Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GODF & affiliation : C'est quoi (encore!) le problème ?

GODF & affiliation : C'est quoi (encore!) le problème ?

C'est pas gagné, mes sœurs ! Alors que je me préparais tranquillement, mon blog et moi-même, à un repos estival, voilà que je tombe malencontreusement sur un article de notre frère Gérard Contremoulin, qui semble avoir au travers de la gorge la décision du convent de la GLFF de ce mois de mai 2015, concernant l'affiliation des sœurs de la GLFF. Lui qui maudissait quelques mois plus tôt, une GLFF sectaire qui refusait cette « double affiliation » l'imaginant « automatique », le voici qui pinaille sur les droits d'électrices et d'éligibilité des éventuelles sœurs de la GLFF affiliées au GODF.

Bien sûr, dit-il, lesdites sœurs devront payer en totalité les capitations au GODF, mais se demande-t-il en toute innocence, pourront-elles voter ou être élues à des plateaux au sein de leur deuxième loge ?

Il nous sort l'article 81 de la Constitution du GODF … pour « corriger le tir », invitant les députés d'y réfléchir (éventuellement les frères des loges en question, mais là – rien n'est moins sûrs).

Qu'imaginent nos frères ? Que les sœurs de la GLFF sont des sottes irréfléchies ?

L'accord prévoit, rassurons-les, des limitations aux plateaux (VM, Députées, Conseillères de l'Ordre, Conseillères Fédérales…) avec des capitations pleines et entières à devoir. Il n'y a donc aucun risque qu'une sœur de la GLFF devienne Grande Maîtresse du GODF, même si l'idée nous amuse (toutes et même quelques tous) beaucoup et que cet accord ruine la sacro-sainte SOGEFIM.

Ce qui est curieux est, qu'à quelques semaines de son convent, il ignore tout des dispositions votées par le convent de la GLFF, conjointement rédigées entre le Conseil de l'Ordre du GODF et le Conseil Fédéral de la GLFF, le Grand Maître Daniel Keller et la Grande Maîtresse Catherine Jeannin-Naltet. J'imagine très mal – et nous sommes nombreuses et nombreux à être brutalement en carence d'imagination – que Daniel Keller et le Conseil de l'Ordre du GODF ont accepté un accord contraire aux us & coutumes et aux constitutions du GODF.

C'est – quand même – le GODF qui est demandeur de cet accord comme l'indique un très charmant courrier de Daniel Keller que toutes les sœurs de la GLFF ont l'occasion de lire … En date du 5 février 2015, Daniel Keller dit en substance « Une telle mesure témoignerait d'un large esprit de fraternité conforme aux liens anciens qui unissent nos deux Obédiences. Cette évolution pourrait également nous inciter à toiletter le traité d'amitié qui lie nos institutions. ».

Ce n'est donc pas la GLFF qui a souhaité "négocier un amendement à la convention de 1982". Le prétendre est même de parfaite mauvaise foi. Il serait de bon ton de vérifier ses informations.

Bien sûr,il a, dans le fond, en tête de restreindre aux seules sœurs de la GLFF tout accès à tous les plateaux et même jusqu'à leur interdire de voter. Cette restriction n'existe pas pour les frères « doublement affiliées » du Droit Humain et des obédiences mixtes. Ce serait, pour le coup, un tantinet sectaire et abusif.

La double affiliation des frères du Droit Humain et des autres obédiences mixtes, comme la GLMF pour ne pas la citer, sont soumises à des accords similaires à ceux qui seront à voter par le GODF concernant la GLFF. C'est cela l'égalité entre les hommes et les femmes et sa dure leçon.

Pour les sœurs de ces obédiences mixtes, c'est une autre histoire … Le convent du GODF n'a jamais voté une extension de ces accords à ces dernières, les considérant sûrement comme quantité négligeable.

