Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLDF : une soumission entière est demandée.

GLDF : une soumission entière est demandée.

C’est encore une circulaire qui me parvient – la numéro 8 – sur fond de contestations des frères de la GLDF. Nous nous étions peu ou prou demandé comment les éminents spécialistes de la maçonnerie universelle-humaniste-et rassembleuse-du-REAA allaient vivre l’échec d’une CMF devenue inutile. La réponse n’a pas tardée à venir : mal et la circulaire n°8 nous le montre.

Décortiquer les circulaires de la GLDF est devenue une de mes spécialités. Les unes et les autres se suivent pour conduire l’obédience, à petits pas, à la scission. Celle-ci ne fait pas exception. Ceux qui voulaient reconstruire le paysage maçonnique français (qui se passe bien d’eux), entrer dans l’histoire, et faire accepter par quelque tour de passe-passe des modifications de la constitution en 2014, tentent à nouveau, cette fois au forcing, de faire marcher au pas les loges et les frères.

L’affaire est simple. En septembre, les loges de la GLDF ont installé leur collège d’officiers. Elles ont découvertes une modification substantielle du rituel dit « d’installation ».

Voici le résultat de cette modification :

"Promettons solennellement, en présence des Grands Officiers installateurs délégués par le Conseil Fédéral, de nous conformer strictement et scrupuleusement aux Règles Traditionnelles de l'Ordre, à la Constitution et aux Règlements Généraux de la Grande Loge de France, aux décrets et arrêtés émanés ou à émaner du Conseil Fédéral, que nous déclarons reconnaître ici pour seule et légitime autorité de la Grande Loge de France et auquel nous promettons aussi fidélité et soumission entière."

Vous le lisez bien : il est demandé aux Officiers des loges une soumission entière à son Conseil Fédéral. Amen.

On s’arrêtera aussi à cette curieuse expression : « aux décrets et arrêtés émanés ou à émaner du Conseil Fédéral ». Ben tiens ! En plus, il est demandé aux Officiers d’anticiper des décrets, qui sont en démocratie discutables … et peuvent l’être dans nos obédiences par les loges et les Convents.

Si la franc-maçonnerie est une école de liberté, nous avons de quoi nous inquiéter devant une telle demande. Les frères, en effet, découvrant ce texte inique, l’on fait.

En date du 24 septembre, le Grand Maître Philippe Charuel et le Grand Expert répondent donc aux inquiétudes - euphémisme pour dire qu'ils protestaient - des loges et des députés. Les loges étaient, à cette date, installées pour une bonne partie. Certains conseillers fédéraux, pris eux-mêmes au dépourvu, craignant d’être mis dehors ou de voir des loges refuser d’être installées, n’ont pas utilisé ce nouveau rituel pourtant considéré comme applicable par eux préférant l’ancien.

Un Conseil Fédéral et un Grand Maître qui ne respectent pas les Règlements Généraux, c’est de la négligence. Se permettre de modifier des rituels sans plus de cérémonie, touchant ainsi le cœur même de l’initiation et du sens que nous donnons toutes et tous à ceux-ci , c’est criminel.

Que disent les Règlements Généraux de la GLDF ?

Cette modification du rituel n’a pas été votée par le Convent. Le Conseil Fédéral et son Grand Maître Philippe Charuel l’ont bidouillé dans le plus grand secret, pour l’envoyer en catimini aux loges, sans faire plus de publicité. La circulaire n°8 ne le nie pas.

On peut ainsi lire : « Le Rituel d'installation a fait l'objet de modifications adoptées par le Conseil Fédéral et certains d'entre vous se sont interrogés sur la légitimité de tels changements. »

« enfin, le Conseil Fédéral a souhaité inclure dans ce nouveau Rituel d'Installation, un rappel du Serment des Frères Fondateurs. Ce dernier point a soulevé quelques interrogations légitimes, tant sur sa finalité que notamment au niveau du mot « soumission» figurant dans ce texte. »

Cette modification a été rédigée par le Conseil Fédéral et voté par lui. Au moins, ils sont cohérents avec eux-mêmes.

Bien sûr, pour la GLDF – comme dans toutes les obédiences – les seuls pouvant proposer des modifications du rituel sont les loges. Ce sont elles seules qui les votent, et donc les approuvent, lors d’un convent. C’est ce que nous appelons : « le législatif ».

L’article 22 des Règlements Généraux de la GLDF n’est – on ne peut plus clair – "Chaque Loge doit travailler à couvert, conserver l’ordre, les signes, les attouchements, les mots sacrés, les mots de passe ainsi que l’usage des mots de semestre de la Grande Loge de France et se conformer aux Rituels en vigueur, adoptés par la Grande Loge de France réunie en Convent"

L’article 100 mentionne, quant à lui : « Les travaux sont ouverts en la forme et suivant les rituels en vigueur adoptés par la GLDF. »

Un Conseil Fédéral et un Grand Maître qui ne respectent pas les Règlements Généraux, c’est de la négligence. Se permettre de modifier des rituels sans plus de cérémonie, touchant ainsi le cœur même de l’initiation et du sens même que nous donnons toutes et tous à ceux-ci , c’est criminel. En tant que pouvoir exécutif, il a justement pour principale mission de faire respecter lesdits Règlements. Aucun Conseil Fédéral ne peut prétendre être « la GLDF » et se substituer aux loges.

Le Grand Expert, soit ignorant complètement ce qu’est un rituel, soit cherchant un argument aussi capilotracté puisse-t-il être, ne se démonte pas. Il explique, dans la circulaire n°8, ceci :

« Pour conclure et pour répondre aux Frères qui ont soulevé le fait que le Rituel d'Installation n'avait pas été voté par le Convent, il convient de bien distinguer nos Rituels des trois premiers degrés susceptibles d'être amendés par un vote du Convent à la majorité des 2/3, des nombreux Rituels et Cérémonies présidés soit par le Très Respectable Grand Maître (TGL, Intégration de Loges, Cérémonie de Clôture, Dédicace de Temple, etc .. ), soit par un Conseiller Fédéral et c'est alors le cas du Rituel d'Installation du Vénérable Maître. »

Non seulement, le Conseil Fédéral s’autorise à apporter des modifications, mais aussi à évaluer, en les hiérarchisant, l’importance des rituels et ce qui serait de sa seule prérogative. Ainsi, apprenons-nous, tout rituel qui serait présidé par le Grand Maître ou un Conseiller Fédéral, est de leur seul et unique ressort. Il se garde bien de citer un article des Règlements Généraux pour démontrer la véracité de ces propos.

Une telle hiérarchie des rituels n’existe pas. Un tel article n’existe pas. Et à lire un tel argument, on comprend pourquoi. Ce sont les loges qui font l’obédience, lui donne son orientation, font vivre les rituels et élisent les Conseillers Fédéraux, y compris le Grand Maître au suffrage universel. Pas à ceux-ci –puisque simples représentants élus par les loges – de les juger ou d’imposer quoique ce soit aux frères.

Le Conseil Fédéral et son nouveau Grand Maître Philippe Charuel se considèrent, délibérément, au-dessus – sinon en dehors de l’obédience – disposant d’un droit inaléable et de caractère divin sur les loges. Ils sont des êtres si supérieurs à tous les frères qu’ils ne peuvent s’autoriser à appliquer des rituels dont ils ne seraient pas les seuls auteurs.

C'est assez pour provoquer d'un côté la risée des frères comme leur colère.

GLDF : une soumission entière est demandée.

Une vague contestataire va finir par plonger le Conseil Fédéral dans un mauvais bain. Elle concerne une gestion financière fantaisiste de ces dernières années et les dépenses que le Conseil Fédéral s’autorise

Des frères en pleine contestation.

Les raisons de cette modification ne sont pas moins fallacieuses.

« Alors pourquoi avoir introduit dans ce nouveau Rituel le rappel du Serment des Frères Fondateurs? Parce qu'il nous est apparu, qu'au fil du temps, certaines Loges prenaient quelques distances avec notre Fédération vis-à-vis du respect de nos Règlements Généraux, de leurs obligations financières envers la Grande Trésorerie et de l'application des Rituels en cours. »

Horreur ! Le Conseil Fédéral a découvert que les loges contestaient Son Autorité Absolue. Appelons un exorciste!

Depuis quelques années, nous avons surtout constaté que c’était le Conseil Fédéral, ses Grands Maîtres, qui prenaient « des distances avec notre Fédération, vis-à-vis du respect de nos Règlements Généraux, de leurs obligations financières envers la Grande Trésorie et de l’application des Rituels en cours. »

Une vague contestataire va finir par plonger le Conseil Fédéral dans un mauvais bain. Elle concerne une gestion financière fantaisiste et les dépenses que le Conseil Fédéral s’autorise. Ces dérives concernent une TVA qui n’a pas été payé, des ex-Grands Maîtres qui, sous le couvert de conférences, vont jusqu’à se faire rembourser le « petit café » et un Secrétaire Général sacrifié qui ouvre un recours contre la GLDF aux prud’hommes.

