Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Pourquoi lire des blogs maçonniques ? Ou tout savoir (ou presque) sur les blogs maçonniques.

Pourquoi lire des blogs maçonniques ? Ou tout savoir (ou presque) sur les blogs maçonniques.

Dans le cadre d’une question à l’étude de la Guilde des Blogs Maçonniques (en janvier 2015), j'ai souhaité présenter suivant mon expérience et ma perception, ce qu’est (ou n’est pas) un blog maçonnique. Une petite remise à jour m'a semblé nécessaire ce beau mois d'août 2016.

La question est: pourquoi les francs-maçons ne lisent pas les blogs maçonniques, comme d’ailleurs, ils ne lisent pas plus de revues ou livres maçonniques ? Pour celles et ceux qui ne sont pas en franc-maçonnerie, le web est une première source d'information sur le sujet. Internet offre des possibilités permettant à des frères et des soeurs de présenter travaux, réflexions sur la franc-maçonnerie.

Pourtant, d'après une estimation optimiste, il n'y aurait pas plus de 10 000 sœurs et frères qui consulteraient un ou plusieurs blogs maçonniques ou sites maçonniques, d'obédiences par exemple. Rappelons aussi qu'un livre maçonnique, signé par un frère ou une sœur ayant déjà une renommée, est vendu à 800 exemplaires seulement. Il existerait environ une 100aine de blogs maçonniques, c'est-à-dire des blogs tenus par des francs-maçons et traitant de franc-maçonnerie.

Par rapport aux livres et aux revues, le blog maçonnique, même s'il demande un travail d'écriture, a une dimension plus éphémère. On ne l'achète pas. Il ne prend pas la poussière dans une bibliothèque. Mais quel est-il exactement ?

La blogosphère maçonnique.

Le 19ème siècle a vu éclore plusieurs revues maçonniques, soient officiellement liées à une obédience, soit au contraire contestataires. Ainsi, a existé la revue « l'Orient » présentée par Jean-Pierre Bacot (in Critica Masonica n°1), revue qui avait tout autant l'ambition de mettre en cause le GODF comme il avait une ligne éditoriale culturelle et créatrice. L'information maçonnique (conférences, tenues, etc) appartenait (et appartiens toujours) à ce que l'on nomme « la sociabilité maçonnique ».

Le 19ème siècle, bien que complexe politiquement parlant, s'est inscrit dans une continuité du siècle des Lumières, bien que les maçons, eux-mêmes, n'appartenaient plus à l'aristocratie, mais à une bourgeoisie, nouvelle classe dirigeante. L'écrit maçonnique, comme l'information, le livre ou la revue, s'inscrivaient dans un même mouvement : le savoir, la culture et les arts s'intégraient dans les loges ou en sortaient.

Une partie du 20ème siècle s'est vue privée de ces publications maçonniques indépendantes – pour des raisons financières, tout d'abord – et parce que certainement la plupart des sœurs et des frères estimaient que les publications obédientielles répondaient à leurs attentes pour permettre une grande variété de discours. Internet est apparu avec ces forums, lieux de discussion virtuels, ces premiers sites maçonniques, dont je dois avouer avoir que de vagues souvenirs.

La blogosphère maçonnique d'aujourd'hui offre une variété de visage, de style et d’objet d’études. Pour faire simple, voici un classement :

  • La catégorie la plus importante en nombre de blogs existants sont les blogs culturels & historiques. On peut ainsi trouver les artistes, que je présente sur ce blog, Yaka « Coup d'oeil en loge et en dehors », Ciril K « de l'art ou du maçon », Frédéric pour « humour des parvis », comme bien entendu notre sœur Frangine du Nord pour « Blogger en franc-maçonnerie », un blog de poésie. Il y a les blogs d'histoire de la franc-maçonnerie tenus par les historiens Roger Dachez « Pierre Vivante » et Pierre Mollier. Entrent aussi dans cette catégorie les blogs tels que Truthlurker et freemasonry.fr, tous les deux dans un style très différent, ou encore des blogs sur l'alchimie, rose-croix. C'est certainement dans cette catégorie de blogs que l'on trouve le terreau contestataire. N'oublions pas de citer, le blog de ce qu'est déjà une revue papier bien connue "Critica Masonica" * et echange-fm.net qui héberge aussi un forum réservé aux frères de la GLDF.
  • Le type de blog suivant est le blog d'information que représente Gadlu.Info, dont la mission est de donner des informations sur les événements de loges et des obédiences, comme les publications (sorties de livres, autres blogs, etc).
  • Le dernier type est le blog d'opinion, dont je suis. Vous trouverez dans cette catégorie « Sous la Voute étoilée » de Gérard Contremoulin (GODF), « le Bloc-note de Jean-Laurent Turbet » (GLDF), le blog « Myosotis du Dauphiné-Savoie » de Fidèle d’Amour (GLNF) et dans un autre genre plutôt contestable le blog « Myosotis Savoie-Dauphiné » de Feu du Soleil (GLAMF). .

Autant dire que pour la maçonne ou le maçon un peu curieux, la blogosphère maçonnique accumule une somme de savoir différent, d'informations et d'opinions diverses.

S'il y en a pour tous les goûts, je ne peux que définir qu'un blog maçonnique d'opinion – et encore ! - et celui que je tiens.

