Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

DH : Journée Internationale des droits de l'enfant (communiqué & manifestation)

Le Droit Humain (Fédération Française), en l'occasion de la Journée Internationale des droits de l'enfant a publié un communiqué.

En cette occasion, les soeurs & frères du Droit Humain rendront hommage aux enfants de la colonie d'Izieu à qui a été ôté le droit le plus fondamental, celui de vivre.

La délégation conduite par Michel Meley, Président du Conseil National, se recueillera devant la stèle et appellera au devoir de mémoire et de vigilance. Ce rendez-vous est pris à la Maison d'Izieu (70 route de Lambraz - Izieu ).

Mon humble apport sera, bien sûr, musical, avec une chanson en allemand en hommage aux enfants d'Izieu.

Lilithement vôtre,

Communiqué de la Fédération Française
de
l'Ordre Maçonnique Mixte et International
LE DROIT HUMAIN

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE L'ENFANT

20 novembre 2014
 
Anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant

 

Il y a 25 ans le 20 novembre 1989, la Convention internationale des Droits de l’Enfant était signée aux Nations Unies. 193 pays seulement (sur plus de 250 membres de l’ONU) l’ont ratifiée.

Ce texte fondateur reconnaît pour la première fois au niveau international l’enfant comme un sujet de plein droit : il établit le droit des enfants à être protégés, éduqués et soignés mais ce droit est encore très loin d’entrer dans la réalité. Partout dans le monde, des enfants sont enrôlés de force dans des unités ou groupes armés, sont privés de leur droit à l’éducation et victimes de toutes sortes de violence.

Permettre aux enfants de jouer, de penser, de s’exprimer devrait constituer un devoir pour les adultes de tous les pays. La réalité observable dont les médias rendent compte quotidiennement indique l’ampleur de la tâche à accomplir pour parvenir à donner le statut de « personne singulière » aux enfants. Si les pays qui progressent demeurent trop peu nombreux, ceux qui au contraire continuent d’ignorer cette convention comme ceux qui ont oublié qu’ils l’ont ratifiée ne peuvent que nourrir l’inquiétude des lendemains. Ces enfants auxquels nous devons être attentifs seront ceux qui gouverneront le monde demain.

Les fondatrices de notre Ordre LE DROIT HUMAIN, Maria Deraismes et Marie Béquet de Vienne, convaincues de la nécessité de la protection et de l’éducation des enfants, furent en leur temps les porte-parole déterminées d’une législation assurant les droits des enfants. Aujourd’hui les Francs-Maçons de la Fédération française du DROIT HUMAIN poursuivent cette œuvre, persuadés que l’épanouissement physique, moral et intellectuel des enfants est indispensable au progrès de l’humanité.

Partager cet article

Commenter cet article