Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Antimaçonnisme ou ceux qui n'aiment pas les francs-maçons

 

J'ai remis aux goûts du jour et de mon humeur cet article qui date d'un an (on a failli même fêter son anniversaire). Une analyse comme vous ne les aimez pas ...

Qui sont ceux qui n'aiment pas les francs-maçons? La liste est longue. Nous les retrouvons traditionnellement pourtant parmi quelques groupes bien étiquetés :

  • l'extrême-droite, avec toutes ses variantes, dont la plus meurtrière fut le nazisme, développant la théorie du complot,

  • l'extrême-gauche avec les bolcheviques, le trotskisme, … (dont le célèbre discours de Trotsky)

  • les catholiques, que l'on ne peut même pas qualifier d'intégristes, à moins de considérer les bulles papales comme telles .... enfin là, on entre dans un autre débat.

  • les intégristes religieux (des autres religions ou non), qui croient au diable et au satanisme,

  • et quelques illuminés paranoïaques …

Inutile de tourner autour du pot, l'antimaçonisme finit par ressembler à une cour des miracles, collectionnant les clichés et les recyclant à l'infini (ou presque).

De quoi accuse-t-on la franc-maçonnerie?

Je note deux groupes d'accusations :

  • les accusations de nature religieuse (ennemi de l'église catholique)
  • les accusations de nature politique et économique,

La franc-maçonnerie souhaite détruire l'église et en général toutes les religions, nous apprennent les anti-maçonnismes. Les francs-maçons - et avec eux une bande d'athées implacables - auraient inventé le nihilisme et le new-age. Si vous êtes franc-maçon, vous avez non seulement tué dieu mais vous parler en plus aux arbres, incarnations de la déesse-mère. Dans tous les cas, ni le nihilisme, ni les mouvements "new-age" ou "nouvelles religions" ne sont les résultats de l'athéisme et, même si des francs-maçons croient à une "volonté créatrice" ou parlent à leurs rosiers, je ne vois pas où est le drame. En fait, il n'y en a pas (de drame). Il s'agit d'une intolérance aux autres croyances qui se manifestent autant pour les francs-maçons que pour d'autres groupes de personnes.

Outre les accusations de satanisme plutôt drôle (ben si, c'est marrant), je vois d'un autre oeil l'accusation quasi-permanente de pédophilie. On peut y voir une homophobie latente, d'autant que ces accusations appartiennent à une catégorie « religieuse » et à la branche catholique. Or, les pédophiles qui secouent l'opinion internationale, via une mise en accusation de l'ONU, concerne le Vatican. Comme par hasard, c'est un peu le silence radio de ce côté-là. Un anti-maçonnisme rétorquera dans une logique imbattable que « c'est un coup des francs-maçons pour détruire l'église ». Est-ce qu'ils pensent aux victimes, qui, elles, ne sont pas inventées ?

Dans les accusations d'ordre économique et politique, les francs-maçons comploteraient pour appauvrir la population et/ou enrichir des banquiers. Ils auraient créer une crise mondiale (même plusieurs) et même, nous dit-on, toutes les révolutions populaires. Je nous trouve doués surtout pour des gens qui n'arrivent pas à se mettre d'accord sur l'année de fondation d'une obédience ... Mais réécrire l'histoire est aussi une des activités préférées des francs-maçons.

Curieusement, la théorie de la «secte » est moins présente.

Elle doit devenir moins soutenable pour nos amis anti-maçonniques. Elle prends une forme religieuse « ennemie de l'église catholique » car laïque, ou alors « est une religion » qui ne dit pas son nom, du fait de sa démarche spirituelle. Avoir une démarche spirituelle non identifiée est un crime pour les ultra anti-sectes. Ces accusations se trouvent uniquement développées sur des sites d'information contre les sectes.

Apparaît en fil rouge, l'antisémitisme, dans pratiquement toutes les théories du complot, mais aussi dans toutes les autres accusations qu'elles soient politiques, économiques ou d'ordre religieuses. L'antisémitisme est très certainement le nerfs de la guerre, si je puis dire, la franc-maçonnerie est un prétexte. 

Les ennemis invisibles ...

La théorie du complot a pour principal but de trouver des liens à des événements qui n'ont rien à voir ensemble. Le lien est la franc-maçonnerie. La théorie du complot rassure car elle explique une société complexe ou finalement l'individu est codifié. Elle considère que les francs-maçons organisent la société à leur propre profit, infiltrant tous les milieux économiques et politiques. C'est une conception simpliste de la société.

Avoir des ennemis invisibles a aussi un côté pratique : il déresponsabilise le citoyen. Ses choix politiques, ses votes, ses engagements ne le rendent pas responsables de l'échec d'une société ou d'une politique, puisque tout ce qu'il peut décider ou penser, est entre les mains d'une force occulte, plus forte que lui, plus forte que tout. Que les décisions qu'il prendra aujourd'hui, les idées qu'il véhiculera demain n'auront aucune incidence sur ladite société et – même si cela « va mal » - ce n'est pas parce qu'il est mal instruit, antisémite, islamophobe, navigant d'un extrême politique à l'autre, qui changera quoique ce soit. Ce ne sera, pour lui, pas de sa faute. Il ne s'accusera d'aucun crime. Il peut donc haïr, en paix.

Cette déresponsabilisation est très certainement, ce qu'il y a de pire. S'adressant à des jeunes adultes, des adolescents, le message final n'est que haine, pas d'espoir d'un « mieux » - car finalement, il ne propose pas de supprimer la franc-maçonnerie, bien trop pratique – comme elle est secrète et invisible, du genre vase communiquant – elle est même indestructible. Peut-on dire immortelle ? Elle est même décrite comme étant d'une essence quasi-divine, mystique (satanique) donc possédant non pas uniquement un pouvoir temporel et politique mais un pouvoir immémorial sur les êtres.