En sus d’être le premier blog maçonnique féminin d’opinion, il est le seul aussi à ne pas afficher son appartenance obédientiel. Ces deux particularités sont liées. Mon sujet est l'initiation des femmes. Que cette initiation et cette démarche se fassent en mixité ou non n'est pas mon propos et est un choix que les femmes savent faire (sans moi). Si je milite pour leur indépendance, ce n'est pas pour enfermer les femmes (d'autres diraient les conseiller) dans un modèle ou un autre. Bizarrement, mes confrères masculins n'en font pas autant pour les hommes et – donc pour les femmes – Bien sûr, si j'imagine pour les femmes un libre choix, en dehors de tous clichés, dans leurs pratiques maçonniques, j'attends autant pour elles comme pour moi que la femme initiée soit l'égale de l'homme initié. Ce qu'aucune obédience masculine ne sait mettre en pratique.

Un blog maçonnique d'opinion est généralement indépendant de toute obédience, même si son auteur respecte celle-ci. La formule consacrée est qu'il n'engage que son auteur.

Cette indépendance est importante. En effet, imaginer que l’un ou l’autre d’entre nous puisse être soumis (ou devrait se soumettre) à une obédience, rendrait le discours confus et faussé. Si nous sommes dans le fond légitimistes, vis-à-vis des obédiences, nous ne sommes pas membres d’une secte, mais bien d’une obédience maçonnique dont les valeurs sont celles émises par les Droits de l’Homme (et de la Femme). Bon d'accord, surtout ceux des femmes.

Pourquoi lire des blogs maçonniques ? Ou tout savoir (ou presque) sur les blogs maçonniques.

Les blogs maçonniques ou les fauteurs de trouble.

J’ai la chance d’être une sœur et de promouvoir des obédiences mixtes et féminines, qui se trouvent très à l’aise avec « la Maçonne » malgré mes choix musicaux et mon indépendance de ton, comme de style. Les critiques ne proviennent pas d’elles et de ses membres, frères ou sœurs. Du moins, je parle des critiques des plus absurdes.

Au début de mon blog, on criait au scandale : comment une sœur ose-t-elle un blog destiné à la seule maçonnerie mixte et féminine ? Ça, c’était le bon vieux temps.

Pour certaines de mes prises de position, il fut dit que j’étais la conjointe d’un dignitaire de la GLNF, voir même un frère de la GLNF (jamais les deux en même temps … ), que j’étais l’outil d’un complot inter-obédientiel, que je serais même « plusieurs », (mes frères, tremblez de peur, je suis légion !), et que l’on me dicte mes articles, …

Bref, certains (voir même certaines) estiment impossible qu’une sœur, seule, anonyme et sans étiquette, puisse s’imposer dans la blogosphère maçonnique d'opinion. Il faudrait croire que le cerveau d’une femme ne peut pas se suffire à lui seul. Le simple fait que je présente mon opinion sans détour est considéré comme agressif. J’ai même lu un commentateur expert en la matière qui expliquait très doctement que mon style trop viril était impossible de la part d’une femme ! Si cela n’est pas du sexisme, je ne m’y connais pas !

Deux obédiences (du moins des dirigeants d’obédience) se sont illustrées publiquement dans le dénigrement des blogs maçonniques. Le dernier communiqué de la CMF (Confédération Maçonnique de France) signé par Alain Juillet est un exemple. La GLDF, à son tour, menaçait la loge Ar-Vreur d'avoir non-publié son opinion au sujet des modifications constitutionnelles dans différents blogs, alors que Alain Graessel, ancien Grand Maître, ne se gênait pas pour exprimer son opinion sur le blog de Jean-Laurent Turbet. Une troisième obédience est venue rejoindre ce duo en 2015-2016 : la Grande Loge Féminine de France (GLFF) avec Marie-Thérèse Besson, sa nouvelle Grande Maîtresse (élue en 2015).

Les blogs maçonniques peuvent être effectivement dangereux, mais uniquement dans le cas où une obédience connait une crise accompagnée d'une carence d'information. Les blogs « myosotis » ont participé à mettre dehors leur ancien Grand Maître et direction. Cependant, les dégâts collatéraux ont été nombreux (radiation de frères, procès en justice profane, scission de la GLNF, …).

Faut-il considérer que le blog maçonnique est cause du trouble ou son expression ?

Un blogueur ne vote pas en lieu et place d’un convent et ne rédige aucun texte constitutionnel à l’intention des obédiences. De plus, pour ce qui est du nombre des lecteurs, nous sommes loin de toucher les quelques 50 000 maçons et maçonnes nécessaires pour pouvoir influencer quoique ce soit.

Les blogs maçonniques sont dangereux non pas parce qu’ils touchent un lectorat suffisant pour l'être, mais parce qu’ils sont considérés comme tels par des dirigeants en rupture. Je parlais plus avant d’une revue maçonnique contestataire. Or, son intérêt n’est pas qu’elle le fut vraiment, mais qu’elle fut considérée comme telle.

Quand on sait que même le journal « le Monde » n’a plus aucune influence dans les opinions, on imagine mal qu'un blog maçonnique puisse en avoir une. Le plus dangereux et le plus grotesque est qu’un blogueur estime en avoir. Effectivement là, nous sommes dans une dérive. Donner son opinion est une chose, l'imposer et imaginer qu'elle s'impose en est une autre.

