier n’est plus qu’un agent du pouvoir central Servel qui est donc totalement responsable. Ce serait un juste retour des choses. Rappellons qu’à GLUA les loges sont des « private lodges » contrairement là aussi à ce que raconte la propagande Servel raconte faisant passer ce pouvoir abusif sur les loges comme « traditionnel »…
La crainte manifestement est là au vu de l’excitation du groupe de propagande. Car Servel sait pertinnement que ses astuces de « j’ai juste demandé » qui peuvent illusionner sa cour ne tiendrait pas une minute en justice … d’autant plus que ses propagandistes ont bien précisé que lui desobeir serait « violation de serments », une des pires fautes maconniques. Si c’est pas pression, çà ?
-------------

joaben 10/09/2014 11:47

Il est vrai que la polémique avec Sunrive-pasFDA sur l'appelation donnée par Servel de "Ultime lien entre Dieu et les hommes" aurait un côté anecdotique et pueril s'il n'aetait révélateur de plusieurs points plus interessants :
- Cette appellation dont Servel s'affuble agace plusieurs GLNF(certains en sont choqués du côt-é gorouesque mais se taisent) et d'autres pas du tout mais agacés que ca soit rappellé et ternisse l'image-posture que veut se donner Servel.
- Les techniques de propagande les plus odieuses à l'oeuvre par SunRive-pas FDA : en mêmme temps inventer des faux regrets de Servel, la declarant "absurde" tout en en tentant de la justifier ... Ensuite un tourbillon accusatiore de diversion en attaques perso et provocs. Il faut en retenir au delà du sunrive que ces techniques sont encouragées dans le monde courtisan autour de Servel (Rappellons qu'il est désigné par ceux que lui ou ses predecesseurs ont "nommé", aucunement les loges). Le système GLNF exige "allégeance" à ces hommes.
- Notons aussi les tactiques d'esquive pour éviter tous les sujets difficiles.
- tactiques de "bouclier humain" se cachant derriere les "FF GLNF" (auxquels le systeme pompe 80 % de leur cotisation).
- omerta demandés : "vous occupez pas de nous"
- absolution de délinquance ... lu chez templum : au nom de "landmarks"(? ... qui ont bon dos) Servel et ses courtisans se dispenseraient sans vergogne des regles du pays ...

En un sens les pratiques de cette equipe de propagande Servel illustre parfaitement tout ce qui est reproché à GLNF.
Esperons mais il faudra attendre longtemps tant Servel a verrouillé tout risque de contestation, que les FF de GLNF se reveillent un jour apres l'abrutissment(pardon la paix Servel) qui leur est imposé.

Christophe 08/09/2014 21:03

Ma question polémique "dites-moi, sont-ils FM ?" visait deux constats: l'un et l'autre, par autoritarisme non contrôlé, ont mené ou mène leur Obédience ou Juridiction vers une sorte de collapse.
D'autre part, si l'un s'est montré complètement incapable de remise en cause et d'ouverture, ne fut-ce que par la discussion informelle. Le second semble suivre exactement le même chemin.

Ces deux constats bien tristes, jusqu'à preuve du contraire, ne s'appliquent à aucun autre "dirigeant" (quel vilain terme).

joaben 10/09/2014 11:31

Christophe ...
ce qui est triste est que finalement ces 2 dirigeants irresponsables et nuisibles continuent à garder des supporters. La responsabilité des supporters presents ici à defendre non pas la FM mais des appareils et les ambitions est aussi ce qui est grave, comme la passivité(il est vrai cultivée à GLNF) de bien d'autres.
Cette FM est malade de ces comportements soumis !

Christophe 08/09/2014 14:54

Bel article, merci.

On reste confondu de l'addendum. Je pensais bien qu'en sous-main le SCPF-GLAMF avaient, de façon systématique, diffamé la GLNF, que ce soit lors de la réunion de Kansas City en 2013, début du redressement GLNF, qu'ici en avril 2014, ou ailleurs.
C'est à l'image d'un blog pro-GLAMF, dont on ne parle heureusement quasi plus, mais qui existe encore, et dont à peu près chaque article est un vomis anti-GLNF.