S’ajoute à cela un fond de dotation jugé occulte qui sert aujourd’hui à financer des conférences et un pôle de conférenciers, décidé par Philippe Charuel – qui y a placé Alain Graesel comme Grand Organisateur ! Il faut croire que pour Philippe Charuel, les loges n’ont même pas un droit de regard sur les conférences données par la GLDF, comme d’ailleurs sur l’identité des conférenciers et encore moins sur l'image de l'obédience. Les frères doutent fortement de la réelle représentativité d’un Alain Graesel ou d’un Dubart, qui se sont montrés être des Grands Maîtres passablement incompétents en matière financière et particulièrement « staliniens ».

Les loges commencent aussi à grogner contre un blog celui de Jean-Laurent Turbet, embauché depuis peu comme chargé de communication de la GLDF. Ce dernier, soulignent ces frères, a été un peu trop en accord avec cette « entrée dans l’histoire » que fut une Confédération Maçonnique bordeline, le considérant comme étant l’organe de propagande occulte de Marc Henry. Les citations bibliques et un peu trop pieuses qui ornent son blog ne reflète pas l'esprit laïque et la liberté de conscience prévu dans les statuts de l'obédience, remarquent-ils. Ces frères posent ainsi une question qui intéressera d'autres blogueurs : est-ce que son blog est-il devenu aussi celui de la GLDF et devant donc se conformer à l'obédience "en soumission entière"?

Bref, toute sorte de points qui sont sources d’un mécontentement général des frères, quant à la gestion de l’obédience de cette dernière décennie, mécontentement amplifié par la course à la régularité conduite ces trois dernières années. Un ras-le-bol, donc. Le désir de reprendre leur obédience en main et, surtout, de ne plus la laisser dans celles de quelques potentats-maison.

Cette « soumission entière » aux « décrets et arrêtés émanés ou à émaner du Conseil Fédéral » demandée aux frères officiers des loges apparaît être une mesure punitive sinon désespérée d’un Conseil Fédéral, perdant peu à peu, son pouvoir sur les loges.

Derrière cette incroyable demande, il se trouve, bien sûr, le très arrogant Suprême Conseil De France, qui a vu un de ses vieux rêves américains s’effondrer, désireux d’imposer un ordre dogmatique quasi-religieux dans les loges bleues.

Dans le fond, les motifs de cette « soumission entière » sont hors de propos.

Nous sommes nombreux à savoir qu’une obédience possède d’autres moyens pour obliger les loges à verser les capitations dans les délais (du moins la mienne les a) soit en faisant en sorte que celles-ci conditionnent la représentativité de la loge lors des tenues de Grande Loge ou du Convent.

La façon dont est pratiqué le rituel regarde les loges elles-mêmes – et en même temps – ce ne sont pas des messes. Pour ce qui concerne l’irrespect des Règlements Généraux, même si on peut en sourire sous la plume d’un Grand Expert et d'un Grand Maître qui ne les respectent pas, les obédiences ne manquent pas de moyens : mise en sommeil, remise en cause du protocole d’appartenance, et – pour les dérives personnelles comme, parfois, nous en connaissons – la justice maçonnique est faite pour cela. Nous avons, surtout, constaté – aussi – que le Conseil Fédéral menaçait des loges de démolition dès qu’elles exprimaient une opinion contraire à la leur pensée unique ...

Le Conseil Fédéral, son Grand Maître et les ex-Grands Maîtres se considèrent comme une élite, s'autorisant un peu tout. Le Suprême Conseil, puis-je soupçonner, n'est certainement pas absent ou totalement innocent d'un telle modification rituelique.

GLDF : une soumission entière est demandée.

La GLDF souhaite faire des colloques à destination de la jeunesse pour leur aider à faire sens. C’est leur promettre d’entrer dans une secte simili-religieuse un tantinet intégriste. Conseillons-leur de fuir.

La part idéologique.

Il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt. Nous savons toutes et tous – peut-être aussi parce que nous sommes dans des obédiences et vivons nos rituels – que chaque mot de ceux-ci ont un intérêt symbolique et donc idéologique. Les illustrations de cet article le démontrent.

Demander la « soumission entière », quoique puisse être le procédé adopté par le Conseil Fédéral, n’est pas anodin sur le plan doctrinal.

La franc-maçonnerie est présentée comme un espace de parole, de pensée et de liberté. Il est parfaitement inconséquent de demander à ses membres une soumission à une obédience – même à ses textes fondateurs qui n’ont aucun caractère divins et, en tout cas pas, ne sont pas tombés du ciel – pouvant être révisés par les membres de l’obédience.

L’origine des choses est « les frères fondateurs », explique cette curieuse Circulaire n°8. On verra dans un prochain article l’hypocrisie de ce Conseil Fédéral, qui œuvre – avec Alain Graesel à la barre – à une révision de l’histoire de l’obédience.

Néanmoins, si cette demande de « soumission » a été retirée des obligations des frères de l’obédience, c’est certainement qu’ils ont perçu le caractère particulier de cette demande. Nul doute que cette suppression a été faite par un convent de la GLDF en son temps. Aucun Conseil Fédéral ne peut revenir sur un vote du convent, même s’il date d’un siècle auparavant.

Il ne faut pas être devin, mais juste avoir un minimum de culture maçonnique, pour comprendre que cette suppression est directement liée à une mise en conformité de l’obédience à la loi du pays. La loi en France n’a pas changée – du moins en ce qui concerne les Droits Universels de l’Homme. Je doute, par conséquent, qu’une association loi 1901 puisse s’autoriser demander à ses membres « une soumission entière » et que l’explication donnée dans cette circulaire de « frères fondateurs » puisse passer devant un tribunal profane, tout en arguant - c'est un peu la cerise sur le gâteau - dans une circulaire une certaine désobéissance des frères.

Que ces dignitaires de la GLDF le sachent, la liberté de conscience a, quant à elle, été votée par les frères fondateurs de l’obédience dès 1895, l’invocation au GADLU retiré par eux ainsi que la séparation du Suprême Conseil des loges bleues dès 1905. Les « fondateurs » n’étaient pas soumis.

Il est bon de rappeler, à nos dignitaires, que la bible en 3ème lumière a été intégrée au rituel dans les années 1950 par un convent et que, seul, un autre convent peut la retirer. Ceci dit – quitte à ce qu’il se conforme aux « pères fondateurs » qu’ils reviennent à l’heureuse époque où la GLDF n’avait ni bible, ni GADLU.

Une obédience telle que la GLDF est une structure juridique, fédérant des loges, qui s’est organisée en mettant en place un exécutif (un conseil fédéral élu) et un législatif (les membres de l’obédience). La GLDF a ouvert la porte, à ce qu’aucun d’entre nous accepterait dans nos vies profanes. Aucun citoyen n’est considéré comme soumis et n’a fait allégeance de soumission à un aucun état démocratique. Tout au plus doit-il respecter les lois de son pays, accepter la liberté d’expression et en défendre bien d'autres. « Nés libres et égaux en droit et en raison » n’implique pas de soumettre et, encore moins, d’être des hommes et des femmes soumis à quoique ce soit. La GLDF souhaite faire des colloques à destination de la jeunesse pour leur aider à faire sens. C’est leur promettre d’entrer dans une secte simili-religieuse un tantinet intégriste. Conseillons leur plutôt de fuir.

Les frères de la GLDF sont comme des jeunes épousées coincées dans un mariage forcé à qui on leur soustrait tout droit. Il est tout bonnement demandé aux frères officiers des loges d’abandonner tout sens critique, leur libre-arbitre et leur liberté de conscience. Il leur est interdit de remettre en cause les textes comme les Règlements Généraux ou les Rituels. Ils sont interdits de penser.

Demander aux frères une « soumission entière » est leur retirer toute liberté. Pour des maçons censés être des « hommes libres et de bonnes mœurs », on soulignera la contradiction factuelle.

GLDF : une soumission entière est demandée.

Conclusion.

Philippe Charuel, nouveau Grand Maître de la GLDF, prouve qu'il est, bel et bien, le fidèle pantin de Alain Graesel et du Suprême Conseil. La première expérimentation de sa mission valide la rumeur et les soupçons.

Ceux qui espéraient trouver chez ce Grand Maître l’occasion d’un retour au calme et à un fonctionnement normal de l’obédience, en sont pour leurs frais.