Cela est cruel, non pas pour les francs-maçons, mais pour ceux qui croient à ce type de théorie. Ils se ferment à toute responsabilité et capacité – aussi – de changer un monde qui ne leur plaît pas. Un monde, qui non – n'est pas entre les mains de franc-maçons ou de sociétés secrètes fumeuses, un monde qui ne tourne pas autour de quelques uns, qui ne fonctionnent pas aussi simplement et si facilement. Un monde qu'ils ne changeront pas.

Comment lutter?

Pour lutter contre cet anti-maçonnisme, il me semble assez évident qu'il ne sert à rien d'accuser une obédience plutôt qu'une autre. Cela signifierait que nous sommes responsables de la bêtise des autres. Nous ne le sommes pas. Ce n'est pas l'arme qui tue mais celui qui la tient. En effet, tout est utilisé : une simple élection, une déclaration, même le fameux think-thank de la GLDF, sans oublier les divers francs-maçons mis en examen et les conférences des femmes et hommes politiques. Bref, tout ce qui est publié par les grands médias sur la franc-maçonnerie et que nous appelons des « marronniers », « marronniers » qui nous amusent, "marronniers" qui nous lassent, mais "marronniers" pour lesquels les francs-maçons jouent le jeu dans un désir naïf d'extériorisation.

Parmi ces marronniers, il y a le blog "la Lumière", tenu par un journaliste profane, consacré exclusivement à la franc-maçonnerie. Les informateurs du blog La Lumière, a priori le seul blog qui est repris en presque totalité par les sites anti-maçonniques, sont des francs-maçons. Certes, son rédacteur n'est pas responsable de l'utilisation de ses articles et pas plus de ce que pensent ses lecteurs.

De même, parmi ses informateurs, on peut compter aussi les obédiences et leurs grands maîtres qui n'hésitent pas à répondre aux questions, dans une mission honorable de répandre la bonne parole et de faire connaître leurs obédiences. Cependant, beaucoup d'informations ont pour objet de jeter l'opprobre sur une obédience ou une initiative "concurrente". Parmi les exemples que je présentent en fin d'article, il y a le "think thank" de la GLDF. Bien que je ne sois pas la plus grande défenderesse de la GLDF et que je ne trouve pas que ce soit une information capitale, il m'est difficile de croire que l'obédience (ou un frère de la GLDF) ait fait une telle erreur de communication, laissant entendre que leur petite expérience ressemble à une fraternelle!

Autre exemple : la mise en examen de policiers dont le directeur de la police judiciaire et de plusieurs autres policiers. Des journalistes "sérieux" précisent que les liens de Bernard Petit avec la Franc-maçonnerie sont étroits  (voir article). A moins qu'il n'en soit un ...

François Koch mène une enquête d'investigation poussée en téléphonant à plusieurs grands maîtres qui connaissent par cœur la liste de leurs membres ...A moins que ce matin-là, ils se soient tous dit "pourvu qu'il ne soit pas dans mon obédience! " et ont vérifié. Ouf non!

Les grands maîtres peuvent toujours niés. Les journalistes, pour la masse, ont raison même quand ils disent n'importe quoi ... Que faire? A part, traduire en justice des journaux pour avoir diffamer une obédience? Peut-être qu'une solution est là, même si cela signifie que pour cette seule affaire, c'est une 10aine de journaux qui peuvent être mis en cause.

L'anti-maçonnisme peut plaire à certains frères ou sœurs: ils leur donnent un sentiment d'importance, de transgression que leurs actes ne soulignent pas, l'impression d'être au devant de la scène publique, alors qu'il n'en est rien. Tellement rien, que nous sommes encore accuser d'invoquer le démon !

"Montrer ce que nous sommes" a expliqué Daniel Keller dans un article. (à lire en cliquant ici)

Plus exactement, montrer ce qu'est le GODF.

Le problème est d'ailleurs là : à force de jouer cavalier seul, le GODF démontre, que c'est un prétexte de se faire de la publicité et non pas, réellement, prendre la mesure du problème.

Est-ce que nos adolescents et les jeunes adultes, ceux qui sont les plus touchés par une propagande "antimaçonnique", iront se déplacer aux conférences du GODF? Bien sûr que non. Pas même sous la menace d'une arme.

Depuis le 7 janvier et les attentats, nous avons compris l'échec de nos écoles et de tout notre système d'éducation.

Nous nous en doutions. Aujourd'hui, nous ne pouvons plus l'ignorer. Ce n'est pas faute d'avoir fait des conférences sur la laïcité. Ce n'est pas faute de produire des communiqués sur toutes les injustices. Ce n'est pas faute de tenter de promouvoir nos valeurs. Celles et ceux qui viennent à nos conférences, lisent les communiqués de nos obédiences, les articles sur les blogs, ne sont pas "anti-maçons". C'est d'ailleurs pour cela qu'ils viennent. Le GODF a décidé de prêcher à des convaincus.

Comment lutter? En étant un peu plus clair avec nous-mêmes ... Il y a des sujets qui unissent toutes les obédiences, qui les concernent toutes et qui ne devraient pas diviser.

En nous rendant accessibles ailleurs que dans des salons d'hôtels de ville? En n'oubliant pas que nous aussi nous avons été des gosses.

Est-ce l'antimaçonnisme, l'important?

Se contenter de dénoncer l'antimaçonnisme, sous entendant qu'il s'agit uniquement de la franc-maçonnerie (et d'une seule, la nôtre), c'est nous donner une importance que nous n'avons pas.

Cela ne concerne que les francs-maçons ...soit à peine 150 000 personnes en France. Le sexisme concerne 50% de la population et le racisme sous toutes ses formes quelques millions d'hommes et de femmes ... Là, les francs-maçons jouent aux divas.

Je disais, plus haut, que l'antisémitisme apparaissait dans toutes les formes d'antimaçonnisme. Très exactement, l'antimaçonnisme n'existe pas sans antisémitisme, alors que l'antisémitisme existe seul.

Il me semble plus important de dénoncer l'antisémitisme renouvelé de nos contemporains plutôt que de tenter d'argumenter au sujet de la franc-maçonnerie.