Il y a là une violence entretenue par ce SCPF, mais aussi par le SCdF: rappelons-nous les appels à la "régularité" également d'avril 2014 et rapporté par Koch. Tout cela participe de la même veine ... cela ne nous grandit pas.
http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/06/07/gldf-letonnante-raideur-du-supreme-conseil/

Et si on reparlait de FS. Tout n'est pas à jeter, même s'il est difficile de voir clair sous les tombereaux d'injures et, clairement, de dramatiques erreurs. Il rompra avec le SCPF 1 mois APRES la création de la GLAMF. (et non avant) Il avait parfaitement compris la manœuvre visant à porter un coup définitif à la GLNF, ce que confirme les discours et écrits de Faulque. Ce fut un échec patent. Très heureusement la fraternité eut plus de force que les basses manoeuvres de la "cordonite". Vanité et arrogance, quand tu nous tiens!!!

JLF et FS: dites-moi, sont-ils des FM?

Désap. 13/09/2014 15:14

En contact avec AJ ??? et pourquoi pas en contact avec Dieu ... direct tant que t'y es !

joaben 10/09/2014 11:27

Typique du delabrement moral des ces demarches de camps représenté ici par desap ou sunrive.
Que pleurniche donc le desap specialiste des faux departs ?
En effet, je ne me forge pas me ecrits au travers du partisianisme.
Si je suis en desaccord profond et en lutte contre les propagandistes de Servel, en effet, je ne lis pas sur le blog FDA les propos orduriers tenus sur le blog concurrent.

Alors, en effet, je suis en contact avec A Juillet. Où est donc le scandale pour le desap ? Quel élément a-t-il pour le démentir ? Rien !
Avec le numero du Sunrive-pasFDA et ses mensonges et tromperies éhontées et le comportement de desap, en direct ici, nous avons l'image de ce que produit cette bataille d'ambitions d'appareils qui malheureusement essaie d'entrainer des maçons sinceres.

Désap. 09/09/2014 01:03

Non La Maçonne, je ne cherche ni ne conteste qui tu es, je ne sais pas ou tu as vu ça, je remarque simplement un parti-pris flagrant.
Joaben de plus en plus objectif, il nous fait maintenant le coup de la lecture sélective : "on y lit pas des grossieretés absolument abjectes" chez FDA, ben voyons ; le même a un contact direct avec Juillet, à l'en croire ce serait son confident, comment appelle-t-on se type d’hallucination déjà ?

La Maçonne 08/09/2014 19:08

Christophe, ne t'inquiète pas, mon frère, des propos de desap. Il en est à chercher à savoir si je suis bien une soeur et pas un frère planqué de la GLNF.

joaben 08/09/2014 18:46

Ce dont on est sûr avec toi, desap c'est que tu n'as aucune parole ! Comme un gamin, tu nous fais des "faux departs" esperant que ca emeuve la foule... Un tel comportement pueril est à la hauteur e ce que mène votre blog.

Si tu fais allusion au blog de FDA, il s'agit d'un blog de propagande éhontée pour Servel, sans la moindre honnêteté ni scrupule. On en a vu ici même une emanation (Surive) à l'oeuvre.
Mais par contre je n'ai pas connu de menaces de mort de leur part et on y lit pas des grossieretés absolument abjectes comme celles du blog concurrent que tu affectionnes et où tu sevis sans risque de contradiction.
Dan les 2 cas, avec un style différent, ces 2 blogs sont la manifestation du delabrement moral du militantisme obedentiel dans ces groupes sectaristes .
Il est vrai que côté officiel GLAMF AJuillet desavoue leur action alors que Servel a promu FDA (pourtant condamné pour diffamation en appel OK mais le même Servel n'a pas la même mansuetude pour les "mis en examen" ce qui est tout de mêmme moins grave).

