Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLDF : une loge & des sœurs, une première bataille historique.

La cathédrale de Tréguier, le trésor
La cathédrale de Tréguier, le trésor

Je suis particulièrement émue, et fière aussi, de vous raconter cette histoire : le combat de frères de la GLDF pour recevoir une sœur plancheuse avec ses décors en tenu. Une première bataille que je qualifierai d’historique et qui, si elle semble, pour eux, perdue, nous est, pour nous toutes, sœurs de toutes obédiences, gagnée.

Combattre la caricature du sexisme.

Mes frères, nos frères, ceux dont nous sommes fières de les appeler ainsi, ont fait un constat préalable.

Une loge de la GLDF peut recevoir comme frère plancheur n’importe quel frère de toutes obédiences « amies ». Si le conférencier est un profane, il est reçu, dans le cadre de ce que nous appelons une Tenue Blanche Fermée. Si ce profane est une femme, aucun problème : elle est reçue toujours dans le cadre d’une Tenue Blanche Fermée. Pour une sœur, rien de tout cela. Quelques soient ses qualités, ses aptitudes à traiter un sujet, elle sera l'inférieure à un frère, toujours considérée comme « non-initiée » voir même comme « non-initiable », toujours considérée comme profane.

Elle aura à subir l’affront d’une cérémonie spéciale, revival de la maçonnerie d’adoption que la GLDF tente vouloir nous imposer – ou alors elle sera reçue en tant que profane – Dans tous les cas, son statut de franc-maçonne, son initiation, ne seront pas reconnues. Voilà bien là, une caricature du sexisme.

Ce constat fait – avec les mêmes conclusions – des frères de la GLDF n’ont pas souhaité devenir les artisans de ce mépris organisé par leur obédience à l’égard des sœurs.

Justement, ils connaissaient, dans leur entourage, une sœur, spécialiste dans son domaine. Celle-ci acceptait de présenter son travail ayant pour thème : « la Genèse des extrémistes religieux » (que je publierai volontiers, si elle le souhaite). Or, elle ne pouvait pas accepter, cela allant de soi, d’être reçue comme une sorte de sous-maçonne dans une « cérémonie spéciale », ou en profane, alors qu’elle est membre d’une obédience « amie », la GLFF. Du-moins, c’est ce que prétends la GLDF, rien n’étant signé.

De n’importe quelle couleur, pourvu que ce soit une tenue.

Nos frères d’Ar Vreur, parce que ce sont eux, ont continué leur réflexion. Ar-Vreur, rappelons-le, est cette loge qui a fait publiée dans plusieurs blogs une réflexion contraire à la ligne du conseil fédéral sur la CMF (Confédération Maçonnique de France) et les modifications de la constitution (modifications qui n'ont jamais été votées). Cette loge, autant pour son opinion que pour l'avoir donné, a été menacée, à l'époque de démolition.

Cette sœur ne pouvant être reçue qu’en tenue, ils ne pouvaient donc qu’en organiser une.

Mais qu’est-ce une tenue maçonnique ? C’est un rituel. Ils l’ont. Nous en avons tous un, dans nos cœurs. C’est ouvrir et fermer des travaux. Ce que nous savons tous faire, en nos cœurs.

Des francs-maçons et des francs-maçonnes peuvent ainsi organiser une tenue, en dehors de toutes juridictions obédientielles, partout où ils sont, partout où ils rêvent d’un monde meilleur. C’est ce qu’ont décidé, ces frères – mes frères – nos frères. Ils participeront à un monde meilleur, à leur manière, en offrant une tenue à cette sœur et à sa loge. Une tenue sans couleur obédientielle. Une tenue parce qu’elle seule est l’expression de la franc-maçonnerie. Ils ont donc travaillé à la créer. Sans bible en 3ème lumière, sans référence à la GLDF, sans mots et attouchements, sans patentes, en restant eux – des frères – Ar Vreur signifiant le frère en breton –

GLDF : une loge & des sœurs, une première bataille historique.

Un corbeau à la GLDF.

Ils ont, ainsi, affiché une petite annonce sur les parvis invitant toutes celles et tous ceux désireux de vivre cet événement à s'y inscrire. Malheureusement, un frère de la GLDF voyant la chose d’un autre œil, a pris une photographie de cette affichette et l’a envoyé au conseil fédéral de la GLDF.

Si la liberté de réunion est un droit fondamental, le conseil fédéral de la GLDF n'a pas la même lecture. De même, il s’agit d’Ar Vreur, cette loge que l’on accuse aujourd’hui d’avoir été la cause de la fin de la CMF. La liberté d’expression, ce n’est pas non plus le truc de la maison GLDF. Les conseillers fédéraux furent décidé à mettre fin à cette horreur, ce crime inqualifiable : recevoir une sœur en tenue en qualité de franc-maçonne à part entière, en égale donc.