Je ne crois pas, non plus, que la maçonnerie est attaquée pour les valeurs qu'elle véhicule. Les antimaçonnisme ne font référence à la laïcité que pour des considérations religieuses, "ennemie de l'église" mais l'associent un peu vite au judaïsme ou au satanisme.

J'ajoute à cela, que si l'antimaçonnisme est complotiste, il s'agit de la maçonnerie américaine, qui n'est pas la plus laïque qui soit. Lorsque les attaques sont de nature religieuses, toutes les maçonneries sont concernées. La franc-maçonnerie est utilisée comme prétexte à l'antisémitisme et à l'intégrisme catholique. C'est plus "vendeur".

Les anti-maçonnismes ne sont pas uniquement antisémites, ils sont contre tout : racistes, , xénophobes, homophobes, anti-femmes … une haine spectacle, une haine mis sur les réseaux, étalées sur des blogs et qui dernièrement s'est manifesté dans la rue. Pour lutter contre cela, nous avons des lois.

Lutter contre ces idées, c'est lutter contre toute la noirceur humaine.

C'est ce que nous faisons déjà en étant franc-maçons et en se comportant comme tel, avec dignité et maîtrise.

Quelques liens vers des sites anti-maçonniques

Voici, pour commencer, ce voyage à travers l'anti-maçonnisme, une petite surprise : « le nouvel ordre mondial » (ici : en cliquant ici ).

Comme vous le savez, je ne suis pas une grande fan du blog la Lumière et de son rédacteur. A première vue, on dirait des articles de François Koch : même graphisme, même illustration.

Bien qu'il semble être un de leur plus grand inspirateur, en examinant quelques articles, tous ne proviennent pas de son blog. Ainsi, pour Isabelle Duquesnoy, ils ont préférés un article de média presse. Il faut dire que François Koch a une rude concurrence.

Ne soyons pas mesquins! grâce à François Koch, ils savent que le 1er think thank de la GLDF est né (en cliquant ici). Ce sont effectivement des articles pillés et à peine retouchés.

A voir, ce surprenant catalogue de liens sur la théorie du complot :en cliquant ici

Un autre blog – ici antimaçonnique réussit le tour de force d'être dans toutes les catégories citées ci-dessus : antisémites, islamophobes, - peut-on dire raciste?- adepte de la théorie du complot, voyant le diable et le satanisme à tous les coins de rues, mais surtout qui utilise un procédé inquiétant. Il faut tout lire au fur et à mesure – afin que le lecteur ne puisse pas faire le tri des informations – et répondre à un quiz pour obtenir le mot de passe (!!) pour lire le second chapitre. Bien sûr, je me suis arrêtée bien avant de répondre au quiz. Je vous aime bien, mais mon sens du sacrifice vient de trouver sa limite.

Pour avoir la version son & image, je vous conseille « l'Observatoire Nationale de la Franc-maçonnerie » ici. Satanisme et pédophilies sont les deux principales accusations de ce blog.

Plus abjectes, l'antisémitisme et théorie du complot : (cliquez ici) , la franc-maçonnerie qui détruit l'église et qui est une hérésie pour la version religieuse: ici , et pour les Protocoles de Sion, on trouve ceci : en suivant ce lien, avec une mention spéciale pour ce site particulièrement antisémite.

Je n'oublie pas, dans cette longue liste, l'accusation de secte. C'est sur un site « Sectes.infos.net » que nous avons une mise en bouche avec un titre explicite : « la Franc-maçonnerie : une secte pas comme les autres »., (en cliquant ici) qui va en passionner plus d'une et d'un.

Le blog 'la Lumière" a rédigé un de ses rares articles sur l'anti-maçonnisme : Il faut lui envoyer une photographie par courriel, photographie qui circule partout, pour qu'il daigne s'y pencher, tel le grand journaliste d'investigation qu'il est. Voici son article : .ici.

Voilà comment il est repris (je veux dire copié intégralement) : ici

Partager cet article

Commenter cet article

Flute 31/10/2016 19:26

Ce n'est pas une question d'amour mais de franchise. Pourquoi se cacher lorsqu'on n'a rien à se reprocher. Marre de vos gérémiades. Mais ça va bientôt changer radicalement en France.

La Maçonne 31/10/2016 21:53

Donnez moi votre nom, prénom, date de naissance et adresse. Merci. Si c'est cela "que vous voulez changer", montrez nous par l'exemple.

lolipop 25/06/2016 08:43

Niez vous que beaucoup de puissants sont francs maçon.. a croire que comme chez certains le mensonge est une doctrine. Et puis vous avez l'air bien excité, autant que les integristes catho musul de gauche ou droite. Bref tous a la poubelle avec les francs maçons et le monde ira un peu mieux.

Béatrice 27/08/2016 11:04

Bonjour La Maçonne, votre réponse n'est pas du tout satisfaisante, elle est occulte et à côté de la plaque , pleine de lieux communs, ma fille de 8 ans a le même discours que vous. Vous ne répondez pas à la question qui taraude vraiment ceux qui sont victimes de maçons et voudraient ne pas généraliser en venant sur ce site par exemple. Pensez-vous qu'il puisse exister au sein de la franc-maçonnerie des individus foncièrement mauvais, donc hypocrites et manipulateurs avec vous, attirés uniquement pour son prestige ? Comment voulez-vous que la Franc-Maçonnerie ne soit pas fantasmée et considérée comme une secte si vous et M. Gontier par exemple répondez à chaque fois à côté de la pas plaque. Lolipop vous demande si vous niez que beaucoup de puissants sont maçons et vous répondez "je ne nie pas... la cruauté"; à côté de la plaque ! J'explique ce qu'un maçon me fait endurer et M. Gontier me répond "on ne doit pas parler de ce que l'on en connaît pas". Encore à côté de la plaque ! Vous faites plus de mal à la Franc-maçonnerie avec vos réponses évasives qui sème sur vous la suspicion que moi ou Lolipop qui dénonçons des choses vécues ou concrètes. Les maçons malfaisants existent oui ou non ?