Désap. 08/09/2014 17:41

"C'est à l'image d'un blog pro-GLAMF, dont on ne parle heureusement quasi plus, mais qui existe encore, et dont à peu près chaque article est un vomis anti-GLNF."
" Je suis d'accord avec toi, Christophe. "
Vous êtes d'une confondante objectivité, il faut reconnaitre que le blog pro-GLNF, FDA, est exemplaire, insulte grasse à l'égard de Fauque dans sa dernière livrée, mais attention grasse de chez Mr. et Mme grasse n'est-ce-pas, pas un truc d'apprenti grossier, ah oui mais suis-je bête, c'est un GLAMF, de plus SCPLF, c'est normal.
Joaben, tu as de beaux jours devant toi, des adeptes qui te suivent dans ta subjectivité toute maçonnique et une liberté d'insulte totale.
Ce qui est génial c'est que vous finissez tous pas sortir de vos gonds et là, sous le voile c'est un formidable festival de fraternité maçonnique, fraternité que vous n'hésitez pas à revendiquer à l'égal d'un dogme, mais qui se trouve être à géométrie plus que variable
Des martiens ? Non, non, non pas du tout, tous initiés selon le rite maçonnique.

joaben 08/09/2014 16:02

"JLF et FS: dites-moi, sont-ils des FM?" se poser cette question revient à se la poser pour Servel ?
- Est-ce FM de fabriquer des statuts de verouillage et de les "vendre" au travers de mensonges(cf ses courtisans ici propageant l'imposture d'un SGC faussement composé de "délégués de loge") ?
- Est-ce FM de perpétuer un système de l'OAF qui détourne 50 % des fonds à d'autres usages.
- Est-ce FM de consacrer 69 % des cotisations à l'activité immobilere ... et faire aux FF GLNF qu'ils seraient "proprietaires" en quote part de leurs temples ?
- Est-ce FM de qualifier le GM d' "ultime lien entre Dieu et les hommes" ?
- Est-ce FM de jouer un jeu d'intimidation sur les FF GLNF-SCPLF ?
- Est-ce FM de promouvoir un Grand Officier (responsable de propagande Dauphiné Savoie) condamné pour diffamation ?

Ce qui n’enlève rien à vos remarques ... Mais lorsqu'on se pose de telles questions, il faut aussi les poser pour d'autres.
Examinons aussi le comportement de ce "sunrive" pretendant, en insultant son correspondant à des regrets de Servel ... qu'il est manifestement incapable de produire !

Je ne suis pas tendre pour des comportements des GLAMF, dont la sordide bande a laquelle vous faites allusion.

La Maçonne 08/09/2014 15:31

Je suis d'accord avec toi, Christophe.
Pour le moment, c'est encore dans le domaine de l'hypothèse et du soupçon. Quelle est la part des SC dans cette affaire? Car bien sûr, nous n'avons aucune preuve factuelle, même si certaines déclarations le font penser.

Pour le blog dont on ne parle plus ... Je t'approuve aussi.

joaben 07/09/2014 10:25

Je rappelle que nous attendons toujours de la part de celui qui l'a prétendu(Sunrive) LES REGRETS PUBLICS DE SERVEL de s'être proclamé "ULTIME LIEN ENTRE DIEU ET LES HOMMES".
Si c'etait vrai, ce serait une nouvelle fort interessante qui atténuerait cette attitude de "gourou".

