Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

C’est avec beaucoup de tristesse que je vous écris, à vous, mes sœurs et mes frères, qui me lisez depuis, pour certains d’entre vous, le début de ce blog.

Je vais vous présenter ici, dans cet article, un document, que des journalistes qualifieraient d’explosif - quant à moi, je le qualifierais d’affligeant. Il s'agit d'un compte rendu d'un Conseil Fédéral extraordinaire qui s'est tenu lieu le 10 juillet 2014, que les frères de la GLDF ne trouveront pas sur leur extranet.

Je suis surtout triste pour eux. Ce document prouve que les décisions du convent de la GLDF en juin 2014 sont détournés, dont en particulier le vote concernant les inter-visites et la liberté de conscience, dans la proposition des modifications constitutionnelles … et ce n’est pas moi qui le dis, mais les membres nommés du conseil exécutif de la CMF qui sont aussi conseillers fédéraux de la GLDF ainsi que leur grand maître Marc Henry.

Ce document nous démontre aussi qu’aujourd’hui la GLDF est sous le contrôle de la CMF et par là même, sous celui de la GLAMF.

Je suis triste pour celles et ceux qui croyaient (sinon espéraient) que nos valeurs sont plus fortes que les manœuvres et les manipulations obédientielles.

La CMF pouvait jusqu’à présent être analysée comme un échec des valeurs adogmatiques et libérales de nos obédiences, de notre pratique maçonnique … une sorte d’utopie qui s’effondre, celle qui disait que nous sommes, hommes et femmes, quelques soient nos croyances ou non, nos origines, nos opinions et notre pratique, tous égaux devant l’initiation … Il n’en est rien.

Ce que vous allez constater à la lecture de ce document est que ces valeurs n’existent tout simplement pas au plus haut niveau d’une obédience, que seul le pouvoir, la « suprématie » pour reprendre un terme de Marc Henry, a de l’intérêt aux yeux des protagonistes.

Il vous faudra prendre ce document avec distance, comme s’il s’agissait d’un club de joueurs de pokers qui déciderait de la couleur de son grigri …. Et non pas d’une obédience maçonnique qui nous chantonne depuis quelques temps une ritournelle sur leurs valeurs initiatiques & rituéliques.

Les propos qui y sont tenus sont violents d’arrogance et de mépris pour tous ...

le texte complet est retranscrit à la fin de cet article.
le texte complet est retranscrit à la fin de cet article.
le texte complet est retranscrit à la fin de cet article.
le texte complet est retranscrit à la fin de cet article.
le texte complet est retranscrit à la fin de cet article.
le texte complet est retranscrit à la fin de cet article.
le texte complet est retranscrit à la fin de cet article.

le texte complet est retranscrit à la fin de cet article.

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014. CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

Le contexte :

La Déclaration de Bâle a pour objet de « recomposer le paysage maçonnique français », désignant la Grande Loge de France comme maîtresse d’œuvre. Cette déclaration, signée par 5 grandes loges « régulières » européennes, se basait sur la disparition de la GLNF de l’échiquier anglais.

Elle demandait à la GLDF : de rompre sans ambiguïté ses relations avec les obédiences « irrégulières » et de se plier aux basics principes, c’est-à-dire les règles définies par la GLUA (comprenant entre autre l’obligation de croire en un être suprême). Depuis, la GLNF a retrouvé sa place aux côtés de la GLUA – juste avant le convent de la GLDF.

Après multiples péripéties, le convent de la GLDF en juin 2014 a statué sur sa « liberté de conscience », contredisant les principes de régularité. Surtout, il décidait de poursuivre ses relations avec les obédiences libérales et adogmatiques, permettant les inter-visites.

Cependant, ce convent a fait une erreur notable – disons que c’est certainement celle qui coûte cher à l’obédience – en laissant à Marc Henry la possibilité de continuer avec les 5 grandes loges ses pourparlers. Ce qui se traduit par « donner les pleins pouvoirs » dont il a profité plutôt largement. Vous verrez comment et surtout comment il a, lui-même, détourné ces « pleins pouvoirs ».

Ce dernier n’avait qu’un mois, c’est-à-dire jusqu’au 14 juillet 2014 pour rendre sa copie. Le texte voté au convent est celui-ci :

Le Convent de la GLDF en sa tenue du 14 & 15 juin 2014

Donne mandat au TRGM

  • De poursuivre la constitution en France d’un pôle maçonnique Traditionnel, Initiatique et Humaniste,
  • D’engager sans délai les démarches nécessaires à l’établissement des liens avec les cinq obédiences européennes signataires de la Déclaration de Bâle

Sollicite du TRGM

  • La communication avant le 14 juillet 2014 et s’il y a lieu des propositions d’évolution de nos règlements généraux pour leur étude effective par les congrès régionaux en leur première session, notamment en ce qui concerne la réaffirmation du caractère intangible de la liberté de conscience des frères de la GLDF. 
  • La fixation d’un moment conventuel lors de la TGL de décembre 2014 pour un compte rendu de l’éxecution des mandats et le vote des modifications proposées.

Ainsi, est proposé au convent de décembre 2014, le vote d’une proposition de modifications de la constitution de la GLDF. Je l’avais analysé comme un déni du vote du convent dans un précédent article. Ce document en est la preuve.

Ce document est accessible uniquement aux députés, VM et CF...

Ce document est accessible uniquement aux députés, VM et CF...

Présentation et circonstance du Conseil Fédéral Extraordinaire du 10 juillet 2014.

Avant d’entrer dans les détails, quel est ce document ? Il s’agit du compte rendu d’un Conseil Fédéral extraordinaire du 10 juillet 2014 – Les frères de la GLDF peuvent se rendre dès maintenant sur leur espace privé : ils ne le trouveront pas. Du moins, s’il en trouve un, il sera censuré. C’est à se demander si cela n’est pas une habitude de l’exécutif de la GLDF.

Si ce Conseil Fédéral a eu lieu le 10 juillet, le compte rendu a été rédigé visiblement le 25 septembre 2014 … Il a fallu plus de deux mois à sa rédaction.

Autre point essentiel à la bonne compréhension des événements:

Le dernier Conseil Fédéral de l’année maçonnique datait du vendredi 04 juillet 2014, soit quelques jours auparavant. Les délais de convocation sont limites et d’ailleurs contestées par un conseiller. En effet, la convocation a été envoyée le lundi 7 juillet pour une réunion le jeudi de la même semaine. A la convocation, n'était pas joint le texte des propositions.

Certainement pour calmer les « esprits » des conseillers fédéraux, du fait d’une prévenance tardive, cinq d’entre eux assistaient à ce conseil extraordinaire au téléphone ( !), d’autres pouvaient (et on ignore combien l’on fait, ceci n’étant pas notifié dans le compte rendu) voter par écrit ( !).

Il est précisé que ces modalités ne doivent pas faire « jurisprudence ». Sur les 33 conseillers fédéraux, 21 sont notés présents et 5 au téléphone … pour obtenir 18 votes favorables des 21 présents et 4 de ceux au téléphone ! Une réponse écrite est négative.

L’objet de ce conseil extraordinaire est de faire voter aux conseillers fédéraux l’envoi de la proposition de modifications de la constitution aux loges, celles qui occupent les congrès régionaux actuellement et les loges.

Il y a urgence. Le délai donné par le convent arrive à expiration dans 4 jours. Le Grand Orateur le fait sentir (page 5) « soit nous décidons d’envoyer ce texte aux députés, soit nous refusons et mettons fin à la poursuite de la confédération ».

Finalement, l’ordre du jour est adopté …

Pourquoi ce qui semble être un retard ? Les explications qui sont données aux Conseillers fédéraux sont opaques.

Cette précipitation rends impossible une prise de recul et une analyse de ce texte par les conseillers fédéraux, certains ne pouvant être présents. Ils se trouvent coincés devant une urgence, d'ailleurs, factice. Les modalités du vote sont plutôt cocasses. Les conseillers fédéraux ne peuvent discuter sur le fond du texte, mais uniquement sur son envoi.

Personne ne sait qui a rédigé ces propositions. Vous apprendrez aussi, tel que nous pouvons en effet l’analyser, que ces propositions ne viennent pas du conseil fédéral. Il proviendrait d’un groupe de frères de la GLDF, mais Marc Henry appelle « nos partenaires ». Ces propositions ont même été « négociées » avec eux.

Grâce à ce document, nous savons maintenant que Marc Henry n’a nullement « engagé les démarches nécessaires à l’établissement des liens avec les cinq GL ». Il s’est surtout contenté de se faire dicter dans un « groupe de travail » les modifications de la constitution par la GLAMF et la GLIF - ou tout au moins validés par eux.

Ces modifications sont d’ailleurs dans ce document présentées comme « figées ». Il l'explique d'ailleurs clairement en une seule phrase (à la fin de l'extrait ci-dessus) à ses conseillers fédéraux. Est-ce que les frères de la GLDF sont informés que les propositions modifiant leur propre constitution n'est ni plus ni moins "un concensus qui a été trouvé avec les 3 obédiences de la CMF" ?

Le ridicule est à son comble lorsqu’un des conseillers fédéraux demandent un argumentaire pour éviter qu’ils se contredisent !

Cela signifie clairement que la GLDF a perdu tout simplement la capacité de rédiger ses propres modifications constitutionnelles par elle-même ... Elle a perdu sa souveraineté et est sous la coupe d’autres puissances maçonniques que sont la GLAMF et la GLIF. La GLDF est, tout simplement, sous le contrôle de la CMF.

Dans l’ordre du jour, le conseil fédéral doit approuver les statuts de la CMF, ceci sous l’impulsion du sens démocratique de Marc Henry. Le compte rendu n’en explique pas plus, à part un échange qui donne finalement au reste du document le ton. A la fin du document, pourtant, Marc Henry désigne les membres du CMF.

Rappelons-le, ils sont nommés … et non élus par le convent de la GLDF. Ceci en toute démocratie.

Je souligne parce que j’ai masqué les noms, comme il se doit, que sont nommés le frère T, le frère J Grand Chancelier et le frère D 1er Grand Maître adjoint, en sus du passé Grand Chancelier (absent lors de cette discussion) à ce qui est le « collège exécutif » de la CMF. On trouve sans surprise Alain Noël Dubart au Conseil des Sages en compagnie du TRF HF.

Le pire n’est pas dans cette perte de souveraineté, dans l’identité occulte des rédacteurs de ces propositions constitutionnelles, non … elle est que cette proposition ont une « double » lecture … et la seconde lecture est, effectivement, de rompre les relations avec les obédiences libérales et adogmatiques, ceci derrière le dos du convent de la GLDF, tout en remettant en cause la « liberté de conscience ».

Bref, en niant dans un très bel ensemble, les votes du convent de la GLDF de juin 2014 et les spécificités de l’obédience. Même si nous nous illusionnons peu aux sujets des pratiques démocratiques de Marc Henry et de son conseil fédéral, il y a un fond qui a été touché.

Nous sommes devant une situation des plus grotesques : ces conseillers fédéraux vont voter l'envoi de propositions de modifications constitutionnelles, sans avoir eut le temps d'y réfléchir et sans eux-mêmes les comprendre ! Et sans même qu'ils puissent apporter une modification, car "consensus avec les 3 obédiences de la CMF" ...

.

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

« il n’y a pas de cadeau au niveau des structures obédientielles ».

C’est après quelques échanges rapportés que les choses apparaissent plus claires … ou, du moins, que l’on commence à entrer dans le vif du sujet.

« …. expliquer ce qui pourrait être caché ou pas, être clair. »

On pourra ironiser longtemps sur ce passage de Marc Henry : « être clair » et sa promesse d’explication, qui - détrompez-vous – n’en est pas une … On constate qu’il a prévu des descentes dans les congrès régionaux …

En effet, les frères de la GLDF – si nous comprenons bien – ne sont pas capables de comprendre les finesses du texte présenté. Il y aurait des choses cachées. Ce qui est plutôt ennuyeux lorsqu’il s’agit de constitution d’autant qu’un frère de la GLDF doit promettre de s’y engager. S’il lui faut 10 pages d’explication, les initiations risquent d’être longues !

Comment d'ailleurs imaginer une seule seconde que les statuts de nos obédiences soient incomprises - et faites pour l'être - par ses propres membres? Marc Henry y arrive ... et semble même trouver cela normal.

Dans ce passage - Il lance sa première attaque et très certainement l’argument qu’il sort en toute occasion. Il y a une guerre entre les obédiences françaises. La CMF est, pour lui, son arme. Elle permettra à la GLDF de devenir un « poids lourds » … de ne plus être sur le strapontin. Voilà, le but de la CMF.

Cherchez-y autant que vous y voudrez une dimension initiatique … Moi, là – maintenant tout de suite, je ne vais pas m’y fatiguer. Ces modifications doivent donner un signe fort aux 5 Grandes Loges, dont une déclaration de février avait sonné le glas. Un conseiller fédéral parle de pari … Cela en est un.

Nous savons, aujourd’hui, que les 5 Grandes Loges ont approuvé ces modifications dans la Déclaration de Berlin, déclarant la France comme étant un pays « ouvert ».

À l’époque, je l’avais analysé comme étant une manœuvre pour forcer le vote du convent. Les propos de Marc Henry le confirment. Il espérait, ce 10 juillet 2014, que les 5 Grandes Loges appuient ces modifications et promettent en retour une « reconnaissance ».

http://lamaconne.over-blog.com/2014/07/cmf-glnf-declaration-de-berlin-des-5-grandes-loges-europeennes.html

La GLUA a mis rapidement fin à ce rêve, remettant le temple au milieu de Londres. Seule la GLNF peut être, à ce jour, reconnue. Elle rappelait aussi que la CMF en tant qu’association d’obédiences, ne pouvait pas être reconnue, mais que seules les obédiences la constituant peuvent l’être. Marc Henry devait le savoir s’il a réellement pris contact avec les 5 de Bâle … Il devait, même savoir, que la France n’était nullement un pays « ouvert », puisque la GLNF a retrouvé ses « reconnaissances » avec la GLUA …

Mais là aussi, Marc Henry et ses conseillers fédéraux se gardent bien, aujourd'hui, de le mentionner aux loges, c'est aussi une chose "cachée".

http://lamaconne.over-blog.com/2014/08/cmf-c-est-berlin-ou-pour-les-puristes-verdun.html

Marc Henry avait, le 10 juillet 2014, soit moins d’un mois après le vote du convent et après deux années de négociation avec les 5 Grandes Loge, toutes les informations utiles pour savoir que ce « pari » est déjà perdu.

À moins qu’il ne soit le plus mauvais analyste maçonnique et surtout le moins bien informé des us et coutumes des « réguliers », à ce niveau d’exigence, de telles lacunes sont d’une gravité sans précédent.

Je n’ai, donc, pas de réponse ici – et je pense que les observateurs comme les frères de la GLDF ne l’ont pas plus – on ne comprendra pas l’acharnement de Marc Henry de passer au « forcing » autant vis-à-vis de ses conseillers fédéraux que de ses loges, une modification constitutionnelle alors que ses « reconnaissances » ne lui parviendront jamais, sans l’autorisation de la GLNF. Il n'a même jamais été envisagé de reconnaître la CMF!

Une autre question se pose en lisant ce passage : Est-ce que Marc Henry considère que ses milliers de frères et leurs travaux en loge n’ont aucun intérêt ? Est-ce qu’une obédience a besoin de faire la une des journaux pour exister ? Je n’ose dire « être reconnue » du grand public. Bien sûr que non. Ce n’est pas le but d’une obédience. Il est de réunir et d’offrir des moyens de travail et d’expression à des maçons et des maçonnes aux seins de loges constituées.

Ce n’est pas l’obédience qui fait les maçons, mais les maçons qui font l’obédience.

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.
CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

« ceux qui liront entre les lignes verront que c’est une interdiction d’aller au GO et au DH ».

Je suis un de ceux-là. Je l’avais, personnellement, parfaitement compris ainsi. Ces modifications de la constitution sont le début d’une longue et très longue éviction de frères de la GLDF loin des obédiences libérales et maçonniques, alors que leur dernier convent a montré leur attachement à celles-ci.

Les frère J et T qui prennent la parole sont tous les deux des membres nommés par Marc Henry dans une des fonctions de la nébuleuse CMF. Il faut donc prendre leurs analyses comme étant la plus juste, à moins qu’ils ne savent pas dans quoi ils se sont engagés eux-mêmes. Je ne leur ferais pas cet affront de le prétendre.

On notera, chez le frère T, une attitude relativement honnête. Il faut leur expliquer, leur dire … Marc Henry fait une réponse, pleine de cynisme, contredisant sa promesse, exprimée « d’être clair ». Selon lui, une annonce brutale de cette rupture des relations avec les obédiences libérales n’est pas la meilleure solution. Dans son style ambigu, qui semble être une seconde nature, sa métaphore parle du bruit qu’une telle annonce risque de faire. Il préfère un « clic » ….

C’est sous-estimer nos capacités auditives : nous l’avons entendu.

Il sait que le convent, s’il connaissait le véritable but de ces modifications, les refuserait. Pour dire les choses brutalement, Marc Henry compte sur la bêtise des frères de la GLDF, sur leur ignorance et sur leur arrogance. Il leur suffira de leur promettre une entrée fracassante dans l'histoire de la maçonnerie!

Il faut, hélas, entendre aussi dans ses déclarations qu’il a abusé de la confiance de son convent durant deux ans.

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

Le Grand Orateur confirme, lui aussi, la manipulation faite contre les frères de la GLDF, expliquant la phrase qu’il faut lire à rebours.

La clef est dans l’expression « franc-maçonnerie universelle ».

Tiens donc ? Celle-ci qui sera officiellement désignée comme étant celle à laquelle nous appartenons tous, la maçonnerie libérale - est, en fait, celle des obédiences « régulières » à l’anglaise.

L’astuce est d’utiliser les mêmes formulations que le vote du convent pour leur donner le sentiment que leurs votes ont été respectés, en espérant que les députés, les frères et les loges, ne lisent pas entre les lignes et ne posent pas trop de question. Pourquoi le ferons-ils cette fois-ci ?

N’ont-ils pas jusqu’à présent été facilement dupes ?

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

« Dépoussiérage » ? Le Grand Chancelier (membre nommés de la CMF) apporte sa petite touche personnelle. La manipulation est complète : faire croire aux frères que le texte n’est qu’un simple ajustement sur ce qui existe déjà et sur ce qu'ils ont voté.

La perversité est à son sommet : pourquoi modifier la constitution si ces modifications ne changent rien ? Cela le Grand Chancelier sera bien en peine de l'expliquer.

Dans le débat actuel au sein de la GLDF, il apparaît qu’aucun Conseillers Fédéraux et encore moins le Grand Orateur ne sont en mesure d’expliquer quels sont les principes de la franc-maçonnerie universelle, voir ce qu’est la franc-maçonnerie universelle, et encore moins quelles sont les obédiences qui partageraient les mêmes principes que la Franc-maçonnerie universelle.

Marc Henry de répondre : « Il est effectivement un peu osé de considérer que tout le monde partage ces principes ». Cynisme ou humour ?

Selon Marc Henry, le GODF « tire à boulet rouge » sur la CMF … Étrange commentaire, alors que pour une fois, le GODF se tient tranquillement dans son coin depuis plus d’un an. Toujours dans sa guerre entre obédiences, le GODF aurait peur de perdre sa suprématie. J’ignore ce qu’est « une suprématie » dans la bouche de Marc Henry, qui semble pirouetter sur une obsession … Selon moi – ce n’est que mon avis personnel – qu’un grand maître du GODF joue au star en tenant des propos absolument creux sur son gardiennage républicain, n’est pas avoir une quelconque suprématie … et surtout pas en franc-maçonnerie ! J’ai presque envie de lui offrir un chien pour l’aider à faire ses rondes.