Ce rituel est à rapprocher avec un autre texte. La GLDF n'est pas la seule obédience à vouloir faire taire ses frères. En effet, la GLAMF a dans ses statuts ceci : "Aucun Membre de l’Association ne peut, par le moyen de quelque support que ce soit et sous quelque forme que ce soit, émettre auprès de quelque public profane ou maçonnique que ce soit, des propos dénigrant la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française ou l’un de ses Membres et d’une manière générale s’interdit toute attitude ou situation de nature à troubler le fonctionnement de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française ou de porter atteinte à son image ou à sa réputation ainsi qu’à celles de ses Membres."

Comme je ne suis pas membre, je peux dire que pour la GLAMF, il n'est pas question qu'un convent mette le nez et vote une modification de la constitution. C'est exclusivement une prérogative du Grand Maître et des frères qu'il a nommé à des plateaux et postes plus ou moins honorifiques.

Je ne peux que m'interroger sur cette unité d'esprit despotique qui anime autant la GLAMF assez naturellement et le Conseil Fédéral de la GLDF. Les uns comme les autres ont, tout au moins, une compréhension limitée de mot : "démocratie".

Reconnaissons aussi, une certaine naïveté chez ce Conseil Fédéral, qui - soit joue merveilleusement bien à l'autruche, soit est composé d'individus qui manquent cruellement du plus élémentaire sens de la psychologie : savent-ils qu'après ce qui a tout l'air d'avoir été une trahison dans le dossier CMF de la part de Marc Henry et du Conseil Fédéral, les frères de la GLDF sont devenus particulièrement vigilants et n'ont aucune envie de leur passer quoique ce soit - et encore moins devenir des soumis?

Je souhaite aux frères de la GLDF de reprendre le chemin de la résistance - de ne jamais se soumettre à rien, ni à personne - en invitant le Conseil Fédéral à revenir à leur seule mission : être au service des loges et, accessoirement, d'éviter de se prendre pour ce qu'ils ne sont pas : des guides spirituels.

Je leur souhaite d'être libres.

GLDF : une soumission entière est demandée.
GLDF : une soumission entière est demandée.
GLDF : une soumission entière est demandée.

Paris, le 24 septembre 2015

Circulaire Générale N° 8 - Année 2015-2016

 

Vénérable Maître, Mon Très Cher Frère Député,

 

Les Très Respectables Frères Conseillers Fédéraux se rendent actuellement dans chacune de nos Loges pour installer leurs Vénérables Maîtres.

Certains d'entre eux sont déjà installés, d'autres le seront dans les semaines à venir. Le Rituel d'installation a fait l'objet de modifications adoptées par le Conseil Fédéral et certains d'entre vous se sont interrogés sur la légitimité de tels changements.

Ces modifications portent sur trois points essentiels:

- la prestation de Serment de tous les Officiers y compris les Frères Trésorier, Hospitalier et Maître des Cérémonies.

- un simple rappel des termes de leurs Serments aux Frères Officiers conservant leurs charges et qui resteront debout et à l'ordre à leurs plateaux durant ce rappel par le V énérable Maître lorsque ce dernier sera maintenu dans sa charge (pour un nouveau V énérable Maître, la totalité des Frères Officiers devra prêter Serment),

- enfin, le Conseil Fédéral a souhaité inclure dans ce nouveau Rituel d'Installation, un rappel du Serment des Frères Fondateurs. Ce dernier point a soulevé quelques interrogations légitimes, tant sur sa finalité que notamment au niveau du mot « soumission» figurant dans ce texte. Alors pourquoi avoir introduit dans ce nouveau Rituel le rappel du Serment des Frères Fondateurs? Parce qu'il nous est apparu, qu'au fil du temps, certaines Loges prenaient quelques distances avec notre Fédération vis-à-vis du respect de nos Règlements Généraux, de leurs obligations financières envers la Grande Trésorerie et de l'application des Rituels en cours. . . ./ ...

Entendre de nouveau le Serment prêté par les Frères Fondateurs le jour de l'Intégration notre Loge représente un rappel utile des devoirs qui sont nôtres auprès de la Grande Loge de France.

Pour conclure et pour répondre aux Frères qui ont soulevé le fait que le Rituel d'Installation n'avait pas été voté par le Convent, il convient de bien distinguer nos Rituels des trois premiers degrés susceptibles d'être amendés par un vote du Convent à la majorité des 2/3, des nombreux Rituels et Cérémonies présidés soit par le Très Respectable Grand Maître (TGL, Intégration de Loges, Cérémonie de Clôture, Dédicace de Temple, etc .. ), soit par un Conseiller Fédéral et c'est alors le cas du Rituel d'Installation du Vénérable Maître.

Dans cette attente, recevez Vénérable Maître, Mon accolade fraternelle.

 

Partager cet article

Commenter cet article

Coowar Claude 15/05/2016 04:11

Bonsoir ma soeur, en Christ.

Il faut dire hélas, bien que cela ne me concerne plus du tout, j'ai été justement viré du système, parce dénonçais cette dérive sectaire déjà à l'époque, ce Mal qui gangrène la franc-maçonnerie en général, outre la mise en place d'un système totalitaire, cette odieuse et illicite articulation existant entre les serments des secrets initiatiques avec ceux du Secrets maçonniques englobant d'une manière incroyable et odieuse, les affaires les plus louches d'ordre de la concussion et de la corruption où sont mis en cause, ce n'est-ce qu'un frère, le fait d'apporter les preuves que recherche un juge, vous met en situation d'être viré illico presto comme un malpropre, urbi et orbi, sous motif de violation des serments maçonniques. Les rumeurs colportées ensuite par les plus hautes et serviles instances de l'obédience, se chargent ensuite de vous coller à la peau les plus affreuses et invraisemblables rumeurs.

C'est très grave. Ceci révèle l’incrustation d'un état dans l'Etat, aux règlements contraires aux lois de la république. A ce que je sache, un règle d'ordre conventionnel est d'une force moindre que celle d'une Loi impérative, relevant de l'ordre de l'Etat et de la morale publique.

Vilain petit canard noir.

Aristot57 25/10/2015 17:16

Guillaume peut il comprendre que son desirl de non diffusioon de doc interne concerne au plus les membres de gldf et pas lamaconne donc.
De meme ton desir qu on ne s'occupe pas de nos freres de gldf. Ce qui est en effet indigne de la part de fm. Pour les raisons indiquées ci dessous.

Guillaume 25/10/2015 21:24

Et Aristot57 peut-il/elle comprendre que nous n'attendons rien des autres obédiences. Et que l'on souhaite la pareille des autres ???

Pas compliqué à comprendre pourtant. Moi, me contenter du REAA et de la GLDF et du SCDF.

Ne rien demander aux autres serait indigne ? Il faut d'urgence reprendre la définition Larousse, Robert ou Littré du terme "indigne". Urgemment !

Claude 79 23/10/2015 21:03

@ templum: à quoi, ou à qui, fais tu subtilement allusion lorsque tu affirmes:
"c'est simple! là encore ce sont les Grands Ecossais qui se manifestent (il y en a dans toutes les GL)" ?
Merci d'avance pour une réponse claire et non alambiquée sans utilisation de la langue de bois.

templum 27/10/2015 14:46

le Claude: sacré détective!
je parle de ce que je connais bien.
Mon F surdoué continue ton enquête...tu es prés du bût!
- Les SC n'ont rien à voir dans le foutoir actuel!
te voilà rassuré?

Claude 79 26/10/2015 16:11

1) je ne suis pas "Joaben" : Claude est mon prénom.
2) Propos de salle humide: oui et tes 35 ans de F.M. n'y changent rien et ne te confèrent aucun privilège.
3) la CMF n'était pas ma question (je m'en fout), qui portait sur les Grands Ecossais évoqués par "templum" (le voyageur?) lequel, mis au pied du mur n'a toujours pas su répondre correctement. Il semble qu'il soit plus doué pour lancer des rumeurs désobligeantes que pour étayer ses propos.
Et maintenant " Emulation" !!!: de plus en plus fumeux.

le voyageur 26/10/2015 10:30

Claude (Joaben?)
Propos de salle humide?
35 ans FM...y compris "rencontres écossaises" (GLDF et GLNF) plusieurs années.
Kika mis le feu il y a trois ans avec la CMF? les FF d'Emulation?

