Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Droit Humain : Journée Internationale des Droits des Femmes (discours)

Droit Humain : Journée Internationale des Droits des Femmes (discours)

Michel Meley, président de la Fédération Française du Droit Humain, a fait lors de la journée internationale des Droits des Femmes (8 mars) un discours rendant hommage à une femme, Louise de Bettignies.

Louise de Bettignies fut une espionne britannique durant la première guerre mondiale, utilisant le pseudonyme de Alice Dubois. Issus une vieille famille de la noblesse de robe, Louise est l'avant dernière enfant d'une famille de neuf. Elle fit ses études en Angleterre, bien que sa famille s'installa dès 1895 à Lille. Elle débuta une carrière de préceptrice. Au début de la guerre, à Lille, elle devint avec sa soeur Germaine, infirmière pour la Croix-Rouge. Néanmoins, son activité ne s'arrêta pas là, approvisionnant les hommes en munition et nourriture lors des conflits.

Dès le début de la 1ère guerre mondiale, elle suivit un enseignement sommaire d'espionnage et rapidement dirigea un réseau d'une 100aine de personne de renseignements. Il est généralement estimé qu'elle sauva un millier de soldats anglais grâce à ses renseignements. L'une de ses dernières informations fut d'annoncer pour début 1916 une attaque des allemands sur Verdun. Malheureusement, l'armée française ne la considéra pas au sérieux. Louis fut arrêté en 1915 et condamnée à mort en 1916 à Bruxelles. Sa condamnation fut réduite à des travaux forcés à perpétuité. Elle décéda en 1918 des suites d'un abcès pleural mal opéré.

Figure féminine du passé, Louise de Bettignies, à sa façon, représente une génération de femmes née à la fin du 19ème siècle, qui fit face à l'horreur d'une guerre mondiale, y prenant elle-même part comme d'autres. Des femmes qui prirent en charge autant les travaux dans les campagnes comme dans les usines, qui une fois la guerre terminée, furent tout autant privées de droits fondamentaux. Il fallut attendre une autre guerre ... Mais celles-ci prouvèrent, bien des fois, leurs valeurs.

Lilithement vôtre,

Droit Humain : Journée Internationale des Droits des Femmes (discours)

Journée Internationale des Femmes 8 mars 2015, Lille 

Conduite par son Président Michel Meley, une importante délégation du Conseil National de la Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte et International Le Droit Humain s’est rendue à Lille, au monument érigé en la mémoire de Louise de Bettignies.

Après avoir déposé une gerbe au pied de la stèle, Michel Meley s’est exprimé devant les représentants de la municipalité Lilloise :

« En ce 8 mars, journée internationale des femmes, le Conseil National du Droit Humain veut saluer ici l’engagement de Louise de Bettignies. Héroïne de la « grande guerre », ardente patriote, tour à tour ravitailleuse, infirmière mais surtout responsable d’un important réseau de renseignement, le réseau Alice, Louise de Bettignies est morte d’épuisement et de maladie à 38 ans , en captivité, peu avant l’armistice.

Certes l’engagement de Louise ne fut pas un engagement « féministe », mais elle est un exemple du courage et du patriotisme dont les femmes ont fait preuve au cours du 1er conflit mondial.

Quelques-unes sur les champs de bataille, la plupart « à l’arrière », qui dans les champs, qui dans les usines notamment d’armement, elles ont été des acteurs majeurs de la survie nationale en maintenant actifs les secteurs d’où les hommes étaient partis pour le front. Toutes ces femmes, héroïnes obscures et anonymes ont été le moteur de la France….. et quand vint l’armistice, quand la paix fut retrouvée elles furent renvoyées aux tâches ancillaires, demeurant des mineures auxquelles tant de droits seraient encore refusés, particulièrement le droit de vote.

La Journée internationale des femmes commémore, chaque 8 mars, les luttes des femmes pour faire reconnaître leur dignité et acquérir leurs droits à l’égalité; malgré les progrès accomplis, c’est une journée de mobilisation pour défendre des droits encore trop souvent niés et des droits acquis menacés. Cette journée reste aujourd’hui d’une brûlante actualité

…. En ce début de 21° siècle, il serait faux de croire définitivement dépassée la discrimination à l’égard des femmes, toujours exposées aux violences, aux moindres salaires, aux emplois précaires, aux difficultés de la monoparentalité, aux moindres retraites.

Tant que l’égalité des Hommes et des Femmes ne sera pas atteinte la lutte devra se poursuivre. Donner aux femmes la place qui leur revient ce n’est spolier personne. Mais les femmes ne peuvent ni ne doivent être seules dans ce combat les hommes…..

TOUS les hommes doivent être à leur côté. Comme les fondateurs de notre Ordre, l’Ordre Maçonnique Mixte et International Le Droit Humain né en France en 1893, nous affirmons ici solennellement, faire encore et toujours de cette quête d’égalité notre objectif prioritaire. Nous serons actifs et vigilants afin que l’égalité en droits devienne en tous lieux une égalité de fait. Ce ne sera là que justice et équité. »

Partager cet article

Commenter cet article