Néanmoins, c’est bon de souligner cette remarque de Marc Henry – qui est très certainement la plus sincère qu’il n’est jamais faite depuis deux ans - Il marque un véritable malaise, un complexe d’infériorité et surtout il a perdu le sens de la maçonnerie et d’une démarche initiatique. Quel est son argument? Un texte de 1799!

Est-ce que ce malaise est partagé par les frères de la GLDF ? Les frères de la GLDF, qui s’opposent à la CMF, sont fiers de leur obédience, heureux de s’y trouver, souhaitent la défendre – elle, ses spécificités et son histoire – ainsi que les leurs. Ils croient en son avenir, un avenir libre …

« C’est à nous d’expliquer nos relations avec le GO » indique le 1er Grand Maître Adjoint, aussi membres nommés par Marc Henry à la CMF. Parce que les frères de la GLDF vont décider de leur avenir, de leur pratique, de leur démarche initiatique uniquement en fonction de ce que fais (ou pas) une autre obédience ? On croit rêver ! D'ailleurs, les expliquent-ils vraiment ces fameuses relations que bons nombres de frères vivent dans leur région? A quoi ressembleront-elles s'ils décident d'une rupture sans même le savoir eux-mêmes? De même, quelles relations auront-ils avec les 5 Grandes Loges à moins d'être des nantis pouvant se payer des voyages pour aller en visite?

Ici – autre élément qui ne manquera pas d’inquiéter bons nombres des frères de la GLD– ces propositions de modification ont été faites « pour être envoyées aux 5 Grandes Loges ». Avant qu'elles ne soient votées par le convent! . Ici encore, Marc Henry parle de leur objectif : avoir un signe de la part des 5 Grandes Loges avant septembre 2014.

Du fait de la répétition de cette même idée, on peut analyser ceci ainsi : Marc Henry pense qu’en ayant un « signe des 5 Grandes Loges » qu’elles ont donnés, il n’y aura aucun problème pour faire passer les modifications en décembre … C’est pourquoi, et j’insiste sur ce fait, que Marc Henry ne communique pas sur la réponse de la GLUA à la déclaration de Berlin

http://lamaconne.over-blog.com/2014/08/cmf-c-est-berlin-ou-pour-les-puristes-verdun.html

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

« la liberté de conscience ».

Si dès maintenant, il y a une manipulation des frères de la GLDF quant aux inter visites, qu’en est-il en ce qui concerne « la liberté de conscience » ? Là aussi, ambiguïté sur toute la ligne.

Petit rappel, le convent de juin 2014 : « Sollicite du TRGM : La communication avant le 14 juillet 2014 et s’il y a lieu des propositions d’évolution de nos règlements généraux pour leur étude effective par les congrès régionaux en leur première session, notamment en ce qui concerne la réaffirmation du caractère intangible de la liberté de conscience des frères de la GLDF »

À retenir « la réaffirmation du caractère intangible de la liberté de conscience » … Là, prenez une minute de pause.

La « liberté de conscience » n’est pas négociable. Elle est intangible. Il faut la comprendre au sens des obédiences libérales & adogmatiques.

Le frère D conteste – un des rares d’ailleurs à contester – remarquant assez justement que la liberté de conscience s’exprime par la définition du GADLU.

Marc Henry répond que c’est dans un « sens plus large » citant un passage du convent de Lausanne qui fait appel à un "Créateur Suprême" ... . Voici un lien qui vous présentera le texte complet de ce fameux convent, qui date de 1875 :

http://www.freemasons-freemasonry.com/bernheim_convent_annexes04.html Merci à Alain Bernheim!

Une bien étonnante "liberté de conscience". D'ailleurs, nous pouvons être surpris que les députés se soient fait avoir par les propos quelque peu alambiqué (bien que poétique) du convent de Lausanne.

Ce convent définit 7 points – sous le titre « Savoir » avant sa déclaration de principes. Le premier point est

« La franc-maçonnerie est une institution de fraternité dont l’origine remonte au berceau de la société humaine : elle a pour doctrine la reconnaissance d’une force supérieure dont elle proclame l’existence sous le nom du Grand Architecte de l’Univers »

et dans sa déclaration de principe, première ligne « la Franc-maçonnerie proclame, comme elle a proclamé dès son origine, l’existence d’un principe créateur sous le nom de Grand Architecte de l’Univers ».

Soyons clair et précis : en aucun cas, le convent de Lausanne émettait une seule notion de « liberté de conscience », préservant avec jalousie l’obligation de croyance en une « force supérieure » à l’être humain. C’est ce que nous appelons aujourd’hui du déisme au sens large, bien que tous les déistes ne croient pas en une « force supérieure ».

Remarque au passage : Un « principe créateur » n’est pas obligatoirement supérieur à l’être humain – du moins, on n’est pas obligé de le croire comme tel – dans le monde de la maçonnerie libérale et adogmatique. Il peut être simplement l’esprit humain. De même, il peut être plus d'un ... Les délices du déisme ...

Sans jouer sur les mots et les notions, il est évident que le convent de Lausanne ne remettait pas en cause une maçonneriet théiste, mais au contraire la proclamait haut et fort au sein d’un rite qui est le REAA. Il s’agissait, dans ce cadre, de créer … une confédération de Suprêmes Conseils …

Par hasard, je préfère m’appuyer sur la définition de frères de 2014 … que d’une bande d’individus en 1875 qui considérait que la franc- maçonnerie existe depuis l’aube de l’humanité ! Après tout, ce sont les frères de 2014 qui vivent leur maçonnerie et qui sont les principes créateurs de leur obédience …

A la question, est-ce que la « liberté de conscience » est préservée dans les propositions de modification constitutionnelle ?

Après que les frères de la GLDF soit unis avec tous les maçons réguliers du monde, l’article 24Bis (de la proposition des modifications des constitutions) mentionne exactement : « Pour le REAA, la conception du GADLU s’entend selon le texte adopté par le Convent de Lausanne de 1875, cadre dans lequel s’exprime la liberté de conscience de chaque frère ». Ce cadre interdira aux frères de la GLDF d’être athées et même déistes. La « liberté de conscience », votée par le convent de la GLDF, est simplement bafouée …

« Réguliers » ? « C’est peut-être une coquille » ironise le Grand Orateur, après qu'un conseiller regrette l'absence de précision quant à cette expression....

Ah oui ? Marc Henry n'a-t-il pas préciser au début de la réunion : "il s'agit d'un dossier complexe où chaque mot a son importance".

Que penser de sa réponse, promettant de faire le tour des négociateurs?

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

Conclusion :

Le convent de la GLDF va voter les propositions de modifications de la Constitution. Ce document prouve que l’objectif de ces modifications est caché aux loges et aux députés. Ces derniers n'ont comme explication qu'un "ajustement" à fin ménagère.

Cette proposition est faite en « toute conscience » par des dirigeants, peu enclin à toute idée de démocratie et de respect d’un convent, comptant sur l’ignorance et la sottise des frères de la GLDF.

Précipitation des votes, absence de recul, grande envolée lyrique sur la sublimité du REAA, le rendez vous avec l’histoire qu’il ne faut pas manquer, le GODF qui prends toute la place et lance des « boulets rouges », le discours a été rendu volontairement inintelligible, opaque, critique vis-à-vis de ceux qui posaient trop de questions, manipulant les députés – sinon les menaçant …

Les frères de la GLDF ont été bernés. Les conseillers fédéraux, aussi. On les voit trainer les pieds, hésiter pour voter favorablement à un envoi … après 1h50 de discussions (note du rédacteur).

Marc Henry, durant deux ans, a décidé de conduire la GLDF à la rupture : la rupture avec elle-même, une rupture avec les obédiences libérales, ....

La GLDF a perdu sa souveraineté, la laissant entre les mains d’une CMF, organisation occulte, une secte composée de frères nommés par le seul grand maître, dont les identités ne sont pas fournies aux frères de la GLDF, qui continueront l’œuvre destructrice de Marc Henry ...

Pour reprendre l’expression de Marc Henry, la GLDF ferme la porte avec un petit clic silencieux. Il ne faut pas que les frères de la GLDF l'entendent, avec eux les soeurs et les frères des autres obédiences.

Les frères de la GLDF seront condamnés, si acceptation des propositions de la constitution, à ne plus visiter les loges et obédiences libérales en France et à fermer leurs portes aux frères du GODF. Ceci tôt ou tard. En attendant ce jour faste, la signature ds 7 règles pour chaque visite est toujours d'actualité, quoiqu'en pense le convent.

On leur expliquera que c’est ce qu’ils ont voulu, que des nécessités historiques les obligent à s’engager réellement vers la régularité, et on commencera même à inspecter les loges pour leur faire comprendre que l’athéisme est un crime maçonnique. On surveillera leurs sujets de planche et on condamnera tous ceux qui voudront sortir du "cadre". Ceux qui réclameront des explications se feront conduire à la porte qui fait "clic" … après tout le conseil fédéral ne fait que respecter le vote du convent.

Que nous écrit notre brave Jean-Laurent Turbet dans son dernier article ? Qu’il y a forcément des frères de la GLDF qui se sont trompés d’obédience. Ils peuvent partir s’ils ne s’y trouvent pas bien … Bien sûr, pour lui, ce n’est qu’un simple « dépoussiérage » des constitutions. Tout est clair, rien n’y est caché …

Plus de 80% des loges ont voté le maintien des inter-visites et une « liberté de conscience » intangible. Ces loges, ces frères se seraient-ils trompés d’obédience ?

Les frères « qui lisent entre les lignes » & avec eux tous ceux qui le font, comprenant les véritables enjeux des modifications constitutionnelles proposées, ont raison. … Ils ne se trompent pas. Les manipulateurs n’aiment pas l’intelligence des autres. Alors les accusent-ils de ne rien comprendre ou mieux encore "d'être manipulés" par le GODF ! Mieux encore, ce serait des "interprétations fantaisistes"!

Marc Henry et ses mamamouchis, membres secrets de la CMF, préfèrent les frères qui avalent sans poser une seule question. Ils les prennent pour des imbéciles bien pratiques

Aujourd’hui, le conseil fédéral est divisé. Cela se remarque dans les propos des conseillers fédéraux ... Regrettant un "texte bloqué", un manque de clarté, des incohérences ... et prévoyant de se prendre les pieds dans le pavé mosaïque pour défendre de telles propositions.

Les frères et les loges, pressentant une manipulation, inquiets devant l’incapacité des conseillers fédéraux à répondre à leurs questions (et on ne s'en étonnera même plus!), se divisent à leur tour.

La menace d’une scission est évoquée … 40 loges se réunissent ce 19 novembre. Ce ne sont que les premières. Les loges de la GLDF commencent à s’organiser, cherchant un remède pour endiguer une crise majeure dans l’histoire de la GLDF.

S’il y a refus de la part du convent de ces modifications, la CMF est censée disparaître. C’est du moins la menace du Grand Orateur sur ce document. Sauf qu’il n’a pas tout compris … Tout au moins, il s’agissait de faire peur aux conseillers fédéraux récalcitrants en les rendant responsables de l’échec de la CMF.

Curieuse manipulation, à force de ne pas respecter les votes de son propre du convent, cela conduit nécessairement à un contre sens ! La CMF demeure avec ses statuts, son règlement intérieur, ses membres nommés et surtout le convent n’a aucun moyen pour agir à son niveau. Tel qu’il l’a finalement voté … Tel que Marc Henry l'a imposé.

Il faut reconnaître que tout a été verrouillé de façon à ce qu’aucun convent de la GLDF ne puisse s’en dépatouiller facilement. Théoriquement, la CMF peut continuer à œuvrer pour la « régularité » internationale. Ceci dans la plus grande opacité : le convent de la GLDF n’aura même pas droit à un seul compte-rendu concernant les missions et les démarches de la CMF !

Il ne lui manque que des moyens financiers. Suivant son règlement intérieur, les dépenses de la CMF concerneront les voyages à l’étranger du Haut Représentant, d’éventuelles délégations des obédiences, des réceptions de délégations étrangères, etc. Une sorte d’agence de voyage … Son financement devrait être effectué par les obédiences.

Demander de l’argent au convent de la GLDF pour financer des voyages de quelques « représentants » qu’ils n’élisent même pas, sans avoir un seul compte-rendu de leurs démarches, alors que des frères connaissent des difficultés pour payer leurs cotisations, pourra relever d’un tour de force !

On se demande à quoi pensaient les députés en votant la confédération ! Les frères n’auront que le droit de payer, de suivre les consignes que l’on daignera leur donner et de se taire !

Le seul moyen de sortir de ce qui semble être un magistral gâchis serait que le convent de la GLDF vote une mention suspensive à titre définitif ou non – après enquête – de la CMF. Lorsque l’on lit ce compte-rendu de ce Conseil Fédéral du 10 juillet, et en sachant que les frères de la GLDF n’y ont nullement accès (du moins jusqu’à présent), n’importe qui peut se douter qu’en deux ans, ce n’est pas une première.

Si nous comprenons le soudain complexe d’infériorité de Marc Henry lorsqu’il parle de la position de la GLDF en France, est-ce une raison suffisante pour risquer l’intégrité d’une obédience, provoquer sa scission et commettre des dégâts irréparables dans les relations acquises depuis plusieurs décennies avec des obédiences libérales en France et dans le monde ?

Marc Henry ne parle que du GODF ... comme s'il était la seule obédience. Il y a toutes les autres en France (DH, GLFF, GLTSO, ... ) mais aussi toutes les obédiences du monde avec lesquelles la GLDF a signé des traités d'amitié. Vous savez ceux qui n'existent pas ...

Lors de la dernière réunion du Suprême Conseil de France, on été reçu un peu moins d'une 20aine de Suprêmes Conseils étrangers ... et appartenant à la famille des libéraux. Le doux clic de la porte qui se ferme est aussi à leur intention.

Pour terminer, je souhaite préciser encore une chose : les dates. Ce conseil Fédéral extraordinaire a eu lieu le 10 juillet 2014, la lettre d’accompagnement à la proposition des modifications des constitutions datent du 10 juillet, la déclaration de principe signé par les grands maîtres de la CMF date du 10 juillet, l’argumentaire date du 10 juillet … Qu’ajouter de plus ?

.

Aujourd’hui, les frères de la GLDF, grâce à ce document, connaissent les dessous des propositions qui leurs sont faites. Ils peuvent aujourd’hui voter en toute connaissance de cause et comme l’expression est devenue une mode « en conscience » … Je me demande "quelle conscience" faut-il pour accepter cela?

Je vous pose une question, à vous, frères de la GLDF, députés, conseillers fédéraux, qui veulent la rupture avec les obédiences françaises, devenir "maçons réguliers", considérer tous les autres comme vos "irréguliers" infréquentables, être dans une obédience reconnue uniquement par des obédiences reconnues par la GLUA, vous qui considérez que la franc-maçonnerie ne peut être authentique sans la croyance en une "force supérieure", vous qui ne voulez pas compter pour frères des athées et des déistes, que fichez-vous à la GLDF si vous l'aimez si peu ?

Car, sans contexte, vous devez bien la détester et bien mépriser vos frères et plusieurs générations d'entre eux, pour la dire "sur un strapontin" et rêver pour elle d'une "suprématie", tout en trompant les vôtres!

Ce n'est pas que les 5 Grandes Loges Européennes, bien stupides, bien ignorantes & finalement bien arrogantes, qui sont trompées. A l'évidence, comme elles portent une part de responsabilité dans cette situation, il serait de bon ton d'expliquer à la GLDF dans un communiqué dont elles ont le secret - François Koch n'attend que cela! - ce en quoi elles sont soumises. ...

Toutes les sœurs et tous les frères sont insultés. Pour quel type de maçons vous nous faites passer aux yeux du monde? Des pourris avides de pouvoir? Des imbéciles qui ne comprennent rien? Des inconscients capricieux? Des dédaigneux incultes?

Je souhaite aux frères de la GLDF, qui aiment leur obédience, savent ce qu'elle leur a donné, de se battre – de se battre bien – pour leurs valeurs, celles qui les ont vu naître dans une loge de la GLDF, pour l’avenir de leur obédience, sa sérénité et son intégrité morale.

Qu'ils le comprennent, ils ne se battront pas que pour eux ... mais pour nous tous. Nous tous, ces anonymes qui leur tendront la main, continueront à leur construire des ponts, leur ouvrir des portes .... Quitte à supprimer toutes les clenches pour qu'aucune ne fassent "clic"

Je leur souhaite du courage & du coeur. Je leur souhaite d’être libre.

Lilithement vôtre,

Compte rendu du Conseil Fédéral

Tenue extraordinaire du jeudi 10 juillet 2014

 

Excusés : les TTRRFF

 

Au téléphone : le TTRRFF

Au total 21 présent et 5 en ligne

Etaient également excusés : les TTRRF anciens GM et GM honoris causa

 

Communication du Très Respectable Grand Maître Marc Henry

 

Le TRGM donne la parole au TRF P, Grand Orateur, pour répondre aux interrogations des TTRRFF M,L,D sur la validité de cette convocation et des travaux que nous allons y mener.

Contrairement à l'interpellation du TRF L, il n'est indiqué nulle part que le Conseil Fédéral ne peut pas se réunir en juillet, d'ailleurs la précédente réunion a eu lieu le 4 juillet ! Il est par ailleurs prévu, qu'en tant que besoin, un Conseil Fédéral extraordinaire peut être convoqué. Sur la réclamation disant que les documents doivent être fournis avec la convocation, le Grand Orateur répond qu'il s'agit d'une lecture excessive, car il est marqué « à compter de l'envoi de l'ordre du jour ».

Néanmoins, le Grand Orateur s'explique sur le « retard » constaté, qui reste légal : « nous avons eu beaucoup de difficultés à parvenir à une rédaction définitive de ce textes, et comme il est suffisamment important pour que ce y figure soit rédigé de façon définitive et sans contestation, nous avons pris du temps. » A l'autre contestation de L disant que « n'importe quel frère pourrait contester ce document », les réponse est : « n'importe quel frère du Conseil Fédéral pourrait contester parce que cela ne concerne que la convocation à une séance du conseil et l'ordre du jour avec la fourniture de pièce. Il y aura ensuite des contestations sur le fond, mais nous y viendrons tout à l'heure. »

 

Le TRGM Marc Henry confirme ce que vient de dire le Grand Orateur sur la procédure et rajoute qu'il s'agit d'un dossier complexe où chaque mot a son importance. Pour tous ces motifs, in fine, le texte sort très tard.

Le TRF P, Grand Orateur, prend une première réquisition pour faire confirmer que la séance d'aujourd'hui est valable et que nous pouvons valablement délibérer.

Pas d'avis contraire autour de la table.

Le TRF D vote contre au téléphone.

 

Le TRL J  fait remarquer que les votes des Conseillers Fédéraux non physiquement présents mais en communication téléphonique où qui se sont exprimés par écrit ne peuvent être pris en compte.

Le TRGM considère que nous pouvons prendre en compte les écrits au nom de la démocratie à laquelle il est très attaché.

Le TRF P, Grand Orateur, propose d'adopter l'ordre du jour tel qu'il a été envoyé lundi :

Pas d'avis contraire autour de la table, le TRF D votre contre au téléphone.

 

Le TRF M intervient : « dans l'ordre du jour, il est bien question d'approuver le règlement intérieur de la CMF, s'agissant d'approbation je suis obligé de dire non à l'ordre du jour puisque le conseil fédéral, dans le respect du précédent convent ne saurait approuver quoique ce soit puisque le mandat qui a été confié par le convent ne concerne que le respectable Grand Maître, donc avis négatif. »

Le TRGM répond qu'effectivement le règlement intérieur de la confédération ne concerne pas la Grande Loge en tant que Grande Loge, il ne concerne que les membres de la confédération. « Je souhaite parce que ma vision de la démocratie que vous le connaissiez, et donc que vous l'ayez, je souhaite que nos députés le connaissent aussi parce que la Grande Loge est une fédération de loges. J'aurais pu faire l'impasse sur le règlement intérieur de la CMF ».