Mais manifestement, ces pseudo-regrets, ce n'était qu'une imposture de plus répandue par se courtisans. Au contraire nous lisons l'un d'eux tenter de donner un fondement maconnique à un tel comportement.
Car en fait cette sinistre appellation choisie par Servel n'est pas juste une maladresse (comme Stifani avec "guide spirituel") mais bien une réalité dans la mentalité que l'on percoit chez Servel, même s'il est attentif, conscient des risques judiciaires de débordements mais aussi du choc moral d'une telle formule aupres de nombre de freres honnêtes de la GLNF.
Le courage n'etant pas non plus une caracteristique de cette GLNF Servel, qui s'active à museler tout risque d'opposition, les voilà en retro-pédalage : "oh, mais il n'y aurait pas de sanctions" et choisissent lâchement et hypocritement un autre discours de culpabilisation "oh ce serait s'en prendre à la FM régulier, violer ses serments" ...
Ils y rajoutent une autre lâcheté : les Freres seraient ngagés par des serments qu'ils n'ont pas prêtés (sur les Basic Principles) ... ils ne pouvaient pas les ignorer, nous disent-ils.
Nous avons au travers de la simple lecture des intervenants au service de Servel sur ce blog, l'image de ce qui anime cette GLNF de Servel(dans ces hautes spheres où se decide l'activité immobilière, dans les loges certains croient sincerement au baratin qu'ils leur servent ... j'en ai été; j'ai gobé aussi).

joaben 08/09/2014 15:52

Pauvre sunrive qui s'imagine que son correspondant aurait "reconnu" ! on ne sait quoi d'ailleurs ! Juste rappellé ce que TU racontais !
Mais ON ATTEND TOUJOURS la preuve de tes prétendus regrets de Servel !
Crois-tu, sunrive qu'il suffit d'insulter l'autre à répétition de mensonges imaginaires ?
En matière "maconnique" crois-tu qu'as ton vu de toi ? Crois-tu donc que narguer de tes mensonges comme tu le pratiques soit un comportement digne d'être rapproché de la FM !

La réalité est ton invention mensongère de regrets de Servel...
Il est vrai qu'au vu de ta prestation (qui permet de juger la triste mentalité de votre equipe) il serait préférable que tu ailles exercer tes talents hors du contact de FMs.

sunirve 08/09/2014 14:38

Eh bien, cela aura mis du temps ! Tu viens enfin de reconnaître, avec moultes circonlocutions, que jamais Servel ne s'était affublé du titre d'"ultime lien", et tes arguties n'y changent rien. Pas plus que tes insultes et ton venin.
Tous tes tours de passe-passe réthorique n'y changent rien : tu es un menteur, pris en flagrant délit, et qui se voit obligé de le reconnaître.
C'est à cette aulne qu'on jugera de tous tes jugements hasardeux et de tous tes pseudo-raisonnements, toujours abordés sous l'angle profane et en terme de "pouvoir", jamais en termes maçonniques.
P.S. : as tu trouvé le site et l'expression des regrets de Servel? Ce n'est pourtant pas bien compliqué. ;)
Sur ce, comme j'ai une activité professionnelle, je vais travailler

joaben 08/09/2014 11:44

t'as rien trouvé d'autre à pinailler, sunrive ? Oui servel a appliqué cette formule AU GM donc Stifani à l'epoque. Servel devenant GM ensuite, apres Stifani !
Donc oui, quand il a clamé sa formule de "GM ultime lien entre Dieu et les hommes" , il n'etait pas encore GM !!! qu'insinues-tu ??? que la formule s'appliquait uniquement à Stifani ?
Ce point etant donc traité (l'auto-proclamation n'est pas exclusivement pour lui, mais Tout GM de GLNF, donc) vas tu enfin regler la question de TON MENSONGE (les faux regrets !)

joaben 08/09/2014 11:39

tes fantasmes sur un "ennui" de ton contradicteur c'est du "bruit", du tintamarre. Qu'esperes-tu donc à jouer ainsi au coq ???

TU as prétendu à des regrets publics de SERVEL. dans un monde normal, c'est à celui qui affirme d'apporter la preuve de ce qu'il avance... !!! Sinon ca reste une bravade ...

Tu peux t'agiter à prtendre à des questions auxquelles je n'aurais pas répondu .... La REALITE reste entiere : Tu as inventé(menti) des REGRETS inexistants.

