Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

"Riposte Laïque" (bis)

"Riposte Laïque" (bis)

Un débat externe ayant pris place, il me faut apporter quelques précisions sur Riposte Laïque et ses participant(e)s de la première heure. C’était dans le passé – à ses débuts – un rassemblement de gens de gauche et d’extrême gauche désireux d’ouvrir un débat (bon, ça c’est fait) devant la position qualifiée de frileuse de la gauche en général. Position si frileuse que nous en mesurons le résultat quasi-quotidiennement – certains disent du voile, d’autre de l’islamisation des banlieues – quant à moi, je dirais tout simplement de l’intégration aussi bien des parents que des enfants issus de l’immigration. Riposte Laïque se présentait ainsi comme un lieu de réflexion. Dès 2010, les choses se sont gâtées. J’y reviendrais plus loin.

Je parlais de « flou ». Riposte Laïque, car web site fondé par des gens de gauche, était donc officiellement à gauche, mais attaqué par d’autres gens de gauche qui leur disaient qu’ils étaient à droite. Or, ces gens de gauche (le 2ème groupe) pouvaient tout aussi ne pas apprécier d’être traité de gros mous incompétents. Vous suivez, non ?

Ma relation avec Riposte Laique a toujours été pourrie. Je dois faire partie de ces gens de gauche croisés avec une limace. J’aime pas les limaces. Pourrie jusqu’à en claquer des portes. Quand je claque une porte, il me faut des années pour la franchir. Comme je sais qu’ils me lisent, cette porte je ne la rouvrirais pas parce qu’elle a pris feu – et ce n’est pas une métaphore.

Il venait d’être publié sur ce site un vague article très intellectuel sur la construction des mosquées et leurs taux d’occupation ! Les musulmans, constatait-on, n’allaient pas à la prière et bien des mosquées demeuraient vides de ses fidèles alors que l’état, la commune (ou on ne sait qui) les avaient (difficilement avec nos propres deniers) financées. À mon avis, on devrait faire ce genre d’analyse pour certains tunnels. Quelqu’un me dit au fond de la salle que cela se fait, aussi. Rien n’indiquait qui s’était posté derrière la porte pour compter les participants aux cérémonies religieuses. Diantre ! M’étais-je dis au fond de moi-même en étant bien plus vulgaire. On reproche aux musulmans de ne pas aller assez à la prière. Je me fâche. « On peut aussi démolir les églises qui sont vides » rétorquais-je. Je suis « prems » pour le chantier de démolition. Démolir, c’est aussi construire (mais cette haute remarque philosophique n’est pas le sujet de l’affaire). La conversation est partie derechef en vrille. Je claque la porte. Fin de l’histoire.

J’accusais dans un précédent article des personnes qui partagent des articles de ce site – ces personnes se disent « humanistes » voir même francs-maçons eux-mêmes. Aujourd’hui, il n’est pas possible (à moins d’être carrément bigleux) de se tromper : Riposte Laïque est bien d’extrême-droite avec tout ce que cela représente (et que l’on ne me parle pas de la nouvelle droite !).

Le tournant a été réellement pris en 2010. Riposte Laïque s’est radicalisé. Une étude sociologique est peut-être nécessaire. Le principal fondateur s’est rapproché de blocs identitaires dans son délire saucissonnier. Un overdose, peut-être?

En ce qui concerne Annie Sugier, il y a quelques précisions à faire. On trouve, certes, plusieurs articles signées par elle sur ce site, mais on retrouve les mêmes sur « Libération » - du moins plusieurs d’entre eux – comme par exemple : « le sport a-t-il un sexe ? » (en 2009), Elle dénonce aussi – et c’est certainement la seule dans l’équipe de Riposte Laïque d’avant 2010 (aujourd’hui, ce n’est même pas pensable de le faire) – tout autant les pressions de l’église catholique contre l’IVG aux USA, ou l’église du Brésil (qui dernièrement encore a fait parler d’elle en laissant une gamine de 11 ans, violée par son beau-père, mener sa grossesse à terme) que l’intégrisme musulman. L’intégrisme religieux, d’ailleurs, n’a ni couleur, ni religion.