 

L'ordre du jour est adopté.

 

  1. Proposition de modification de la constitution et des Règlements Généraux de la Grande Loge de France.

Le TRGM nous rappelle que la constitution est au dessus des Règlements Généraux et en particulier s'agissant de son chapitre 1 intitulé « la Franc-Maçonnerie Universelle et ses principes ». Ainsi, si l'on fait référence aux principes dans les Règlements Généraux, il faut bien les avoir précisés dans la constitution.

Le TRF M intervient : « à la dernière réunion du Conseil Fédéral, il était prévu deux réunions :

  • un première qui allait rassembler le groupe de contact formé par la GLDF, initiateur du projet
  • une deuxième réunion rassemblant la GLAMF et la GLIF pour se caler. 

J'aurais souhaité savoir si ces deux réunions ont eu lieu et qui y a participé. »

 

Le TRGM précise qu'il y a eu un grand nombre de réunions téléphoniques. « La réunion avec la GLAMF et la GLIF n'a pas encore eu lieu tant que notre Conseil Fédéral ne s'est pas prononcé sur le texte. A la dernière réunion interne du groupe de contact, il y avait Alain Noël Dubart, moi-même, J (Grand Chancelier), le Grand Orateur, le passé Grand Chancelier JZ, et HF. AP était au téléphone. »

 

Le Grand Orateur rappelle le contexte et l'argumentaire qui a produit ces propositions. Depuis juin 2012, il a été question de constituer autour de la GLDF un pôle maçonnique initiatique traditionnel et humaniste dans le cadre d'un spiritualité non dogmatique, ceci ayant été sanctionné par les votes favorables du Convent ou du Conseil Fédéral. Il nous fallait réaffirmer les principes du REAA en particulier la définition du Grand Architecte de l'Univers. Le Grand Maître ayant reçu au convent 2014 le mandat de poursuivre la constitution de cette confédération et d'engager les démarches pour établir des liens avec les 5 obédiences européennes, il convenait d'inscrire dans nos textes ces résolutions qui concernent à la fois les principes, leur mise en œuvre et les définitions. Les textes font l'objet des propositions de modification ne sont que la transcription des votes pris dans les différents convents de 2012 à 2014.

 

Le TRGM rappelle le fond de la question :  « est-ce que nous voulons, oui ou non, inscrire la GLDF dans un autre paysage que celui dans lequel elle est aujourd'hui, qui était hier celui de la maçonnerie dite française. Quelle st notre véritable identité, que faisons-nous à la Grande Loge de France, sommes-nous une maçonnerie initiatique ? Et précisons ce que cela veut dire jusque dans nos Règlements Généraux. Qu'est-ce une tenue ? Quelles règles nous donnons-nous à nous mêmes ? Je sais que les 5, qui attendent depuis 2 ans notre réponse ont prévu de se réunir fin juillet. »

 

Modalités du vote 

Le Grand Orateur nous informe que le vote se fera sur l'ensemble du texte, celui-ci ayant sa propre cohérence mais que la discussion aura lieu article par article. Il ne s'agit pas d'approuver le contenu, il s'agit d'approuver son envoi aux députés qui devront se prononcer au moment conventuel de la tenue de Grande Loge.

 

Chapitre 1 de la Constitution

Le TRF D se demande pourquoi, il faut rajouter, à nos engagements pris par serment, la phrase « les frères de la Grande Loge de France s'engagent à ne participer qu'à des tenues initiatiques ouvertes dans ce cadre » et s'oppose à cette rédaction.

Le TRF C se pose la question des cérémonies. Le TRGM répond que les cérémonies ne sont pas des tenues.

Le TRF M, au téléphone, confirme que le document lui convient parfaitement et qu'il le votera en l'état.

Le TRF P précise que les « autres frères » ne connaissent pas nos serments rituels.

Le TRF C est d'accord avec le texte, mais fait remarquer que nous devrions écrire « tous les frères de la Grande Loge de France ... »

Le TRF M rappelle qu'on ne peut pas changer les textes.

Le TRGM ajoute que ce qui est écrit est contrebalancé par le dernier paragraphe de l'article 24bis « la conception du Grand Architecte … cadre dans lequel s'exprime la liberté de conscience de chaque frère ».

Le TRF D redemande le retrait de la phrase « les frères de la Grande Loge de France s'engage à ne participer qu'à des tenues initiatiques ouvertes dans ce cadre ».

Le TRGM répond qu'on ne change plus rien au consensus qui a été trouvé entre les trois obédiences de la CMF.

Le Grand Orateur confime que « soit nous décidons d'envoyer ce texte aux Députés, soit nous refusons et nous mettons fin à la poursuite de la confédération. »

Le TRF H approuve le fond et la forme du texte, mais ajoute qu'il faudrait avoir des éléments de langage qui soient claires pour nous frères, car ils vont nous demander « peut-on aller au GO ? Etc... »

Le TRGM répond qu'il faudra effectivement aller dans les congrès expliquer les modalités d'application, expliquer ce qui pourrait être caché ou pas, être clair. Il faudra peut-être organiser des rencontres avec les Vénérables Maîtres.

Le TRF T confirme ce qu'a dit H, et pense que nous serons tout à fait capable de les rassurer sur le devenir de leurs relations avec les loges qui les entourent.

Le TRGM répond qui si nous n'avons pas de signe fort et clair des cinq avant septembre, cela changera la donne et nous en tirerons les conclusions. « Leur dernière déclaration de février m'avait modérément plus. S'il disent oui d'une manière franche et massive, alors on doit prendre en compte ce dernier élément. Il ne faut pas perdre de vue le fond : est-ce que nous volons que notre obédience toutes loges confondues soit un poids lourds dans une forme de maçonnerie traditionnelle, spirituelle, etc au sein de l'Europe ou pas. Si nous voulons exister avec notre spécificité, notre histoire et notre vision de la maçonnerie, de l'initiation, aujourd'hui nous ne sommes pas visibles, car nous ne faisons par de politique, nous n'avons pas de débats religieux, ceux qui en font sont visibles, mais nous n'existons pas ou à côté quand on veut bien nous laisser un strapontin. Il n'y a pas de cadeau au niveau des structures obédientielles ».

Le TRF P rappelle une évidence : « nous sommes l'exécutif qui doit exécuter ce que le convent nous demande. Le Convent a dit à la majorité qu'il fallait qu'on poursuivre les discussions sur la constitution d'une confédération et poursuivre les relations avec les cinq grandes loges. Nous sommes obligés de présenter dans un moment conventuel à la TGL le résultat de notre travail qui a été demandé par les députés, c'est-à-dire les modifications des RG et des Constitutions. Nous devons seulement regarder la conformité de ces modifications avec ce qui a été voté en Convent ».

Le TRF J demande la parole pour constater que nous sommes dans l'ordre de la concession. Nous préparons quelque chose à envoyer aux cinq obédiences européennes en espérant qu'elle nous répondent favorablement. C'est un pari. Est-ce que, si le pari ne fonctionne pas, nous serons prêts à en refaire un autre ?

Le TRGM répond immédiatement « je ne le pense pas, en tout cas en ce qui me concerne ».

Le TRF J reprend la parole « dans ces conditions, on peut toute de suite donner acter à ceux qui ont travaillé sur ce texte, je leur accorde un crédit, mesuré, mais leur accordant le crédit je vais voter ce texte sur le fond et sur la forme. »

Le TRF T nous dit qu'il est « favorable à ce texte, mais il ne faut pas se voiler la face. Il faut savoir qui nous sommes, à mon sens nous ne sommes pas une obédience sociétale ni politique, encore moins religieuse et c'est rappelé avec force et vigueur dans le texte, et ceux qui liront entre verront qu'aujourd'hui c'est une interdiction d'aller au GO et au DH. Un moment donné, il faut dire réellement les choses aux frères, et il faut que nous prenions position. Je suis favorable à ce texte et je serai très heureux que nous puissions intégrer la confédération et que nous puissions donner en tant qu'exécutif à l'ensemble des députés de notre grande maison la possibilité de se positionner favorablement et l'argumentation ne manquera pas. »
Le TRGM nous dit qu'il y a deux manières de fermer une porte « soit on la ferme doucement et cela prend du temps et un jour on entend la clenche qui fait clic et la porte est fermée, soit on la claque violemment et là tout le monde sait que nous avons fermé une porte. Je ne pense pas que le deuxième solution soit la bonne. Si le GO tire à boulets rouges sur la CMF depuis le début c'est bien parce qu'il craint de perdre la suprématie sur la maçonnerie française et sur la GLDF et qu'il essaie de récupérer depuis 3 siècles, c'est l'histoire, prenez les textes, 1799, le maréchal Magnan, l'après guerre et c'est écrit sur leur site »
.

Le TRF J, Grand Chancelier, demande la parole pour dire qu'il votera le texte dans son intégralité mot pour mot pour deux raisons. « La première est que les cinq obédienes européennes voulaient un signe fort de notre part, c'est-à-dire de sortir de cette ambiguité, nous n'étions pas assez clairs, qu'est-ce que nous avons fait ? Nous n'avons qu'affirmé que ce que nous sommes par rapport à la Franc-Maçonnerie Universelle et les principes fondamentaux de la Grande Loge de France. La deuxième est qu'il faut que nos frères se posent des question (D disai que ce que nous écrivons existe déjà) c'est vrai, il faut dépoussiérer ce que nous faisons déjà dans nos serments et le réaffirmer. Et c'est ce que nous faisons par rapport à la déclinaison de ce qu'est une tenue. Bien entendu il y a un engagement, et c'est à chacun de s'engager ».

Le TRF M explique à nouveau que le mandat exclusif qui a été donné au TRGM « pour entretenir les contacts nécessaires pour faire aboutir le projet. Les outils, les supports, sont à lui d'en juger, ce n'est pas au Conseil Fédéral, je me permet de le rappeler, de dire oui ou non au TRGM qui a son mandat, c'est lui qui agît en son âme et conscience, que nous lui donnions des avis pourquoi pas, mais son action c'est lui qui la conduit. En tant que Conseiller Fédéral, je n'ai pas à lui dire e qu'il a à faire. Je fais un deuxième rappel, le convent a voté à 81% la liberté de voyager dans le respect des principes de la Grande Loge de France ».

Le TRF P, Grand Orateur, répond que la résolution qui a été votée à 81% « dans le respect des principes de la Grande Loge de France, les Frères ont la liberté de voyager » et la phrase proposée aujourd'hui « les frères de la Grande Loge de France s'engagent à ne participer qu'à des tenues initiatiques ouvertes dans ce cadre » c'est-à-dire les princies de la GLDF, disent la même chose.

Le TRF R confirme que le texte lui convient parce que « je suis absolument pour la création de la CMF et il est essentiel que la GLDF en soit le pilote ». Néanmoins, il remarque que dans l'article 24 il est dit « les principes partagés par la fraternité universelle ... ». Ces principes énumérés ensuite auraient dû être mis dans l'article des principes de base de la franc-maçonnerie universelle du chapitre 1 de la constitution. Le mot « partagés » est contraire à notre principe d'ouverture.

Le TRGM répond que ce nouvel article s'adresse aux loges qui doivent porter à la connaissance de nos visiteurs les 7 points de principes. Il est effectivement un peu osé de considérer que toute le monde partage ces principes.

 

Après une suspension de séance de deux minutes, le TRGM et le Grand Orateur ont regardé les versions successives du texte et l'une d'elles parlaient de « Franc-Maçonnerie traditionnelle ». Le Grand Orateur précise que le chapitre 1 de la constitution parle bien de « Franc-Maçonnerie universelle ». Le TRGM confirme que ce point sera réexaminé.

Le TRF R se demande s'il n'eut pas été nécessaire de définir le mot « régulier » cité dans l'article 24bis.

Le Grand Orateur répond que nous nous sommes engagés à transcrire dans nos règlements et nos textes les seules décisions qui ont fait l'objet de votes favorables du convent.

Le TRF P partage la remarque de notre frère R, mais nous sommes convenus que l'on ne modifiait pas le texte aujourd'hui, nous en débattrons dans le cadre des discussions du Convent.

Le Grand Orateur précise « sauf s'il s'agit d'une coquille ».

Le TRF R dit que cela l'empêche de voter favorablement ce texte.

LeTRGM s'engage dès aujourd'hui à refaire le tour des négociateurs et « nous le corrigerons si nécessaire avant que cela parte. Promis, juré ».

Le TRF D demande la parole au téléphone et maintien que dans le respect des principes « les frères de la Grande Loge de France s'engagent à ne participer qu'à des tenues initiatiques ouverte dans ce cadre » ne relève pas du dernier paragraphe de l'article 24 bis. La liberté de conscience dans la manifeste du convent de Lausanne s'exprime par rapport à la notion de Grand Architecte de l'Univers. La liberté de conscience ne concerne pas les tenues initiatiques auxquelles les frères pourraient participer dans d'autres obédiences.

Le TRGM conteste cette interprétation « le cadre dans lequel le convent de Lausanne exprime la liberté de conscience est plus général ». Il rappelle le texte qu'il avait déjà lu au convent « Pour relever l'homme à ses propres yeux, pour le rendre digne de sa mission sur terre, la Maçonnerie pose le principe que le Créateur suprême a donné à l'homme, comme bien le plus précieux, la liberté ; la liberté, patrimoine de l'humanité tout entière, rayon d'en haut qu'aucun pouvoir n'a le droit d'éteindre ni d'amortir et qui est la source des sentiments d'honneur et de dignité. »

Le TRF D, 1er Grand Maître Adjoint, insiste sur la fonction descendante des Inspecteurs Conseillers Fédéraux. Au cours de ses 7 premières installations, il a reçu les mêmes questions. Il témoigne que les frères de ces 7 loges sont tous heureux de voir la Grande Loge de France participer à l'évolution de la Franc-Maçonnerie Européenne. C'est à nous d'expliquer aux frères nos relations avec le GO.

Le TRF C regrette qu'on nous amène un texte bloqué, mais confirme qu'il le votera . « Sur le fond je suis d'accord, mais sur la forme il y a des incohérences ».

Le TRGM répond que c'est à prendre ou à laisser, c'est à envoyer aux loges ou à ne pas envoyer. « Des frères ont été chargés de négocier avec les cinq depuis deux ans, ça n'a jamais été la mission du Conseil Fédéral. C'est le convent qui vote les textes proposés par ce groupe de travail. Il n'y a rien de changer. »

Le TRF P pense qu'il ne serait pas inutile d'avoir un argumentaire pour expliquer ce texte aux loges et éviter les contradictions entre Inspecteurs.

Le TRF P, Grand Orateur, après avoir constaté que les débats sont terminés (note du rédacteur après 1h50) rend la réquisition suivante : « considérant qu'aucune des propositions ne contrevient aux déclaration de principes, constitutions et règlements généraux de la Grande Loge de France, considérant d'autre part que ces modifications sont dans la droite ligne de ce qui avait été acté et voté par les députés lors des convents de 2012 à 2014, et qu'il s'agit d'inscrire dans nos textes officiels les dispositions acceptées par les députés, je vais donc demander de voter non pas sur le contenu, mais sur l'envoi de ces propositions aux députés afin qu'ils en débattent et votent au cours du moment conventuel de la TGL ».

 

La parole est donnée au frères au téléphone :

Le TRF D vote contre, le TRF PP vote favorablement, le TRF PN votre favorablement, les TTRRFF M, C et J avaient fait connaître leur vote favorable.

Le TRF M a écrit avant le débat que n'ayant pas reçu les propositions à débattre, il est contraint de voter non.

18 conseillers fédéraux autour de la table du Conseil sont favorables à cet envoi.

Le TRF P, Grand Orateur, précise que le texte est adopté et puisqu'il est adopté, il devient le vote du Conseil Fédéral dans son unanimité conformément au chapitre 5 de notre règlement intérieur.

Le TRF P fait remarquer que nos textes ne prévoient pas la prise en compte des votes de frères absents.

Il est réaffirmer par le TRGM et le Grand Orateur que les votes exprimés par écrit par les Conseillers Fédéraux qui n'étaient pas présents au débat ont été pris exceptionnellement en compte et que cette procédure ne saurait faire jurisprudence.

 

Le TRF P, Grand Orateur, présente ensuite l'article 99 et propose de le voter favorablement. Le texte est adopté à l'unanimité des présents.

Il rappelle que le Règlement Intérieur de la CMF est celui de la CMF. Il sert à la mise en œuvre des statuts qui ont été votés par le Convent et qu'ils sont de droit sauf à constater qu'il y aurait une anomalie qui viendrait en contradiction avec les statuts. Il s'agit aujourd'hui d'en prendre connaissance et de l'envoyer aux députés pour information, étant entendu qu'il s'agit d'un texte qui s'applique uniquement à la Confédération.

Le TRGM rajoute « à charge pour les représentants de la GL d'en défendre les intérêts au sein de la confédération ».

L'envoi de ce règlement intérieur est approuvé.

 

Désignation des membres de la Grande Loge dans les instances de la CMF

Le TRGM précise que les frères désignés ne sont pas obligés d'appartenir au Conseil Fédéral :

Désignation des membres de la GLDF dans les instances de la CMF

Membre de doit : TRGM Marc Henry

Membre au titre du collège exécutif : …, pour deux ans (2014-2016)

Conseil des Sages : TRPGM Alain-Noël Dubart et TCF HF

La liste est approuvée.

 

 

 

CMF & GLDF : le compte-rendu censuré du Conseil Fédéral Extraordinaire de la GLDF du 10 juillet 2014.

Qui a accès à ce document?

Il apparait que ce document est disponible sur le niveau extranet destiné aux députés, présidents de loges et bien sûr Conseillers Fédéraux.

Certains estiment que cela suffit à une bonne information des frères de la GLDF qui obtiennent ce type de documents par leur député ou présidents de loge.

Quant à moi, je considère que s'il faut attendre sur le bon vouloir des députés ou des VM pour que l'ensemble des 38000 frères de la GLDF obtiennent une même information, c'est avoir une définition particulière de la transparence et de la démocratie.

Rien, en effet, ne certifie que les frères de la GLDF ont le même niveau d'information. En même temps, le système est fait pour que justement les frères de la GLDF ne puissent avoir un niveau d'information suffisant et égal ...

On peut toujours perdre son temps à débattre ce point .... Ce document est, donc, bien censuré.

Néanmoins, cela ne retire rien aux propos tenus dans ce document.

Qui vote?

Afin d'éviter une discussion sans fin, ceux qui votent sont les frères de la GLDF, qui transmettent leurs votes aux députés.

Un député vote ce que la loge a décidé ... Il est simplement un représentant de loge. La dérive est qu'un député vote selon son opinion et non pas selon le résultat d'un débat en loge. Encore faut-il permettre aux loges de débattre ...

Si vous trouvez ici un double sens, c'est purement fortuit ...