Typique du pretexte du Surnrive en mission : Sa question, c'est lui-même qui ya répondu !
dixit Sunrive "Tout le monde sait qu’il a utilisé cette formule en tant que Grand Orateur lors de l’installation funeste de S. à la Grande Maîtrise, et que depuis, il l’a publiquement regrettée. Dont acte." ...

Tu as donc la réponse à TA question apportée par toi-même, réponse que je ne conteste pas ! C'est dire l'absurdité de ta chicane de diversion !

Cette diversion close, il te reste à nous démontrer ce que TU affirmes.("depuis, il l’a publiquement regrettée." dixit Sunrive). Tu peux gagner du temps en reconnaissant avoir menti, ou cru un autre menteur !

Donc ton mensonge de pseudo-regrets de Servel reste entier, Sunrive !

sunirve 07/09/2014 19:53

Ah, combien on te sent ennuyé, Joaben !
Reprends tous nos échanges et tu verras que c'est ta question qui est une diversion, une astuce de com.
Les regrets de JPS, je t'ai dit où, avec un minimum de recherche, tu pourras les trouver. Mais ta question suivait la mienne.
Et même si tu considères que je pirouette, eh bien, Joaben, donnes nous l'exemple d'un Frère qui peut prouver ce qu'il annonce et répète comme pour mieux s'en convaincre. Tu as là une occasion rêvée de prouver que toi, Joaben, tu vaux mieux que les "militants", les sicaires, les nervis, que sais-je?, de la G.L.N.F., que ta droiture est exemplaire, que toi, tu ne pirouette pas. En répondant à une question très simple, dont tu ne peux qu'avoir la réponse, puisque tu l'affirmes.
Je la repose donc une nouvelle fois: quand et où le G.M. de la G.L.N.F. s'est-il attribué la qualification d'ultime lien?
(l'ironie de mes propos - qui n'est pas de l'invective - tient à ton silence étonnant pour quelqu'un de si prolixe, et qui sait si généreusement faire la leçon à tout le monde...)

Joaben 07/09/2014 19:05

TU as affirmé, ces soi disant regrets ! Poser une question de diversion n est pas une reponse ! Qui espers tu convaicre avec ton petit jeu ? N est pas plus simple de reconnaitre avoir menti ? Si tu te refuses a repondre autrement qu des pirouettes, invectives c'est de toute maniere la seule conclusion.

sunirve 07/09/2014 17:44

Tu récidives, Joaben : "Les excuses publiques de Servel de s'être proclamé "Ultime lien..."
Quand et où, Joaben, s'est-il proclamé tel?

joaben 06/09/2014 20:51

Rappellons aussi un fait cocasse, puisque Servel est dans des spéculations à la fondation de GLAMF :
Si les GLAMF actuels(ex FMR-ULR) n'avaient pas obei aux injonctions de Stifani et n'étaient partis ailleurs fonder GLAMF, laissant l'opposition interne vidée, jamais Servel n'aurait été élu. Il ne l'a été que parce que l'opposition FMR-ULR n'était plus là ! Il pourrait donc remercier Juillet, Faulque, Seiler !

joaben 08/09/2014 11:52

ce qui serait constructif, TS, c'est qu'au lieu d'un jugement global (qui s'apparente à une insulte) tu precisais ce que tu reproches.
Personne n'obligeait Sunrive à proférer son mensonge des faux regrets de Servel ! S'il le reconnaissait, ca raccourcirait la polemique, mais il persiste ...
Concernat Faulque, je n'ai pas d'avis, n'ayant pas creusé la question !
Là où le discours Servel est pervers est que lorsqu'l pris la decision de sa directive il n'etait pas question de faulque dans ce qu'il a annoncé !
Que penser d'une décision où on change de prétextes en cours de route ?
Comme tu l'as constaté(mais ne veut pas le reconnaitre) je m'oppose à toutes vos fadaises de "régularité" pretextes à sectarisme, d'où qu'elles viennent ! Il suffit de constater les dégâts causés à la FM en général par le spectacle déplorable que vous donnez lorsque votre seule obcession est de rejeter, diviser, monter les feres les uns contre les autres. Ca vaut pour GLAMF et une partie de GLDF comme pour GLNF !

