Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

La Robe

La Robe

Voici un petit quelque chose pour débuter cette nouvelle année. Un texte tout simple, dédié à une amie et que j'avais écrit à l'origine pour elle. Ce texte souhaite rassembler - comme à l'image de ce blog - la franc-maçonnerie mixte et féminine.

C'est l'occasion aussi d'ouvrir une nouvelle rubrique "In Memorandum" , en mémoire ce que qui fut et de ce qui sera.

Lilithement vôtre,

(les illustrations sont de notre sœur Ka que l'on peut trouver sur son site : http://ptitesmaconnes.crokeusedinstant.com/#accueil&cat=19&page=8)

La Robe

J’ai mis la robe

Que tu n’aimes pas.

Toi, qui rêves de voiler

Les statues antiques

De soie et de rubans.

***

Sa couleur est des cris de corneilles

Lorsqu’elles se perchent sur les arbres

Maigres que l’on ne retient

Qu’en illusions.

***

A chaque escalier, elle compromet

L’apesanteur,

D’autres lois humaines.

Ses manches longues ne me permettent pas

De m’envoler

Souvent.

***

Ma robe est triste, ma sœur,

Ce soir.

Nous confessons le même tablier

Rouge menstrues

Des gants blancs tachés

De blush et de mascaras.

Mon ombre est toujours bleue.

***

J’ai mis la robe

Que tu n’aimes pas

Avec un peu de dentelles dessous.

Demain, je choisirai la robe

De volants,

De pivoines,

Aux grâces retrouvées,

Celle que tu as pensée pour moi.

Walkyrie, je ne serai plus,

Mon armure abandonnée sur les parvis.

***

Tu joueras de ta guitare, ma sœur

De tes livres.

Il y a un tango qui nous ressemble.

Des arches à regagner

Babel n’est pas loin d’être couronnée.

***

Tu auras un jour besoin de ma robe

Pour te réchauffer,

Quand je serai morte ,

Encore,

Tu entendras mes sœurs dire

Que j’avais une ombre bleue,

Que je portais un peu de dentelles

Sous ma robe de maçonne.

Partager cet article

Commenter cet article

Poulet G 02/01/2015 11:25

Ce poème est tellement aimable et sensible que je me suis mis au diapason de l'optimisme qu'il dégage. Pourvu que ça dure. Chère Maçonne, tout le meilleur du meilleur pour toi et ceux qui te sont chers.

Supermoun 01/01/2015 09:33

Avec ou sans robe, mes S:., l'important c'est ce que l'on a dans le coeur ! Pour moi aujourd'hui, malgré le nez qui coule, ce sont plein de souhaits pour une douce année à chacune et chacun. Merci pour ces articles, ces dessins et ce poème et belle année à ton blog !

La Maçonne 01/01/2015 19:29

Supermoum, merci pour ton message. Tous mes meilleurs voeux pour cette année!
Ce n'est pas l'habit qui fait le moine, ce n'est pas la robe qui fait la soeur ...
Merci pour ta fidélité.

PILLOT 01/01/2015 07:45

Bonjour,
Meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui commence.; à vous et à vos
soeurs (avec robe qui réchauffe).
Merci pour ce joli poème et pour les larmes qu'il laisse couler tout en douceur.

Je vous souhaite également de continuer à envoyer vos messages même à des "profanes" dont je suis.
A bientôt.

La Maçonne 01/01/2015 19:28

Merci Pillot. Tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Je te remercie tout particulièrement de ta fidélité et de tes échanges sur ce blog.