Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Lettre Blanche Ouverte aux frères d'Ar-Vreur.

Baie de St-Brieuc
Baie de St-Brieuc

Pour avoir voulu recevoir une sœur plancheuse dans une tenue, le conseil fédéral par la voix de Philippe Charuel, votre Grand Maître, vous a promis la démolition de votre loge. Bien des vôtres ont pris peur – c’était d’ailleurs là le but – et y ont renoncé. Ce n’est pas votre échec. Je souhaite vous en assurer. Ce n’était qu’une première bataille.

Si les sœurs avaient gagnées toutes les leurs, vous ne seriez pas à vous battre aujourd’hui contre vous-mêmes, un conseil fédéral et un Grand Maître, pour recevoir une sœur ès-qualité en tenue. Si les sœurs, y compris celle de la GLFF, avaient gagnées et – certaines diraient même avaient combattues – vous n’auriez pas été contraints de créer de toute pièce une tenue « qui ne soit pas d’une loge de la GLDF » pour recevoir l’une d’entre nous.

Si les femmes avaient vaincues le sexisme, gagnées toutes leurs batailles en vue de leur égalité, la question ne se poserait même plus. La GLDF se serait inclinée, à son tour, à l’évolution de notre société. Elle accepterait des sœurs en visiteuses, comme les sœurs vous reçoivent.

Vous n’avez rien perdu. Vous avez, bien au contraire, gagné d’avoir mesuré l’ampleur de ces batailles perdues de notre passé. Vous avez gagné d’avoir arpenté toutes celles à venir.

Il ne s’agit pas de votre échec. Il s’agit de l’échec du conseil fédéral, de votre Grand Maître, de la GLDF et de tous ceux qui considèrent les femmes comme leur inférieure ou si impures que leur présence entacherait la blancheur virginale du REAA et de la régularité de leur obédience.

Donc non, vous n’avez pas perdu. Vous avez même gagné. Je vois même une victoire bien plus grande.

Vous nous avez montré, à nous toutes, que vous existiez, que vous étiez là – qu’il y a des frères à la GLDF qui sont prêts à se battre pour travailler à une franc-maçonnerie moderne, prêt à abandonner jusqu’à la bible (et j’aime d’ailleurs l’idée !) pour recevoir une sœur, écouter son travail et reconnaître en elle leur égale en fraternité.

S’il vous semble être aujourd’hui minoritaire, sachez que majoritairement les sœurs vous soutiennent. Aucune n’aurait accepté que votre loge disparaisse, car nous avons besoin de vous, vivants, présents, et ici – là où vous êtes tous. Nous avons besoin des hommes, des frères qui sont sur vos colonnes, pour d’autres batailles.

Ces frères, qui ont reculé devant la menace, vous ont protégés peut-être parce qu’ils vous aiment vivants, brillants, heureux et qu’ils ont besoin de vous, aussi. Si ceux-là n'ont pas compris l'importance de cette bataille, s'ils ont voté par égoïsme, moutonnant avec la masse, ce sont eux qui, individuellement, auront perdu. Perdu par obéissance passive, le pire échec pour une franc-maçonne ou un franc-maçon. Vous le savez aussi bien que moi. Si par contre, c’est pour repartir sur d’autres projets plus fous encore, d’autres batailles, d’autres déclarations de guerre et criez partout où ils vont : « Non ! A cette imbécile situation qui est de ne pas recevoir des sœurs ! », vous avez gagné.

Nous le savons tous : ce n’est pas en préservant une franc-maçonnerie digne d’un mausolée, que nous construirons l’avenir. Or, parce que dans ce mausolée, certains et certaines veulent nous y enfermer, nous devons aussi apprendre à nous protéger et à maintenir vivante votre loge comme toutes celles qui travaillent avec vous, où souhaiteraient vous rejoindre dans ce grand combat, ce grand chantier que vous avez ouvert : une franc-maçonnerie française forte, moderne et libre.

Vous avez gagné d’en avoir ouvert la porte, d’avoir posé les fondations. Vous n’aviez pas à en mourir.

Par votre action, vous avez ouvert les yeux à bien des sœurs. A celles qui soutenaient béatement l’idée que « cela viendrait bien un jour ». Elles savent aujourd’hui, pour que cela advienne, il faudra de nombreuses luttes d’une part et d’autre du mur qui nous sépare. Elles savent, maintenant – du moins, elles ne peuvent plus le nier – que le conseil fédéral de la GLDF résistera, toujours et encore, à ce qu’une sœur soit considérée comme leur égale. Vous avez ouvert les yeux à bien des frères de votre obédience, jeunes ou vieux, qui comprendront enfin que la liberté, l’égalité, la fraternité, ne sont pas des mots fourre-tout à utiliser à toutes les sauces, mais des luttes, des incertitudes, des échecs, des peurs, et une soif, une grande soif d’un monde meilleur toujours à construire, toujours à faire, toujours à penser, toujours à être.