Ces soeurs payent la totalité des capitations, contredisant passablement les arguties de Gérard Contremoulin. Il nous démontre surtout qu'elles n'ont aucun statut de membres à part entière au sein du GODF. Elles peuvent être cantonnées à faire la vaisselle sans pouvoir voter et être éligible à aucun plateau, puisque selon son intéressante démonstration, être membre de deux obédiences différentes est de l'hérésie.

Nous avons compris depuis longtemps que les frères de toutes obédiences, y compris le GODF, se réservaient des droits qu'ils refusent aux soeurs. Gérard Contremoulin nous en présente un très bel exemple.

Gérard Contremoulin pressent, certainement, que cet accord sera refusé par le convent du GODF – et cherche de bonnes raisons pour expliquer ce refus -

Si refus il y a, ce ne sera pas pour des motifs d'éligibilité ou des plateaux que risqueraient de prendre des sœurs de la GLFF … Il trouvera une origine ailleurs.

Le GODF et son convent est confronté à sa propre contradiction : il devra décider de la possibilité d'affiliation de sœurs, alors qu'il n'a jamais réussi à voter l'initiation des femmes !

C'est sûr que cela « coince » sous « la voûte étoilée » …

Lilithement vôtre,

Partager cet article

Commenter cet article

Tufat idurar 27/07/2015 23:32

Décidément cela ne s'arrête pas, on continue à se déchirer sur le côté administratif et on pinaille et on ne lâche rien sur le détail, la limite entre le noir et le blanc devient un obstacle et non la clé de notre cheminement. Il n'y a ni grande obédience ni petite, ni régulière ni irrégulière, ni masculine ni féminine, ni même mixte, nous sommes des êtres qui avançons sur notre route en quête de perfectionnement pour atteindre ce qui a de plus universel et de plus fraternel en nous. Cessons ces petites querelles administratives et bureaucratiques. Mes frères et mes sœurs me reconnaissent comme tel, la réponse est maçonnique et il faut laisser ceux qui pensent être plus réguliers que les autres se perdre dans leur sectarisme et ceux qui veulent etre des super bureaucrate se perdre dans les alinéas des articles des rg et ceux qui pensent etre les seuls à etre la filiation avec la tradition se perdre dans le passéisme reactionnaire. Vive la maçonnerie universelle sans exclusivité, libre aux loges d'être mixtes ou féminines ou masculines, l'essentiel est de rassembler ce qui est épars, ne l'oublions jamais. Un frère du go travaillant dans une loge qui sera toujours masculine et qui reçoit et recevra toujours des frères et des sœurs de toutes les obédiences

Pierre Audureau 28/07/2015 17:45

Merci pour cette contribution que je partage entièrement. Celui qui a dit, un jour, qu'un FM était un Homme libre dans une Loge libre s'est fourré le doigt dans l'œil jusqu'au coude ! Et pourtant... ce serait si bien !

Brumaire 27/07/2015 21:42

La convention de 1975 entre GODF et FFDH ne dit rien en ce qui concerne les plateaux que peuvent occuper les FF ''doublement affiliés'' (rappelons au passage, pour la Nième fois, que les SS ne sont toujours pas dans cette convention...) mais il me semble que le règlement général du GODF interdit à ses FF d'être officiers dans les deux obédiences. A vérifier, mais je pense ne pas me tromper.
Bonnes vacances LM, et reviens-nous vite!

La Maçonne 10/08/2015 16:43

Alexander, les "interdits" du GODF regardent et concernent exclusivement les frères du GODF (et les sœurs qui sont "interdites" d'autres choses). Les autres obédiences n'ont pas à s'y plier. De même, d'après divers commentaires, ces "interdits" ne concernent pas les frères du Droit Humain (depuis 1975) et d'aucune autres obédiences ...
Plus clairement, vous vous interdisez ce que vous voulez entre vous ...mais aucun membre d'une autre obédience n'a à accepter que le GODF (ou quelques frères) fassent pression sur d'autres obédiences.