Partager cet article

Commenter cet article

logan 22/11/2014 09:40

je suis député de ma loge (GLDF) et je voterai en décembre (TGL)
grâce à toi MTCS j'ai ouvert les yeux.
merci

Michel 07/11/2014 15:23

Bonne nouvelle, on va pourvoir réinvestir les 9M€ du futur temple de marseille dans le Nord

La Maçonne 07/11/2014 16:50

Tiens? Un chantage aux locaux. Je croyais que c'était le GODF qui en faisait à la GLDF.
Ben non, à priori, c'est la GLDF qui en fait à ses loges. "votez comme nous voulons, sinon... "
Toujours très digne...

denis 07/11/2014 15:18

dans le commentaire on lit "Le frère D conteste – un des rares d’ailleurs à contester " , la maçonne renvoie l'ascenceur a son informateur, qu'elle en soit remerciée.

joaben 08/11/2014 00:28

Cher TS, je suis profondément respectueux de la foi de chacun, ayant moi-même une foi vivante(bien differente de la religiosité, mais c'est pas le sujet). Mais je suis tres circonspect a venir mêler cette foi à nos activités maconniques. Les deux en souffrent : des FM catholiques préoccupés par la position de l'Eglise et les FM qui vont s'egarer dans des considerations religieuses totalement à côté de la demarche maconnique. La religion est inevitablement clivante et eloigne de la fraternité.
Les croyances religieuses de mon experience maconnique sont une veritable plaie à la progression maconnique si on les met en avant. C'est ce qui me conduit à reagir à votre "concours".

TS 07/11/2014 20:12

@joaben
Pas de concours de religiosité , ni de la part de pierredulot ni de la mienne ,mais une réalité ( que tu connais ) et une foi assume par la maçonnerie régulière et de tradition .
C'était je pense le message de pierredulot.
Je précise à toute fin utile que cela ne m.empeche pas de respecter celles et ceux qui n'ont pas les mêmes convictions que moi et de les reconnaître comme maçonnes et maçons .

La Maçonne 07/11/2014 16:48

Tiens? Une accusation gratuite. Plutôt inepte. Tout dans la haute intégrité, à ce que je vois.
Souhaites tu un bûcher?

Looping 07/11/2014 14:39

J'y pense. Cela n'a rien a voir, mais la GLDF qui dis qu'il n'y a pas de figure féminisme dans les rituels, la GLDF trouve le moyen d'avoir une femme sur son logo.

Concernant le sujet, ca sent la scission. en PACA, une majorité des loges de la GLDF voteront contre et envisage de quitter l'obédience si les inter-visites sont interdites.

La Maçonne 07/11/2014 21:37

Cher Looping, je ne pense pas qu'une scission soit une solution ... (du moins, c'est l'extrême limite), mais je comprends parfaitement ce que vivent ces frères et ces loges.
J'espère qu'elles sauront se battre ...

joaben 07/11/2014 17:06

Cher TS et PierreduLot, je ne sais à quel concours en matiere de religiosité vous jouez ... à savoir quel est le plus religieux ...
Mais examinons par exemple :
Rite d'origine GLUA :
"The sacred writings govern the faith"
est traduit chez GLAMF (et GLNF)
"Les SAINTES écritures dirigent NOTRE foi"

Nos basculons du "sacré" général à du "catholique" (les protestants ne parle pas de "saintes") en déformant le sens et du général ("the") du destiné à l'homme.

A la fin de la prière, les présents doivent répondre Ainsi-soit-il ! UN athée ou un agnostique peut-il répondre sincèrement "ainsi soit-il" à cette prière, ou au benedicite des agapes REAA ou RER ? Et s'il n'y a pas sincérité, où est la fraternité ?

Tout çà pour dire qu'a part des intérêts communs de "parts de marchés" maconniques (c'est à peu pres en ces termes que presente MH) il n'y rien de commun entre GLDF et GLAMF. Par contre entre GLAMF et GLNF ... il y a identité(dixit le GM de GLAMF) à part les questions d'organisation et financieres bien sûr.
Par contre les nombreux FF de GLDF avec qui nous partageons nos tenues que ce soit à GLDF, à GLFMM, à GLEFU nous sommes parfaitement à l'aise.

Par contre, comment un GLAMF pour qui les GO sont infrequentables en tenue pourra particper à une tenue GLDF où ces parias (considérés comme non-FM par certains GLAMF) du GO seront présents apres avoir signé un registre de présence.
Où est la cohérence dans cette pratique sectaire ?
Faute d'être maconnique et fraternelle, au moins la pratique GLNF est cohérente.

TS 07/11/2014 15:50

@pierredulot
moi je suis RER mon BAF , voici nos prières d'ouverture et de fermeture
"Grand Architecte de l'Univers, Être éternel et infini, qui es la bonté, la justice et la vérité même, ô Toi qui, par ta parole toute puissante et invincible, as donné l'être à tout ce qui existe, reçois l'hommage que les Frères réunis ici en Ta présence, t'offrent pour eux-mêmes et pour tous les autres hommes. Bénis et dirige toi-même les travaux de l'Ordre et les nôtres en particulier. Daigne accorder à notre zèle un succès heureux, afin que le Temple que nous avons entrepris d'élever pour Ta gloire, étant fondé sur la Sagesse, décoré par la Beauté et soutenu par la Force qui viennent de Toi, soit un séjour de paix et d'union fraternelle, un asile pour la vertu, un rempart impénétrable au vice, et le sanctuaire de la Vérité ; enfin pour que nous puissions tous y trouver le vrai bonheur, dont Tu es l'unique source, comme Tu en es le terme à jamais".

Clôture : "Architecte suprême de l'Univers, source unique de tout bien et de toute perfection, ô Toi qui as toujours voulu et opéré pour le bonheur de l'homme et de toutes tes créatures, nous te rendons grâce de tes bienfaits paternels et nous te conjurons tous ensemble de nous les accorder suivant tes desseins sur nous et selon nos propres besoins. Répands sur nous et sur tous nos Frères ta céleste lumière ; fortifie dans nos cœurs l'amour de nos devoirs, afin que nous les observions fidèlement. Puissent nos assemblées être toujours affermies dans leur union par le désir de Te plaire et de nous rendre utiles à nos semblables. Qu'elles soient à jamais le séjour de la paix et de la vertu, et que la chaîne d'une amitié parfaite et fraternelle soit désormais si forte entre nous que rien ne puisse jamais l'altérer".
n'est ce pas magnifique ?
je pourrai continuer avec les prières de banquet .
bises a tous

pierredulot 07/11/2014 11:26

Bjr à tous et à toutes.... Pour éclairer le débat, et faire se rendre compte du fossé qui existe entre les frères de la GLDF et ceux de la Maçonnerie Régulière, je me permet de vous présenter les prières d'ouverture et de fermeture du rite Emulation, pratiqué par les 275000 frères de la GLUA, et 20 % des Loges de la GLNF, afin de faire réfléchir les frères de la GLDF, pour savoir s'ils sont prets à s'aligner sur l'esprit dans lequel travaille la Maçonnerie Régulière :

Ouverture : (les frères chantent...)
Eternel Auteur du Monde
Où, grâce à Toi, tout abonde,
Chantons Tes vastes desseins,
Grand Architecte Divin.
Fais qu’en aux travaux, la Foi,
Toujours enseignant Ta Loi,
Qu’après la Cérémonie,
Règnent la paix, l’harmonie,
Par Ta Majesté insigne,
Par nos symboles et signes,
Exauce nos voeux humains,
Grand Architecte Divin.
Ainsi soit-il !

Fermeture :
Alors qu’au soir l’ombre descend,
Indiquant pour nous la pause,
Art mystique et rites ardents,
Dans tout coeur loyal reposent.
Toujours veillant sur nos travaux,
Dieu d’Amour et de Lumière,
Viens bénir les frères dévots,
Jusqu’à leur heure dernière.
Humbles, courbés tous devant Toi,
Nous implorons assistance,
Chantons Ta Gloire et notre Foi,
Architecte en Ta Puissance.
Ainsi soit-il !

Tout le reste est papotage...

Bonnes réflexions !!!

La Maçonne 07/11/2014 21:32

J'ai été obligée d'exorciser mon blog! Bon ...
Ce qui est à noter est que la GLTSO est reconnue comme telle avec réciprocité - par les obédiences libérales, sans perdre une miette de ses prières. Le RER est aussi pratiqué à la GLFF (9 loges exactement) et au GODF (certainement plus allégé ..)
Tout est possible dans nos obédiences.
Par conséquent, pour revenir au sujet, lorsque la GLDF parle de "suprématie du GODF" (sous entendant qu'il imposerait une démarche sociétale & politique aux autres obédiences) est un mauvais prétexte, d'autant plus que c'est absolument faux.

TS 07/11/2014 20:29

@ la maçonne
Mon meilleure ami est VM cette année d'un atelier GO , il a eu la même réaction que toi quand je lui est lu les prières , depuis quand il m'embrasse il me dit "a bas la calotte"
MDR

La Maçonne 07/11/2014 16:55

Si mon blog vous inspire des prières!
OK, je sors...
Mais je trouve cela excellent!
J'ai vu une fois le RER à la GLTSO. Je ne me souviens d'y avoir entendu que celle des banquets. Les autres, aucun souvenir. Je devais être en état de choc!!
OK, je ressors...

joaben 07/11/2014 09:58

Maintenan, hier soir en visite en tenue dans une loge FMM (Memphis),
6 GLDF en visite que je rencontre là depuis 10 ans. Nous discutons donc de la situation et c'est là qu'on se rencontre du décalage :
Lorsque je leur dis : "au fait si les modifications du RG et constitution sont votées, vous ne pourrez plus visiter ici " (l'un d'eux est délégué) le délégué me répond : "Mais ce n'est pas vrai, ce sont des campagnes de calomnie qui disent çà, il n'est pas question de renoncer à nos visite au DH, GLFF, GO" Je voterai pour, mais il n'est pas question d''abandonner çà.
Peu importe cette rencontre anecdotique, mais de toutes mes rencontres avec des GLDF(hors les blogs), c'est celà : ils n'imaginent pas ce qu'on leur fait signer, pas par bétise comme le disent les polémistes, mais parce que c'est inimaginable pour eux d'être ainsi trompés.

quidam 06/11/2014 22:03

Cet article est très bien documenté, parfaitement détaillé et remarquablement bien écrit.
Je voulais féliciter son auteur. Je ne suis pas à la GLDF, mais nous ne pouvons que constater que GLAMF et GLDF perdent toute notion de sang froid pour arriver à un objectif de reconnaissance.
La Fontaine aurait pu écrire le bœuf et la grenouille pour l'une et le renard et le corbeau pour l'autre.
Au plaisir de vous lire à nouveau...

jpc 06/11/2014 17:34

C'est de la merde Jean Pierre Caffe

La Maçonne 06/11/2014 18:49

Merci et soyez heureux.

Looping 06/11/2014 14:26

"Si le GO tire à boulets rouges sur la CMF depuis le début c'est bien parce qu'il craint de perdre la suprématie sur la maçonnerie française et sur la GLDF et qu'il essaie de récupérer depuis 3 siècles" Quoi ??? Tres drole. Henry prend ses désir pour la réalité...

Serge Pitter 06/11/2014 09:49

Quelle bouillie indigeste !!! Je n'aimerais pas assister à une tenue le jour où vous faites une planche, je risquerais de m'endormir pour de bon. Quoi qu'il en soit à vous lire et ainsi que certains internautes de cette page, des frères et des soeurs n'ont pas fait leur boulot au moment des enquêtes et de votre passage sous le bandeau. Il faudrait un jour nettoyer les écuries d'Augias, tellement la prolifération des moutons noirs comme vous est nuisible à la qualité des travaux.

La Maçonne 09/11/2014 10:15

Voilà, un exemple assez parlant du pro-CMF type ... Ce Serge est une très belle illustration de ce que tous blogueurs déplorent & finalement ce que, nous toutes et tous, dénonçons :
Cela se prends pour des "grands maçons", passent directement à l'invective et pour l'argumentation, c'est le vide complet ...

Serge Pitter 08/11/2014 21:42

Si j'ai compris que vous avez beaucoup de temps à perdre, temps totalement improductif pendant lequel vous n'avez ni servi votre pays, ni vos pairs et encore moins la promesse de fin de tenue.Mon nom c'est Serge Pitter, pas "ce Serge" !

Serge Pitter 08/11/2014 21:40

Mon pauvre looping, recuisez vos haines, votre étroitesse d'esprit et vos névroses comme bon vous semble. J'ai bien d'autres choses plus intéressantes (et concrètes) dans la voie maçonnique que j'ai choisie. Je vous laisse à vos rancoeurs, et vos 20 ans de "pignolage" sur la symbolique de la corde à noeuds ou du compas.

joaben 07/11/2014 10:45

Voilà le site de la bande ... des marginaux de GLAMF revenir sur le protocole d'accord qu'a signé leur GM(A Juillet) avec le GODF prevoyant les intervisites.
Apres le discours dont chacun a pu apprécier le ridicule (les visites avec le GO sont autorisées ... dans le cadre e leur interdiction) ... les voilà tenter une autre embrouille : A Juillet aurait été berné par le GM du GO qui lui aurait fait signer un protocole standard qu'il n'aurait pas lu ...
A choisir entre ces 2 versions aussi niaises l'une que l'autre !
Bon, ca satisfait les militants de leur blog ... alors, tout va bien !
Quelques injures, caricatures, discours scatologiques sur ceux qui les contrarient et ca passera. Effrayant ! Surtout qu'ilse reclamnt de la FM !

La Maçonne 06/11/2014 18:50

TS
Parce qu'ils n'ont rien d'autres. Que ce projet est un château de sable.

La Maçonne 06/11/2014 18:48

Ce "Serge"semble n'avoir pas grand chose à dire. Il se trouve sûrement bien supérieur aux autres.
A l'image de ce que je condamne dans ce CR. Quelques personnes imbues d'elles même décident de tromper des milliers de frères ... Et pour eux, ce qui fait un maçon.
Désolée pour lui, il est très loin de détenir la vérité.
Avis aux amateurs: ce type de commentaires n'apportant rien et d'un exercice facile du dénigrement ne sera plus publié..

TS 06/11/2014 12:25

n’étant pas membre de la GLDF je ne comprend pas bien le mode de communication de celle ci , c'est d'ailleurs ce qui me surprend le plus . pourquoi ne pas simplement exposé ce qu'est le projet CMF ? je suis le seul a ne pas avoir compris ?
j'avais compris et c’était le point de départ que l'appel des 5 était d’intégrer la CMF dans la chaîne des GGLL régulières et reconnues , mais depuis que ce n'est plus possible , c'est confus et illisible sur le projet .
ce n'est pas de ma part de l'ironie , moquerie ou une volonté de m’ingérer dans quoi que ce soit , simplement de comprendre .

joaben 06/11/2014 10:45

Le sujet est-il de porter jugement sur notre soeur ? On comprend cette volonté de diversion et de créer une querelle incidente pour détourner l'attention.
Par conséquent, une telle saillie par ce "Serge" ... qui rappelle certaines pratiques du même groupe, mais bon ..., montre l'erreur patente, non pas des enquêtes, mais qu'il est sorti de la FM.
Voila donc la bande repartie dans un nouvel assaut ... STP, anne, ne tombe pas dans leur piege ! C'est sans fin ! Pour ceux qui aiment çà, le blog à injures(mysotis Isere) leur est ouvert.

Yasfaloth 06/11/2014 02:00

Franchement, La Maçonne, Merci !

Merci de nous ouvrir les yeux sur ce qui se dit et se passe au Conseil Fédéral : des frères qui discutent, qui argumentent, des textes qui ne sont pas envoyés au hasard, une lucidité certaine sur la façon dont ils peuvent être reçus... une belle rigueur procédurale...

Sans ton post je serais effectivement peut être passé à côté de tout cela, je suis sûr que les autres frères de la Gldf qui auront la curiosité (ou l'audace) de venir s'égarer sur tes terres comprendront le bien que tu fais, in fine, à notre cause !

Cordialement

La Maçonne 09/11/2014 15:04

Bien sur. Yasfaloth, Tu peux toujours m'accuser d'insultes et donc ne pas répondre aux questions de fond. Je trouve même très amusant ta très récente entrée dans le blog que nous nommons plus...

Yasfaloth 08/11/2014 16:54

Bon...

Si tu m'attaques sur mon intégrité, le "dialogue" va devenir difficile, comme tes attaques ad-hominem contre Marc Henry, qui est une personne que je trouve, pour le (très) peu que je l'ai croisé digne de plus d'estime.

Je vais donc en rester là, et pour finir sur la CMF répéter ma conviction profonde, qui est que c'est faire fausse route que de considérer ce projet avec une grille de lecture profane.

Cordialement

La Maçonne 08/11/2014 16:14

Ce document, à nouveau, prouve le contraire... Le petit clic de la porte... C'est poser un interdit dans l'avenir. Mais tu peux croire le contraire... j'utilise bien le mot "croire"
L'absence de formalité et ta réflexion à ce sujet (qui est dans la ligne de MH et pas du convent) nous a montré qu'il sera difficile dans l'avenir de faire confiance à la GLDF. A moins bien sûr de lui faire signer ces formalités!
MH a fait de gros dégât... Il a cassé des liens et une idée de la FM et de la notion même de fraternité.
Mais si tu es de ceux qui font signer à tes amis des formalités, excuse moi de te le dire, je n'ai guère envie de te compter parmi mes proches!
Désolée aussi de te le dire, ayant une définition du vécu très concrète, je ne vois pas comment tu peux vivre une grande aventure avec la CMF! Si tu réponds parce que je rencontre des frères de la Glamf, moi aussi... Et nous faisons même des tenues communes avec eux dans ma province profonde. Comme quoi, ton aventure prend une allure bien contestable et guère intégre.

Yasfaloth 08/11/2014 14:16

Je vais te dire mon opinion personnelle sur cette histoire de "conscience" !

Si je vais visiter dans une loge "sociétale", mixte ou féminine pour faire de la "maçonnerie" c'est à dire rencontrer es qualité des frères ou des sœurs "en recherche" comme moi, écouter une planche particulière, des pratiques rituelles que je ne connais pas ou mal, écouter une autre sensibilité, assister à une initiation ou une élévation, etc... alors ma conscience sera en paix !

Si j'y vais parce que je m'ennuie ce soir, par espoir d'éventuellement trouver une nouvelle copine, pour rendre la politesse à un frère qui m'aura rendu service dans la vie profane, pour aller boire une coup et manger avec des potes, pour "briller en société", pour me montrer ou chercher à contacter un ou des "notables", pour me convaincre que je suis dans le vrai et "eux" dans le faux, etc...

Alors oui, je devrais avoir "mauvaise" conscience, et il ne me paraît même pas scandaleux qu'un de mes frères m'en fasse la remarque... bon, on l'a tous fait et on le refera probablement, mais au moins, pour ce qui me concerne je sais que je m'éloigne en se faisant de mon projet initial et des serments qui l'accompagnent !

Quand à "rompre les relations avec les obédiences" il n'y a, à ma connaissance aucun accords formels concernant les inter-visites, juste un "usage", les seuls accords concernent l'aspect associatif profane et les échanges d'informations en cas de démissions / intégrations.

De toute façon, et en accord avec toutes les déclarations de responsables que j'ai entendues, il n'y aura pas chez nous d'interdiction "Glnf style" à brève ou moyenne échéance, car ceci ne passerait pas, surtout après le vote auquel tu fais allusion.

"Mais justement en écoutant les frères de la GLDF, j'ai vite compris qu'ils n'avaient ni explications claires, qu'ils ne connaissaient pas grand chose aux règles et que les CF s'ils n'étaient pas menaçants vis à vis de ceux qui posaient des questions, ne savaient pas y répondre."

J'ai aussi constaté que beaucoup des plus "critiques", n'étaient pas forcément les plus assidus en tenues, étaient ceux qui ne bougeaient pas de chez eux, sauf à visiter le Godf ou le Dh du coin, qui n'allaient (presque) jamais aux conférences ou aux tenues "en grande loge" et qui ne lisaient que distraitement leurs mails, mais, par contre fréquentaient parfois assidument les blogs en pensant y faire "de la maçonnerie" !

D'où mon premier post de remerciement...