L'exemple de la GLDF parle pour nous, pauvres blogueurs injustement considérés comme nuisibles. Le seul blog d'opinion tenu par un frère de la GLDF (le bloc-note de Jean-Laurent Turbet) approuvait (pour ne pas dire autre chose) les modifications constitutionnelles, qui furent finalement annulées par le Conseil Fédéral de la GLDF. Un frère de la GLDF lira plus facilement le blog de Jean-Laurent plutôt que le mien … On ne peut nier qu'un frère de la GLDF sera plus facilement à l'écoute ou attentif à l'opinion d'un des siens plutôt qu'avec une sœur qu'il ne connait pas.

Pourtant malgré cela, ceux qui étaient présentés comme minoritaires par Jean -Laurent Turbet – à peine quelques-uns qui se seraient « trompés » d'obédience – qui se sont exprimés lors des congrès régionaux et permirent l'annulation du moment conventuel prévu en décembre 2014, ce sont trouvés majoritaires.

Bien sûr, certains estiment que nos frères de la GLDF se sont laissés influencés par la méchante Maçonne, toute lilithienne, et le vilain Gérard Contremoulin, tout GODFien. Il n'en est rien. Un blog d'opinion exprime simplement son opinion – pas celle d'une majorité, pas celle d'une minorité – même s'il appartient à l'un ou l'autre – la sienne, et c'est déjà pas si mal. Néanmoins, cela a conduit Marie-Thérèse Besson (GLFF) et Philippe Charuel (GLDF), finalement assez ignorants du web en franc-maçonnerie, a faire des pressions (financières) sur des organisateurs d'une biennale pour m'interdire d'être au programme d'une table ronde. Le sujet était justement : la franc-maçonnerie sur le web ....

Les mythes en franc-maçonnerie ont la dent dure. En inventer semble être une spécialité de Grand Maître et même de Grande Maîtresse ...

L’inculture des sœurs & des frères.

Je pense que ce sera le grand sujet de l’année 2015 (et les suivantes). Sur deux documents différents et sans aucun rapport l’un avec l’autre, je lis la même analyse. Jean Solis, tout d’abord, dans le numéro 5 de Critica Masonica qui exprime durement ce qu’il pense des maçons et maçonnes en général. « L’Académie Maçonnique » (qui n’est pas la GLDF) qui ouvre une « Université Maçonnique » explique ceci :"Toutefois, nous avons dû constater que la culture générale des maçons, comme hélas celle de tous nos contemporains, présente des lacunes sévères. À tel point que le message des rituels leur devient incompréhensible. Or des bases en histoire, en sciences humaines, en théologie, en philosophie, sont essentielles pour que la quête initiatique soit possible. C'est pour cela que le bureau de notre Académie a pris l'initiative d'organiser une Université Maçonnique." http://www.academie-maconnique.fr/université-maçonnique/

Je vous rassure, je n’ai pas les bases en philosophie, théologie, etc. D’ailleurs, je trouve contestable dans une certaine mesure de déplorer que les sœurs et les frères n’en possèdent pas. L’analyse d’un rituel et l’étude symbolique peut passer par d’autres chemins. Le savoir encyclopédique aide, mais il n’est pas la Connaissance, celle que nous recherchons. Je préfère de loin l’intelligence du cœur à celle de l’esprit, bien que cette dernière me fascine.

Cependant, le constat de fond est l’inculture générale des frères et des sœurs. Dans les deux cas, le parallèle est fait avec l’éducation nationale (et dire que c’est Jean Macé son investigateur !). Il est force de constater que s’il y a défaut de « culture », mais cela n’est à mon sens pas le plus important, il y a aussi défaut dans la transmission aux apprentis.

Du moins, à part leur faire lire « le Boucher » et vaguement leur conseiller le Dictionnaire des Symboles, ces derniers n’acquièrent aucune connaissance de base concernant la franc-maçonnerie, son histoire, l’histoire des rites, de leur obédience, … Puisque nos valeurs sont considérées de facto comme acquises et que la plupart des sœurs et des frères sont persuadés d’appartenir à une élite au moins morale, il s’avère que le plus grand mal que nous nous sommes fait est le manque d’éthique, de discussions autour de ces valeurs et de leurs transmissions. Ainsi, on a dans nos loges des frères et des sœurs plus préoccupés par leur prochain « cordon » que par produire un travail authentique. Ils veulent être reconnus, admirés, appréciés, … mais n'y travaillent pas.

Si l’on considère en sus que l’étude symbolique est une méthode de pensée, il ne reste plus qu’à plagier une chanson de Brel « Ces gens-là, ne pensent pas, Monsieur ».

La franc-maçonnerie, entre être l’école de la 2nde Chance ou une tartufferie, est bien mal partie. Avec un tableau aussi sombre, on se demande encore comment nos amis antimaçonniques croient encore que nous soyons capables de fomenter un complot (en admettant que nous arrivions à nous mettre tous d’accord).

Voici un exemple de mes merveilleux choix musicaux ...

La loge en péril ?

Ceux qui entrent en maçonnerie espérant y trouver un groupe d’individus passionnés ont le sentiment d’avoir été trompés et trahis.

La marque d’une sœur ou d’un frère est son travail personnel, sa démarche et la manière dont elle/il la poursuit la/le concerne. Personne n’a à juger et à empêcher cette démarche. Jean Solis ne va plus en loge bleue. L’instruction se détourne pour l’Académie Maçonnique au sein d’une « Université », c’est-à-dire en dehors de la loge. Si pour nos obédiences, les loges demeurent le lieu initiatique par excellence, elles ouvrent et permettent des groupes de travail, des commissions, et même pour certaines obédiences des « loges de recherche » plus élitistes que la loge bleue.

