Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Droit Humain : un nouveau site internet

La Fédération Française du Droit Humain a inauguré en toute discrétion un nouveau site internet.

Voici une occasion de découvrir - ou redécouvrir - cette obédience.

Un peu d'histoire tout d'abord : une maçonnerie mixte non seulement historique mais aussi créatrice.

« La mixité est créatrice par sa complétude parce qu’elle offre la possibilité d’irriguer tous les niveaux du questionnement humain sous deux angles différents ».

Andrée Prat

Des valeurs et des principes à partager et (aussi) à travailler au sein des loges du Droit Humain :

Fidèles au principe de laïcité, respectueux de la liberté absolue de conscience de chacun, les membres de l’Ordre travaillent à concrétiser les principes de liberté, d’égalité et de fraternité et à réaliser pour tous les humains, le maximum de développement moral, intellectuel et spirituel, condition du bonheur qu’il est possible à chaque individu d’atteindre dans une humanité fraternellement organisée ».

Article 3 de la Constitution du Droit Humain

Moderne et traditionnelle :

La tradition ne doit pas être confondue avec le traditionalisme qui par définition s’oppose au progrès, cultivant une sorte de nostalgie du passé. Elle n’est pas non plus « imitation » ; elle doit permettre à l’homme de s’élever à sa condition humaine, en l’inscrivant dans le lien social, le lien avec l’autre.

Citation tirée de l'article "Modernité et tradition"

Ce nouveau site rends plus visible les postcarts, les vidéos des conférences, ainsi que les différents événements et rencontres que proposent la Fédération Française du Droit Humain sur le territoire national.

A la pointe, grâce à ce site, vous pouvez partager ce que vous aimez facilement sur les réseaux sociaux, mais aussi commenter vos articles préférés. Ce qui est une première pour un site officiel d'un obédience.

Toutes mes félicitations au Droit Humain pour ce nouveau site!

Lilithement vôtre,

Partager cet article

Commenter cet article