Cordialement

La Maçonne 08/11/2014 13:21

tu trouves cela "acceptable" ce qui est ton droit. Cependant, tu sembles considérer comme normal d'imposer "ton opinion" minoritaire finalement au vu des votes du convent (inter visite en conscience) à la,majorité en abusant de leur confiance! Oses tu dire ici que c'est acceptable!
je me fiche en gros que la GLDF rompe ses relations avec les obédiences... Cela ne m'empêchera pas de faire ce que je veux.. Mais justement en écoutant les frères de la GLDF, j'ai vite compris qu'ils n'avaient ni explications claires, qu'ils ne connaissaient pas grand chose aux règles et que les CF s'ils n'étaient pas menaçants vis à vis de ceux qui posaient des questions, ne savaient pas y répondre.
Le fond - on s'en fiche, crois moi... Par contre, la tournure interne pas. Sais tu pourquoi? Parce que ce sont nos frères et que nous les respectons assez pour refuser qu'ils soient piéges dans des basses manoeuvres....

Yasfaloth 08/11/2014 12:43

J'ai hésité à m'embarquer dans une nouvelle grande séance d'explication, comme j'ai eu l'occasion d'en faire ailleurs... mais bon...

Pour info les VM et les députés sont l'émanation du vote des loges, et les derniers de ces votes datent du mois de mai ou de juin. C'est (entre autre) leur boulot de transférer l'information aux frères qui les ont désignés, appeler "dissimulation" le fait de leur donner une information pour qu'ils la transmettent me paraît légèrement abusif...

"A ton niveau, comment peux tu justifier et défendre les propos de MH vis à vis des frères de la GLDF, qu'il prends pour des imbéciles?"

... à mon (petit) niveau... je fais partie de la Gldf, ça veut dire que je voyage, écoute des inspecteurs lors des installations (certains sont conseillers fédéraux), discute avec des frères (pas tous de mon avis), et surtout que j'ai l'occasion d'entendre (à pas mal de reprises) ce qui nous est dit lors d'interventions "en tenues" (donc soumis pour ce qui me concerne à une contrainte de discrétion), par les responsables que tu fustiges. J'ai donc l'occasion... à mon niveau... de me faire une opinion à partir de données que, à priori, tu ne possèdes pas, du moins pas directement !

Le SEUL point qui fait universellement problème chez les frères que j'ai rencontré, ce sont les inter-visites (entres ateliers symboliques), Marc Henry et tout le staff dit et répète qu'elles ne seront pas "interdites", mais "conscientisées" je trouve cela très acceptable.

Je suis pour une maçonnerie ou les frères savent ce qu'ils font, pourquoi ils sont là et ont conscience de ce que signifie le processus de l'initiation. Pas pour une maçonnerie clubiste à tendance touristique ou d'échange entre (vrais ou faux) "notables"...

En tout cas, je n'oublie pas que sans elles je ne ferais pas aujourd'hui partie de la GLDF, et franchement, à l'époque, ça ne m'aurait pas choqué plus que ça de signer le cahier de visite en dessous d'un feuillet me présentant les 7 "principes de la maçonnerie universelle" que l'on nous propose d'adopter et de respecter.

Sinon le passage de Joaben sur les "syndicats" m'a fait sourire : dans une entreprise, du moins actuellement, les "employés" (mes frères apprécieront la comparaison), n'ont pas la possibilité, tous les ans, d'envoyer paître les dirigeants qui les auraient éventuellement "déplus" et de nommer une nouvelle équipe tout à fait apte à défaire ce que la précédente aurait fait.

Personnellement, je vis le projet CMF comme le projet le plus intéressant et le plus porteur d'avenir pour la maçonnerie que je défends, depuis longtemps.

Si cela s'avère, réellement à l'usage être une usine à gaz inutile et contraignante, alors, très simplement, nous nommerons une nouvelle équipe pour en revenir à la situation précédente. Mais je crois, et je ne suis pas le seul, que l'expérience mérite d'être tentée !

Cordialement

joaben 07/11/2014 10:57

Yasfaloth.
Tu illustres en effet, malgré le desaccord, un plus de classe, que ce qu'on reproche à la "horde".
Il est vrai que des Conseils d'administration fonctionnent de même. La difference est qu'il y a des contre-pouvoirs :
- la concurence dispose elle-aussi de moyens de promotion
- en interne, il y a des syndicats, un comité d'entreprise, des panneaux syndicaux, donc des moyens d'informer et contester.
Ce qui est profondément choquant (mais qui ne te choque pas, OK !) est cette volonté de tromper, en précipitant, dissimulant la réalité.
Et je constate, sur le terrain que çà marche ! Les FF GLDF, y compris des délégués, ignorent le contenu.(ne nous fais pas le numero habituel : "oh il vous prend pour des imbeciles")
Cette valse-hésitation de la com ("mais non, rien ne change, dormez tranquille, votez bien") et ("c'est violation de serment de participer à des travaux mixtes") n'est pas digne.

La Maçonne 07/11/2014 00:11

Je ne vois où il y a noblesse dans le fait de proposer des modifications ayant un "double sens" et en les faisant passer pour un simple ajustement.
Je ne vois pas non plus où tu peux assurer que les VM et députés communiquent bien les pièces aux frères! C'est déjà confondre intention et réalité (sinon faisabilité)
sur le fond, il y a 1000 questions qui se posent... Qui a rédigé ces propositions? Quelle est le consensus avec les 3? La porte qui fait clic - quand? Comment? Pourquoi? Et avec un vote contraire au convent. Quels sont les principes de la FM universelle, pas indiqués dans les propositions? Qu'est ce la FM universelle? Pourquoi ne connaissez vous pas la réponse de la GLUA aux 5GL au sujet de la CMF? Etc.
A ton niveau, comment peux tu justifier et défendre les propos de MH vis à vis des frères de la GLDF, qu'il prends pour des imbéciles?

Yasfaloth 06/11/2014 22:46

Bonsoir la Maçonne

Sur quoi veux tu que "j'argumente" face à ce que je perçois comme de l'agressivité ?

D'abord je répondais à Joaben, ensuite j'émettais un avis...

Quand à expliquer pourquoi je ne suis pas choqué, c'est justement l'objet de mon post :

Manifestement il y a débat, il y a votes, il y a communication de documents, les vénérables ont accès aux comptes rendus complets des débats, ils peuvent les communiquer aux frères qui les demandent... les dossiers sont communiqués aux députés qui voteront en décembre... on verra bien.

On est très loin des méthodes des "affaires" et de la "politique" telles que tu semble les entendre, et même dans ces domaines il existe des échanges empreints de correction et de noblesse (si si !).

Et puis je ne suis pas là pour gesticuler, mais pour émettre un avis, faire entendre ma voix, si tant est qu'elle n'est pas bâillonnée... alors que mes frères "adorent" ou pas, ce n'est vraiment pas la question !

Cordialement

La Maçonne 06/11/2014 18:36

@Yasfaloth, comme tu as les yeux ouverts, tu pourras donc expliquer en quoi tu nn'es pas choqué aux frères de la GLDF.
Sois en certain, ils vont adorés!
Le fait d'être responsable (et de quoi le sont ils?), n'excuse rien, bien au contraire!! De même, la maçonnerie et ses "responsables" se doit d'avoir une éthique un peu supérieure au monde des affaires et politiques. J'espère tout au moins que tu en es convaincu. Sinon, pour le reste, ta contribution ici n'apporte aucun argument sensible.

Yasfaloth 06/11/2014 16:01

Non, cela ne me choque pas, j'y vois juste une réunion entre "responsables" et la liberté de ton qui va avec entre gens qui sont censés se faire confiance.

Je ne sais pas si vous avez déjà assisté, Joaben, à des réunions similaires dans le monde profane (entreprises, administrations), mais la tonalité y est souvent plus "rude" :)

Et les comptes rendus moins "publics"...

Sinon, sur le fond, non rien qui me choque, j'y vois une GLDF loyale avec ses partenaires, ce qui est la moindre des choses !

Cordialement

Rien de choquant pour moi non plus sur le fond.

joaben 06/11/2014 09:57

Yasfaloth ... au delà des reparties faciles, des railleries, des diversions, mais aussi l'opinion de notre soeur sont LES FAITS : ce conseil fédéral.

Oui, en effet, ce CF discute. C'est la moindre des choses, non ? Tout CA d'entreprise aussi.
Reste en effet ce qui est significatif et étonnant et auquel tu serais passé à côté :
- Une précipitation ... faut faire voter avant decembre
- Pression : toute la CMF serait en péril...
- Volonté de tromper (faut pas affoler les délégués, pas dire ouvertement le but)
- Le but véritable, dissimulé est bien de couper totalement, avec les obediences libérales, malgré le vote à 81 % contre au convent. Ca se fera par petites touches successives.
- Malgré les réticences, les conseillers préconiseront de voter pour.
- La GLDF tenue par la négociation avec GLAMF, textes non amendables.

Que quelqu'un comme yasfaloth soit favorable à cette évolution de GLDF vers un religio-sectarisme à la mode GLAMF, apres tout c'est respectable. Il serait interessant qu'il expose ce qui l'attire dans cette évolution.
Mais ce qu'exposait notre soeur c'était les méthodes prises par cette gouvernance GLDF qui si elles ne te choquent pas, c'est étonnant pour un FM.

La Maçonne 05/11/2014 22:42

J'ai supprimé un énième message de Tino qui me dit que je manque d'arguments... Ben voyons!
Pour hiagulfus # jugez par vous même, c'est celui qui a toutes les informations.
Je l'invite à nouveau à lire cet article... Et surtout le document qu'il dit avoir.
Tout y est dit... Même les votes de son convent. Ce qui lui évitera une discussion avec son député.
Je maintiens: il n'est pas de la GLDF...
Il peux le prouver ; en agissant comme tel..

joaben 06/11/2014 10:05

il me semble qu'il ne faut pas entrer dans le concours d'affirmations peremptoires, dénis, intox, provocs, offuscations, intimidations qui sont l'essentiel du discours de la bande. Quelques soient les faits que tu pourras exposer ce sera comme pour Aixcalibur "Même si Aixcalibur ..." peu importe,ils ont raison, parce qu'ils ont raison, na, parce qu'ils ont sorti la derniere vanne la plus salasse, la derniere calomnie, parce que "la CMF ce sont les gentils, donc les autres sont des méchants, na" ... parce que joaben, auicalibur, gerard, lamaconne, fda, NL, geplu, leur GM CBeau ... sont tous des mauvais puisqu'ils cedent pas à leurs fantasmes ! sans issue, donc.
Desap l'a annoncé : pour lui "c'est la guerre" .
Ce sera à garder au "musée des horreurs" de la FM !

La Maçonne 05/11/2014 20:15

Suite à une erreur de manipulation, j'ai publié un commentaire qui ne devrait pas être.

joaben 05/11/2014 22:43

Le desap-flavius-delaplatiere-hariflus-pollus avait annoncé sur le blog "voute étoilée" qu'ils procederaient ainsi : pour eux "c'est la guerre" (dixit desap : "nous interviendrons partout où GLAMF et CMF seront calomniées, en changeant de pseudo et/ou d'adresse IP") ...

Il est vrai que même en opposition forte, il y avait quand même une "classe", une retenue, une dignité chez les GLDF défendant la ligne MH, malgré leur irritation sans rapport avec le comportement de la bande hargneuse..
Y a pas chez overblg un systeme qui permet de ne laisser publier que des "identifiés" avec certitude ? Car ils vont pas s'arrêter là ! C'est sans limite chez eux !

joaben 05/11/2014 15:21

Il est quand même incoyable qu'entre FM, il soit impossible de discuter directement.
Le blog à injures(même plusieurs de leurs participants fideles s'en emeuvent) de la petite bande, passons sur les 80 % d'injures ou railleries sexuelles ou scatologiques approvées par leur dirigeant qui constitue le contenu du dit blog, émet parfois des avis qui meriteraient considération et débat, sur la CMF entre autres.
- Inutile de discuter sur la propagande paranoiaque de "forces obscures", diaboliques qui ose ne pas se pâmer devant leur sainte CMF, on est là dans l'irrationnel fantasmatique qui ne peut que constituer d'accusations-reparties qu'affectionne le groupe.
- par contre sur les motivations brandies sur CMF, l'avenir de GLAMF, même émis de maniere archi-militante par un arjuna(qui lui aussi est tombé dans l'attaque ad-hominem) il y aurait e quoi échanger au moins pour tenter de comprendre qu'est-ce qui peut bien les attirer, réellement, dans une telle entreprise. Car une fois élagués les faux prétextes et illusions maintenues pour garder les troupes, que reste-t-il ?
Un débat sur le bien fondé de CMF, les aspects religieux de GLAMF, ou l'organisation de GLEFU etc ne devraient pas donner lieu à telles envolées hargneuses et des discours guerriers exterminatoires. Même les hommes politiques savent mieux se tenir.
Etonnant, tout de même comment des personnes dont le métier oblige à analyser, rationnaliser puissent tomber dans un discours de conditionnement que ne renieraient pas les pires sectes, sur les complots exterieurs, les dangers, la haine des autres ...
A moins que ce ne soit que cynique ?

La Maçonne 05/11/2014 14:45

Pour les lectrices et lecteurs; Occitan, Tino et Hiarulfus sont des individus qui se font passer pour des frères de la GLDF.

On appréciera le procédé à sa juste valeur.

hariulfus 09/11/2014 22:06

Bonsoir,
il est paradoxal qu'un frère veuille bien frère et s'arroge le droit de dire ce qui est juste ou pas. Passons...je puis vous dire quelques renseignements si vous le désirez quant aux réflexions des frères. Les ateliers de Lyon (seulement une vingtaine) voteront la poursuite et les modifications des règlements généraux, les ateliers de Lille ne se sont pas prononcés mais la majorité semble l'emporter...dans la région parisienne le mouvement des soutenu..le sud ouest est plus partagé...bref, rien n'est décidé...mais les discussions vont train..bien sûr ce ne sont les paroles que d'un frère....

TS 05/11/2014 16:06

La maçonne
En même temps avec des pseudos comme ça . Les pauvres se plaignent de ne pas entendre les. FF de la GLDF , comme quoi le proverbe il n'y a pas pire sourd que ceux qui ne veulent pas entendre .
Pire pour avoir lu un commentaire sur un blog que nous connaissons bien , un commentateur s'offusque de voir autant de FF et de SS s'ingérer des affaires de la GLDF et de la CMF tout en disant qu'à l'époque ou il se mêlait des affaires de la GLNF c'était pour nous ouvrir les yeux
Mon dieu ( pardon) c'est pathétique

joaben 05/11/2014 15:41

"Pour les lectrices et lecteurs; Occitan, Tino et Hiarulfus sont des individus qui se font passer pour des frères de la GLDF."

Tu crois pas si bien dire ... ils se vantent de leur imposture sur leur blog à injures ! Pas étonnant que la calomnie qu'ils répandaient sur notre frere Aixcalibur de "faux GLDF" leur apparaisse si banale ! Ce qui ne les a pas empéché de se féliciter de leurs calomnies ... et puis finalement "même si aixcalibur est GLDF" ... peu importe ! ils avaient raison de l'injurier, raison par principe.
Et notre soeur du fait du serieux de son analyse devient un "objet sexuel" et son blog un lupanar ... Et de tels individus se reclament de la FM ....

pierredulot 05/11/2014 13:12

Bjr à tous...
Membre de la GLNF, je puis conforter ce que notre hôtesse ne cesse de répéter depuis plusieurs articles :
Ce que nous nommons la Maçonnerie Universelle Régulière est la chaine des 180 grandes loges ou plus qui respectent les mêmes principes, Croyance en un Etre Supreme (Dieu, sous qq nom qu'on le nomme),Indépendance d'un systeme de HG, création régulière par 3 Grandes Loges Régulières étrangères, interdiction d'intervisites avec des obédiences ne respectant pas les dits principes etc.., le tout représentant environ 90 % de toute la maçonnerie mondiale .
Quand on parle d'Universalisme et de Régularité, voila de quoi on parle, et les 5 grandes Loges européennes ne dérogeront pas à ces principes, car elles risquent d'être mises au ban de la Maçonnerie Internationale Régulière (voir l'exemple de la GL du Minnesota en 2000 qui vait reconnu, par inadvertance, la GLDF...).
La GLNF retrouve mois après mois les quelques 40 reconnaissances qui lui avaient été retirées, sur 140. Elle se trouve bénéficier, par rapport à nos règles, du principe d'excusivité territoriale, sauf, bien sûr à reconnaitre une autre entité en France respectant les mêmes principes qu'elle. Or actuellement, en France, il n'y en a pas. Les votes des frères de la GLDF en Décembre doivent être éclairés sur les exigences de la Maçonnerie dite "régulière " (GLUA étant loge mère et détentrice des Landmarks de reconnaissance).
S'ils se renseignent, ils sauront, 1) que la GLDF ne sera JAMAIS reconnue comme régulière selon nos critères 2) que la CMF, en tant que confédération, n'a pas vocation à être reconnue, seule ses composantes le peuvent, à condition d'être chacune reconnue comme régulière, 3/ que si par hasard, inadvertance ou bravade, les 5 GL européennes reconnaissaient la GLDF ou la GLAMF ou la GLIF, elles seraient très rapidement mises au ban ddes 180 GL mondiales. Au demeurant, la GLUA dans sa réponse diplomatique à la déclaration de Berlin, a déjà prévenu de cette éventualité.
Chacun peut vivre sur les principes auxquels il a choisi d'adhérer, mais on ne peut pas noyer le poisson en parlant d'Universalisme et de régularité dans un texte en faisant croire que l'on est autre que ce que l'on est pour obtenir des avantages indus... La définition du GADLU du Convent de Lausanne ne répondait déjà pas aux conceptions londonienne de l'Etre Suprème.
Mon petit doigt m'a dit que les GLU d'allemagne sont fort embarrassées de s'être lancées dans cette galère, par ignorance de la vraie nature de la GLDF...et qu'elles n'attendent que le Convent de Décembre pour s'en retirer...

joaben 05/11/2014 09:37

Il est vrai que nous avons un festival de faux-semblants, de diversions, de ficelles enormes pour faire passer à tout prix ces modifications.
Tout y passe :
- "bouclier humain"("mais vous attaquez tous les freres de GLDF", "Tous les GLDF" desirent ...
- discredit : un frere qui laisse sortir un tel document "viole son serment " ... voila un nouveau serment inventé pour la circonstance.
- dissimulation : faut parler de ces modifications avant le vote.
- suffisance : "vous ne connaissez pas ..." nous, oui !
- rameurtage : "les délégués sont intelligents" ... inutile de les informer plus !
- mensonges effrontés sur les votes du convent 2014.

Quelques soient la sympathie que pourrait inspirer cette orientation religio-sectaire à la mode GLAMF-GLNF ... la dignité FM, la sagesse et le respect des FF GLDF devrait conduire les meneurs à renoncer à berner les délégué(mais ne rêvons pas !) et sinon aux délégués de repousser une telle tentative innaceptable. Pour ceux qui desirent çà pourquoi ne pas rejoindre GLAMF ou GLNF ?
Ne rêvons pas non plus ! Le réflexe institutionnel(pour ne parler des influences SCDF) c'est déjà un matelas confortable pour ces modifications.
Un opposition de 20 % des délégués au convent, c'etait deja enorme. A 30 % c'est inadmissible.
Voler le vote de 81 % pour le maintien total es intervisites c'est indigne !

bucheron 06/11/2014 00:18

C’est étrange la manière dont vous entendez le bon entendeur, visiblement vous n’y êtes pas du tout

Pourquoi faut-il systématiquement recevoir des leçons de bien-pensance dès que l’on prononce le nom de Heidegger ou que l’on cite ce philosophe. C’est fatiguant de se faire tirer les oreilles comme ça parce qu’il y a eu trois émissions TV suite au nouveau Farias et que le sujet «Heidegger Nazi » est devenu très à la mode dans les endroits où l'on cause et c'est un bon fond de commerce qui alimente des discussions qui ne servent qu'à vous éviter par le bavardage de vous poser les vraies questions. Si encore ceux qui faisaient la leçon avaient vraiment creusé la question.