Claude 79 25/10/2015 17:05

@templum:
Non çà ne me va pas ! Ce ne sont que des rumeurs de salles humides ou de parvis, jamais étayées ( à ma connaissance) par des faits précis et qui entretiennent complaisamment la confusion donc sans intérêt. J'attend encore les ordres d'un quelconque "grand écossais" ...D'ailleurs c'est quoi un "grand écossais" ?

templum 24/10/2015 16:58

Claude 79 :
alambiqué: alcool...(ça me va):
GLAMF (SCPLF), GLDF (SCDF)...du 1er au 33è pas besoin d'aller chercher trop loin qui donne les ordres..ça te va?

templum 22/10/2015 09:59

TCS,
c'est simple! là encore ce sont les Grands Ecossais qui se manifestent (il y en a dans toutes les GL).
ce rituel ( c'est volontairement que je ne fais pas référence à "Ordre") amène une confusion:
- au lieu de travailler sur soi, on préfère travailler les autres.
Tout est pris à contre-sens.
Le plus grave est que (ce que tu constates) chez eux on obéit ou on disparait.
et pourtant (je parle en connaissance de cause) le message est magnifique.

Aristote57 21/10/2015 13:01

Encore une fois le discours d'omerta par Guillaume.
Mais discours fort interessant qui montre une certaine mentalité bien etrange :
- détournement grave de la formule maçonnique "soumettre nos volontés" ... effrayant de voir cette formule détournée vers un organisme facultatif et profane ...
- bizarrerie aussi ... totalement contre-maçonnique : ainsi un désaccord avec la direction impliquerait forcément un départ ? Mais a quoi servent donc les convents ?
- autre bizarrerie : la lecture d'un blog contrariant conduirait à ne plus fréquenter certaines loges ...
- As-tu pensé, Guillaume à ce que si ta direction (et non la GLDF en général) evitait ces actions à répétition, personne n'aurait à les déplorer ?
- As-tu oublié que "les FM forment un seul peuple"(çà c'est rituellique) et que nous sommes TOUS concernés par ce qui arrive à nos FF ?
- Comment expliques-tu que tu privilégies(tu n'es pas seul, c'est vrai) une soumission profane aux règles tri-centenaires de la FM ? La liberté en FM n'est pas seulement celle de s'en aller.
- Si tu t'inquietes de l'"image", que penser cette volonté d'obscurantisme que tu manifestes ?
Lorsqu'on constate que la haine est brandie( par toi en la prêtant à autrui, bien sûr) il y a gravement à s'inquiéter sur ces graves dérives. Je n'aurai pas la suffisance que tu témoignes à notre soeur qu'on ne peut que féliciter de sa ténacité. Mais que chacun de nous, passe au second plan les adhesions profanes à une obedience ou une autre et se refere aux principes de base des FM.
Donc en l'occurence tout ce qui se passe où que les FM ont choisi d'adhérer nous concerne TOUS, FM... C'est mettre en application les regles de base de la fraternité ... "qui ne s'arrête pas ..." tu connais la suite !

Guillaume 23/10/2015 16:19

@Aristote57 : Où vois-tu un manque de dignité dans "N'adresse rien aux FF. de la GLDF, nous sommes suffisamment grands" ???

Je ne crois pas jouer la victime. Je demande juste à ce que chacune des obédiences et des FF. & SS. de celles-ci, s'occupent d'eux/elles mêmes. Point.
Et accessoirement, que les discours et blogs de "vengeurs masqués" ne permettent pas aux non-initiés d'avoir connaissance de documents purement internes aux obédiences.

Pas victime, te dis-je. Déçu et triste.

G.L.

Guillaume 22/10/2015 10:29

@La Maçonne : Bêtise ? Personnage ? Je vois qu'on se bat courageusement pour la liberté, mais pas la fraternité. Bravo Madame (à ce niveau, je ne préfère plus dire "sœur").

Personnellement, je suis toujours dubitatif quand quelqu'un crie haut et fort qu'il "se battra toujours pour la liberté" J'attends, en respectueux petit-fils d'un membre FFI, de voir sur le terrain. Il est toujours plus facile de cracher sa haine sur un blog que de défendre son frère pendant des temps obscurs. Ne manipule pas trop vite et trop facilement certains concepts. Prends du recul, cela fait du bien, et réfléchis.

Quel niveau de paix en toi et de sérénité, c'est impressionnant. Marche encore sur le chemin : de toute évidence, le parcours est encore long.

Si les FF. de la GLDF veulent s'opposer à la gouvernance actuelle, ils peuvent parfaitement se présenter.

N'adresse rien aux FF. de la GLDF, nous sommes suffisamment grands.

Sur ce, et déçu de celle que je devrais pouvoir appeler ma sœur, je ne renchérirai plus sur tes réponses. Bonne journée,
G.L.

Aristote57 22/10/2015 08:49

en bref, guillaume, tu pourrais dire "foutez-nous la paix, on fait ce qu'on veut !, si on a envie de soumettre les adhérents c'est notre droit"...

Que tu ne comprennes pas le détournement de la parole initiatique du "somettez vos volontés" vers "soumettez-vous au conseil fédéral" est significatif de la derive contre-maçonnique.
Puis, apres l'avoir joué "gros bras" tu nous la joues "innocente victime" ... pas très ... digne, non ?

La Maçonne 21/10/2015 22:36

Sauf Guillaume que le gouvernement ne demande pas aux français de se soumettre au président de la république. Tous les citoyens ont un droit d'expression et d'opinion. Aucune loi n'interdit de commenter les rituels modifiés par le CF de la GLDF.
CF qui ne respecte pas vos constitutions. Cela devrait t'interpeller.
Dans tous les cas, je me mêle de ce que je veux.
Je n'ai aucun compte à rendre à une obédience qui considère les soeurs comme des sous maçons. Mais je ne laisserai pas tomber des frères qui sont trahis par leur CF et ridiculisés par lui.... Toute la différence entre toi et moi est là.
J'aiderai toujours pour la liberté, pour les autres comme pour moi ... Alors que toi tu ne proposes que la soumission ou le départ.
j'espère que tu représentes une minorité dans ton obédience ... Un tel programme est à désespérer.

les obédiences mixtes et féminines peuvent effectivement décider via leurs convents de ne plus reconnaître la GLDF - Personnellement, je ne vois pas pourquoi continuer cette blague... Mais je développerai cette question dans un précédent article.

Pour le reste, ton avis sur les soeurs qui pourraient être comme moi.... Qui existent autant dans des loges mixtes et féminines... je laisse les autres juger du niveau de bêtise comme du genre de personnage qui peut se cacher derrière ce commentaire.
Encore.une fois, j'adresse aux frères de la GLDF mes voeux dans cette bataille qui à ce que nous pouvons lire risque d'être tout aussi rude et violente que ces trois dernières années.

Guillaume 21/10/2015 17:49

Pour qu'il y ait omerta, il faut qu'il y ait communauté d'intérêts. or, les intérêts d'une obédience n'ont pas à se caler sur ceux de ton obédience ou celle de La Maçonne.
Détournement ? je ne comprends pas l'argument. Mais peu importe. Le propos se veut sans doute plus désagréable que fondé.
Les convents sont les instances législatives. Je crois me rappeler qu'il existe (même en République française) un pouvoir exécutif, qui prend ses décret, indépendamment et dans des domaines différents du pouvoir législatif (Montesquieu, séparation des pouvoirs etc...).
Le CF ("ma direction", drôle de notion au passage) n'a pas à prendre ses décisions en fonction du "qu'en dira-t-on". Mais le péquin (la péquine) n'a pas non plus à commenter les règles d'une autre obédience que la sienne. On en prend acte, point. Pour en profiter et répondre à @La_Maçonne, si elle n'en est pas ravie, et si les SS. de la GLFF s'accordent sur ce point, qu'elles en tirent les conséquences et arrêtent de nous reconnaître. Ce serait compréhensible.
Oui, la lecture de ce blog me fait fuir les loges féminines : s'il s'agit de rencontrer des SS. qui pensent de la même manière, non merci. Je préfère éviter toute agressivité.
Non, tous les FF. & SS. ne sont pas concernés par des règles internes : elles me concernent en interne. Elles ne concernent pas les SS, qui "leur direction".
La liberté est de penser ce que l'on veut et de faire ce que l'on veut... dès lors que l'on respecte les règles. C'est vrai quand je conduis ma voiture, c'est aussi vrai quand j'adhère à une Fédération de Loges.
Volonté d'obscurantisme ?? On parle vraiment entre frangins ??? Lorsque par simple arrêté municipal, la vitesse dans une commune est limitée à 30 km/h, parles-tu d'obscurantisme ?
Suffisance de ma part ? Non. Mon message n'était qu'un simple "occupe-toi, enfin, de tes oignons et laisse-nous, en interne, sans bruit, sans heurts, sans publicité pseudo-maçonnique (mais en fait parfaitement profane... d'ailleurs, il faut que j'arrête d'y participer, tu as raison, je t'entends d'ici me le faire remarquer...), régler nos éventuels différends au sein de notre obédience. J'ai ma maison, tu as la tienne. Chacun règle les problèmes de sa propre maison, sans se mêler des règles des voisins.
C'est tout.
Frat,
G.L.