La Maçonne 25/06/2016 09:30

Je ne nie pas la cruauté, les guerres, les crimes contre l'humanité, le racisme, l'homophobie, la bêtise, la méchanceté, l'ignorance, la cupidité.... Et c'est dans cela que je vois que le monde va mal ......

Leroux 09/06/2016 22:49

Bien sûr les commentaires sont lus avant d'êtres approuvés, histoire de voir si certains ne s'opposent pas à cte secte :p

Leroux 09/06/2016 22:47

Bah non c'est vrai que la franc ma connerie n'a jamais voulu détruire l'église ! On en parle de ce qu'a fait la première république à la Vendée en 1793 ? J'aurais honte d'être en vie si j'étais vous, mais je suis pas vous, heureusement.

Georges GONTIER 01/05/2016 11:47

La majorité de ceux qui sont contre la FM , sont ignorants de son fonctionnement , contenu et ses buts . Les crétins ont toujours eu la parole facile concernant la FM , surtout l'extême droite les SORALS et compagnie ainsi que les cléricaux

Béatrice 10/06/2016 09:48

Monsieur Gontier je suis d'accord avec vous, les idées de la franc-maçonnerie sont belles et la haine primaire dont elle est victime n'est pas tolérable mais son prestige attire des pervers narcissique manipulateurs que vous êtes incapable de reconnaître volontairement ou involontairement. Tous les gens que vous citez, dont Soral ont de beaux jours devant eux car les maçons corrompus recrutés que vous refusez de voir et que vous considérez comme vos "frères" sont le terreau de cette haine.

Béatrice 29/03/2016 23:55

Personnellement ce n'est pas la franc maçonnerie que je n'aime, ni ses idées mais les bipèdes qui la composent et sont bien incapables de reconnaitre qu'un des leur puisse être une véritable ordure. Un des vôtres il ne s'en cache même pas ,pratique le harcèlement moral sur ses agents, dont moi , et bénéficie de protections qui ne me permettent pas de m'extirper de cet enfer. Alors posez vous les bonnes questions. Pourquoi la franc maçonnerie qui avait si bonne réputation ( sauf auprès de tout ceux que vous citez) est devenue aussi impopulaire de nos jours. Un élément de réponse pourrait tout simplement se trouver dans les membres qui composent la franc maçonnerie, des hommes et des femmes qui font circuler de belles idées mais se comportent tout autrement dans la vraie vie. Protéger des frères qui piétinent les droits fondamentaux des profanes cest ce qu'on appelle de la corruption. Il faudrait serieusement envisager un recrutement avec des tests psychologiques opérés par des professionnels et laisser le frère se défendre tout seul et assumer ses actes. Sans quoi il aura l'impression parfaitement légitime de pouvoir agir en tout impunité. Au lieu de nous mettre dans des cases et fantasmer la personnalité de ceux qui ne vous apprécient pas, faites le ménage dans vos loges et je pense sincèrement que l'opinion que nous avons de vous changera. Je suis harcelée dans la fonction publique depuis 10 ans et je me bats contre des moulins à vent à cause de cette fichue protection des frères.

Georges GONTIER 01/05/2016 11:50

on ne doit critiquer que ce que l'on connaît , au reste s'abstenir

Peter Bu 13/04/2015 16:35

L'anti-maçonnisme n'est pas drôle mais je me suis amusé en lisant Leo Taxil (tel qu'il était souvent cité sur le site belge www.taxil.com, fermé depuis).

Taxil a été l'auteur de nombreux ouvrages sur les francs-maçons, ouvrages plus fantaisistes les uns que les autres. On cite souvent sa description d'un concert maçonnique au cours duquel le diable, déguisé en crocodile, aurait interprété une transposition pour piano d'un air du troisième acte du "Méphistophélès" d'Arrigo Boito. Plus dadaïste tu meurs...

L'église catholique a tout gobé. Le Pape a même accordé à Leo Taxil une audience personnelle.
Le 19/4/1897, alors qu'il était à l'apothéose du succès éditorial, Taxil a convoqué une conférence de presse pour expliquer ''qu'il s'agissait d'une mystification pour se moquer du Pape et de tous ceux dont le sens critique était étouffé par un anti-maçonnisme maladif''.

Ainsi, Taxil aurait-il mis un bonnet de bouffon pour démontrer par l’absurde jusqu’où pouvait aller la crédulité humaine ? Cette fameuse conférence de presse permet bien de le supposer. Il serait alors frère d'autres ''bouffons'' comme ''Le Brave soldat Schweik'' de Jaroslav Hasek, Orr et Yossarian - deux personnages complémentaires de ''Catch XXII'' (en français ''L'Attrape-nigaud'') de Joseph Heller, ''Le Roi Ubu'' d’Alfred Jarry, ou Coluche.

Pourtant, et malgré son démenti, Taxil est toujours considéré comme l'un des auteurs anti-maçonniques les plus virulents. On oublie qu'après sa période "anti-maçonnique" il a servi pareillement l’église catholique en publiant, par exemple, ''Les maîtresses du Pape", "Les crimes du clergé", "L'homosexualité dans les couvents'', "Le Pape femelle".