TS 07/09/2014 21:15

@ joaben
tu te comportes exactement de la même manière dans tes commentaires que ceux a qui tu reproches par ailleurs le comportement .
le débat ( sans renier tes idées ) y gagnerait beaucoup en sérénité et en richesse si tu voulais faire des efforts ,
merci

TS 07/09/2014 21:08

@joaben
voila ce qu'a écrit JLF le 5 9 11 aux FF du SCPLF
NI PLUS NI MOINS QUE CE QUE DEMANDE JPS aux FF de la GLNF . a l’époque ça ne choquait personne !!

Mes Très Chers Frères,

Notre Suprême Conseil pour la France, reconnu par tous les Suprêmes Conseils en filiation depuis la création du Suprême Conseil d’Amérique en 1801, jouit d’une excellente réputation et entretient depuis 1964 des relations fraternelles réciproques avec tous les dirigeants internationaux du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

En ma qualité de Souverain Grand Commandeur, je me dois de préserver ce capital de fraternité qui s’est construit au fil des années grâce aux efforts et à la persévérance de mes prédécesseurs et de leurs officiers.

La crise actuelle de la Grande Loge Nationale Française a déclenché la suspension de ses relations avec la majorité des Grandes Loges Européennes. Cette situation peut créer des confusions et des ambiguïtés dans nos relations internationales. Afin de protéger notre Juridiction, j’ai démissionné de la Grande Loge Nationale Française le 31 août 2011. Mon appartenance à la Grande Loge Unie d’Angleterre, en conformité avec nos constitutions et règlements, évitera toute suspicion sur la régularité de la gouvernance de notre Suprême Conseil.

Je forme les vœux les plus sincères pour que notre obédience, à laquelle je suis très attaché et que j’ai servie depuis plus de trente ans, retrouve rapidement la voie de la sagesse et que notre Juridiction puisse travailler dans la tradition des usages et des valeurs maçonniques.

Soyez assurés, Mes Très Chers Frères, de mes sentiments fraternels et affectueux.

Jean Luc FAUQUE

Paris le, 5 septembre 2011

joaben 07/09/2014 01:29

Encore une fois, la question ne se pose pas en ces termes pour les FF de GLNF-SCPLF puisqu'aucune sanctionne peut les frapper ! Ils n'ont aucune raison de changer quoi que ce soit à leur vie maconnique.

C'est aux agitateurs de la GLNF, Servel en tête de se positionner vis à vis de FF qui n'auront écouté que la fraternité.
C'est plutôt sordide de la part de Servel de detourner maintenant l'attention vers des foutaises ... et bien décevant que toi, TS n'ecoute que ta soumission à l'ultime lien !
Qu'est-ce que le rattachement de dignitaires du SCPLF a à faire avec la sordide action de Servel si ce n'est de détourner encore l'attention vers des questions annexes ?

TS, il faut privilégier la maconnerie et la fraternité ! Les gesticulations de Servel pour diviser des freres qui maconnet ensemble ne sont pas de la FM ! Les travaux communs des GLNF et GLAMF au SCPLF, oui !
Servel a deja commis avec succès ce forfait au GCF !
Espérons qu'il echoue cette fois-ci !