Guillaume 21/10/2015 11:28

Encore une charge en règle. Yasfaloth a parfaitement répondu. Et le jour où une directive du CF ne me plaît pas, je pars. Aujourd'hui, je soumets ma volonté car je fais confiance à la GLDF et son GM pour me faire avancer. Le jour où je n'ai plus cette assurance, encore une fois, je suis parfaitement libre de changer d'obédience.
@La Maçonne : ne t'empêche pas de t'occuper de ton obédience, il y a déjà tant à faire. Nous nous occupons de la nôtre. C'est, notamment (mais pour être honnête, pas seulement) grâce à ton blog que je lis de moins en moins, que je ne fréquente plus les loges mixtes ou féminines. Cette attitude de revendication_revancharde_je_me_mêle_de_tout me fatigue et dans une certaine mesure, me désespère quant à la valeur de certains FF. et SS.
Comment un profane peut-il accueillir les charges en règles que tu (et d'autres) lances à l'encontre d'une obédience, qui n'est même pas la tienne ? Quelle image donnes-tu en dévoilant (ils t'ont certes été transmis par un contestataire, mais tu n'est pas obligée de les diffuser !) des documents internes aux LL. de la GLDF ? Quel message de fraternité envoies-tu en critiquant toujours la GLDF ?
Apaise ton cœur, tire un trait sur le débat de la CMF, et tu verras, tu vivras ta maçonnerie autrement que par voie de diffusion de haine.
Frat, G.L.

La Maçonne 21/10/2015 12:41

Si ta seule réponse est de te soumettre à ton GM et CF ou bien de partir si tu n'es pas d'accord, d'autres préfèrent se battre pour eviter que certains n'aient que deux choix : se soumettre (et donc se taire) ou partir.
Penses y.
Si tu conçois la maçonnerie qu'en fonction de ces deux extrêmes, il y a véritablement un problème plus grave et plus preoccupant que cette circulaire. Soumission à un dogme et à des individus censés le représenter ou départ, voilà une bonne raison pour que toutes soeurs et tous frères soient alertés de la posture d'une obédience que nous reconnaissons comme maçonnique. il y a même urgence aujourd'hui que les obédiences feminines et mixtes en débattent au sein de leurs structures. Faut-il contunuer à reconnaître la GLDF?

Claude 79 20/10/2015 11:16

@ la maçonne:
Hé ben dis donc ma sœur le temps se couvre!
Je n'imaginais pas en lisant ta prose ironique et pas toujours très "diplomatique" qu'elle susciterait tant de propos acerbes, pontifiants, agressifs, sournoisement "protecteurs" et condescendants comme je viens d'en lire.
Certes je n'ai pas toujours fait dans la dentelle moi non plus en t'adressant certains commentaires, mais je ne pense pas avoir atteint un tel niveau, m'efforçant à l'ironie et à l'humour (pas toujours très subtil je le reconnais, ou incompréhensible pour la destinataire), cela me semble faire partie du jeux, chacun acceptant implicitement d'être "taclé" dès lors qu'il émet un avis un peu…rugueux, chacun acceptant aussi que ses commentaires soient interprétés, commentés, contredits, combattus même, mais avec un minimum d'objectivité et de courtoisie.
Mais là on atteint de la part de certain un niveau rarement égalé de suffisance d'autosatisfaction et de condescendance (je n'ai pas dit de goujaterie, quoi que…)qui en disent long sur ce qui nous attendrait s'ils obtenaient l'autorité qu'ils s'auto-décernent !!! Que le Grand Anarchiste de l'Univers nous protège de tels olibrius!
Alors ma sœur "poil à gratter" je te le demande: continue! Continue à commenter avec ton esprit critique au citron, continue à interpréter à ta façon décapante, urticante et défrisante parfois pour certains.
Même si tu nous bouscules, nous tarabustes et nous renvoie dans les cordes, ne change rien surtout: c'est comme ça qu'on t'aime!

La Maçonne 20/10/2015 13:00

Merci Claude pour ton message.
Après la CMF, mais je pense que c'est ici sa continuité, je crains avoir déjà tout lu de ce genre.

Cela ne fait que confirmer qu'une partie des frères GLDF - soutenant la CMF et n'importe quoi qui y ressemble - ont un tel sentiment de supériorité, une telle vision dogmatique qu'ils n'hesiteraient pas à virer leurs frères, comme ils méprisent toutes les obediences en France.

Ceux là soutiennent Charuel et consorts. Ils manipulent les faits comme les frères à leur convenance.
Nous sommes prévenus. A nous tous de refuser de nous soumettre.

Aristote57 20/10/2015 10:09

Le débat a dévié sur des questions de langage. Ce qui est le classique des procédés de diversion.
- La soumission est bien une volonté manifestée par la dite circulaire.
- Il s'agit bien de soumission à un organe aucunement initiatique (le conseil fédéral).
- Il y a donc bien une question essentielle à se poser sur la contradiction totale avec les principes de liberté (initiatiques, eux) répétés dans TOUS les rituels.
- Que privilégie-t-on ? Soumission à des organes de fonctionnement administratif ou fidélité aux principes tri-centenaires de la FM ?
- La notion d' "Ordre maçonnique" est dévoyée ! L'Ordre maconnique n'a strictement rien à voir avec une discipline profane à des organes conjoncturems.

Apres la vivacité des mots employés par Lilith est un autre sujet, mais qui ne peut servir de pretexte à diversion.
Notons aussi cette volonté répétée d'omerta, pas glorieuse et comme l'a montré l'année 2014 volonté de passer en douce ...

remy 19/10/2015 15:51

@ la maçonne

Ma TCS,

Tu parles de refuser la soi-disant « soumission » pour prétendre quelques lignes plus bas « qu'il y a peu de chance que l'on dirige le monde ». ? Etrange ton propos.

Avant que de vouloir diriger le monde (comme tu aimerais le faire) il faudrait peut-être avoir progressé dans les voie de la sagesse pour avoir un peu plus de gouvernement sur soi-même… Non ?

Ne crois-tu pas faire montre de dogmatisme avec « ton » « points barre » dictatorial et autoritaire. Et d’affirmer sur un ton césarien que « je manque de recul »… Qu’en sais-tu exactement ? et qu’elle vanité de dire que toi, tu en « aurais » plus que moi !...
De me faire passer pour un imbécile … Le Frère (masculin) que, je suis… pas constructif, ni très fraternelle ta remarque… je la regrette autant que je la déplore, mais ça te regarde…

Ensuite je n’ai pas « peur » d’une mauvaise image, attendu que tes propos, n’engage que toi et que c’est à ta propre obédience que tu fais de l’ombre. Et qui te demande de te soumettre à la GLDF ?

De tout cela, rien de grave ! Tu n’as qu’une excuses c’est de n’avoir rien compris et de manquer cruellement de Tolérance avec l’autre… Le différent et tu voudrais diriger le monde…, le soumettre à ta façon de voir ? Là c’est moi qui ne suis plus d’accord… Les lecteurs de ton blog apprécieront. Je te laisse le mot de la fin puisque tu es la « Webmestres-se » Au fait ! Ne serait-ce pas plutôt toi qui a « peur » ? de toi-même … Cette Peur, qui est le contraire de l’Amour « Agapè ».
Dixit

Reçois mon accolade fraternelle.
Remy

La Maçonne 19/10/2015 20:39

Puisque nous y sommes, je te conseille de retrouver tes frères authentiques sur le blog isere-savoie-leman.
Au moins, tu pourras disserter en toute quiétude de la valeur hautement spirituelle de la soumission à ton CF et à ses prochains décrets pas encore émis.
Moi là - je vois une grande amitié naître... un truc viril et honnête - du genre que l'on connaît depuis trois ans.

La Maçonne 19/10/2015 20:16

Heu ... Si tu savais lire, tu comprendrais au moins la boutade au sujet de "diriger le monde". La sagesse que tu vantes avec autant de hargne, c'est aussi avoir de l'humour et une capacité d'autodérision. Ce que tu sembles ne pas avoir.
Mon dogmatisme? J'hallucine!
C'est bien TOI qui défends TON CF de ne pas respecter TES constitutions de TON obédience, non? Et qui m'arrose depuis quelques temps de commentaires alambiqués ... tout en mélangeant les faits ... histoire d'embrouiller le débat.
Parce qu'en dehors de nous abreuver de mystique spiritueuse, tu n'apportes pas grand chose au débat.