Si la loge oublie sa mission qui est celle de permettre à toutes et tous de poursuivre un parcours maçonnique, de transmettre, de servir de source et d'inspiration à une démarche, elle devient plus virtuelle que mon blog. C’est bien la loge bleue qui est remise en cause. Au lieu de lui demander de se réformer, il est ajouté des strates et des lieux pour celles et ceux qui désirent produire un travail et enrichir leurs parcours. Curieusement, mais c'est trop tôt dans notre histoire pour en être certain, nous vivons les mêmes causes qui ont produits l'éclosion des hauts grades. Ils étaient faits pour séparer la masse, le commun, d'une « élite ». Au 18ème siècle, elle était aristocratique. Au 20ème siècle, les hauts grades aussi se sont démocratisés. Contrairement à son passé, au lieu de rédiger le 34ème degré du REAA, la franc-maçonnerie d'aujourd'hui crée des groupes parallèles, des loges sauvages, des micro-obédiences, … De l’éphémère, de l'instantané, mais toujours un regroupement de maçonnes et de maçons dans un espace. La Franc-maçonnerie, alors qu'elle permet – voir oblige – aussi à un travail solitaire, ne se conçoit pas sans les autres. Un blogueur, une blogueuse est à contre-courant. Rares sont les blogs tenus par un groupe de sœurs et de frères.

Travailler, travailler et toujours travailler, c’est certainement le seul secret et le seul conseil à donner pour éviter que nos loges deviennent des clubs dans lesquels on ne fait jouer que des rituels sans jamais qu’ils ne soient compris. En dehors de l'instruction des apprentis et des compagnons, pour s'instruire, on n'a encore rien trouvé de mieux que le livre, la revue et même certains blogs.

Les blogs maçonniques ont, je le crois, un rôle à jouer : sauver les loges ! Nous sauver du conformisme ambiant, de la pensée unique, de l’inculture général, du manque d’éthique de nos frères et sœurs, d’explorer encore et toujours les obédiences, lire des livres pour les raconter, promouvoir nos valeurs … Surtout, faire leur travail de maçonne et de maçon, en apportant aide et soutien à tous ceux qui frapperont à notre blog.

Pourquoi les soeurs et les frères ne lisent pas les blogs maçonniques? Ben, chais pas, moi.

Pourquoi lire des blogs maçonniques ? Ou tout savoir (ou presque) sur les blogs maçonniques.

* Critica Masonica que je cite dans cet article et que l'on retrouve ici : http://criticamasonica.over-blog.com/

Ne pas oublier la liste de fauteurs de trouble ci-dessous pour découvrir la franc-maçonnerie sur le net.

Partager cet article

Commenter cet article

piron 07/08/2016 13:42

bonjour ,je ne peux que te dire Merci, c est bien ce que je pense de notre FM qui deviens de plus en plus club..je me demande avec d autes que faire sans vraiment trouver de reponses,encore merci,je te lis et fait lire.Frat ...

La Maçonne 07/08/2016 17:58

Merci Piron ... En lisant, écrivant et travaillant nous même pour nous même ... et applaudir des deux mains et chaleureusement toutes celles et tous ceux qui en font autant ... et parfois même avec beaucoup plus de "talents" que nous.

SOEUR75 17/03/2015 15:40

Les francs Maçons ne lisent pas les blogs francs maçons , pour ma part , Il y a plus de DELIRES personnels des auteurs que de réels bien constructifs avec ce blog ...
Le travail maçonnique doit se faire en Loge par sur Internet !
Je suis d accord avec JOABEN
Cette personne est dans l'acharnement et la de construction la plus absolu... tout cela est bien loin de nos principes ....
Honte !
Au fait Maçonne , ça s'écrit avec un ç - lamaconne.over-blog.com
Je suis Maçonne , mes sœurs me reconnaissent comme t elle ? Est ce votre cas .... J'en doute au vue de vos écrits ....

La Maçonne 16/07/2015 21:48

Merci Marta! Je regrette de n'avoir pas répondu plus tôt à ton commentaire qui me fait vraiment plaisir.
Cette sœur75 est surtout sectaire et ignare. Bref, une personne pas très intéressante. C'est du trolling d'un/une désiquilibré(e) comme il n'y en a de temps en temps sur les blogs maçonniques. C'est souvent des profanes - des antimaçonniques - qui se font passer pour des maçons. Ainsi, ne t'inquiète pas - cette soeur75 n'existe pas ... (enfin, nous l'espérons toutes et tous!)

Marta 23/06/2015 09:30

Contrairement à sœur75, c'est avec plaisir que je lis ce blog, et merci à toi La Maçonne pour ces partages . Car c'est cela aussi ce qu'apporte l'internet ; le prolongement par les écrits qui s'envolent à tout va et touchent n'importe qui. Que veut dire soeur75, que l'on ne peut écrire sur la Franc maçonnerie? Quelle est donc cette vision fermée qui aboutit au refus de l'expression? Que l'on soit d'accord ou pas avec les propos de La Maçonne, n'est pas cela l'intérêt? Le débat contradictoire est ouvert et grand bien nous fasse, surtout pour des frères et sœurs qui travaillent au développement de la connaissance. Quelque chose m'échappe dans cette fermeture! J'oserai dire que c'est cela qui n'est pas respectueux de nos principes...la fermeture d'esprit. Surtout, que ces personnes restent bien enfermés dans leurs loges, et n'en ouvrent pas les portes...l'esprit de contradiction risquerait de les contaminer. Trêve de plaisanterie, merci aussi pour l'humour qui règne entre les lignes de ce blog. Et à bientôt, bien sur.