Alexander 10/08/2015 15:40

Le GODF interdit à ses membres d'être officier dans 2 loges différentes (le fondement de cette disposition étant de devoir remplir sa charge avec sérieux), il est donc logique de penser que cela leur soit aussi interdit pour deux obédiences.....

Claude Llantia 26/07/2015 09:54

Alors là ma soeur je trouve que tu exagères un tantinet en osant ne pas être d'accord avec ce bon Gérard qui, tout les frères et soeurs, de quelque obédience que ce soit devraient l'admettre une fois pour toutes, détient à lui tout seul le bon sens, (que dis-je?) le savoir maçonnique universel.
N'a-t-il pas été "aux affaires" au GO en tant que Conseiller de l'Ordre et rempli de hautes fonctions? Il convient de s'en souvenir (ça le dispenserait d'avoir à le rappeler de temps en temps avec toute la modestie qu'on lui connait).
Gérard s'occupe de tout! Législatif, Exécutif, Judiciaire… Il est universel, à défaut son bon sens omniscient lui permet de décréter, démocratiquement, tout seul et en accord avec lui même, quelle est la solution adaptée à une situation donnée.
Gérard c'est le Frère qui sait tout: ne dispense-il pas ses leçons à tous? De quelque obédience que ce soit? Que ceux qui en douteraient demandent à J.L.T. de la GLDF, entre autres… Ah la GLDF! Encore une obédience qui n'a pas compris qu'il convenait d'admettre que le frère Gérard, du GODF, était là pour déterminer l'attitude à adopter en matière de relations inter obédientielles sur le plan national et même international. En particulier en ce qui concerne la reconnaissance et la régularité. La laïcité étant la chasse gardée du seul GODF.
Non ma sœur décidément tu n'es pas raisonnable!
Mais tu pars en vacances? Ne te fais pas de soucis: pendant ton absence: Gérard pensera pour toi!
Tu vas nous manquer…Mais rassure moi: tu as bien entendu demandé au préalable l'accord de Gérard pour partir coincer la bulle du niveau entre l'équerre et le compas? Laisse lui donc aussi tes coordonnées estivales: on ne sait jamais!
Bonnes vacances!

La Maçonne 26/07/2015 10:45

Merci Claude, pour ce rappel.
Et le reste.

TS 26/07/2015 08:31

Je t'aime moi non plus .
C'est un malentendu tout simplement comme il en existe dans tous les couples .
Et puis il faut du piment , c'est Gérard qui connaît les ingrédients et notre sœur qui fait mijoter , le plat sera succulent j'en suis certain .

La Maçonne 26/07/2015 10:48

Un malentendu. Certes.
On espère que ce ne sont pas les prémices d'une crise diplomatique grave.

Rastetter 26/07/2015 08:12

Bonjour ma sœur,

Le GODF , il faut le répéter, n'est pas devenu mixte. L''interprétation de l'article 76 du RG adoptée en Convent stipule que l'appartenance sexuelle n'est pas un facteur d'exclusion.

Le GODF a des membres qui sont des êtres humains et qui sont reçus comme tel(le)s pour leur qualité qui, sans elle...

Sa position est unique dans la maçonnerie mondiale.

La maçonnerie n'a pas à 'exhiber' des attributs sexués, qu'ils soient féminins, masculins..ou mixtes...

Frat ; Yvon Rastetter membre de la loge Libertalia (la loge des pirates) du GODF

Aristote57 26/07/2015 14:12

Unique ? Non ! D'autres GL pratiquent de même. même si la taille n'est pas comparable !
Au moins les principes du GODF n'exhibent plus !
Puissent d'autres GL(pas seulement masculines d'ailleurs) où le sexisme reste cultivé faire de même !
Mais ce n'est pas un changement d'article qui va balayer du jour au lendemain de (sales ?) pratiques.

La Maçonne 26/07/2015 10:43

La maçonnerie n'exhibe peut être rien, mais tu n'as jamais rencontré de frères du GODF, qui eux exhibent.