Aristote57 25/03/2015 10:05

@Chastole ...
comment fais-tu donc au travail, ou tout autre activité ou tu risques d'attiser tes hormones ?
Permets-moi de trouver bizarre que pour toi une "soeur(?)" finisse par se réduire à son sexe ...
Comment font donc les FMs homos ?
Dans les civilisations les plus arriérées la femme est en effet limitée à servir l'homme : ses besoins vitaux et son plaisir.
Le paradis musulman en est typique : des vierges à violer à foison pour le pieux musulman ... et pas de paradis mentionné pour les femmes.
C'était a peine mieux côté catholique.
Mais depuis, nous avons évolué, non ? L'humanité sait considérer la femme pour ce qu'elle est comme un être doué de cerveau, de reflexion, de capacités dirigeantes.
Qu'il y ait encore des reflexes reptiliens de mâles en mal d'affirmer leur sexualité même lorsque ce n'est pas le moment, en effet. Certains groupes cultivent ce qui serait affirmation de "virilité".
A propos de pulsion, en effet, inutile de les nier mais la richesse de l'homme moderne et a plus forte raison du FM est de savoir les canaliser pour les user aux moments adéquats.
Rien n'interdit pourtant de considérer en FM une femme à part entière : un être doté de sentiment, intelligence, richesse d'esprit, charisme et en même temps d'éléments de séduction. Pour rester dans le domaine, ce ne peut qu'enrichir une relation éventuelle.
Concernant l "ultime lien", il s'agit de l'attribut ridicule et gourouesque dont le GM actuel de la GLNF affuble les GM de GLNF ... En matiere d'arrérisme, vu les accents ultra-religieux de son groupe(et en même temps une com externe hypocrite) en effet on est dans ce genre de logique(?).

Peter Bu 20/03/2015 18:26

"En ce qui concerne les «Masons», selon une enquête menée pour Counterpoint par notre collaborateur Joël Gombin, 37% des électeurs de Marine Le Pen en 2012 considéraient que les francs-maçons «tirent les ficelles» dans l'ombre, dix points de plus que la moyenne nationale." (http://www.slate.fr/story/99195/fn-derapages-electorat)?

Ce qui veut dire que 27% des autres Français partagent cette opinion! France - fille aînée de l'église?

joaben 20/03/2015 21:20

Cher Peter, je pense qu'il serait pire de démentir par principe. D'ailleurs das ces cas là plus on dément vigoureusement plus finalement ca accrédite l'hypothes de FM manipulateurs.
Il ne faut pas non plus toiser avec mépris ces adeptes du complot.
Oui , le discours FN est un discours de lâche dans la mesure où il désigne l'"autre" pour se dispenser d'agir sur soi.
Mais ce discours n'est pas l'exclusivité du FN.
D'autre part, il me semble nécessaire d'assumer et rationaliser notre influence.
Oui, nous agissons pour faire progresser l'humanité et evidemment nous nous opposons aux forces de l'archaisme, conservatrices et d'oppression.

Mais aussi curieux que ca puisse paraître aux non-FM, la FM n'est pas un ensemble homogene et unanime ! Il est aussi parcouru par ces courants qui traverse la société. Lorsque la FM fonctionne bien, les frères surmontent ces divergences et passent au dessus des groupes qui s'acharnent à les diviser.
Mais ca ne marche pas toujours (comme les blogs en temoignent) ce qui devrait rassurer les adeptes du complot maconnique ...

joaben 19/03/2015 11:41

Concernant l'antisemitisme je m'étais fendu d'un article :

http://www.echanges-fm.net/antisemitisme

NB : je pense que l'association de mots "judeo-maconnique" n'était que conjoncturelle.
NB2 : il me semble d'ailleurs très grave de venir mêler à la FM un militantisme agressif pro-religieux(comme entrer avec une kippa sur la tête dans une tenue maçonnique et s'en vanter ensuite ... totalement irresponsable !).

joaben 18/03/2015 09:24

Pour revenir à l' "antimaconnisme" :
Bien sûr on pense immédiatement :
- aux actions extérieures de militants s'en prenant aux biens ou personnes FM en ocident. Ca reste des actes isolés, mais evidemment à ne pas négliger. Il faut tout de même être conscient et assumer que la FM s'oppose clairement dans ses valeurs à d'autres tendances de la société : le fanatisme religieux, la discrimination, le racisme, le conservatisme, l'oppression, l'allégeance servile. Il est donc prévisible que nous soyons attaqués par des groupes qui y tiennent.
- mais aussi à des groupes qui s'estiment concurrents : l'Eglise voit en la FM une religion de substitution, idem islam. mais ausis curieusement l'extreme gauche qui estiment que la FM confisque certaines de ses valeurs(internationalisme, assistance).
- l'extreme-droite : Il est evident que les cultures du chef, discrimination, excitation à la haine de l'"autre" sont frontalement en opposition avec la FM. On pense à Leo Taxil !

Mais ces opposants-là on les connaît bien et c'est finalement prévisible, naturel ! Il faut juste s'assurer que leur ampleur et leur agressivité ne gagnent pas !
Il est par contre beaucoup plus grave, insidieux complexe à gérer de voir un anti-maconnisme interne :
Par celà, j'entends :
- les dérives gourouesques de certains dirigeants ("ultime lien") ... rappellons même si ce n'est pas le cas de gLNF actuel que la dangereuse secte OTS a commencé à prospérer dans la FM. Il y a helas, du fait de l'abandon de l'intruction maconnique sérieuse des des générations de FM qui prennent au sérieux les titres pompeux que s'attribuent les FM entre eux. Tout celà cultivé par une sorte de clergé qui s'entoure de courtisans conduit à un abétissement du discours qui se centre alors sur des pretentions totalement antimaconniques : arrogance, censure, faire taire, reclamation d'omerta mutuelle, campagnes ad-hominem.
- lié aussi à l'inculture maconnique entretenue par les groupes de profit, des derives de soumission de principe, militantisme de camp, mais aussi volonté de similitude à des "ordres religieux" banalisation du contre maconnisme de l'allégeance(tel est le serment demandé à GLNF aux courtisans nommés par le pouvoir). Grave atteinte à la PREMIER valeur de la FM, la liberté.
- une impregnation religieuse dangereuse : certains en sont à mêler ultra-sionisme, kippa en loge, d'autres un militantisme catholique.

Pour moi, l'antimaconnisme de la 2e sorte est beaucoup plus dangereux que le premier car il peut aboutir à une implosion de la FM : Beaucoup qui sont maintenant initiés finissent par trouver banal ces dérives graves. Et ce danger ne concerne pas que la GLNF même si elle en est la caricature vivante!