La Maçonne 17/03/2015 16:30

Les profanes qui liront cet échange pourront lire "le dogmatisme en Franc-maçonnerie", un article sur ce blog.

La Maçonne 17/03/2015 16:10

Ma sœur, si tu l'étais, tu aurais appris la tolérance, aurait ouvert quelques livres et regarder autour de toi le monde vivre et tourner sans toi. Tu aurais aussi appris que les ponctuations, accents et autres signets comme la cédille n'appartiennent pas au langage informatique. La franc-maçonnerie se fait en loge ... mais le travail se continue à l'extérieur.
Je te souhaite bon courage et une vie bien heureuse.

Henri Golant 25/01/2015 11:27

TCS,
Il y a longtemps que je n'étais venu sur ce blog. En général, par manque de temps, je consulte surtout gadlu.info qui m'a amené ce soir à lire ta réflexion et je ne le regrette pas.
Il existe un terme philosophique qui sied à la personnalité qu'il me semble percevoir à tes lectures. Ce mot est parrèsiaste dont la définition est celui/celle qui pratique la libre parole, le franc parler. Pour info, ce mot est issu du grec ancien parrësia et du suffixe -ste.
Membre de la Gldf, il m'est plus souvent arrivé de lire tes articles que ceux de Turbet. A chacun ses goût ou dégoûts. Pour ma part, j'apprécie ta liberté de ton et nuances ainsi que ton combat féministe. Il est vrai que j'apprécierais quelquefois de voir des SS.: sur nos Col.: pour partager des réflexions sur certains sujets qui soient communs à tous les humains mais pas en tous temps.
Ce n'est pas encore le cas, mais cela finira par arriver. Le conservatisme drapé dans sa dignité de régularité finira, comme tout, par mourir. Tout comme moi, avant que je ne puisse le voir... Quoique ! L'espérance est un puissant moteur de vie.
Pour ma part, je suis incapable de tenir un blog car avec toutes mes activités, je manque de temps à consacrer pour l'écriture qui pour moi difficile est à accoucher. Je ne suis pas doué en ce domaine.
J'apprécie plus de te lire.
Que chaque jour de cette nouvelle année te soit favorable et que l'inspiration t'accompagne encore longtemps pour ma plus grande Joie.
MaTAF.

La Maçonne 25/01/2015 12:16

Merci Henri. Cela me touche beaucoup. Lire plus souvent mon blog que celui de JLT, c'est presque entrer en "dissidence"!!!

Bastien 22/01/2015 00:46

@Joaben
Une chose que je ne comprends pas, alors que tu serais GO, voire Grand Secrétaire d'une micro-obédience :
Pourquoi tant t'acharner sur les autres (GLAMF, CMF, GLNF, GODF, etc...) si tu n'es un destructeur ?
Pourquoi, si tu es vraiment un vrai FM, ne pas concentrer ton énergie sur la construction ? Quitte à tenter de nous convaincre que ce que vous construisez dans ton obédience est un édifice imposant et superbe ?
Comme dirait JJ Bourdin : "Les Français veulent savoir" !!!

joaben 22/01/2015 12:47

Tel est le leitmotiv des courtisans de l'"ultime lien" : Il faut taire et faire taire les critiques de la gouvernance GLNF. En fait, tu demandes une omerta pour que ton groupe puisse continuer sans que ses membres connaissent la réalité ?
C'etait aussi ce que demandait l'Eglise Catholique qui se plaignait des révélations sur la pédophilie de ses prêtres qu'elle couvrait et finalement faisait perdurer.
Ce qui leur importait était "l'image de l'Eglise" ... peu importe les victimes des actes pedophiles, il fallait juste que ce soit dissimulé.
Ta requête est identique. Tu ne contestes pas la réalité des faits ... Tu t'en prends à ceux qui les relatent ! Ton action est justement la confimation de l'ignominie de ton groupe de courtisans et justement la raison pour laquelle il faut la combattre.
Je m'en suis pris sur des points précis, que ce soit de GLAMF ou GLNF en argumentant.
Pour ce qui de mon obedience je me garde de fanfaronner comme tu m'y invites. Et j'accepte fort bien qu'elle soit critiquée. C'est justement la plus belle manifestation de fraternité de se moquer des pouvoirs obedentiels et tenter d'eclairer ses frères.
Plutôt que de militer pour une omerta, dissimulation n'hesites pas à mentionner ce que tu estimes des erreurs dans notre demarche.

Bien sûr, il serait digne que tu retorques à ce que j'avance sur GLNF, plutôt que tenter de discréditer ton interlocuteur ... mais çà est-ce possible ? Ce n'est pas dans la mission des courtisans de l'"ultime lien", n'est-ce pas ?