TS 06/09/2014 21:27

quel option pour le SCPLF .? comment les FF du SCPLF vont réagir a l'annonce de JLF de fédérer les 2 SC ? en terme de démocratie on fait mieux ,non?
le temps de la désillusion d'un projet qui tombe a l'eau , il reste aux FF du SCPLF si ils sont attachés a la régularité de se définir , car il faudra se définir et respecter la décision des FF .
Pour vous aider , n'oubliez pas que les dignitaires du SCPLF eux sont rattachés a une GL RECONNUE RÉGULIÈRE , comme quoi faites ce que je dis ,moi je ferai de mon coté est une attitude peu fraternel .
JLF portera une lourde responsabilité , si les 5 ne reconnaissent pas CMF ( ce qui est peu probable ) il aura a en tirer toutes les conséquences , et sa démission sera le minimum qu'il puisse faire !!

joaben 06/09/2014 19:42

Pardon de me répéter mais ca concerne les 2 derniers sujets et c'est un PERLE qui vaut son pesant :

Manifestement décontenancés et embarassés par la situation nos GLNF habituels on fait appel au gros calibre "Sunrive" bien connu.

Qui s'est lancé dans une tirade sans se rendre compte jusqu'où ca l'amenait :
- Il a tout d'abord affirmé qu'il n'y aurait aucune sanction à quiconque F GLNF-SCPLF qui passerait outre sa directive ! Bonne nouvelle donc pour nos frères qui s'interrogeaient. (justice oblige)
- Mais du coup, il s'est engagé sur un terrain expliquant, en gros ce serait un violation des serments maconniques (sans être capable d'ailleurs de produire de quel serment il s'agirait).

Par conséquent, nous serions face à du parjure toléré !!! Voilà donc jusqu'où mènent ces pitreries obedentielles ! A renier un des fondements maconniques !

Rappellons par ailleurs que le gros calibre Sunrive apres avoir clamé que Servel aurait regretté ce dont il s'est affublé ("ultime lien entre Dieu et les hommes") particulierement gourouesque... on attend toujours que le dit Surive grand prêtre en "maconnerie de tradition" nous produise les dits REGRETS.
Quelque chose me dit qu'on va attendre longtemps ! A la place nous aurons les invectives et attaques perso qui fons remplacement de faits ...

sunirve 07/09/2014 17:42

Tu ne te répètes pas mon Frère, tu radotes et rabâches tes contre-vérités, tes approximations, tes raisonnements fallacieux, ton discours coupé de toute réalité.
Il suffira au lecteur de se reporter à nos échanges pour constater que 1) j’ai simplement indiqué que, dans son courrier, le G.M. demandait simplement aux Frères de suspendre leur participation et qu’il n’y avait nulle menace de sanction (tu en as d’ailleurs convenu, avant de revenir à sa version antérieure !), 2) que les règles et principes de la Maçonnerie régulière interdisaient à un Frère de participer à des réunions maçonniques avec des Frères membres d’obédiences non reconnues comme régulière.
Il notera aussi que je t’ai indiqué où tu trouveras la réponse à la question qui t’angoisse et qui interpelle l’univers maçonnique entier sur les regrets de J.P. Servel.
Maintenant, pourrais-tu avoir l’obligeance de répondre à la question simple que je t’ai déjà posée à plusieurs reprises : où et quand le Grand Maître de la G.L.N.F. s’est-il « affublé » du titre d’ultime lien ?

joaben 06/09/2014 17:29

Spectacle délirant de ces bateleurs de la régularité, s'etripant publiquement, Servel et Faulque. Chacun claquant sa "régularité" à la figure de l'autre !
On pourrait espérer que les FM condamneraient ces garnements bagarreurs en leur disant "causes toujours, on fait ce qu'on veut" ...
Mais non, au lieu du reflexe FM, c'est le reflexe partisan de l'un ou l'autre des coqs qui domine.

Désap. 06/09/2014 14:25

oh oh oh, c'est pas vrai, j'y crois pas !
La cellule de veille GLNF qui vient faire du cirage de pompes en terre plus qu'irrégulière puisque féminine.
Ça me rappel Servel qui pris dans ces bras Jeannin-Naltet à l'occasion d'un grand moment de cirage de pompes, quand il déclamait sa fraternité à tous les irréguliers de la Terre pour se souvenir qu'il était bien maçon.
La GLNF est sûre du bienfondé de ses actions du moment, n'est-ce-pas mon cher Mutin, tu viens faire ici oeuvre et uniquement oeuvre de fraternité envers ta chère Soeur, c'est d'une limpidité qui me range immédiatement dans le rang des mauvaises langues.
Pincez-moi, je rêve !