Comme je l'ai déjà dit à un autre frère, si tu veux te soumettre, libre à toi, il suffit de recopier le serment, de le signer et de l'envoyer à ton CF.

Mais rappelle-toi qu'il y a (aussi) des frères de TON obédience qui TE lisent ... et c'est certainement pas à l'avantage de ceux que tu veux défendre.

Remy 19/10/2015 11:30

@ la maçonne

Ma TCS,
Etant donné que tu n’es concernée ni de près ni de loin, tu n’a aucune raison de t’inquiéter.
Ce sont les maçons de la GLDF qui choisirons eux-mêmes librement et souverainement devenir qui, somme toute, ne regarde qu’eux… et quoi qu’il arrive la Maçonnerie continuera d’exister. Je t’invite, si tu es d’accord, à relire mon propos en entier et de méditer ce dont tu fais généreusement abstraction.

Bien Fraternellement
Remy

Brumaire 18/10/2015 23:51

Ce qui est curieux dans cette affaire,c'est la raison du rappel de ce qui se faisait autrefois envers les fondateurs d'une loge de la GLDF: parce que certains oublieraient leurs obligations financières, le sens des RG et des rituels en cours? N'y avait-il pas d'autres moyens que ce rappel de ''soumission entière'' qui n'a rien à faire en maçonnerie, pas plus avant que maintenant?
LM,ne fais pas attention à ceux qui sévissent sur un certain ''blog vigilant'' ( misogynes, libidineux et haineux) : ils feraient mieux d'exercer leur vigilance pour eux-mêmes, c'est consternant...

P4tr1ck 75 19/10/2015 10:35

On s'étonne d'ailleurs que l'article des statuts de la GLAMF cité par notre sœur ne soit pas appliqué à la lettre à ces messieurs du blog "vigilant". Leurs propos ne sont pas que machistes, libidineux ou haineux, ils insultent copieusement quiconque n'adhère pas à 100% à leurs points de vue sur toute question. Il n'y a qu'à voir comment ils traitent les membres de leur propre obédience qui osent émettre des nuances... Ils portent atteinte pas seulement à l'image de leur obédience et de ses membres, mais de la maçonnerie en général dont tout lecteur est en droit de se demander à quoi elle sert si elle amène si peu de tolérance, de mesure et de bienveillance. Quel triste rayonnement. Jouissent ils d'une immunité délivrée par les responsables de l'obédience pour se livrer ainsi à de tels excès sans encourir l'application de leurs statuts ?

La Maçonne 19/10/2015 09:45

Celui qui est de l'autre côté du miroir?
C'est un autre monde que nous ne connaissons pas.... Me permettrais tu d'user et abuser du féminin pluriel à l'invitation d'être vigilant?
Le motif indiqué dans cette circulaire est disciplinaire. Ce qui, selon ta réflexion plus bas, m'invite à penser que Charuel et consorts prévoient certainement autre chose. Et craignent une désobéissance massive.
Il y a effectivement d'autres moyens qui existent dans la constitution de la GLDF ....

Remy 18/10/2015 10:43

@ la maçonne

Ma TCS,

Voici le sens des mots qui te heurtent… « soumission entière » sous entendue à l’Ordre maçonnique….

Soumission : Action, fait de (DEVOIR) se conformer à la règle.
En 1588 Montaigne dans ses Essais, III, 8, écrit soubmission qui signifie : « obéissance » ; d’où Obédience : Action de celui qui obéit, disposition à obéir

Ordre : Ordre est un terme largement utilisés en Maçonnerie et jugé souvent interchangeable.
Cependant, le mot « ordre » n’existait pas en maçonnerie anglo-saxonne, où l’on disait simplement « craft » (métier), mot médiéval corporatif que l’on retrouve dans craftmanship, « savoir faire », connaissance du métier, tandis que les premiers textes français parlent uniquement de « société ». C’est le chevalier de Ramsay qui popularise le concept d’Ordre par analogie avec les Ordres de chevalerie ou religieux.

Accolade fraternelle
Remy

La Maçonne 18/10/2015 11:07

Nous ne sommes plus en 1588. "soumission" a un sens bien plus fort qu'obéissance.
De plus, ce n'est pas un Ordre, à la FM et ses valeurs, ni encore à l'idéal maçonnique qui est référence de cette "soumission", mais aux RG, aux décrets existants ou à exister du CF.... Il n'y a rien de plus prosaïque et dangereux. Les RG peuvent se modifier et être critiquer pour un manque ou un article jugé inadéquat et en ce qui concerne les décrets, ils peuvent entre remis en cause par les loges.
L'obéissance n'est pas une valeur que la FM défends. Elle défends le respect, la justice, la loyauté, la dignité de l'être humain.
Ce serment est indigne pour tout homme et toute femme. Il n'a pas à être minimiser.

Claude 79 17/10/2015 09:20

Il fut une époque au GODF, pas si lointaine, ou cette obédience se considérait comme strictement masculine, petit à petit, insidieusement, les choses ont évolué vers la mixité comme l'on sait. Comment? Tout bonnement en arguant du fait que dans les textes aucune mention n'était faite du caractère masculin de l'obédience, subtil non? E t hop tous les militants acharnés de la mixité se sont engouffrés avec le succès que l'on sait dans cette brèche…
Et ce au moyen d'un vœux "interprétatif" personne, ou presque n'y a trouvé sérieusement à redire, le convent, le conseil de l'ordre et même la chambre suprême de justice maçonnique ( la CSJM) toutes ces instances, efficacement verrouillées et drivées par les tenants de la mixité, ont pris le virage à 90% sans barguigner, quelques frères ont trainé des pieds mais ont fini par s'incliner et rester, d'autres sont partis…
Alors de la part de Frères du G.O., prétendre venir donner des leçons aux frères de la G.L. n'est ni sérieux ni crédible dès lors qu'ils n'ont pas encore fini de balayer devant leur porte.
Qu'une Sœur de la GLFF s'en mêle c'est autre chose. Je serais tenté de lui dire: "mêle toi donc chez toi de tes propres oignons" . Mais elle a le mérite, souvent, de mettre le doigt là ou ça fait mal… Il semble que ce soit le cas, et au moins elle informe même si ses propos sont parfois orientés voire tendancieux.
Personnellement je considère que si problème "d'interprétation" il y a, en tant que frère de la G.L., je n'ai pas à étaler mes états d'âme éventuels concernant ce sujet sur quelque blog que ce soit et je les réserve, si besoin, à ma loge ou aux différentes instances de l'obédience dont je suis membre depuis trois ans maintenant.

La Maçonne 19/10/2015 12:34

Remy
- la circulaire et le serment en question ne propose aucune ambiguïté .. il s'agit de se soumettre. Point barre
- je n'ai jamais mis les pieds en Inde ou en Syrie. Cela ne m'empêche pas de prendre fait et cause pour ses habitants. Justement, le fait ne ni en être membre et même d'être interdite de visiter les loges de la GLDF - parce je suis une femme - me permet une prise de recul dont tu manques. Cette ségrégation a finalement une utilité. Ensuite, je n'ai pas à me soumettre à la GLDF, ni même considérer que les soeurs et les femmes lui doivent quelque chose.
- pour ton dernier point: que vont en penser les profanes?
Qu'étant donné que nous ne sommes pas fichu de nous mettre d'accord sur le mot soumission, qu'il y a peu de chance que l'on dirige le monde.
Ensuite, si tu as peur d'une mauvaise image, c'est que cela est méritée.
Si les constitutions de la GLDF et ses valeurs avaient été respectées, la question ne se poserait pas et l'image de la GLDF serait sauvegardée.
Pour les obediences et surtout leurs "dirigeants", il est évident que faire ses coups en douce, envoyer une circulaire aux freres pour leur faire savoir qu'ils n'ont rien à dire .... est une époque révolue. Que ce soit mon blog ou un autre, cela ne changera rien.
Mais si les "dirigeants" respectent les membres de leur obedience, ils ne risquent rien. Et l'obédience aussi.

Remy 19/10/2015 09:52

@ la maçonne

Ma TCS,

En toute fraternité : la FM est un Ordre Initiatique organisée en Obédience. Conformément à son étymologie ce substantif signifie « obéissance ». La forme obédientielle, est une disposition qui fait que le sujet obéit à la cause. On dit dans le même sens : serment, hommage d’obédience. Si la Franc-Maçonnerie est un ordre, c’est qu’elle fonctionne selon une hiérarchie, du grec hiéros, sacré et archie.