Peter Bu 16/03/2015 18:58

L'article pose la question de savoir comment se défendre contre la méfiance dont nous sommes l'objet.
Toutes le sociétés ont besoin de boucs-émissaires et nous jouons ce rôle. Contre cela il n'y a pas de rémède miracle. Toutefois, nous pourrions peut-être diminuer la méfiance en cessant de cacher notre appartenance à la franc-maçonnerie. Il n'est pas utile de la crier sur les toits mais si les 150000 franc-maçons française présentent en franc-maçons à leur proches, amis et bonnes connaissances, cela donnerait à trois millions de personnes au moins une image concrète et positive de notre mouvement.
Cela ne mériterait-il pas un débat dans nos Loges?

joaben 17/03/2015 09:29

Cher Peter.
je pense que les blogs temoignent du contraire.
Là aussi sur les blogs nous émettons des idées en restant cachés sur notre identité. Et l'intérêt est que nous discutons des idées émises indépendemment de QUI les émet.
De même à l'extérieur (et la FM nous y invite) nous agissons en FM sans avoir besoin de le mettre en avant. Le mettre en avant amene à un réductionisme d'appartenance.
Ce réductionisme d’appartenance que nous montrent les militants obédientiels sous allégeance à une sorte de gourou, qui renoncent à tout débat d'idées pour se limiter à des manoeuvres de soutien de propagande à leur groupe.
Alors qu'il y aurait à échanger de manière profitable sur les idées, partager un aquis maconnique grace à des pproches diverses.

Las, ce serait pour eux un risque d'affaiblir l'organisation profane si des comportements maçonniques fraternels se passent hors de leur contrôle.
D'ailleurs il suffit de constater le spectacle délirant que donnent ces dirigeants fustigeant la "blogosphere" ... tout en répandant leur propagande e,n plus de la propagande interne ... par les blogs.(cf les discours Servel, Juillet, Henry ...).

A l'inverse, force était de constater le 11 janvier les manifestations de soutien et d'espoir à notre égard. Je suis donc d'accord avec toi si une longue préparation était faite pour casser les sectarismes et elitismes rampants chez nous.

Peter Bu 16/03/2015 18:45

T.:C.:S.:,
tu es trop pudique en écrivant "l'extrême-gauche avec les bolcheviques, le trotskisme". Les communistes de l'URSS et des pays de l'Europe centrale et orientale se méfiaient des francs-maçons tout autant et ont considérablement renforcé les préjugés de leurs concitoyens. 25 ans après la chute du Mur de Berlin ils sont toujours assez présents.
Les sources de ces préjugés sont les mêmes que partout - principalement l'église catholique et les nazis - mais la Russie y a contribué efficacement par la publication du "Protocole des sages de Sion", fabriquée au début du XXe siècle par la police des tzars. Elle associe l'antimaçonnisme et l'anti-judaïsme - duo souvent inséparable comme tu le rappelles.
Pour discréditer les franc-maçons, les tzars ont compté sur la traditionnelle haine que leurs populations ressentaient à l'égard des Juifs. Plus tard Lénine a tenté de s'y opposer mais après sa mort, Staline a joué sur cette corde pour se débarrasser de ses principaux concurrents Kamenev, Zinoviev et Trotsky.

Peter Bu 17/03/2015 14:30

Cher Joaben,

J'ai posé une question, à savoir s'il ne serait pas utile de cesser cacher notre appartenance maçonnique au moins à notre entourage proche. Tu n'y réponds pas mais évoques plusieures raisons de la re-poser et y réfléchir.

1) Internet: "Se méfier, se méfier encore, ce méfier toujours" (aurait dit Maupassant):

Tu as raison en écrivant que sur Internet la plupart des contributeurs signent par des pseudonymes. Ils ne se cachent pas toujours pour des raisons honorables mais sachant à quel point Internet est espionné, c'est plutôt prudent.

Sur Intertoiled'araignée, fessesbook et autres cuicwitter la plupart des citoyens ont intérêt à cacher leur identité. "Ont", ou plutôt "auraient" car les moteurs de recherche, fournisseurs d'accès, "services" et un nuage de pirates privés suivent tout le monde à la trace. Pourquoi? D'abord pour nourrir la bête "Société de consommation" et augmenter les ventes de tout et surtout de n'importe quoi. Mais aussi pour traquer des criminels et des terroristes. Si la surveillance pouvait se limiter à ce dernier point elle serait la bienvenue. Les "services" pourraient même contrôler un peu mieux les paradis fiscaux et ceux qui les fréquentent.

Cependant pour les pouvoirs il est tentant de connaître "l'opinion générale" et Internet est un excellent outil. De là ils glissent facilement vers la recherche des "meneurs" réels et potentiels (peu importe la cause qui les motive, les gouvernants craignent les personnes capables d'organiser la foule), puis s'offrent la joie de constituer des "dossiers" sur les puissants de ce monde. Cela peut être utile pour les faire "chanter". Je passe sur d'autres dangers, plus spécifiques.

Bien sûr, tout cela existait avant Internet - rappelle-toi le directeur du FBI Hower qui, de cette façon, "tenait" tous les politiciens américains - mais ces nouveaux outils de collecte de données d'une puissance inuie augment le danger. Il est d'autant plus grave que, inondés d'informations, ces "suiveurs" font énormément d'erreurs (la CNIL dixit). Cela augmente le risque d'ennuis pour tout le monde.

Tu pourrais te demander pourquoi moi je ne me cache pas.

Après la chute du Mur de Berlin, j'ai oeuvré pour réintroduire la franc-maçonnerie en Slovaquie. La franc-maçonnerie avait une longue tradition dans mon pays d'origine, depuis le XVIIIe siècle elle faisait partie de son patrimoine culturel. Il me semblait normal qu'avec le retour de la démocratie elle y retrouve sa place. Mais je ne savais pas comment le nouveau régime allait le prendre. Avant que je ne m'y engage, mon obédience a demandé au gouvernement slovaque ce qu'il pensait de la franc-maçonnerie mais il ne lui a pas répondu. Cela ne m'a pas rassuré...