Brumaire 21/01/2015 19:35

Merci Lilith pour ce papier qui, une fois de plus, ne manie pas la langue de bois! je n'ai pas de page Facebook, ne twitte pas mais il me plaît de consulter les blogs maçonniques.Si certains, dont le tien, étaient lus davantage, ils contribueraient à ce que la génération actuelle (et les suivantes?) de maçons, finissent par avoir envie de se cultiver et de ne pas arriver en loge en consommateurs d'agapes, celles-ci précédées de courtes tenues. La FM ne s'apprend pas dans le Boucher, dans les Wirth qui ne sont pas des livres sacrés, ceux-ci existent-ils d'ailleurs?
Et si les Surveillants regardaient les rituels avec leurs Apprentis et leurs Compagnons en essayant de comprendre leur finalité, en pédagogie active et réciproque et sans esprit ''gourouesque'' ou autoritaire, la marque de ceux qui sont si sûrs de tout qu'ils ne supportent ni les questions ni la contradiction? Et si on avait un peu plus de rigueur dans les comportements, en loge et à l'extérieur? Et si les trois degrés de la loge bleue étaient enfin pratiqués à égalité!!!
Et si, et si...
Continue, Lilith!

La Maçonne 21/01/2015 20:33

Merci Brumaire pour tes encouragements!

Duterroir 21/01/2015 10:22

Excellent, comme d'habitude. Si tu le permets, je voudrais, en deux mots, préciser ceci: d'abord, et n'en déplaise aux "dignitaires" de tout poil, il n'y a en maçonnerie nul MAGISTÈRE et heureusement, sinon comment éviter le dogmatisme? et deuxièmement, comme le besoin de domination est consubstantiel à l'être humain, il s'est formé au fil du temps une sorte de cléricature maçonnique qui rêve, comme toutes les cléricatures, d'imposer et de dominer les maçons. Je m'oppose vigoureusement à cette tendance et vis ma vie d'initié loin des injonctions d'où qu'elles viennent. Là l'air et plus pur!

La Maçonne 21/01/2015 20:35

Belle analyse ... Je n'avais pas pensé à ce que tu appelles la "clericature". Je vais y réfléchir.

joaben 21/01/2015 13:11

C'est en celà que le blog a un rôle maconnique utile, même si ce mode communication public est inadapté à un echange maçonnique sécurisé.
La prochaine évolution sera un "réseau social" sécurisé entre FM.
Il faut bien sûr d'office éliminer les réseaux sociaux d'opérateurs qui ont des fins commerciales.

Une réaction hors du clergé maçonnique est justement ce qui pourra sauver la FM de fonctionnements proches des sectes comme le montre la GLNF en particulier.
Car le pouvoir illégitime que s'arrogent les G.Officiers de GLNF n'est aussi issu que d'une com oppressive, subie par les membres de GLNF, com qui finit par faire croire des affirmations totalement contre-maçonniques comme des "vérités" valables.
Il faut donc inévitablement un contre-pouvoir par une com indépendante du pouvoir mais qui bénéficie d'une crédibilité (que ne peut avoir un blog public).
La dépravation morale maçonnique que nous montre de manière quasi caricaturale la GLNF et son "ultime lien avec Dieu" doit être combattue, sinon, et c'est déjà le cas chez certains GLNF, une telle drive gourouesque finit par ne plus choquer à force de se banaliser, comme les comportements inciviques dans notre pays.

Il faut donc réagir vigoureusement, les dérives mentionnées ayant largement cru sur la paresse à réagir à temps.
Je prêche pour la mise en place d'un réseau social maconnique indépendant des opérateurs et des obédiences.

Fredus 21/01/2015 00:11

"Pourquoi les soeurs et les frères ne lisent pas les blogs maçonniques?"

Ben euh, perso, j'ai déjà un compte Facebook, un autre sur Linked In, un troisième sur Viadeo. Bon d'accord j'ai clôture les deux premiers, et n'ai pas encore réussi à faire de même pour le troisième.

Ensuite, j'ai deux à trois réunions en loge bleue par mois. En dépit du fait que j'essaie toujours de tirer au flanc, le VM me colle régulièrement un exposé à faire par an. Dans la presse, il y a les "marronniers" ; en FM, il y a mes exposés.

Je dois promener mon vieux chien au moins deux fois par jour. Je mets son "cadeau" dans la première poubelle que je trouve et le ticket de stationnement derrière le pare-brise, jamais l'inverse, même quand je ne suis pas réveillé. D'une pierre, deux coups : j'ai l'impression de gagner du temps.

Je dois aller au bureau tous les jours chauffer le fauteuil et aligner des chiffres dans Excel pour pouvoir payer, entre autres, ma contribution aux charges du mariage, mes impôts et ma capitation.

