Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Droit Humain : les Droits de l'Homme, le 10 décembre 1948 (Communiqué)

Droit Humain : les Droits de l'Homme, le 10 décembre 1948 (Communiqué)

Hasard du calendrier, c'est ce soir – soit quelques trois jours après la publication du communiqué de la Fédération Française du Droit Humain en l'occasion de la Journée Internationale des Droits de l'Homme – que je le publie sur mon blog.

Cette Déclaration, en sus d'un préambule, est composé de 30 articles. Nous connaissons toutes et tous le premier, mais certains, en cette période particulièrement mouvementée et endeuillée, méritent d'être rappelés.

Article premier
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
[..]
Article 3
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
Article 4
Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.
Article 5
Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.
Article 6
Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.
Article 7
Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.
[...]
Article 12
Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.
[...]
Article 18
Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.
Article 19
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.
Article 20
1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques. 
2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.
[...]
Article 25
1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. 
2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.
Article 26
1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. 
2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. 
3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.
Article 27
1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent. 
2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.
.

Déclaration universelle des droits de l'homme

Droit Humain : les Droits de l'Homme, le 10 décembre 1948 (Communiqué)

Communiqué de la Fédération Française du DROIT HUMAIN

Le 10 décembre 1948 à Paris, au Palais de Chaillot, les 58 Etats membres qui constituaient alors l’Assemblée générale des Nations Unies ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

En 1950 la journée du 10 décembre fut proclamée Journée des Droits de l’Homme pour rappeler et faire vivre partout un idéal commun, en chemin parmi toutes les nations et tous les peuples.

La Journée 2015 mettra l’accent sur deux Pactes internationaux adoptés le 16 décembre 1966 et entrés en vigueur en 1976. Ces textes sont moins connus du grand public mais ils sont riches d’espoirs et d’ouvertures à poursuivre. Il s’agit du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (adopté par 168 Etats) et de celui relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (adopté par 164 Etats).

Ces deux Pactes constituent, avec la Déclaration universelle, une Charte internationale des droits de l’Homme, une « magna carta » portant mentions de pierres milliaires multiples sur de longs et exaltants chemins à découvrir, à parcourir et à enrichir.

Les chantiers qui s’ouvrent nous concernent tous, dans nos engagements individuels et collectifs. Ils trouvent évidemment un écho particulier dans l’humanisme maçonnique qui travaille à rassembler ce qui est épars. Et particulièrement chez les francs maçons de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International « LE DROIT HUMAIN » puisque nous faisons partie d’un Ordre International. En instituant cet internationalisme nos fondateurs ont anticipé une démarche d’ouvertures partagées et de progrès pour l’humanité sur toute la terre.

Partager cet article

Commenter cet article

Semprun 14/12/2015 08:32

Merci