Nous nous retrouvons donc avec une « collaboratrice » de Riposte Laïque, qui refilait ses articles à Libération dans le même temps. Ces derniers biens heureux de la publier. Annie Sugier, bien sûr, est conspuée pour sa première participation et tout autant félicitée pour sa seconde … alors que ce sont les mêmes textes et les mêmes idées. L’étiquette prime sur l’idée. Vu le faible taux de lecture de ses articles sur Riposte Laïque, il est sûr que personne n’a pris le temps de vérifier si elle tenait un double langage. J’ai vérifié : elle n’en tient pas. Annie Sugier a quitté Riposte Laïque (mais pas Libération) en juin 2010 du fait du retournement de veste de son principal fondateur Pierre Cassen.

Je ne trouve (personnellement) pas Libération franchement féministe. Je n’irai pas jusqu’à claquer une porte, rassurez-vous – mais quand même, avouons, qu’il l’est si peu que l’on se demande comment a fait Annie Sugier pour y avoir une tribune ?

Plusieurs questions se posent finalement - dans le fond :

La liberté des femmes est le tribut que chaque pays donne à ses conservateurs. Ainsi, en France, il existe une partie des femmes qui n’ont pas les mêmes libertés. Que cela soit dit une bonne fois pour toute. Cela doit convenir à tout le monde, y compris les gens de gauche pour avoir laissé la situation ainsi depuis plusieurs décennies. Par contre – et on m’excusera de le préciser – je n’agresserai pas une femme sous le prétexte qu’elle accepte un système –c’est-à-dire définit pas son clan familial, clan dont elle est dépendante - qui la prive de liberté. C’est – comment dire ? – un peu comme si je considérais que les femmes du 19ème siècle n’avaient jamais soufferts du Code de Napoléon. Je suis d'accord et même persuadée qu'il faut interdire le voile partout ... mais je ne sacrifierais aucune femme sur l'autel de la laïcité pour l'exemple. Voilà en quoi je diffère de la majorité. Certainement peut-être parce que j'ai travaillé avec bons nombres de ces femmes et je sais combien de petits combats quotidiens elles doivent mener pour ne serait-ce qu'avoir le droit de faire quelques heures de ménage.

Le débat sur la laïcité se heurte à cette question de fond : est-ce vraiment un débat sur la laïcité et non pas au contraire un débat sur les droits de l’homme et de la femme ? Ne laisse-t-on pas (ou n’a-t-on pas laissé) des hommes avoir des droits sur des femmes pour respect de laïcité (considérant que la laïcité est aussi un droit de culte – droit que je ne nie pas)? Pourquoi la question est d’office biaisée en France par des considérations religieuses ou laïques, alors que l’on ne parle pas de religions, mais bel et bien de droit et de chance pour toutes et tous ?

"Riposte Laïque" (bis)

Partager cet article

Commenter cet article

Condorcet 09/12/2015 17:39

En fait tout le problème se résume en la revendication au droit par les femmes d'être notre égale en droit et en dignité (je suis un homme). Les convictions religieuses, ou non, appartiennent à la sphère intime de chacun, et les politiques ne devraient pas s'en mêler au nom de la séparation des églises et de l’État. On ne leur demande qu'une chose à nos politiques c'est de faire respecter la dignité de tout être humain dans la sphère publique et privée, ce qui revient à défendre la laïcité ce qu'ils ont eu tendance à oublier en favorisant les communautarismes pour des raisons bassement électoralistes. Aussi et au regard de la couardise de nos politiques qui pratiquent la pèche aux voies par tous les moyens, je crains des retours en arrière dont les femmes seront les premières victimes.
Je pense qu'il en est de même de tous ces dialogues qualifiés d' inter-religieux de certaines obédiences, et dont nous n'avons pas à nous préoccuper, mais qui rabaissent la F.M. au niveau d'un dialogue inter-dogmatique, alors que sa mission serait de se trouver hors champ des convictions intimes de chacun, c'est à dire au niveau supérieur des convictions que tous les hommes partagent. La Franc-maçonnerie d'aujourd'hui en est-elle capable?

Remi 09/12/2015 08:50

Mal à la tête

Bosdeveix Roland 08/12/2015 19:25

Ma TCS Maçonne,
Je suis en plein accord avec ton analyse.
J'ai collaboré quelques fois au début de ce site.Depuis je m'en suis éloigné mais des libres penseurs mal intentionnés (de la Fédération nationale de la Libre Pensée) m'accuse d'être dans leur mouvance ex - droite. Riposte comme les autres sont des éléments toxiques qui me font douter de leur surprenant humanisme.
Bien fraternellement.