La Maçonne 06/09/2014 15:23

Jaloux.

Arsène Mutin 06/09/2014 12:41

Bonjour ma TC sœur.
Je lis ton blog de longue date mais n’ai jamais jusqu’à ce jour osé y déposer un commentaire.
Je l’ai fait à plusieurs reprises sur deux blogs proches de la GLNF, le Myosotis du Dauphiné Savoie et le Myosotis de Septimanie, et estime que c’est la dose maximale à ne pas dépasser pour ne pas imposer sa présence et ses points de vue aux autres blogueurs.
Je fais donc une exception en raison de l’actualité brûlante du moment.
Pour ce premier post, je dois d’abord te dire, avec la sincérité qu’impose la fraternité maçonnique, que, même si je ne partage pas tous tes points de vue à 100 pour 100, j’apprécie beaucoup ce que tu écris. Donc, s’il te plait, continue.
A la lecture du présent article, je constate encore une fois la justesse de l’analyse, d’autant plus remarquable qu’elle vient de l’extérieur.
J’ajouterai, à titre de contribution et sans répéter ce que j’ai dit sur les autres blogs, qu’une des erreurs actuelles de jugement du TPSGC du SCPLF (et "commandeur" aussi de la GLAMF) est de croire encore qu’il lui suffit de déclamer n’importe quoi pour que les frères de ses ateliers lui obéissent au doigt et à l’œil. Faux : la notion d’Ordre et de hiérarchie pyramidale, avec Devoir et Obéissance inclus (voir rituel du 4ème degré du REAA, degré « d’apprentissage » du début des hauts grades) ne vaut que pour le fonctionnement interne à l’ombre des Grandes Constitutions et du Règlement Intérieur de la juridiction. Or, il a endossé une veste de dirigeant politique qui débat publiquement pour attaquer un adversaire et haranguer ses troupes ; et en plus se révèle être un chef inconséquent, pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris depuis ses déclarations de 2011 et 2012.
Ceux de la GLNF ont parfaitement compris le message de leur GM. Ils savaient de longue date que la cohabitation dans quelque loge ou atelier que ce soit avec les frères de la GLAMF ne pourrait perdurer au-delà de la publication de la décision de la GLUA. De plus, cette confirmation attendue leur est faite clairement mais sans autoritarisme.
Ceux de la GLAMF ont aussi parfaitement compris, après lecture de la lettre du 2 septembre du TPSGC du SCPLF, qu’ils partaient maintenant en errance en direction inverse de la terre promise. Certains auront le courage de ne pas aller plus loin, soit qu’ils reviennent sur leurs pas, soit qu’ils arrêtent. D’autres ne l’auront pas et feront semblant de croire encore aux promesses de promoteurs sur plan de temple idéal, avec grades et diplômes à l’appui.
Comme tu le dis très justement, il leur faudra du temps …
Concernant le SCPLF, la partie n’est pas encore terminée mais les jeux sont faits. D’ici le 13 décembre, date prévue de la fête solsticiale de l’ordre écossais pour le SCPLF, on risque fort d’entendre des voix s’élever d’outre atlantique, celles des SC qui ont cautionné en 1964 la création du SCPLF spécialement pour les écossais réguliers (sous label GLUA) de la GLNF. Il y a des chances pour que ce soit bref mais clair.
Quand l’ambiance aura retrouvé un minimum de calme, je me permettrai de te soumettre quelques réflexions sur les termes « réguliers », « non réguliers » et « irréguliers ».
Bonne journée à toi.
Je t’embrasse fraternellement.
Arsène Mutin.

La Maçonne 06/09/2014 13:31

Merci Arsène.
Tu peux venir - ici - commenter comme tu veux. J'accepte volontiers ta proposition ...