Pour ma part ai-je dit cautionner l’homme ou l’ensemble de sa pensée ? Suis-je idiot au point de ne pas penser par moi-même, lire et discerner ce qui, dans sa pensée, me semble digne d’être repris de ce qui ne l’est pas ? Qui me fait ainsi la leçon et surtout sur quelle base ? Avez-vous précisément des passages de son œuvre à me soumettre qui seraient selon vous porteurs d’anti humanisme et d’antisémitisme ? De quelle librairie à la mode, chaine de télévision pitoyable, revue blogo-bobo, discussion de salon de thé parisien … êtes-vous donc victime et otage ? Parce que si vous m'admirez pour cela que ferez vous le jour où vous ouvrirez enfin un livre?

Je peux vous citer ce qui précisément dans l’œuvre d' Heidegger pourrait l’apparenté à un des courants Nazi. Vous? Mais savez-vous au moins de quoi nous parlons quand nous prononçons ce mot ?

Je veux bien toute les réserves si elles sont argumentées concernant son œuvre. Quant à l’homme je vous demande, qui êtes-vous, vous, pour juger ?

Dites-moi aussi messieurs les moralistes ce que vous préconisez de faire des œuvres de tous ces penseurs qui n’ont pas eu cette vie irréprochable que vous menez certainement? Certains peuvent à juste titre être blâmé, non seulement pour leurs erreurs, mais surtout pour leur absence de regrets, chose que vous ne rappelez pas au passage, ce qui m’étonne le plus.

Les bruler en place publique, ce que vous faites déjà d’une certaine manière avec les hurleurs.

Et n’oubliez pas aussi de déposer Platon, Nietzsche Louis-Ferdinand Céline, Maurice Blanchot, Mircea Eliade… au jour de votre bucher !

Savez vous ce que Karl Kraus disait au sujet des journalistes comparés aux hommes politiques? Je vous laisse vous en souvenir par vous même. Encore un anti-humaniste sans doute. Rajoutez le à votre liste noire.

Permettez que je laisse quelqu’un de vraiment sérieux répondre à Farias Victor en croisade contre MH.

Il a trouvé un bon filon. C’est son bon fonds de commerce, un business, un piège à mouche.

Alors il ne fait pas trop froid l’hiver dans la caverne ?
Comment faites-vous depuis tout ce temps pour lutter contre les escarres ?

Bonjour chez vous

J. Derrida : Pour l’essentiel des « faits », je n’ai encore rien trouvé dans cette enquête qui ne fût connu, depuis longtemps, de ceux qui s’intéressent sérieusement à Heidegger. Quant au dépouillement d’une certaine archive, il est bon que les résultats en soient disponibles en France. Les plus solides d’entre eux étaient déjà accessibles en Allemagne depuis les travaux de Bernd Martin et de Hugo Ott, que l’auteur met largement à contribution. Au-delà de certains aspects documentaires et de questions factuelles, qui appellent la prudence, on discutera surtout - il importe que la discussion reste ouverte - l’interprétation, disons, qui rapporte ces « faits » au « texte », à la « pensée » de Heidegger. La lecture proposée, s’il y en a une, reste insuffisante ou contestable, parfois si grossière qu’on se demande si l’enquêteur lit Heidegger depuis plus d’une heure. On dit qu’il fut son élève. Ce sont des choses qui arrivent. Quand il déclare tranquillement que Heidegger, je cite, «traduit» «un certain fonds proprement national-socialiste» en «des formes et dans un style qui certes lui appartiennent» il montre du doigt un gouffre, plus d’un gouffre, un sous chaque mot. Mais il ne s’en approche pas un instant et ne semble même pas les soupçonner.
Y a-t-il là matière à sensation ? Non, sauf dans les lieux où l’on s’intéresse trop peu à d’autres travaux plus rigoureux et plus difficiles. Je pense à ceux qui, surtout en France, connaissent l’essentiel de ces «faits» et de ces «textes», condamnent sans équivoque et le nazisme et le silence de Heidegger après la guerre, mais cherchent aussi à penser au-delà de schémas convenus ou confortables, et justement à comprendre. Quoi ? Eh bien, ce qui assure ou n’assure pas un passage immédiat selon tel ou tel mode de ladite «traduction» entre l’engagement nazi, sous telle ou telle forme, et le plus esentiel et le plus aigu, parfois le plus difficile d’une œuvre qui continue et continuera de donner à penser. Et à penser la politique. Je songe aux travaux d’abord de Lacoue-Labarthe, mais aussi à certains textes, fort différents entre eux, de Lévinas, Blanchot, Nancy.
Pourquoi l’archive hideuse paraît-elle insupportable et fascinante ? Précisément parce que personne n’a jamais pu réduire toute l’œuvre de pensée de Heidegger à celle d’un quelconque idéologue nazi. Ce « dossier » n’aurait pas un grand intérêt autrement. Depuis plus d’un demi-siècle, aucun philosophe rigoureux n’a pu faire l’économie d’une «explication» avec Heidegger. Comment le nier ? Pourquoi dénier que tant d’œuvres «révolutionnaires», audacieuses et inquiétantes du XXe siècle, dans la philosophie et dans la littérature, se sont risquées, voire engagées dans des régions hantées par ce qui est le diabolique pour une philosophie assurée dans son humanisme libéral et démocratique de gauche ? Au lieu de l’effacer ou d’essayer de l’oublier, ne faut-il pas tenter de rendre compte de cette expérience, c’est-à-dire de notre temps ? Sans croire que tout cela est désormais clair pour nous ? La tâche, le devoir et en vérité la seule chose nouvelle ou intéressante, n’est-ce pas d’essayer de reconnaître les analogies et les possibilités de rupture entre ce qui s’appelle le nazisme, ce continent énorme, pluriel, différencié, encore obscur dans ses racines, et d’autre part, une pensée heideggérienne aussi multiple et qui restera longtemps provocante, énigmatique, encore à lire. Non parce qu’elle tiendrait en réserve, toujours cryptée, une bonne et rassurante politique, un «heideggérianisme de gauche», mais parce qu’elle n’a opposé au nazisme de fait, à sa fraction dominante, qu’un nazisme plus «révolutionnaire» et plus pur !

J. Derrida : Pour penser le nazisme, il ne faut pas s’intéresser seulement à Heidegger, mais il faut aussi s’y intéresser. Croire que le discours européen peut tenir le nazisme à distance comme un objet, c’est dans la meilleure hypothèse une naïveté, dans la pire, un obscurantisme et une faute politique. C’est faire comme si le nazisme n’avait eu aucun contact avec le reste de l’Europe, avec les autres philosophes, avec d’autres langages politiques ou religieux...

J. Derrida :a condamnation du nazisme, quel que doive être le consensus à ce sujet, n’est pas encore une pensée du nazisme. Nous ne savons pas encore ce qu’est ou ce qui a rendu possible cette chose immonde mais surdéterminée, travaillée par des conflits internes (d’où les fractions et les factions entre lesquelles Heidegger s’est situé - et sa stratégie retorse dans l’usage du mot «esprit» prend un certain sens quand on pense à la rhétorique générale de l’idiome nazi et aux tendances biologisantes, style Rosenberg, qui ont fini par l’emporter). Enfin, le nazisme n’a pas poussé en Allemagne ou en Europe comme un champignon...

bucheron 04/11/2014 22:11

La compréhension de l’être, ou de la vérité, est une particularité, un privilège, mais aussi une charge. L’homme est le berger de l’être, dira Heidegger. Il n’est pas seulement un animal qui possède la parole, mais il est aussi un animal herméneutique, c'est-à-dire celui qui, par delà le désordre, la confusion, les différents états de conscience des phénomènes, essaie de leur donner un sens.

Pour l’homme comprendre l’être c’est comprendre son propre être, sa propre existence. L’homme est l’être-là, Dassein. Etre-là et maintenant. Dans la temporalité. Il tâche d’arracher la vérité de l’Etre à son voilement. Il ne le peut que dans un mi-chemin entre présence et retrait, entre voilement et dévoilement, entre proximité et réticence.

Il y a toujours quelque chose qui est comme suspendu et l’homme se tient dans cette suspension : l’être se tient en réserve, en distance en même temps qu’il se donne et qu’il se dispense. L’être ou la vérité a besoin de l’homme comme l’homme a besoin de l’être ou de la vérité. L’un et l’autre coexiste et s’approprie l’un l’autre.

Dans un commentaire de l’allégorie de la caverne de Platon, Heidegger distingue quatre stades ou étapes de ce qu’il appelle le dévoilement. Les quatre stades à travers lesquels la vérité a lieu. 1/ la situation de l’homme dans la caverne ; 2/ la libération de l’homme à l’intérieur de la caverne ; 3/ la libération véritable vers la lumière originaire ; 4/ la redescente de l’homme libre dans la caverne.

Il associera ces quatre étapes à quatre déterminations de l’être. L’être est d’abord déterminé par l’apparence, puis ensuite par le devenir, puis ensuite par la pensée et enfin par le devoir.

Les grands philosophes ont souvent flirté avec les tyrans. Je pense à Platon mais aussi à Heidegger. Ils tenaient que ce n’est pas l’opinion qui doit gouverner. L’opinion a en droit toujours tord. Elle est prisonnière des apparences et des préjugées. L’opinion publique est manipulable. Les choses ne sont pas vraies parce qu’elles sont crues par le plus grand nombre. Au fond nos grands philosophes ne sont pas de grands démocrates.

A bon entendeur ...

Alexander 05/11/2014 10:01

J'ai toujours eu de l'admiration pour ceux qui citent un homme qui a eu sa carte au parti nazi de 1933 à 1945, qui a quitté le rectorat de l'université de Fribourg qu'il occupait car il estimait que le NSDAP ne lui donnait pas les moyens de sa mission.... et pour finir, comment il expliquait que tuer les juifs n'était pas un crime car les juifs n'étaient pas des êtres pour la mort ...

'Fin bref .... j'admire !!

Sinon, ma soeur, merci pour tout ces éclairages et justice au combat qui est le tien de te battre pour une maçonnerie ouverte sur le monde ... Merci pour ton travail.

Christophe 04/11/2014 21:42

J'avais été très impressionné par l'écrit d'Alain Graesel sur le bloc-note de JLT: c'était à la fois vide (cela ne disait rien sur le fond) et agressif.
Et d'une certaine manière les intervenants pro-CF qui passent le filtre sur ce bloc sont également généralement vides et agressifs.

Je laisserai évidement aux franc-maçonnes et franc-maçons français le soin de (dé?)battre sur le sujet. Mais une fois de plus, dans ce document, il n'est nullement question de franc-maçonnerie mais d'hégémonie. Un mal français sans doute.

Par contre le GM est égal à lui-même et il y a parfaite concordance entre son interview sur "La Lumière" et ce qu'il dit à travers ce document: un pied dans la CMF un pied dehors.

Venons-en à l'international. Cinq petites Grandes Loges mènent la danse. Ensemble elles font nettement moins que la GLdF. Ont-elles les moyens de leur actions ?
La réponse est non: une reconnaissance de la CMF signifie pour chacune d'entre elle une scission ipso-facto. Il est certain, par exemple, que pour la GLRB, un grand nombre de membres sont viscéralement attachés aux GL britanniques ou même américaines et qu'il n'est pas question pour eux de perdre ces liens, à aucun prix.
Sauf à croire au même aveuglement que celui de la majorité du CF de la GLdF (c'est peut-être contagieux, qui sait!), les dirigeants de la GLRB doivent savoir qu'ils n'ont pas les moyens de leur politique, même si de nombreux transfuges de la GLNF ont temporairement et artificiellement grossi leur rang et font pression.

C'est donc un vent de tempête qui s'annonce dans leur propre obédience avec ce type de document, à l'inverse des autres obédiences françaises.

Cependant, avoir mis ces documents en ligne est une action de salubrité maçonnique dont profiteront non seulement et en premier lieu les membres de la GLdF pour autant qu'ils prennent le temps de l'analyse non partisane, mais aussi de la maçonnerie européenne, bien plus tourmentée qu'il n'y paraît. Car les choses y sont, enfin!, nettement dites.

L'histoire montrera sans doute, au bout du processus, que ces 5 GL ont liés, sans s'en rendre compte, leur sort à la GLdF, se coupant progressivement des autres GL "régulières à l'anglaise". Et l'inverse est vrai aussi. Les liens seront bien difficiles à défaire, mais il y a urgence.

Enfin, qu'un tel document soit mis en ligne à l'intention d'un grand nombre de membres de la GLdF montre soit le peu de prudence, probablement de l'arrogance, soit une intentionnalité. Car qui peut croire que cela ne percolera pas?

La seule conclusion raisonnable est que sommes bel et bien face à un jeu de pouvoir entre factions, interne à la GLdF, et que les manip et provoc seront encore nombreuses.

Bien désespérant que tout cela.
Encore merci à la Maçonne :-)

Christophe 05/11/2014 18:34

Ce serait une belle évolution, car nous manquons de Pierre Simon, Tort-Nougues, Jean Verdun, Michel Barrat pour ne citer qu'eux!

La Maçonne 05/11/2014 14:50

A quelque part, vois tu Christophe, nous allons retrouver la GLDF des années 1980 _ 1990.
Je suis très optimiste.

Christophe 05/11/2014 10:16

C'est curieux cette mise en ligne. Elle correspond temporellement à l'affaire Ar Vreur comme un autre avertissement à certains membres du CF en pointe dans la rupture avec les maçonneries libérales. Ce n'est qu'une suggestion.

Cela renforce les positions antagonistes et creuse la fracture, mais je ne pense que cela va déplacer des membres d'un côté ou de l'autre de l'échiquier GLdF, car finalement rien de nouveau, sinon un éclairage brutal sur ce que nous savions.

Cette mise en ligne va faire du dégât chez les "5", c'est certain, parce que tous ne sont pas nécessairement d'accord avec la ligne poursuivie par leur direction. Or ce sont des petites obédiences, en d'autres termes tout le monde connaît tout le monde, les lignes "hierarchiques" sont très plates. Une mise au point interne chez chacun des "5" devient urgente pour eux. Il ne faut pas oublier qu'elles sont également traversées par des courants divers et que l'équilibre n'est pas simple, j'en veux pour preuve cette demande, finalement sans suite, d'une loge de la GLRB de rejoindre le GOB. Le grand écart !


Il faudra suivre avec attention l'espoir suscité par Michel Barrat d'une refondation de la GLdF, et sa venue en loge du 19 novembre. Il a évoqué le mot fort de scission, c'est donc pour la conjurer. Il a remis à sa juste valeur le poids des "5" et l'absence d'intérêt véritable obédientiel pour la GLdF de payer un prix astronomique pour la perspective (et seulement une perspective) de s'en rapprocher. Cela tombe sous le (bon) sens.

La Maçonne 04/11/2014 22:16

Difficile à dire, Christophe en ce qui concerne les raisons de la mise en ligne de ce document (même qu'à l'intention de VM & députés).
Ce document n'a été rédigé que le 25 septembre, soit presque 3 mois après la réunion. Il a été mis en ligne récemment (sans que je sache avec précision sa date) soit environ 4 mois après la réunion.

Lorsque je l'ai lu, j'ai eu un vrai choc. Comme tu peux le comprendre ... car pour moi, je n'ai pas eu la préparation d'un long article ...

Pollux 04/11/2014 19:43

Pfff... N'avez pas d'autre os à ronger? Ma grand Mère disait "chacun son métier et les vaches seront bien gardées"... Cela devient lassant de lire les commentaires de FF:. et SS:. se donnant le droit de commenter non sans lyrisme des informations qui finalement ne les regardent point. Laissez à chacun le choix de poursuivre son chemin et s'il vous plait... Un peu de silence

TS 05/11/2014 15:46

@la maçonne
Bien joue , tu as reconnu toi aussi notre frère ....de la GLAMF. , au premier commentaire j'avais un doute , mais au deuxième c'était flagrant. Et pourtant je suis GLNF
BBB

Alexander 05/11/2014 15:17

"plutôt que de voir notre rite s'édulcorer" ... Lorsque l'on sait que le 7ème grade, celui de prévot ou juge, est issu de la retrancription d'une cérémonie chinoise (fruit de la passion du 18ème siècle pour cette partie du monde), et que les mots du grades sont en fait chinois ..... c'est le genre de réflexion qui me fait doucement sourire ....
C'est bizarre, je ne pense pas que ce soit ta réelle motivation !

joaben 05/11/2014 13:08

Chere anne,
Et oui entre les brutus, flavius, hiaruflus, pollus, on avait oublié cette "marque de fabrique" ... qui a annoncé qu'ils allaient pourrir tout blog qui oserait démasquer les entourloupes pour cette prise de pouvoir sous prétexte CMF.
Le site spécialisé est d'ailleurs éloquent : ils se félicitent de leurs interventions ...

La Maçonne 05/11/2014 12:42

Joaben ... Personne ne demande à la GLDF d'édulcorer son rite .. .en clair, on s'en fiche un peu. Mais bien sûr, dans la formulation proposée par Hiarulfus, digne frère de la GLAMF, il parle d'une messe pas d'un rituel.

La Maçonne 05/11/2014 12:41

Désolée, Hiarufuls ... Tu vas te demander comment cela est possible, mais tu viens de prouver définitivement que tu n'es pas un frère de la GLDF ...
Nous te souhaitons un très bel avenir à la GLAMF et je te prierai de ne plus commenter sur ce blog.

La Maçonne 05/11/2014 12:38

Aixcalibur, Merci de ton commentaire.
En effet, ce Hiarufuls n'est pas un frère de la GLDF, mais un de la GLAMF ... ou alors, le malheureux est depuis des années dans une obédience dans laquelle il ne comprends rien. Son dernier commentaire sur le convent (et votes des loges) est ahurissant ....
Un vote de convent est sacré. Point barre.

Ne t'inquiète pas Aixcalibur au sujet de propos de JLT ... On lui trouvera une place à la GLAMF après décembre.

joaben 05/11/2014 10:30

qui vous demande "d'édulcorer votre rite" ??? des visiteurs edulcorent votre rite ???
ainsi donc vous revendiquez le droit de laisser à la porte ceux avec qui vous maçonniez jusqu'ici ... et vous plaignez qu'ils osent manifester leur réprobation ???
Vous rendez-vous compte ? Non ! certainement, quand on a basculé dans cet état d'esprit, on s'arroge tous les droits, les dénie aux autres et les charrie qu'ils osent s'en offusquer.

joaben 05/11/2014 09:49

"vraies valeurs" ... voila un calssique maquillage pour habiller des désirs qui n'ont rien à voir ni avec la FM, ni avec le REAA.
Si la frontière était réellement le REAA(lequel ? il y a tellement de versions !) il ne serait aucunement question d’obédience mais de rite.
Encore des faux-semblants, donc !
Notons aussi l'illusion perpétuée d'une "reconnaissance de régularité" alors que c'est fini maintenant depuis juillet !