Au XXe siècle les nazis, leurs alliés catholiques (eh, oui, ils l'ont été) puis, après le coup d’État de février 1948, les communistes l'ont chargée de tous les maux. J'ai donc été prudent mais la police m'a repéré très vite. Si ceux qui ne devaient pas connaître mon identité l'on découverte il n'y avait aucune raison de me cacher aux autres. D'ailleurs, dans certains cas il vaut mieux d'être connu, cela représente une sorte de protection. Mais, surtout, en parlant librement aux journalistes de la presse écrites et à la radio, puis aussi à la télévision, j'ai convaincu une bonne partie de la population qu'elle n'avait pas de raison de se méfier de la franc-maçonnerie. Ma suggestion de ne plus trop nous cacher en France est inspirée de cette expérience.

2) Le narcissisme n'est pas une vertu maçonnique...

Tu rappelles qu' "à l'extérieur (et la FM nous y invite) nous agissons en FM sans avoir besoin de le mettre en avant". Tu as raison - et il serait désastreux si n'importe quel membre de notre mouvement agissait au nom de la franc-maçonnerie. Certains s'y autorisent et c'est souvent une catastrophe... Si on peut se présenter comme défenseur ou promoteur du programme socialiste, libéral etc., on ne peut pas parler au nom de la franc-maçonnerie. Elle n'a aucun programme politique, économique ou social - pas plus que l'université, la science, l'art.

3) La tétrapilochtomie

Tu déplores les guerres picrocholines entre les obédiences et l'art de couper le cheveux en quatre de certains de nos dirigeants. Sur ce point l'instauration d'un anonymat lors de toute expression en public serait une bonne chose...

4) "On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui" (Desproges).

En lisant les débats sur Internet ou ailleurs, je m'attache au sens de ce que je lis. C'est le principal, mais assez souvent, surtout quand les textes sont brefs et manifestement écrits à la hâte, il serait utile de connaitre l'auteur. Sa personnalité permettrait de mieux comprendre son message, de le situer dans un contexte, donc d'éviter des malentendus.

joaben 13/03/2015 15:53

Tes amis(je plaisante) iserois-savoyards sont repartis, apres une periode plus calme apres les déculottées de leurs ambitions destructrices) dans leur concours d'injures les plus salasses avec les agents de Servel. On a là aussi une forme particuliere d'anti-maconnisme. Forme encore pire car elle donne de l'eau au moulin d'autres anti-maçons ! A lire un tel concours d'injures, ca montre jusqu'à quelle hystérie mène cette FM agressive et sectaire, FM de manoeuvres, alliances entre appareils.
La discussion se limite à de la surenchere dans la repartie la plus cinglante, voire salasse. Voila des anti-maçons bien plus dangereux que des comploteurs exteriers !

Homme libre 12/03/2015 15:43

Les ennemis de la maçonnerie ne sont-ils pas les maçons eux mêmes?
Ainsi ceux qui font de la ségrégation et du communautarisme entre les réguliers et les irréguliers, ou bien encore entre les FF et les SS, entre le volume de la loi sacrée principe créateur ou un dieu révélé, entre ceux qui font des planches sociétales et ceux qui n'en font pas...Et si l'on commençait par balayer devant notre porte.

joaben 13/03/2015 09:32

tres juste, HL ...
On ne peut se contenter de s'offusquer sans 'interroger s'il n'y aurait pas quelque bien-fondé dans les critiques !

lebeau 12/03/2015 13:32

Il est vrai cependant aussi que certains d'entre nous prêtent le flanc à un antimaçonnisme "primaire" ou pas par leurs propos. On entend encore, parfois, fuser un "A bas la calotte" (au 21ème siècle!) ou encore j'ai entendu des frères regretter le "bon" vieux temps où la femme ouvrait la porte à son mari rentrant du travail ( et ce n'était pas de l'humour) et que cela sentait bon la bonne cuisine. Voire même, je me suis fait "allumer" sur un autre blog, ouvert aux profanes, traîter de tous les noms par un ancien conseiller de l'ordre (et il s'en vantait) parce que j'ai osé dire que je ne suis pas d'accord avec la loi sur le voile ou encore (toujours par le même et d'autres) parce que j'ai mis en ligne un article de la loi 1905 démontrant que l'on peut exposer des symboles religieux en cas d'exposition et que donc les crèches dans les mairies ne sont pas illégales, pourvu qu'on y mette les formes. Nous devons faire très attention quand nous nous exprimons...

Pierre-Philippe Baudel 12/03/2015 11:21

Merci à Lilith pour cet essai, et à La Maçonne de s'en être fait l'écho.

hector 12/03/2015 11:05

ILLUSTRATION (toute fraiche)
http://www.bvoltaire.fr/robindelaroche/au-secours-les-francs-mac-sont-de-sortie,156083

La Maçonne 12/03/2015 12:52

Soyons chrétiens, sinon rien!
J'ai oublié de ma liste l'islamophobie....

Aristote57 12/03/2015 09:51

Exemple typique de cette hypocrisie que nous évoquions aussi sur l'autre sujet (dogmatisme) :
Des mâles(puisque pour eux l'attribut sexuel est un critere déterminant en FM) sont capables de tenir un discours de ("non, pas les femmes en FM, on serait trop tenté, on ne serait plus concentré") et en même temps visitent des loges féminines ...
Les mêmes qui nous expliquent ici "reconnaitre la FM féminine" mais "pas de tenue maconnique avec des femmes", apartheid en violation de tous les rites et valeurs maconniques donc....
Et ils nous expliquent être "réguliers" .... on se demande bien à quoi ? aux dires d'un "ultime lien" ?