Peu importe si cette tenue n’était pas organisée sous l’égide de la GLDF, s’il n’y avait aucune patent … En un mot, pour ce conseil fédéral, si cette tenue n’est pas une tenue de la GLDF, cela n'a aucune importance. Il ne faut surtout pas que des frères de la GLDF ouvrent des travaux et y invitent des sœurs. C’est cela le crime.

Faut-il comprendre qu'un frère de la GLDF appartient corps et âme à son obédience?

Une grande descente du Conseil Fédéral.

Ce qui devait arriver arriva : la loge Ar-Vreur reçut en descente expresse des membres honorables du conseil fédéral, dont le Grand Maître Philippe Charuel, ce 10 février.

Ce dernier a demandé aux frères de suspendre cette tenue prévue le 22 février. Au 26 janvier, il y avait déjà 70 inscrits ! En effet, aurait-il expliqué, si lui était pour « l’ouverture », son conseil fédéral était majoritairement contre. Si Ar-Vreur persistait, le conseil fédéral n’hésiterait aucune seconde : il promettait la démolition de la loge.

Il a proposé que les sœurs tiennent les plateaux. Celles-ci ont refusées. Elles ne sont pas les « serpillères » de service, considérées comme assez peu initiées pour être reçues dans une loge de la GLDF, mais à qui on propose de tenir les plateaux! Ceci montre à quel point cet "interdit" de recevoir des soeurs est de la pure hypocrisie.

Les frères de la loge Ar-Vreur ont ouvert une assemblée générale, permettant ainsi le vote des apprentis et des compagnons – 15 tabliers blancs pour cette loge de Bretagne – c’est dire qu’elle est belle et pleine d’avenir. Ils ont décidé de maintenir cette tenue, puisqu’elle était organisée – mais de ne pas tenir les plateaux ...

Qui les tiendra donc puisque les soeurs de la GLFF les refusent ? Il existe une loge mixte du GODF qui pourrait accepter. Une loge du GODF, tiens donc ? Ceux qui ne laissent qu’un strapontin à la GLDF et qui lancent des boulets rouges ? .

Finalement, la tenue a eut lieu. Ce sont les sœurs de la GLFF qui, revenant sur leur décision, prirent les plateaux. Il y avait plus de 100 inscrits et une planche faite par une sœur renommée dans son domaine. Ce fut une belle tenue. Une de celle que nous aimerions toutes et tous vivre un jour.

Conclusion.

Que dire ? La GLDF et son conseil fédéral restent figés sur des positions d’un autre âge. Le sexisme en franc-maçonnerie est la norme. Ses plus dignes représentants sont toujours les mêmes. Je n’y peux rien.

Ces frères d’Ar-Vreur ont livré une première bataille. Elle restera historique. Elle est la première après plusieurs années d’indifférence d’une part et d’autre.

J’espère que, par l’exemple de cette action, d’autres loges et d’autres frères de la GLDF, ouvriront la porte au débat, à défaut de l’ouvrir aux sœurs. Du moins, pour le moment.

GLDF : une loge & des sœurs, une première bataille historique.

Partager cet article

Commenter cet article

Hibou 07/03/2016 11:01

Bravo à nos frères Bretons qui ont frôlé le bûcher aujourd'hui et qui seront les premiers d'une réforme qui dans quelques années sera un souvenir... car les barrages cèdent toujours...question de temps...comme dans la nature rien ne peut empêcher l'évolution de la maçonnerie comme de toute autre chose... la maçonnerie n'échappera pas à la règle... soyez en certains... qui aurait prédit au 18° siècle qu'un jour il y aurait un maçonnerie mixte et pire une féminine...il faut du temps et des francs-tireurs résistants contre l'oppression idéologique d'esprits conservateurs accrochés à de vieux principes désuets dans notre société actuelle qui ne demande qu'à s'ouvrir sur une vraie philosophie ... tout évolue... c'est la loi de la nature...nous n'y échapperons pas... soyons patients et continuons la résistance...
Bravo AR VREUR... les précurseurs...et surtout MERCI... de labourer ce lopin qui est déjà la terre universelle de demain...
Vive la Franc-Maçonnerie moderne ouverte à l'humanité...et à toutes les classes sociales car là il y a aussi du boulot...et j'ose imaginer que les portes s'ouvriront aussi à ceux qui s'en croient exclus comme je l'ai cru pour moi...
Espérance...confiance mais détermination !
3BF à tous

Zorobabel 25/02/2016 13:22

Que pensent les Frères de la GLDF de cette ouverture annoncée à la mixité ?
Il faut bien entendu, rapprocher cet incident de l'annonce du Grand Maître Charuel de la Tenue mixte que la GLDF semble avoir adopté...
Alors, ouverture schismatique ou changement assumé ?

aristot57 28/02/2016 10:28

Mais pourquoi vouloir imposer à toutes les loges un interdit sexiste qui regarde CHAQUE LOGE ?

aristot57 24/02/2016 10:55

Bravo ArVreur !