Ensuite, je te confirme que le substantif féminin « Soumission » à, de nos jours – encore – pour sens : action de se soumettre – au Devoir de se conformer à la Règle des Maçons de la Pierre Franche. - P. analogie. Fidélité à une méthode (maçonnique, pour nous).

Quant aux R.G., ce n’est que l’aspect le plus exotérique. Si nous étions des êtres parfait, il n’y aurait pas besoin de règlements ni de lois en ce monde. Mais comme nous ne le sommes pas…

Par ailleurs : Quel sont donc les buts et les motifs qui règlent ta motivation à redresser les choses et par là même te mêler, selon ton point de vue (extérieur) d’une Obédience dont tu ne sais rien, puisque tu n’en fais pas partie et dont tu ne seras jamais membre étant donné que la GLDF est exclusivement masculine.

Maçonnes et Maçons notre mission est de construire l’avenir !… Et non pas de le démolir… Ne crains-tu pas que tes propos, lus sur Internet par des non-maçonnes et non-maçons (qui pourraient un jour « frapper » à la porte de nos temples) donnent une image contraire, nuisible à l’Ordre maçonnique en général dont toi et moi faisons partie ?

Reçois ma TCS mon accolade fraternelle la plus sincère.
Remy

La Maçonne 18/10/2015 10:53

Merci, P4tr1ck.
C'est vrai que des frères GLAMF et GLDF soutiennent cette "initiative" du CF de la GLDF est pour le moins choquant.
Ils ont soutenus bien pire.
Aucun frère, aucune soeur ne peut rester indifférents face à ces méthodes qui salissent la maçonnerie liberale.
Ne rien dire c'est aussi se rendre complice de ce qui est une dérive d'une obédience - obédience qui il y a un an voulait tous nous jeter pour plaire aux 5 GL européennes.
Cela montre qu'il nous faut rester vigilant encore quelques années.

P4tr1ck 75 18/10/2015 02:17

C'est peut être une habitude chez ces quelques excités (de la GLAMF principalement, ceux de la GL sont apparemment peu nombreux - eux n'ont pas besoin de la CMF) d'insulter toutes celles et tous ceux qui ne vont pas dans leur sens, ce n'est pour autant que nous devons nous y habituer et encore moins l'accepter. Ils n'hésiteraient pas à exiger de toi que tu démontres par a + b que tu n'as pas rédigé toi meme cette circulaire ! Ces âmes tourmentées ont perdu toute raison à force de subir les camouflets à répétition. Heureusement qu'ils sont isolés au sein même de leurs obédiences et de la CMF. Merci pour ton article qui éclaire utilement les frères de "base" sur ce dont ces "élites" autoproclamees sont capables.

La Maçonne 17/10/2015 17:10

Une habitude ... ils vont finir par m'accuser d'avoir rédigé moi même cette circulaire.
Il y en a un qui se perds dans des arguties et considère que les frères qui contestent se sont trompés d'obédience!
Est ce que cela serait reparti comme au beau vieux temps de la CMF où il etait enjoint aux freres qui n'étaient pas d'accord de partir ? Ce qu'ils ont finalement fini par menacer de faire massivement.

P4tr1ck 75 17/10/2015 13:34

Mon frère, ta réflexion est piquée au coin du bon sens. Je t'invite donc à tenir le même discours auprès des partisans de la CMF, qu'ils soient GL ou GLAMF, les plus virulents (pour rester courtois) de la blogosphère. Ceux-ci passent en effet le plus clair de leur temps à attaquer les autres obédiences (du GO à la GLNF en passant par tout le reste), de préférence au moyen d'insultes envers les frères membres et de mensonges grossiers, y compris en réécrivant l'histoire. Meme notre hôte ici même se fait copieusement insulter ("poule" aujourd'hui meme...) sur le blog officiel de la Glamf. Balayer devant la porte est donc probablement une bonne idée, très universelle.

Fraternellement.

La Maçonne 17/10/2015 11:37

Merci Claude, mais je ne vois aucun rapport avec le GODF et la "mixité"
Il s'agit ici d'un tout autre cas de figure.
Je ne vois pas non plus pourquoi tu interdirais aux soeurs de la GLFF de donner leur avis. A moins que tu les considéres comme inférieures et incapables de comprendre

frangine du nord 16/10/2015 17:14

Merci ma soeur pour cet article tres pertinent, tu as mis le doigt dessus, mon epoux et frere est à la GLDF et se pose beaucoup de question suite à cet aritcle, ne doute pas qu'il va faire son chemin dans sa loge, car iol n'avait pas perçu le noveau rituel comme cela et n'avait pas percuté sur certains passages...donc encore merci de souligner là où ça ne va pas, car nous ne voyons pas tout
tribizzz

La Maçonne 16/10/2015 22:43

Ma frangine du Nord, je ne sais pas si ces rituels ont été diffusé préalablement aux loges (mais j'en doute) et qui a relevé et fait tourner l'information au sein des loges.

Yasfaloth 16/10/2015 14:12

Lol, tu as été mal briefée par tes commanditaires maçonne !

Regarde ton texte en gris :

"Promettons solennellement, en présence des Grands Officiers installateurs délégués par le Conseil Fédéral "

Ça ne t'interpelle pas ?

(lors de l'installation annuelle il n'y a que le Conseiller Fédéral ou son délégué)

Quand à la fondation de l'obédience...

Le texte en gris que tu reproduis est issu du rituel d'allumage des feux d'une nouvelle loge, demande confirmation, tu verras... et c'est lui qu'on demande de renouveler tous les ans...

(D'ailleurs rien que cela : divulguer un rituel, même un extrait, n'est pas très correct, m'enfin on n'est plus à ça près, hein !)

La Maçonne 16/10/2015 15:43

Comme si nous ne savions pas que c'était le CF de la région qui faisait les installations... Et cela change quoi? Cela pourrait être le pape que cela revient au même : une 'soumission entière" est demandée, cette modif n'a pas être votée par le convent et ces motivations sont purement disciplinaires. Les frères fondateurs ont le dos large.
Je n'ai pas besoin.d'être brieffee pour lire (et comprendre) une circulaire.
Mais si tu veux être un frère soumis au conseil fédéral, libre à toi.... Personne ne t'interdit de recopier ce texte, de le signer et de l'envoyer.

carcarhodon 16/10/2015 08:08

Pourquoi tant vous intéresser à une obédience dont vous ne fait pas, ou plus partie, ou ne ferez jamais (notre Soeur de la Maçonne). Il ne me semble pas voir dans des blogs (vivant de la pub...) la GLDF se mêler de la vie des autres Grandes Obédiences Françaises. Enfin ce texte est historique et n'est là que pour rappeler ce qu'on dit les Frères Fondateurs d'une Loge il y a un demi-siècle de cela...

Lionel MAINE 16/10/2015 13:08

Mon Très Cher Frère "CARCARHODON"
Bonjour.
Avant de t'étonner de notre intérêt pour toutes les Obédiences de l'Ordre maçonnique, tu devrais visiter le blog de ton nouveau directeur de la communication rémunéré, non pas par la publicité mais, ... par ta capitation !
Fraternellement.

La Maçonne 16/10/2015 09:17

Lorsqu'il y a une injustice dans un pays, ton idée est de ne rien dire sous prétexte que tu n'en es pas membre?
Bon et ben, il semblerait que la maçonnerie ne te sert pas à grand chose pour sortir ce genre d'idée.

carcarhodon 16/10/2015 08:01

Sauf erreur de ma part, ce n'est pas le nouveau serment des officiers d'un atelier de la Grande Loge de France, mais le rappel du serment des Frères Fondateurs d'une Loge qui fut intégrée à la GLDF . Ce texte a plusieurs dizaines d'années et n'a pour objet que de rappeler à des Frères d'une Loge ce qu'ont juré leurs prédécesseurs fondateurs 10 ans 50 ans ou 100 ans plus tôt. En tout état de cause quel est l'intérêt d'une propos aussi long à propos dune obédience, dont, ma Soeur, tu ne peux faire partie ? Le dépit ? Prouver que Omo lave plus blanc que blanc ? ou mettre en application cette chronique de Fredegaire - "Si tu veux accomplir un exploit et te faire un nom, détruit tout ce que les autres auront édifié" (...) cela revient à dire "Puisque tu ne pourras jamais égaler l'oeuvre de Rome, détruit là pour triompher par la force du génie qui te manque" -

Pollux 16/10/2015 09:21

Je n'aurais pas mieux dit !!!