Chastole 24/03/2015 23:18

Je ne vois pas le rapport avec l'"ultime lien" dont tu parles. C'est même pervers.
Perso, je suis FM, Athée et coureur de jupons. Celà durera probablement jusqu'à ce que l'âge m'en empêche.
Je te confirme que, lorsque je croise une Sœur, la question de la séduire (avec respect bien sûr) se pose à moi. A chaque fois.
Et comme je n'ai aucune attirance pour les Hommes, alors je peux me concentrer sur la qualité de nos Planches.

Hypocrites qui ne le reconnait pas !. Nous sommes très nombreux à avouer notre nature !

Aristote57 12/03/2015 09:50

Exemple typique de cette hypocrisie que nous évoquions aussi sur l'autre sujet (dogmatisme) :
Des mâles(puisque pour eux l'attribut sexuel est un critere déterminant en FM) sont capables de tenir un discours de ("non, pas les femmes en FM, on serait trop tenté, on ne serait plus concentré") et en même temps visitent des loges féminines ...
Les mêmes qui nous expliquent ici "reconnaitre la FM féminine" mais "pas de tenue maconnique avec des femmes", apartheid en violation de tous les rites et valeurs maconniques donc....
Et ils nous expliquent être "réguliers" .... on se demande bien à quoi ? aux dires d'un "ultime lien" ?

Couderc 28/11/2014 16:26

Présentez ainsi, vous avez raison, mais si certain F ou Sœur n'usait de la clandestinité pour croire enfin posséder un pouvoir, et l'utiser en harcelant ces potentiels ennemies, faisant valoir la fraternité
Et user donc des services de la societe a ses fins personnelles, avec le temps cela arrive au grand jour et fomente toutes sortes de phantasmes, vous restez des Humains et sa complexité.

Noury 13/04/2014 09:18

Ci-joint

La Maçonne 21/02/2014 19:59

J'ai supprimé quelques commentaires de nos amis antimaçonniques, ne faisant que confirmer mon article.

Magdala 16/02/2014 02:01

Aux côtés des intégristes catholiques (actifs dans l'antimaçonnisme) il y a maintenant de plus en plus les intégristes musulmans qui vilipendent la FM. L'argument est simple et imparable pour eux : FM = illuminati = sioniste. Je constate de plus en plus d'attaques de ce type (voir par exemple le discours de Dieudonné à la TV iranienne) qu'a pointé notre F Gérard Contremoulin sur son blog "la voûte étoilée".

Jacques.viallebesset 13/02/2014 17:30

Le frère Littré disait que la Fm , c'est le complot de la tolérance!

joaben 13/03/2015 16:01

Je me demande si "tolérance" est bien choisi. CAr la tolérance n'est pas une exclusivité maconnique et finalement, elle mentionne le "péché" supposé de l'autre et vis avec.
Ne serait-ce pas plus audacieux non pas de tolérer, mais de vouloir la différence, mais aussi la critique, l'oeil extérieur, discuter plutôt qu'imposer, respecter quelque soit le nombre, le décalage des conventions.
Et à l'inverse établir des echelles de valeur stables ?

La Maçonne 15/02/2014 10:39

Toutes mes félicitations pour cette réédition!

Chaboud 14/02/2014 15:19

Le paradoxe, que je ne sens pas vraiment dans mes propos, me paraît consubstantiel à l'être humain. Sinon, on arrive à ces individus décrits avec finesse dans les romans philosophiques d'Italo Calvino : "Le chevalier inexistant" et "Le vicomte pourfendu". Je ne sais pas si tu connais cet écrivain, mais un autre de ses romans met en scène une maçonnerie des bois ("Le baron perché"). Et bonheur des bonheurs, ça vient d'arriver, on me réédite mon roman "Le tronc de la veuve" paru il y a dix ans.
Bien fraternellement.

La Maçonne 13/02/2014 18:45

MTCF
C'est une très belle définition. Merci.

Chaboud 13/02/2014 17:26

Ma chère soeur,

Je te suis d'un bout à l'autre de l'article, juste deux points mineurs : tu évoques des "catholiques que l'on ne peut même pas qualifier d'intégristes", est ce que cela voudrait dire que tu mets tous les catholiques dans le même sac ? Une opinion que je ne partagerais pas,mais j'ai peut-être mal interprêté ta pensée.
Ensuite, presque pour l'anecdote, il m'arrive régulièrement de faire des conférences publiques sur la FM et souvent je trouve un type d'ennemi (homme ou femme) de la FM, celui ou celle qui a eu des problèmes sentimentaux avec un maçon, une maçonne, ou d'autres types de problèmes. Ce sont ceux que je crains le plus.
Bien fraternellement.
Jack

La Maçonne 13/02/2014 19:28

Tu me cites des paradoxes....et tu oublies l'Abbé Grégoire.

Chaboud 13/02/2014 19:09

pardon ... l'avocat du diable. Il faut dire que je suis déiste, marié depuis quarante ans avec une soeur de la GLFF, maçonne avant moi et d'un athéisme qui aurait découragé Anderson et Désagulier.
Bien fraternellement.

Chaboud 13/02/2014 19:06

Je te trouve injuste (et je ne suis plus catholique), que fais-tu de tous les maçons catholiques, des frères du GPDG, du père Pascal Vésin notre frère, du dominicain Jérôme Rousse Lacordaire, auteur de "Jésus dans la tradition maçonnique", du théologien laïc Christian Terras (un ami) fondateur de "Golias" et pourfendeur du Vatican... Et la tolérance n'est pas véritablement partagée par tous les maçons, déjà entre eux. J'aime me faire l'avoca

La Maçonne 13/02/2014 18:43

Merci de ton commentaire!
pour répondre à ta question, c'est une touche d'humour.
Est-ce que Benoît XVI était intégriste?
Il suffit d'être juste catholique, sans être exalte, pour ne pas aimer les FM
,

La Maçonne 13/02/2014 18:43

Merci de ton commentaire!
pour répondre à ta question, c'est une touche d'humour.
Est-ce que Benoît XVI était intégriste?
Il suffit d'être juste catholique, sans être exalte, pour ne pas aimer les FM
,