Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Les obédiences initiant des femmes en Belgique

Les obédiences initiant des femmes en Belgique

La Belgique, petit pays, présente pour les femmes une situation inverse à la maçonnerie française. Si les françaises choisissent à part égale la mixité et la non-mixité, les belges semblent préférer la mixité, avec principalement une obédience mixte (le Droit Humain) et une Grande Loge Féminine de Belgique.

Le Droit Humain

Le Droit Humain, tout d'abord – plus exactement la Fédération Belge du Droit Humain - est fondée dès 1928, à partir de 8 loges. La première loge existe depuis 1912.

Le Droit Humain a donc, derrière lui, en Belgique plus d'un siècle d'histoire en Belgique.

Il représente aujourd'hui plus de 100 loges et est organisé de manière autonome (organisant son propre convent, élisant son propre Grand Maître, au même titre que la Fédération Française du Droit Humain).

On rappellera que le Droit Humain est une obédience internationale et qu'il ne faut pas le réduire à la seule France. Il est, de même, important de souligner que la Fédération Belge du Droit Humain propose une démarche l'impliquant dans la cité, avec de plus comme fer de lance "l'égalité homme/femme".

Le Droit Humain est une obédience mixte, initiant des hommes et des femmes et qu'il pratique le REAA (Rite Ecossais Ancien et Accepté).

Son site présente une histoire du Droit Humain en Belgique, une rubrique définissant (sommairement) les sujets étudiés en loge et les réponses à vos questions.

Un formulaire de contact est, de même, disponible.

Lithos.

Lithos est une obédience, se présentant comme une fédération de loges, fondée en 2006 par des loges du Droit Humain et des loges du Grand Orient de Belgique.

Elle est aujourd'hui composée de 23 loges. Obédience mixte, elle pratique plusieurs rites, dont essentiellement le Rite Français Rétabli. Ces loges sont présentées sur le site, on découvrira que l'une d'entre elle est en langue allemande, néerlandaise et française.

La Grande Loge Féminine de Belgique (Vrouwengrootloge van België )

La Grande Loge Féminine de Belgique existe depuis 1981, avec une première loge de la Grande Loge Féminine de France en 1974. Elle compte à l'heure actuelle 40 loges sur le territoire belge.

Elle a adopté comme sa sœur française les principes du développement à l'internationale de la maçonnerie féminine. C'est pourquoi, il n'y a rien d'étonnant à une implantation de deux loges au Danemark et trois loges aux USA. Elle possède en outre une loge initiant des femmes venant d'autres pays – qui correspondrait au modèle de la Rose des Vents française.

La Grande Loge Féminine de Belgique, comme son nom l'indique, initie que des femmes, et propose plusieurs rites.

Sur son site, on découvre une rubrique « Parole de Maçonnes », présentant plusieurs témoignages de sœurs suivant leur profil socio-culturel, dont voici l'extrait de la « commerçante » :

« Mon grand combat restera toujours la lutte pour l’égalité des sexes (qui pouvait en douter) La Franc-maçonnerie peut bien évidemment participer et porter ce combat par les principes fondamentaux qu’elle véhicule et auxquels nous disons croire tous et toutes,mais il faudrait déjà qu’on le commence dans nos rangs nous serions plus crédibles. Il y a loin de la coupe (d’amertume) aux lèvres ! »

Pour entrer en maçonnerie, voici ce que la Grande Loge Féminine de Belgique précise :

"Pour devenir membre, plusieurs critères sont nécessaires, notamment :

  • adhérer aux principes de Liberté, d'Egalité et de Fraternité ;

  • offrir des garanties d'honnêteté et de probité ;

  • jouir de ses droits civiques et fournir un extrait de casier judiciaire ;

  • être âgée d'au moins 25 ans.

Chaque Loge décide de la suite à réserver à une candidature dont la demande est préalablement soumise à une analyse approfondie selon une procédure déterminée."


Un formulaire de contact est, bien sûr, à disposition sur le site.

FVoici donc les quelques obédiences qui initient des femmes en Belgique : au nombre de trois, toutes trois différentes. La maçonnerie mixte et féminine belge n'a rien à envier aux françaises, bien au contraire, même si malheureusement les informations sur elles ne passent pas la frontière.

N'hésitez pas à parcourir les sites et à prendre contact avec ses obédiences pour des compléments d'information, ainsi que pour rencontrer une sœur ou un frère.

Lilithement vôtre,

N'hésitez pas à parcourir la rubrique sur ce blog : "Conseils aux Profanes". Vous y trouverez quelques présentations de livres, des articles présentant nos démarches et des informations pratiques.

Je vais devoir m'excuser platement auprès de nos soeurs et frères belges pour ce total manque d'imagination quant au choix de l'illustration musicale de cet article. Oui, j'ai honte ... mais bon, c'est quand même Brel avec une chanson splendide !!

Partager cet article

Commenter cet article

Pierre Lande 06/06/2016 01:31

Qu'est-ce la GLEFU ? Il y a aussi d'autres Loge mixtes ou féminines qui initient en Belgique... Deux féminines à Memphis-Misraïm à Bruxelles et Arlon (de deux Obédiences différentes), deux mixtes du même rite (à Bruxelles et à Liège-Nessonvaux) en français... Aussi diverses Loges (REAA, RER, REP, REI, GOLA....) mixtes en français, néerlandais ou espagnol d'au moins quatre Obédiences et deux Confédérations de Loges... Frt :.

Pierre Lande 06/06/2016 01:24

Il y a d'autres Loges qui initient des femmes en Belgique... Deux loges féminines à Bruxelles & une à Arlon de Memphis-Misraïm (de deux Obédiences françaises), deux loges mixtes du même rite (à Bruxelles & à Liège-Nessonvaux), sans oublier diverses Loges mixtes (au RER, REAA, REP, REI...) en Belgique au sein d'au moins cinq Obédiences et de deux Confédérations de Loges... en français, néerlandais et espagnol (GOLA)... Frt :.

joaben 05/09/2014 15:29

Au fait ... GLEFU initie aussi en Belgique et des femmes probablement puisque nous ne nous interessons pas au sexe de nos "frères" qui est un mot, chez nous désignant les humains qui participent à la fraternité maçonnique sans préjuger des organes sexuels dont ils disposent.

YaKa 04/09/2014 06:39

AH ! On parle de nous :-)
Merci soeurette !