La Maçonne 16/10/2015 09:14

Pas mal essayé. Sauf que le GM et le GExp te contredisent. C'est un serment pour le rituel d'installation d'officiers. C'est écrit en toutes lettres sur la circulaire.
Ce n'est pas le texte (serment) des frères lors de la fondation d'une loge, mais des frères fondateurs de l'obédience ..... De toute manière, la circulaire est avare en référence.

c'est sympa à toi, mais vraisemblablement pas plus membre de la GLDF que moi et surtout peu informé de l'histoire de l'obédience.

Pollux 16/10/2015 07:30

"Ceux qui voulaient reconstruire le paysage maçonnique français (qui se passe bien d’eux)"... Ben justement, vous ne voulez pas continuer à vous passer d'eux ? Vous verrez, vos nuits seront bien plus sereines !

La Maçonne 16/10/2015 22:51

Je parle d'un système (conseil fédéral de la GLDF) qui avait tout simplement décidé de rompre avec ambiguïté ses relations avec les obediences derrière le dos des frères même de la GLDF.
Après cela, si de découvrir que certains frères de la GLDF ne sont pas des benêts soumis te dérange, c'est une affaire d'opinion.
Quant à moi, je suis très contente de presenter leur combativité et leurs valeurs ....

Brumaire 16/10/2015 01:06

Si un rappel des serments prêtés, voire des devoirs des officiers est nécessaire lors de l'installation d'un nouveau collège, aller demander de donner un blanc-seing pour l'avenir, c'est que cet avenir ne s'annonce pas radieux pour nos frères!
Faudrait-il préciser à leurs instances que l' installation n'est pas un rituel mais un cérémonial, et c'est bien différent. Par ailleurs, je suis surprise que ce soit le convent de la GLDF qui modifie ( ou écrive?) les rituels, comme quoi,on apprend tous les jours.
A Lionel: Quant à l'appartenance d'un TRGM à une religion, c'est certes son droit, mais je ne crois pas que son devoir soit celui de le dire, et encore moins de penser la suite du propos.

La Maçonne 16/10/2015 23:01

Ma soeur Brumaire, je ne savais pas comment analyser ce futur ...
Pour répondre à ta question, il y a une commission des rituels du 1er au 3 ème degré. C'est d'ailleurs un épisode de l'histoire de la GLDF qui leur a coûté des reconnaissances tardives du GODF. Le convent vote les éventuelles modifications. Ce n'est pas le job du CF de pinailler sur les virgules, qui ne sont pas élus en fonction de ce type d'expertise. Le CF est un organe strictement exécutif et dont la principale mission est la gestion administrative et financière de l'obédience.

Yasfaloth 15/10/2015 14:08

Bonjour

Je m'étais laissé dire que sur ce sujet une amorce de dialogue était en cours, et que de toute façon des recours internes avaient été déposés...

Manifestement ça ne suffit pas à certains qui préfèrent indisposer la plupart de leurs frères en choisissant les voies de l'affrontement en public et recourir aux services de "la maçonne" !

La Maçonne 15/10/2015 20:31

L'idée générale n'est pas que des recours internes existent, mais que les frères n'aient plus besoin d'utiliser ces "recours" c'est à dire que le GM et son CF arretent de se prendre pour dieu et que de facto ils respectent les Règlements Généraux. S'il faut en passer par "la Maçonne", "la Maçonne" fait la promesse que l'on peut compter sur elle face à se type de dérive.

stef 15/10/2015 10:48

"Un peu de pondération quand même"
Lionel, tu es trop exigeant: c'est la loi du buzz à laquelle est soumise (oh pardon!) La Maçonne qui impose ce traitement de la désinformation?

La Maçonne 16/10/2015 22:52

Je suis bien accompagnée. Merci.

ste 16/10/2015 00:08

A ne pas publier mon message, les autre lecteurs vont croire que tu parles toute seule...
Ceci dit, c'est un peu le cas.
Bonne soirée

La Maçonne 15/10/2015 23:59

Elle est pas mal, celle là. J'ai supprimé ton message par pure mégarde mais j'en ai lu une partie.
En fait, promettre la soumission entière ne te dérange pas. Tant mieux ou tant pis pour toi.
En attendant, comme tu as eu la gentillesse de me transmettre la totalité du serment, cela ne change rien au simple fait qu'elle est bien demandée (même noyée dans une longue litanie).
La circulaire existe aussi et si je ne m'abuse les articles des Règlements Généraux aussi.
Qui ne sont ni l'un, ni l'autre des bouts de truc mais bien le constat que ce CF se permet des modif de rituel sans passer par le convent, que cette modif prévoit une "soumission entière" en lieu et place de "fidélité" ou "loyauté" et que les motifs évoqués dans cette circulaire sont purement et uniquement disciplinaires.

La Maçonne 15/10/2015 20:33

La circulaire étant parfaitement authentique aindi que la modification du rituel, il faudra expliquer où est ladite désinformation.

Lionel MAINE 15/10/2015 09:06

Un peu de pondération quand même; je me suis rendu, au début de ce mois, à l'Installation du nouveau Vénérable Maître de ma Loge mère.
Le nouveau Collège avait prévenu le Très Respectable Frère Inspecteur de son refus d'appliquer cette circulaire et, tout c'est très bien passé, dans la sérénité et la Fraternité, comme il se doit.
Quant à la notion de soumission, elle n'est qu'initiatique et symbolique; pour mémoire, rappel du tuilage (édition 5984):
Q: Qu'en apportez-vous ?
R: SOUMISSION au V.M., santé et prospérité à tous mes Frères.
Q: Que venez-vous faire ici ?
R: Vaincre mes passions, SOUMETTRE ma volonté et faire de nouveaux progrès dans la F.M.

Par contre, il me semble plus inquiétant, dans son interview sur la chaîne TV8 Mont blanc, d'entendre le nouveau Très Respectable Grand Maître, après avoir indiqué son appartenance catholique, ce qui est tout à fait son droit, s'être cru autorisé à ajouter "qu'à titre personnel, il ne voyait pas ce que des athées, pouvaient faire ... en Franc-Maçonnerie !
A titre personnel, une fois encore, je le remercie de m'avoir confirmé la justesse de mon choix de quitter la Grande Loge de France.

triangle 16/10/2015 19:53

a tous et toutes
la maçonnerie est en pleine mutation...tout le monde le sait meme la glf...mais chut il ne faut pas le dire...meme pas en anglais!

La Maçonne 15/10/2015 20:35

Je dirais même que les motifs indiqués dans la circulaire sont tout sauf initiatiques et symboliques.

Condorcet 15/10/2015 11:02

A Lionel Maine,
Je ne suis pas certain au vu de cet article que le terme soumission soit simplement vu que comme initiatique.
La seule soumission que je connaisse, et reconnaisse, c'est celle concernant les décisions votées en convent. Pour le reste c'est au Conseil Fédéral en qualité d'exécutif de se soumettre à ces mêmes décisions et non l'inverse. Quant aux déclarations du GM concernant les athées, je ne connaissais pas cette déclaration, elle est vraisemblablement le fruit d'un conditionnement du SCDF, et date de considérations d'une autre époque, et je pense que faire venir des jeunes dans ces conditions est totalement illusoire. Par ailleurs, je connais bien des frères de la GLDF qui sont athées ou agnostiques et qui possèdent une spiritualité dans l'immanence qui n'a rien d'inférieur ou a envier à ceux qui croient au ciel. Si ces propos du GM sont confirmés il risque d' y avoir une sérieuse remise en cause pour beaucoup d'entre nous.
Je croyais que la GLDF allait retrouver un peu de sérénité en laissant les loges travailler selon leur tradition interne, et qui leur est propre, manifestement il n'en est rien et c'est bien dommage.

TEMPLUM 15/10/2015 08:05

TCS,
finalement Stifani était moins coriace que les 33 de la GLDF.
Les FF de la GLNF s'en sont débarrassé.
notons au passage que JP Servel a compris que les FF de GLAMF pouvaient rester où ils sont.Leurs Chefs les ont bien pris en main.

ALADIN 18/10/2015 16:28

aie aie aie
ça recommence à fantasmer sur les 33, et la suite (pour ceux qui l'ignorent !!!)

Aixcalibur 15/10/2015 09:25

Je ne me faisais aucunement illusion sur notre nouveau TRGM qui grenouille depuis des années dans less couloirs de la rue Puteaux et qui rêvait d'être calife. Je ne suis donc pas surpris ! Est ce que les membres de la fédération sauront régénérer leur équipe dirigeante ou est ce que la poignée de "frères" qui trustent depuis 20 ans les grands offices en se cooptant et en se distribuant les places. Depuis 20 ans, nous assistons à la création de structures parallèles qui servent à recycler les "ex" qui ne peuvent plus revenir sur les colonnes après avoir succombé au parfum enivrant du pouvoir.