Aixcaibur 05/11/2014 09:42

Je suis toujours surpris de lire des interventions de frères qui s'annoncent comme GLDF et qui parlent d'un fonctionnement des loges et de l'obédience que je ne reconnais pas !
Je vis dans les ateliers auxquels je participe un REAA plein et entier et je crains que ce qui risque de le dénaturer soit les réformes des rituels concoctés par des "frères invisibles" plus que la pratique des frères.
Quant à la "démarche" du GM à laquelle certains se rallient, j'aimerais bien la connaître ! C'est justement pour moi le fond du problème, QUEL EST LE PROJET ?
- Reconnaissance de la GLUA ? Exclu depuis la mise au point de cette même GLUA.
- Création d'une "reconnaissance" européenne autour de la GLDF ? Fantasme purement utopique.
- Reconnaissance par les 5 Grandes (petites) Loges européennes ? Qui seraient prêtes à perdre dans la foulée la reconnaissance de la GLUA ? Absurde.
- Réunir la famille REAA ? On devrait savoir comment se termine les repas de famille ....
- Approfondir le REAA ? Mais pour qui ? LE REAA, il suffit de le pratiquer avec rigueur pour l'approfondir.
- Réunir ce qui est épars ? En parlant de fermer doucement la porte pour qu'on ne s'en aperçoive pas ? Essayons déjà de réparer les dégâts dans la GLDF occasionnés par une équipe de mégalos plus à l'écoute de leur égo que des frères.
- Agrandir la chaine fraternelle de la GLDF ? En claquant la porte (doucement et sans bruit) à ceux que nous côtoyons parfois dans les mêmes immeubles pour l'ouvrir aux frères des loges de Singapour ou de Frankfort que nous verrons jamais?
La gestion de la GLDF n'est pas plus démocratique que celle de n'importe quelle association avec un convent de plus de 800 membres : impossible de travailler réellement , on reste fatalement dans l'émotionnel et les effets de micro.
Et parfois les députés ne font pas ce qu'on attend : Graesel devrait s'en rappeler, lui qui s'est fait rétoqué son budget annuel et Henry aussi, pour avoir été élu contre toute attente à la place de Charuel, le "candidat" officiel de l'époque.
Ce compte rendu est une tâche sur notre honneur de franc maçon car il expose au grand jour des manipulations dignes des basses oeuvres de politiciens de seconde zone.Oui, je suis malheureux et encore plus quand je comprends, grâce à JLT, que mon devoir c'est de prendre la porte de MON obédience !

hariulfus 05/11/2014 00:35

Je me permets juste une intrusion pour vous renvoyer vers la lettre de la GLUA...et vous invite à lire attentivement..lisez-bien. y a un petit quelque chose qui va vous frapper...

http://les-carnets-de-virgile.com/2014/08/22/declaration-des-grands-maitres-des-grandes-loges-britanniques-a-propos-de-la-declaration-dite-de-berlin/

hariulfus 04/11/2014 21:11

Non ma soeur, nous ne sommes pas enfermés, nous sommes libres et nous pouvons quand nous le souhaitons réouvrir la porte.
Ce qui me gêne c'est le peu d'intérêt que les frères portent au rite. A la Grande Loge de France, nous sommes au rite Ecossais Ancien et Accepté. Nous souhaitons faire vivre ce rite dans ces vraies valeurs et non quelque chose qui a perdu tout son sens parce qu'il est vidé des véritables idéaux.
Alors oui, nous préférons vivre notre rite plutôt que de le voir s'édulcorer.

La Maçonne 04/11/2014 20:04

Encore un en pleine souffrance.
Forcément, il est incapable de traiter le sujet avec recul et calme.
Je lui rappelle à tout hasard que cela regarde tout les maçons qu"ils se trouvent d'un côté ou l'autre de la porte. Celle qui fait clic dans le silence, enfermant nos frères contre leur volonté.

joaben 04/11/2014 15:40

Contraste étonnant entre ton article argumenté, fouillé et les saillies sur le blog à injures de la frange brutusienne de GLAMF(désavouée par GLAMF).
Voilà ton blog accusé d'être "lupanar"(quelle classe) ... pour avoir osé publier un CR d'un conseil fédéral de GLDF.
On y retrouvera aussi le procédé odieux de "bouclier humain" ... selon eux, tu attaquerais tous les freres de GLDF ... alors que tu manifestes ton souhait de pouvoir encore maçonner avec eux ...
On y aura aussi les envolées messianiques d'un arjuna qui voit dans sa CMF le sauveur de la FM mondiale... Ca ferait eclater de rire s'il n'y avait en plus une agressivité et des comportements des plus orduriers.
Ceci dit, c'est à conseiller aux FF de GLDF d'aller lire ce blog ... veulent-ils de CA ? Même si en effet ce n'est qu'une veritable deviance hysterique de GLAMF, pas representative.
Une chose est certaine : cet appetit de pouvoir conduit à çà ...

hariulfus 05/11/2014 21:43

Euh, je vais bien que tu me dises à quel vote tu fais référence pour parler de ces intervisites. De mémoire, mon député ne m'a pas rapporté cette information. Je lui redemanderai. Par contre, je suis bien embêté, je ne peux te prouver effectivement mon appartenance à la GLDF si ce n'est se rencontrer un de ses soirs...De quel blog parles-tu ? je débute dans ce type d'échange ici et un échange sur Myosotis. J'ai échangé aussi une fois sur l'express sur l'histoire de la FM. Bref, je ne suis pas un habitué. Cependant, j'ai décidé de la faire parce que la GLDF est attaquée de toute part ce qui m'agace.. Alors certes, on nous déconseille d'y répondre mais il faut bien un moment prendre notre défense. Si je devais te résumer ces deux dernières années, nous nous sommes plongés dans la CMF, certes, la première réflexion qui nous est venue était : "encore un truc de plus où on va devoir payer". La maçonnerie est déjà assez cher comme cela.. Puis on nous a expliqué tout cela, certains se sont méfiés, d'autres ont souhaité continuer. La deuxième année, on a voté la suite, à une sacrée majorité, j'en étais moi-même surpris.. Nous avons adhéré au projet, je vérifierai les propos des intervisites..Enfin, cet été, juillet tout particulièrement, les choses se sont accélérées et effectivement nous avons vu apparaitre les modifications de nos RG et de notre constitution..qui n'est pas rien quand même.. En toute franchise, je peux t'assurer qu'il existe bien des frères opposés à ce projet, j'en connais par contre j'en connais aussi qui demandaient depuis longtemps la régularité. Personnellement, cette nouvelle aventure me plait alors certes nous allons devoir sans doute tourner le dos à des obédiences amies qui ont partagé notre route durant de nombreuses décennies mais nous allons à la rencontre de nouveaux frères.. La GLDF a toujours subi les attaques mais elle a toujours gardé la tête haute.. On nous a bien traité de machiste ou d'arriéré parce que nous n'accueillons pas les femmes.. et bien quoi...
Je t'assure Joaben, même si je t'accorde que les choses n'ont pas toujours été claires de la part de notre CF et restent parfois floues, nous avons bien compris que cette aventure risquait de voir partir certains frères de chez nous tout comme le contraire. La fracture que tu soulignes sera à mon avis présente et je ne suis pas devin pour en connaitre totalement les conséquences. Par contre, aujourd'hui une majorité de frère vont sans doute voter cette réforme mais est-ce que cela suffira pour qu'elle passe..Il faudrait qu'elle atteigne, de mémoire, les 2/3.
pas si évident..et par conséquent si nous n'atteignons pas ces 2/3 mais un peu plus de la moitié, cela démontrera que la majorité n'a pas toujours raison...inversement aussi..

joaben 05/11/2014 13:51

Sidérant ! Comment peut-on ainsi au travers de passions de pouvoir de ce petit groupe ainsi fonctionner en mode totalement fantasmatique en fabriquant une GLAMF imaginaire, en niant les votes du convent GLDF sur les intervisites, en se fabriquant un faux personnage de F de de GLDF qui a fait illusion quelques messages... Reste le blog à injures de ses amis où Hariflus ne court aucun risque d'être contredit, au contraire, il sera félicité.
jusqu'' où menent ces passions ?

hariulfus 05/11/2014 00:23

Euh, je transforme rien, le vote de juin n'était en rien sûr les inter-visites, ce n'était pas l'une des questions posées Par contre, qu'on en déduise que les visites étaient toujours autorisées, est autre chose. La tendance de juin était surtout sur la poursuite de la démarche initié par nos GM.
Par contre, je ne te résumerai pas les propos de Servel, je te propose le lien...
http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/02/20/servel-baltimore-du-positif-pour-la-glnf/
je te laisse déduire seule de la suite...
en tout cas merci pour ces échanges...

La Maçonne 04/11/2014 23:59

Hariufuls, tu transformes les votes involontairement (parce que tu ne les connais pas) ou parce qu'il te faut les "transformer"? Même dans le document sujet de cet article, c'est mentionné! Crois tu que je ne les ai pas? Si j'ai ce document, tu imagines bien que j'ai au moins l'essentiel, la voix du convent!
"certains frères l'ont vécu comme cela" ... mais ils le peuvent, ils le sont! Et toi, tu acceptes que des frères se sentent manipulés ?!!
C'est cela votre avenir ?!! Se sentent trahis!
Pour le dernier point, si la GLNF n'accepte pas votre reconnaissance et donc de permettre une ouverture du territoire, vous n'avez aucune chance d'être reconnu par les 5 GL ...Et la CMF ne peut pas être reconnue tout court, tout simplement. Bref, c'est mort.
En gros, on ne vous explique rien.

hariulfus 04/11/2014 23:21

Ma très cher soeur,
les 81% ne sont pas exprimés pour les inter-visites, seulement sur la possibilité de poursuivre la démarche initié par MH et avant lui par AND, et cela est une sacré différence.
Se sentir manipuler, je t'avoue que certains frères l'ont vécu comme cela, ils auraient voulu plus de clarté mais ils comprennent la démarche et ne sont pas forcement contre..difficile de le prouve sur le blog..
Si je connais ce texte, c'est parce que comme tout bon maitre maçon, nous devions discuter de cela en loge, échanger sur les circulaires, réfléchir à notre positionnement. Après tout, le député n'est que la voix de la majorité d'un atelier. Tu le sais, à la GLDF, seul les frères maitres peuvent voter et décident. Donc comme nous avions eu certains document qui retracent l'histoire de la CMF et les changements, les circulaires, certains frères, comme moi, ont simplement été recherché d'autres textes disponibles sur l'intranet. Je rappelle aussi que les documents administratifs sont disponibles au véné, au député, au secrétaire. Tu multiplies cela par 880, de mémoire, donc 2600 frères avaient accès à ce document. Moi, je le connais depuis la semaine dernière puisque nous devions en parler, soit effectivement peu de temps après sa sortie...et qui je le répète devait rester interne. Bref..mes recherches m'ont permis aussi de voyager aussi sur les nombreux sites et lire l'ensemble des lettres disponibles ou interview. Je tiens à préciser par connaissance que la GLUA a bien reconnu la GLNF mais aussi qu'elle ne pouvait pas reconnaitre la CMF sans l'accord de la GLNF, comme tu le dis d'ailleurs. Par contre, il faut savoir aussi que ce type de confédération existe aussi ailleurs, l'Allemagne ou les EU, l'Amérique du Sud avec en lien l'Espagne. Tu vois, il existe bien plusieurs Grandes Loges et elles font parties d'un ensemble.
Par contre, là où je rejoins, c'est que si la CMF demande la reconnaissance, un jour avec la GLNF, il faudra avant tout que la GLDF modifie ses statuts..ce qui peut arriver des décembre...

La Maçonne 04/11/2014 23:06

Ensuite, la notion de "suprématie" est très bien développée par MH ... Moi, personnellement, je ne trouve pas que ce soit un fondement d'un rite ou d'une obédience.

La Maçonne 04/11/2014 23:01

En fait, si ton obédience (du moins son CF) était plus transparente, tu connaîtrais la réponse à la Déclaration de Berlin faite par la GLUA qui détermine (à nouveau) les conditions de "reconnaissance". Il n'est pas question de renconnaître la CMF ... seule une obédience peut être reconnue et la France n'est pas un territoire "ouvert", puisqu'il y a la GLNF ... et elle seule, peut décider si le territoire est ouvert. Bref, il faudrait se faire reconnaître par la GLNF en premier lieu.

Ceci dit, la question de ce document n'est pas de savoir ce que l'on pense (ou non) de la CMF, mais dans la réflexion de MH (et des membres nommés de la CMF) au sujet des votes du convent de la GLDF (81% ont voté les inter visites, refusés donc la rupture et je ne te ferais pas l'affront de te définir ce qu'est la "liberté de conscience").
Je parle de valeurs ... celle qui sont de l'honnêteté, du courage et de la transparence.
Ici, MH et certains CF considèrent NORMAL de proposer un texte à double sens ... sans définir le double sens.
Quel est le frère de la GLDF qui souhaite se faire manipuler? Et ne me dis pas que cela n'en est pas ... Cela en est ... le déroulement d'ailleurs de cette réunion est d'ailleurs très intéressant en ce sens.
Puisque tu connais ce texte, peux-tu me dire depuis quand?

hariulfus 04/11/2014 22:42

Ma très cher soeur,
il est certes difficile de te prouver mon appartenance à la GLDF sur un blog mais passons. Je le suis bien...
Sur ma connaissance de ce document, si ma soeur, je le connais très bien ainsi que les différentes circulaires du mois de juillet..Là pareil, il est difficile de le prouver et je respecte mon engagement parce que les documents comme celui que tu as publié de doivent pas sortir de la GLDF..si c'est marqué..regarde bien.
Mon engagement va à la Grande Loge de France, j'y prêté mes serments..et alors.. Ce qui est frappant à te lire ou Joaben, c'est votre volonté de croire que les frères de la GLDF ne veulent pas de cela. Je comprends que cela pose question, il faudrait être fou pour ne pas le savoir..Je vous accorde quelques maladresses dans les circulaires mais le choix se pose aujourd'hui. Pourquoi refuserions-nous ?
Quant au Rite, je rappelle simplement que le REAA se pratique aussi au GO mais qu'il a été édulcoré depuis fort longtemps.Il ne s'agit en rien de la suprématie du REAA comme tu voudrais que je le porte simplement l'intérêt que j'y trouve. Ce qui me permet d'affirmer aussi que si les divers ateliers, d'autres obédiences, qui pratiquent le RF ne l'avait pas modifié, il serait plus spirituel et beaucoup plus symbolique.Le rite Français a connu aussi de nombreux soubresauts.
Pour Joaben, je répondrai en deux temps et en toute franchise :
"Non, nous n'avions pas tous compris non pas l'interdiction, il est quand même difficile d'interdire à un frère une visite, mais la difficulté que cela pourrait entrainer dans nos relations avec les autres obédiences.
Oui, bien sûr la confédération recherche la reconnaissance, d'ailleurs la lettre de fin juillet des 5 grandes loges européennnes le précise bien. Nous pourrons, la CMF, être de bons candidats à la reconnaissance..
Enfin, je n'ai pris personne de haut, peut être est-ce la prose qui vous dérange ou cette étrange calme d'un frère, si je vous l'assure, de la GLDF qui accepte le changement...et pourquoi pas ?

La Maçonne 04/11/2014 21:58

Tu prouves Hiéralfus surtout que tu 'as aucune connaissance de ce document et que même sous tes yeux, tu n'as pas pris la peine de le lire ...
Pour ta petite leçon de morale, tu vas bien être en peine, au regard de ton 'immoralité en soutenant qu'il est normal et loisible de prévoir un "sens caché" de propositions qui sont faites ... Encore un qui se fait passer pour un frère de la GLDF qui ont, heureusement, un peu plus de dignité et de respect envers leurs engagements .. Ensuite, autant que tu le saches, la GLIF pratique le RF et le nouveau GM de la GLAMF aussi. Tu pourras donc leur parler si tu le souhaites de la suprématie du REAA. Je suis certaine qu'ils vont aimer.

joaben 04/11/2014 21:43

Haruflus ...
j'espere que tu auras la même intransigeance vis à vis de ton GM qui lui aussi se répand sur les blogs à divulguer sur les mêmes sujets ...
Reprenons tes mots ...
Avez-vous donc voté à 90 % pour la liberté de visite pour vous l'interdire quelque mois plus tard ?
Passons sur les affirmations d'auto-satisfactions qui n'engagent que celui qui les avance.
"votre démarche" ??? vous avez déjà décidé de l'issue du vote ? qui parlait de prendre pour des "imbéciles" les futurs votants ?
Un peu de sérieux ! La création de la CMF a comme seul but cette reconnaissance ! Il suffit de lire son acte fondateur !
Suffit-il pour vous d'affirmer d'un ton hautain ?

hariulfus 04/11/2014 20:08

Ma très cher soeur,

j'éviterai les censures, les insultes, les piloris afin que nous avancions dans les voies de la Sagesse.
Oui, nous connaissons ce CR qui ne doit pas sortir de notre obédience. J'espère que le frère qui l'a fait est conscient des répercussions et je lui demande rapidement de donner sa démission puisqu'il vient de trahir son serment.
Oui, comme frère de la GLDF nous connaissons ce CR et donc...penses-tu que nous ayons voté à 87% la volonté de suivre notre démarche dans la CMF. Penses-tu que les frères de la GLDF sont si révoltés que cela. Non..
Ne mélangeons pas tout, nous ne violons aucune règle de notre rituel en souhaitant souligner l'importance de notre rite régulier. Tous les frères qui connaissent leur rituel, peuvent lire que nous sommes dans une démarche régulière. Oui, nous affirmons les principes et alors...
Depuis articles, tes remarques soulignent que nous tournons le dos à notre histoire, en fermant la porte de nos tenues rituelles, et seulement nos tenues rituelles, nos frères. Mais nous tournons le dos aux frères réguliers.. Oui, ma soeur, je suis heureux de retrouver les frères de la GLAMF ou la GLIF...
La reconnaissance, on ne court pas après, nous restaurons simplement les principes..est-ce un tort ? Non
Non, ma soeur, nous frères de la GLDF donnons gage à notre GM pour la suite de notre "démarche" et non "sa" démarche.
fraternellement

Christophe 04/11/2014 10:28

C'est une malheureuse confirmation de la tendance majoritaire de ce Conseil fédéral et de ses chimères, et des fractures internes à l'obédience qui vont s'agrandissant.

C'est un document important qui demande de la réflexion de chaque membre de la GLdF, mais aussi de chaque membre des obédiences françaises ainsi que de celles qui leurs sont proches, de quelques bords qu'ils soient.
Merci la Maçonne.

Je me plonge en méditation!

Question: est-ce une fuite documentaire voulue ou non voulue par la majorité de ce conseil fédéral?

joaben 05/11/2014 18:26

ceci est fort interessant, "homme libre" car il est effectivement plus simple de faire abandonner ce projet s'il y a un empechement DE DROIT, reglementaire, plutôt qu'une fausse discussion sous pression. Peut être serait-il utile d'exposer aussi tes arguments sur le forum GLDF : il commence à y avoir pas mal de loges et accessible aux GLDF (sous reserve d'intrusions malignes évidemment).( echanges-fm.net ). Si ton info est sûre ... ce serait un grand bol d'air ... et peut être une perche pour les dirigeants de "sortir par le haut" de ce bourbier !
a moins qu'ils preferent à aller encore plus loin dans le forcing au risque de devoir en répondre en justice ? Ce serait le comble.

joaben 05/11/2014 09:23

@Haruflus.
je n'ai pas d'élément de mesure, hormis les votes de juin 2014 des raports de force et de nombre.
Ce qui est remarquable par contre est cette volonté de passer en force, au moyen de procédés sournois. Et prêter à "TOUS" vos désirs fair partie des procédés de com pas honnêtes.
Autre tactique pas très honorable : Inverser les rôles ! Quelqu'un ici a-t-il prétendu que "tous" étaient contre ?
Manifestement, il y a eu volonté de dissimuler la réalité de ce que les délégués sont invités réellement à voter.
Si réellement, les FF de GLDF ont envie d'aller vers cette voie rligio-sectaire comme GLMAF ou GLNF, pourquoi pas ?, ce serait leur droit, même si nous regrettons cette cassure de la fraternité, mais manifestement c'est le désir d'un groupe minoritaire qui veut le faire passer sournoisement.
Même si tu fais partie de ce groupe, te sens-tu bien d'imposer ton idée par de tels moyens indignes des FM ?