Je dois lire tout un tas de bouquins - plus ou moins bien écrits - pour essayer d'élever mon niveau d'instruction. Sans compter qu'il m'arrive même de lire de temps en temps des livres qui n'ont rien à voir avec la FM, quoique. Tenez, par exemple, à peine sorti de la trilogie de Primo Levi ("Si c'est un homme", "Les naufragés et les rescapés", "La trêve") pour cause de 70ème anniversaire imminent de la libération d'Auschwitz (mardi 27 janvier 2015), je me tâte en ce moment pour savoir si, pour satisfaire la demande du VM, je me lance ou pas dans la lecture d'un bouquin sur le conflit entre ordre et chaos dans l'œuvre d'Eschyle, car son auteur – Alain Moreau – m'est totalement inconnu. Certes, il est édité par Les Belles Lettres, donc ça doit être un type assez sérieux, genre universitaire de province. Si au moins il s'était appelé Jacqueline de Romilly, j'aurais su tout de suite à qui j'avais à faire… En plus, je ne suis même pas sûr que ce soit une bonne idée d'en tirer un exposé de dix minutes à présenter chez les pingouins. Il va falloir que j'aille feuilleter l'ouvrage en librairie pour essayer de me faire une idée. Peut-être que je ferais mieux de me rabattre sur un exposé dont je maîtrise mieux le sujet, du genre "Penser le devoir de mémoire" (Emmanuel Kattan, Questions d'éthique PUF) ou "Théorie de la justice" (John Rawls, Points Seuil). Dans tous les cas, il va me falloir ramer pour expliquer à mon auditoire que le sujet traité présente un intérêt pour tout FM, même si je ne les bassine pas avec les symboles du grade. Misère, l'angoisse de la page blanche… Si le VM pouvait m'oublier un peu pour cette année, cela m'arrangerait !

Certains blogueurs sont atteints de logorrhée (ce n'est pas à La Maçonne que je pense en écrivant cela) ; moi, ce serait plutôt la panne sèche qui me menace. Certaines sœurs et certains frères trouvent le temps d'alimenter régulièrement un blog maçonnique. Comment font-ils ? Ben, franchement, moi non plus, chais pas…

La Maçonne 25/01/2015 12:12

J'ai remarqué, desap.

Désap. 22/01/2015 21:36

de Fredus :
"Ensuite, j'ai deux à trois réunions en loge bleue par mois. En dépit du fait que j'essaie toujours de tirer au flanc, le VM me colle régulièrement un exposé à faire par an. Dans la presse, il y a les "marronniers" ; en FM, il y a mes exposés. "

Là, il y a vraiment un truc qui ne colle pas.

Désap. 22/01/2015 21:34

@ La Maçonne,
Penses-tu que Fredus soit maçon ?
J'ai un gros doute, ou bien c'est un A:. tout juste sortie de l'I:., et encore, je n'arrive pas à y croire ... OITAR peut-être.
Sur le forum FD 1877, il y avait un A:. OITAR qui ne cessait de clamer qu'il était existentialiste, sa syntaxe était très similaire à ce Fredus ...

La Maçonne 21/01/2015 20:32

Je l'ignore aussi. C'est marrant, on me pose dans mon cercle privé, assez souvent la question. Je pense que c'est une habitude, comme un gymnastique du cerveau et des doigts sur le clavier ... Mais bon, dire que je fais de la gym cérébrale, cela le fait pas.

Ciril.K 20/01/2015 21:21

Article très complet et nuancé. Pour ma part, alimenter un blog me permet de donner du sens à mon travail et mon engagement. C'est triste à dire, mais il permet d'échapper à la torpeur voire la solitude, relatives que procure la loge bleue. A chacun de s'inventer sa "maçonnerie". La mienne passe par ce blog, son exigence de temps et de ton. BBB

Jean-Pierre Bacot 20/01/2015 17:55

Ils ou elles ne lisent pas parce que la question culturelle se double d'une habitude technique, sans parler de fracture numérique perdurante.
Si je puis me permettre, loin des batailles d'appareil qui, hélas, se poursuivent jusque sur ce blog, il faut renoncer à avoir de l'influence sur La maçonnerie
Small is beautifull, pas de beauté des foules. Des petits groupes motivés où on bosse et on est heureux, loges, chapitres, revues, blogs, peu importe.
Dernier point pour aujouyrd'hui: les blogs c'est comme le reste, ni mieux, ni pire, on y trouve le meilleur et le pire, de la pensée et de la bile.
Tiens bon Lilith, on survivra!

joaben 22/01/2015 13:01

Pour ma part, toutes les opinions, même de mes opposants traditionnels sont recevables. Les seules limites sont l'interdit de prise à parti personnelle.
Comme c'est l'argument essentiel de certains militants( voir plus loin Bastien se désinteressant totalement du sujet et s'en prenant à la personne ... relativement modérément, mais du classique) ... ca limite certaines ardeurs.
Par exemple dans le propos de Bastien où il milite pour une omerta pour dissimuler les agissements de son "ultime lien" en echange de non critique de sa part sur d'autres ...
C'est une idée que je réprouve totalement mais qu'il est libre d'exprimer.

Je serai evidemment honoré que tu te fendes d'un article sur echanges-fm.net ...
Tiens, je passe commande :
- Ce que les femmes ont apporté à la FM ..
- Quelle expression publique pour les FM ?

ET sinon, ne serait-il pas utile que nous reflechissions à ce "réseau social FM " ?

La Maçonne 21/01/2015 20:34

De rien ... Comment ai-je peu omettre echange-fm.net !!! J'ai vu que notre ami Désap avait même commis un article. Veinard.

joaben 21/01/2015 15:35

Merci chère Lilith de la promo pour echanges-fm.net.
On en a besoin. Depuis l'abandon du projet CMF par GLDF, l'audience a baissé.

Comme tu l'as vu le flux RSS de ton blog est en première ligne.

Echanges-fm pourrait être la première phase d'un "réseau social" FM indépendant des opérateurs.
Mais il faudrait des contributeurs(trices) brillants comme toi.

Un F.book mais sans Fbook et dont les membres sont uniquement vérifiés selon les bases de la FM ...
Photos, videos, musiques, forums, blogs et tout et tout.

La Maçonne 20/01/2015 20:37

J'ai apporté les modifications demandés et j'avais oublié une citation de l'Académie Maçonnique ... Pfff!

Jean-Pierre Bacot 20/01/2015 17:44

Lilith
Sauf erreur de lecture de ma part
Tu as omis dans cet excellent papier de citer le blog Critica Masonica
On te laisse le choix de le classer

Lebeau Etienne 20/01/2015 12:38

peut-être faut-il y voir les ultimes conséquences du " je ne sais ni lire ni écrire" de certains rituels, peut-être faut-il le lier au fait que 30% des élèves de nos écoles sortent sans diplôme, ou -il faut bien au moins trois raisons, n'est-ce-pas?...-peut-être faut-il y voir l'angoisse naturelle du maçon à être "reconnu comme tel" par ses (non-)frères, Vichy étant la pastille qu'ils n'ont toujours pas digérée...LOL!!!...

joaben 20/01/2015 10:23

Toujours aussi complet(enfin pas tout à fait) et argumenté, ton article, chere Anne.
Je regrette tout e même ton oubli de echanges-fm.net qui n'est pas un blog, mais un espace multi-blogs dédiés aux FM.
On notera aussi que tu as oublié semble-t-il que l'"ultime lien entre Dieu et les hommes", par ailleurs Grand Maître actuel de la GLNF s'est violemment opposé aux blogs ... sauf, celui bien connu qui a décidé de lui prêter allégeance (Dauphiné-Savoie).
Je suis d'accord sur l'influence très limitée des blogs : c'est à la fois un mauvais outil (à quoi sert d'étaler publiquement des conflits internes à la FM ?) mais aussi celui qui a fait vaciller le pouvoir totalitaire de la GLNF, a aussi contribué à faire reculer le projet sectaire de la direction GLDF.
Hélas, dans le cas de la GLNF, ca a débouché sur pire encore. Là où Stifani entamait quelques réformes, nous sommes arrivés à l'"ultime lien et ses statuts staliniens verrouillant tout risque de contestation de son pouvoir et au schisme GLAMF qui n'en finit plus de s'enfoncer dans une agitation frénétique pour espérer supplanter GLNF !
L'"ultime lien" Servel a lui aussi utilisé l'outil "blog" pour sa promo et son entreprise de retournement des stifaniens.
Le résultat est plutôt catastrophique côté GLNF puisque maintenant le pouvoir dispose au "parlement" GLNF de 70 % minimum et ne risque plus jamais d'être mis en minorité.

Les blogs de ce type peuvent être aussi la manifestation d'un manque de contre-pouvoir organisé, accepté, ce qui fait dériver la GLNF(ce n'est pas le cas ailleurs) vers un systeme proche des sectes(pour la partie gouvernance).
L'influence des blogs n'est pas directe. Les participants GLNF sur ce blog,pour l'essentiel, s'averent uniquement des porte-parole en mission d'atténuation, perturbation et tiennent un discours stéréotypé au service. Aucun echange réel, jamais une once de remise en cause.
On est hélas dans le "collage d'affiches".
Pour autant, malgré tout, l'idée fait son chemin chez des lecteurs GLNF que je rencontre, conscients du vide des discours militants.

Il est regrettable que ne puisse s'etablir avec ces obediences renfermées un réel dialogue de FM, y compris dans les rapports hors FM. Mais on ne discute pas face à des militants.
C'etait ce qui avait présidé à la création de echanges-fm.net mais l'audience est compliquée à obtenir.
A mon avis, des monstres simili-sovietiques comme l'est la GLNF ne peuvent s'ecrouler que comme l'empire sovietique, de l'intérieur.
Le vide sidéral des générations oubliées de la FM dans GLNF(c'est partiellement vrai en moins aigu à GLUA) conduira beaucoup à s'apercevoir de l'ennui de tenues sans plus rien d'initiatique, l'ignorance des fondements de la FM que l'on constate chez les militants GLNF sur les blogs est révélatrice.
Donc, en effet il ne faut pas compter sur les blogs pour un reveil de GLNF. peut être une nouvelle révolution de palais ou de nouvelles affaires judiciaires, mais sinon, il faudra s'accomoder de ce parasite de la FM(j'ai développé par ailleurs le pourquoi de la virulence de cette appréciation).
Concernant GLAMF, on ne sait plus où elle est et son blog de propagande fait la girouette pour tenter d'exister. On attendra.
IL est tout de même cocasse que GLAMF, fruit des Myosotis déchaîne aussi sa colère contre les blogs(sauf celui qui lui est favorable, malgré son côté injurieux et pas glorieux pour GLAMF).
Ceci dit, il en est de même de ceux qui se decouvrent "charlie" apres avoir été des militants des censures, bannissements, lynchages de ceux qui les contrarient.

En tout cas, bravo Anne d'avoir apporté ce que tu as apporté, ... y compris ce qu'on te reproche : une complaisance avec la propagande GLNF.
Bravo ... de m'avoir supporté ...

joaben 20/01/2015 10:31

précision car ca pourrait être excessif et blessant : Certains participants GLNF ici sont sincères et ne sont pas en mission militante. Pour les militants abituels, j'aimerais decouvrir le FM et l'homme derriere le "colleur d'affiche" . Mais ce n'est certainement pas le lieu.