TS 05/11/2014 07:46

@joaben
Tu veux dire "frères GLDF "
C'est déjà confus comme ça ....

hariulfus 04/11/2014 23:27

Effectivement, le congrès IdF n'a sans doute pas encore voté, n'étant pas dans cette grande région, cependant, il y a sans doute une information que tu n'as pas encore eu pour cette région.. ;)
Ceci étant dit, je serai étonné que ce congrès refuse le vote, ils ont trop de chose à attendre. ;)

La Maçonne 04/11/2014 23:13

MTCF,
N'oublie pas 81% des loges ont voté contre la rupture ...et je crains que beaucoup n'apprécie pas la "réforme", mais tu peux continuer à t'en convaincre.
Le Congrès Ile de France n'a pas voté, ce qui signifie d'ors et déjà que "cela se passe plutôt mal". Un refus de vote peut être interprété comme un désengagement de la région de la GLDF ... (du moins de son CF). En plus, ce n'est pas légal.

hariulfus 04/11/2014 23:02

@ joaben,
je t'accorde que "tous" est un peu exagéré..j'irai même plus loin..il y a effectivement des loges, surtout dans les endroits où il y a peu d'ateliers de la GLDF, où les frères se posent la question : va t-on se retrouver seul ? Je l'accorde sans problème, il y a donc une réflexion à ce sujet à porter très vite à nos représentants.
Par contre, une grande majorité de frères se sentent, effectivement peu ou prou, concernés. Ce qui ne devrait pas être le cas puisque notre GM propose de modifier à la fois les RG et les Constitutions, ce qui n'est pas rien, je te l'accorde. Cependant, je peux t'assurer aussi que de nombreuses loges se sont déjà prononcés pour l'acceptation de ces modifications tout en soulignant qu'on aurait dû être plus clair..
Voilà, j'essaye d'expliquer comment se vit aujourd'hui la réforme. Et non, tous les frères de la GLDF ne sont pas révoltés...

La Maçonne 04/11/2014 21:52

@occitan
Ne prends pas mes lecteurs et moi même pour des imbéciles. Aucun convent n'a décidé et ne décidera de "monter un plan" pour ferme des portes ... Tout simplement parce que c'est contraire à nos habitudes de maçons libéraux et de ceux de la GLDF - qui sont des hommes dignes et sincères. Bref, le fait que tu le prétendes montre que tu n'es pas un frère de la GLDF .. et que tu n'as aucune idée comment fonctionne un convent et des votes dans ce cadre précis.
81% des députés ont voté le maintien des intervisites. Prétendre une seule fois qu'ils l'ont voté avec une arrière pensée est insulté un convent.

joaben 04/11/2014 21:45

"ce que l'on pense tous à la GLDF." ... est-ce normal de prêter à "tous" ses désirs ? Manifestement de nombreux freres de GLNF manifestent leurs desaccords ? Vous en faites quoi ?

La Maçonne 04/11/2014 21:42

Homme Libre, toi qui est le seul (ou un rare) a parlé du fond.
En effet, VM et députés n'ont pas que cela "à faire" (et ceci dit sans aucune ironie) et je suis bien d'accord avec toi quand tu exprimes ton souhait que tout soit accessible aux maîtres de l'obédience.
J'ai longtemps commenté les "confusions" de genre tout au long de cette année... Encore dans cet article (en fonction des propositions de modifications faites).

Qu'un congrès qui n'exprime pas de vote et que des congrès soit tenus hors délais ne sont finalement qu'une "suite" dans un dossier qui m'a l'air particulièrement mal engagé.

Ce document montre une volonté manifeste d'embrouiller le débat dès le départ, "un sens caché" ... Sur un plan juridique, je répète aussi que prévoir dès leurs origines des statuts obscurs et incompréhensibles par ses membres ... dépassent l'entendement.

hariulfus 04/11/2014 20:34

Non, il exprime ce que l'on pense tous à la GLDF... nous sommes d'accord avec cette démarche

La Maçonne 04/11/2014 19:45

Heu... Tino, je sais ce document fait mal. Très mal.
Je comprend ta colère. Te faire traiter ainsi par ton GM. Trompé, trahi... Que sais je encore?

TINO 04/11/2014 18:07

La Maçonne bon soir. Ton blog n'est pas ce lui qui allume et laisse les blogueurs en débattre? Si tu manques de commentaires tu n'est pas obligée de remplir les colonnes.....
Il a déjà assez de troublions pour te mettre toi à ton tour.. Tu lances des sujets dont tu assailles de les détourner pour que l'ont donne de l’écho a ton "bazar" et tu fais des commentaires pour te justifier. Assume tes positions cela te grandirait (peut être...) Je constate qu'il y a un tas de "fausses vérités" dans ces commentaires et bien sur les Franc-Maçons sont plus intelligents que les profanes, car il savent lire ce qui n'est pas écrit.., lire entre les lignes et même entendre ce qui na jamais été dit.... vraiment une élite???? Centrons nous sur ce qui est important dans la vie de tous les jours et laissons faire aux intéressés qui sont adultes et responsables et que chacun s’occupe de chez lui sans aller gérer les affaires qui ne les concernent pas. Ici c'est facile de détruire quelqu’un sans prendre de risques car "anonyme" Je ne suis pas mais pas du tout sur que vous aillez le courage de la faire a "vissage découvert" Concernant le GM de la GLDF vous déshonorés non seulement la fonction mais aussi l'HOMME et ça vous n'avez pas aucun droit de le faire. D'accord ou pas ? avec les propositions c'est l'ensemble des CF qui font les décisions et pas le GM tout seul. Aillez le courage de l'assumer. Et vous commentateur "anonymes" vous avez mis ou la Fraternité?? la Tolérance ?? et le savoir vivre ? Vous vous prenez toujours pour des Franc-Maçons ? Regardez vous au Miroir ! l’image que vous donnez doit être bien "brouillé" .
Si c'est ça que vous portez à l’extérieur du Temple, arrêtez et ne vous dérangez plus deux fois par mois pour assister aux travaux. A moins que cela soit une excuse pour vous éclipser de votre foyer et avoir une bonne excuse pour aller trouver des "copains" et boire un coup. Bonne soirée.

Occitan 04/11/2014 17:43

Non, bien sûr que non, je ne peux rien garantir, mais je vois autour de moi que mes FF ont peu ou prou le même niveau d'info que moi, donc j'en déduis que.....
Ce n'est pas à toi que je répondais concernant les imbéciles mais à JOABEN. et je n'inverse pas les rôles, mais je ne les confonds pas non plus ainsi je n'interviendrai jamais dans un débat concernant une autre obédience, chacun fait chez lui ce qu'il veut.

Un plan pour fermer la porte, venant de la GLDF, peut être, pourquoi pas, si vous le dites et alors?.... si c'est ce qui est décidé par la majorité? Que celà vous gratouille ou vous chatouille je le comprends mais que vous essayiez de démontrer à longueur de post que c'est le fait de personnes dont l'honneur et la probité ferait passer Al Capone et Staline pour des saints, il y a une limite à ne pas franchir et je trouve que, si vous ne la franchissez pas, vous êtes très "border line".
Enfin je ne rêve pas de régularité, nous sommes réguliers selon des critéres bien définis, que celà plaise ou non, c'est ainsi.
Quant à enfumer mes FF? Jamais je ne me permettrai ceci, ni avec ceux de mon obédience, ni avec aucun autre, autrement je ne mériterai plus le nom de F.
Que notre Maçonnerie soit belle ou pas ce n'est pas le propos du moment que ce sera la nôtre, celle que nous aurons choisi en notre âme et conscience. Certains risquent de nous quitter? So what? Si ils ne se sentent plus à leur place à la GLDF qu'ils la quittent. Je préfére les savoir heureux ailleurs que maheureux chez nous et de toute façon, ils seront toujours mes FF, personne, ABSOLUMENT personne, ne pourra m'interdire de les reconnaitre comme tel.

Allez assez pour aujourd'hui. De toute façon nos visions diverges trop pour que nous puissions, actuellement, trouver un terrain d'entente, tout ceci est trop passionné. Je vous embrasse à toutes et tous selon notre rituel commun.

Adissiatz pla.

Homme libre 04/11/2014 16:33

A tous, sans vouloir faire de la rétention d'information, et en toute bonne foi, certains Véné et député ont des occupations profanes très prenantes. Aussi, au moment de réformes importantes tous les FF, au moins au grade de Maîtres devraient avoir la possibilité de prendre connaissance de ces textes déterminants pour l'avenir de l'obédience ne serait ce que attirer l'attention de leur collège voire de leur député ou de leur véné pas toujours disponibles. Aussi, on ne peut pas dire comme l'indique le titre de l'article qu'il s'agit de censure, mais on peut parler de rétention implicite d'informations importantes. Par ailleurs, analyser des textes aussi importants dans leur subtilité interprétative requiert une quasi formation historique et juridique. Avant de s'engager dans un tel processus, il aurait été nécessaire de définir avec précision des notions comme régulier, irrégulier, dogmatique, adogmatique, exclusive, inclusive, tradition universelle, monde maçonnique lequel? maçonnerie régulière universelle, laquelle? Gadlu lequel et ce que cela recouvre avec précision. Est-ce celui de la déclaration de Principe de la GL du 5 décembre 1953, ou bien est ce celui du Congrès de Lausanne? Bref tout un travail préalable qui aurait du être fait en amont et qui ne l'a pas été.
D'où cette confusion entretenue sur le fond, et sur la forme, par des votes à posteriori par les députés de décisions déjà prises et exécutées. Ainsi la demande de confirmation de la réponse de AND en réponse au cinq grandes loges, alors que son courrier était déjà parti, par la mainmise de plus en plus grande par le SCDF sur la GLDF dont on dit qu'il y a séparation entre les deux entités. Pourtant, le SCDF bénéficie d'un loyer sur mesure dans les locaux de la GLDF, le SCDF participe dans une commission des rituels commune à la réforme des rituels des trois premiers degrés qui n’intéressent que la GLDF, par la présence du SCDF au fonds de dotation, etc...Et maintenant s'ajoute la Confédération avec son budget et ses dépenses que les FF de la GDLF ne maîtriseront pas. On est dans une confusion généralisée et les interrogations se font de plus en plus précises dans les loges.
Par ailleurs, s'agissant d'un projet de modification de la constitution et des Règlements généraux, on apprend que le congrès IdF n'a pas voté sur le sujet avant la tenue conventuelle de Grande Loge. Ce qui est illégal. De même le congrès des loges de l'Ouest va se réunir moins d'un mois avant la Tenue de Grande Loge, hors ces conclusions devraient être envoyées je cite :Art. 25. - Le compte-rendu des Travaux du Congrès doit être adressé au Conseil Fédéral dans le délai d’un mois et en tout cas trente jours avant le Convent. L'application de cette disposition ne sera pas possible et donc la tenue conventuelle de GL de décembre ne pourra pas voter sur la modification de la constitution et des règlements généraux. Tout cela semble être le fruit et d'une fuite en avant on ne sait vers où et la conséquence d'un amateurisme déconcertant d'une direction qui ne sait plus où elle en est. Espérons que la GLDF n'en paiera pas le prix fort.

La Maçonne 04/11/2014 14:13

Et pour obtenir ton petit rêve de régularité, tu acceptes tous les coups? Jusqu'a l'enfumage de tes frères?
Elle va être belle votre maçonnerie!

La Maçonne 04/11/2014 14:06

Ce n'est pas moi qui vous prends pour des imbéciles.
Je considère que nous sommes tous dans la même famille. Vous insulter, c'est autant insulter les autres maçons. C'est le sens de ma conclusion.
C'est nous nier à tous le minimum de réflexion.
N'inverse pas les rôles. Cela fini par faire désordre. Ce n'est pas les "autres" qui montent un plan pour fermer les portes... Mais ton GM

La Maçonne 04/11/2014 13:57

Là dessus, tu peux garantir que toutes les loges ont le même fonctionnement que la tienne?
C'est donc aux bons souhaits du deux frères d'une loge? Encore une histoire de clic, certainement.

Occitan 04/11/2014 13:56

Mes propos sont inquiétants?
Je n'interdis rien, vous pouvez nous critiquer tant que vous voulez mais évitez de nous prendre pour ce que nous ne sommes pas, à savoir des imbéciles. A ma connaissance tu n'es pas F de la GLDF et donc tu n'as pas a décider pour nous. Je ne te reconnais pas non plus le droit, à toi pas plus qu'à d'autres non FF de la GLDF, de te substituer à nos élus pour faire passer tes désirs pour nos vérités. Quant à ton interprétation de mes propos, j'avoue que j'ai bien besoin de rire en ce moment et merci, grâce à toi j'ai eu ma dose. Je suis capable d'être de mauvaise foi mais je me résigne, j'ai trouvé mon Maître.
La traduction de bashing est taper : ne tapes tu pas sur la GLDF à tout propos et hors de propos? Tu participes de ce bashing que tu le veuilles ou non.
Le débat après le vote? Où ai je bien pu écrire ceci? C'est ton interprétation mais ce n'est en aucun cas ce que j'ai dis. Le débat a lieu en ce moment même dans toutes les loges et les députés voteront le moment venu EN FONCTION des directives des FF.
Et oui laissez nous faire, nous avons les informations et nous déciderons de ce que nous voulons que devienne notre obédience.
Pour conclure et t'éviter une longue diatribe, oui je suis favorable à ces modifications, non la "rupture" ne me préoccupe pas, non la reconnaissance de l'UGLE ne m'intéresse pas et oui la régularité de la GL telle qu'énoncé par le CF et le TRGM me convient. Et enfin, une seule chose est importante "Mes FF me reconnaissent comme tel!" et qu'en j'en rencontre un, quelle que soit son obédience, réguliére ou pas, Féminine Masculine ou Mixte, je le reconnais.
Adissiatz mon F.

Occitan 04/11/2014 13:37

Je ne suis en rien vexé, rassure toi. N'étant pas un perdreau de l'année je sais à quoi m'en tenir depuis longtemps et je ne suis pas outré.
Quant à dire, je te cite "Si tu considères qu'attendre qu'un député ou un VM te transmette une info, dont le compte rendu d'un CF, est l'expression de la démocratie et de la plus totale transparence, libre à toi ... " je trouve que tu fais un procés d'intentions qui pourrait être insultant, si on lit entre les lignes ;O)) , pour les FF de la GLDF. J'appartiens à une Loge où se pratique la transparence, dont le VM et le député sont intégres et qui nous informent sans censure.

Adissiatz

joaben 04/11/2014 13:07

@occitan.
Les délégués GLDF sont intelligents, c'est bien sur cette intelligence que nous misons, intelligence à supporter des sources d'information indépendantes de la direction, les apprécier, les peser, les relativiser et ainsi construire leur opinion et leur décision de vote.
Est-ce respecter leur intelligence de minimiser l'impact de leur vote,, le précipiter, de dissimuler des enjeux et de miser sur un reflexe institutionnel, de se plaindre que des oppositions s'expriment, vouloir les museler ?

La Maçonne 04/11/2014 12:49

Je souhaite rassurer Occitan, s'il est vexé de découvrir que ces propositions doivent être lu entre les lignes. Alain Graesel ne le savait pas non plus.

joaben 04/11/2014 12:33

C'est bien ce discours inquiétant que sert "Occitan" ici qui est, indépendemment du fond le plus inquiétant :
- GLDF "bashing" ??? GLDF devrait donc être interdite de critique ? Drôle de caricature des critiques ...
- En fait ... pour "Occitan" .. le débat aurait lieu ... après le vote ???
- "Laissez faire les FF de GLDF" ... bizarre ... Pourquoi donc le matraquage interne, le matraquage sur blog par MH, JL Turbet, les GLAMF ? Ah oui, là c'est normal ?

Ce sont bien ces attitudes qui sont, au delà du fond du dossier qui doivent conduire à les rejeter.

La Maçonne 04/11/2014 12:23

C'est bien ce que je compte faire ... laisser les frères décider et c'est bien le sens de ma conclusion : décider avec toutes les informations en main.
Si tu considères qu'attendre qu'un député ou un VM te transmette une info, dont le compte rendu d'un CF, est l'expression de la démocratie et de la plus totale transparence, libre à toi ...
Si tu considères que des constitutions volontairement "peu claires", "qu'il faudra expliquer", qui sont "un clic d'une porte qui se ferme" et qu'il faut "lire entre les lignes" est une bonne chose pour une obédience, libre à toi aussi de le soutenir et même de le revendiquer ...
Bien sûr, ce commentaire a une double lecture ... et n'importe qui qui sait lire entre les lignes comprendrons.

Occitan 04/11/2014 12:14

Bonjour,

C'est faux, il suffit de demander soit l'accès, soit le document au VM ou au député. Il n'y a rien de "secret" dans le fonctionnement de notre obédience.
Je constate avec joie que le GLDF "bashing" est reparti, je commençais à m'inquiéter, j'ai cru pendant un moment que vous étiez fachés contre nous. Comment, plus un article? Plus d'informateurs occultes?
Soyez patients, les choses se feront si elles doivent se faire et quand elles devront se faire. Laissez aux FF de la GLDF leur libre arbitre, ils sont assez intelligents pour prendre leurs décisions tout seuls dans le cadre qu'ils ont acceptés librement.
Mais je crains que vous ayez déjà jugé et condamné. Dommage.
Adissiatz pla.

joaben 04/11/2014 12:12

Il est à noter que JLTurbet, lui aussi dans son blog enonce, confusément l'interdit des intervisites avec GO, DH, GLFF ...
Ce serait selon lui, violation de "La Règle"(???) ..
Il a a de toute évidence un forcing contre la volonté affirmée au convent.
Et un forcing sournois.

Pourquoi donc le groupe dirigeant maintient cette orientation rejetée par les délégués en convent ?
Il y a nous disent quelques un "des enjeux" qui ne peuvent pas être énoncés ... donc on en énonce d'autres qui n'ont plus de sens.
Il y en a un qui a été énoncé : "la famille écossaise" ... que là aussi on ne peut enoncer clairement pour ne pas brusquer les non-REAA de GLAMF.
Tout celà est donc dans le faux-semblent, la manoeuvre sournoise.
Pour ces simples raisons, ca doit être évidemment repoussé.
Mais si le groupe dirigeant persiste, c'est qu'il pense quand même "faire passer" y compris avec une majorité réduite... JLTurbet l'a d'ailleurs évoqué : peu importe des departs, peu importe si la majorité est reduite(rappelons que 80 % en convent, c'est en gros 55-60 % des FF, une fois appliqué le correctif du vote indirect).
40 % d'opposants à une reforme aussi lourde, pas grave ???
D'où cette volonté tout aussi sournoise de minimiser l'impact ...

La Maçonne 04/11/2014 11:01

Merci Christophe de ton commentaire.
le fait qu'un tel document existe montre aussi que ce CF a perdu toute notion des valeurs...
Seuls les députés, VM et CF y ont accès.
Les frères de la GL n'ont pas accès à ce type de documents. On comprends beaucoup de choses...

gaby 04/11/2014 09:35

Voici qui aide à éclaircir un ciel maçonnique bien sombre en ce moment . Merci de ces précisions ....

La Maçonne 04/11/2014 08:37

On m'indique que ce document serait bien sur extranet et donc à la disposition des frères.
L'ont ils lu?

der Kunstler 04/11/2014 10:26

Merci pour toutes ces informations
Pour avoir accès à l'extranet et en particulier au compte-rendu du Conseil fédéral il faut avoir plusieurs mots de passe que seuls les députés et conseillers fédéraux possèdent

TS 04/11/2014 08:14

ma TCS
c'est de la dynamite , je crois que ça va être BEYROUTH !!!!