Vous avez fait plus que des décennies de colloques communs, de conférences diverses, de grands tralalas qu’organisent avec une rigueur métrique nos obédiences. Vous nous avez rapprochés.

Hier encore, je nous croyais perdus par des décennies de torpeur et d’exaltation mystique. Hier encore, je croyais que je n’allais pas voir de mon vivant une sœur reçue en sa qualité de franc-maçonne dans une loge de la GLDF. Or, je me donne encore un demi-siècle à vivre, c'était dire de mon pessimisme. Aujourd'hui, je sais - nous savons toutes - que cela ne sera que le temps de nouvelles batailles.

Ce n’est pas que recevoir des sœurs, c’est nous recevoir, être avec nous, nous retrouver, franc-maçonnes et francs-maçons. Je parle de dignité. Nous avons besoin de vous parce que vous nous avez montré à tous ce que cela signifiait : être franc-maçon aujourd’hui, ce n’est pas perdre sa dignité.

Vous avez fait plus que des décennies de colloques communs, de conférences diverses, de grands tralalas qu’organisent avec une rigueur métrique nos obédiences. Hier encore, je nous croyais perdus par des décennies de torpeur et d’exaltation mystique. Hier encore, je croyais que je n’allais pas voir de mon vivant une sœur reçue en sa qualité de franc-maçonne dans une loge de la GLDF. Or, je me donne encore un demi-siècle à vivre, c'était dire de mon pessimisme. Aujourd'hui, je sais – nous savons – que si le seul argument du conseil fédéral est de promettre la démolition à toutes loges de la GLDF qui veulent recevoir une sœur – il ne pourra pas en démolir 50, 100, 500 … et continuer à nier à autant de sœurs leur qualité de franc-maçonnes.

Vous avez gagné.

Lettre Blanche Ouverte aux frères d'Ar-Vreur.

Partager cet article

Commenter cet article

jm83 03/03/2016 04:02

Bonjour.
A lire cette "lettre blanche" on n'y retrouve des expressions et des mots comme "première bataille", "gagnées", "vous battre", "avaient combattues", "vous n'avez rien perdu. Vous avez même gagnées", "l'importance de cette bataille", "nombreuses luttes" et j'en passe... Mais quelle vision de la démarche maçonnique avez-vous donc?... On n'y est pas sur un champ de bataille ! Et quelle est cette idée saugrenue de vouloir uniformiser la franc-maconnerie dans son ensemble à tout prix ?!!!! Il existe des obédiences masculine, feminine ou mixte et c'est très bien ainsi.
Vous critiquez le conseil fédéral et la GLDF, tout comme vous avez critiqué le conseil fédéral de la GLFF et l'obedience, sur une autre publication pour d'autres raisons... Vous critiquez tout et tout le monde, mais faites-vous votre auto-critique?... J'entrevoie dans vos propos, dont je respecte bien sur la liberté de les avoir exprimé, de bien nombreuses aspérités sur une "pierre" que vous n'avez sans doute très peu taillé et encore bien moins polie.

aristot57 03/03/2016 09:45

Une des insultes classiques et navrantes en FM, est de dire que son contradicteur doit "tailler sa pierre" !
On notera l'immense incohérence de ce "jm83" qui dans la pratique uniformisme par la force un sexisme institutionnel dans sa GL et à le culot de prêter une volonté d'uniformisme aux autres !
Discours incohérent et d'ordre profane.
Dans le monde maçonnique "Les FM forment un seul peuple régi par les MEMES règles".

La Maçonne 03/03/2016 07:45

Combattre pour ses libertés fondamentales fait parti de la démarche maçonnique. Des maçons ont combattus contre l'esclavage, pour la démocratie, etc. Des femmes et des sœurs combattent toujours pour les droits des femmes.
Voilà ma conception de la franc-maçonnerie : défendre nos valeurs.

A part faire de leçons de morale sur mes aspérités, et vous - c'est quoi la dernière chose que vous avez fait pour défendre une de nos libertés fondamentales ?

aristot57 29/02/2016 20:09

On note que ce sujet est manifestement hyper-sensible à GLDF.
Et plus ils se montrent ridicules (une descente de CF et du GM pour une tenue banale) dans la sur-réaction, plus ils se cramponnent dans un irréalisme.
Nous ne sommes plus en FM lorsque des organismes (regroupant des FM mais en rien maçonniques) s'atorisent à venir perturber l'activité maçonnique.
Il est temps que les FM se prennent en main et sortent de ces postures (et soumisison à ces postures) qui se veulent doctes ...
La FM ca se passe dans les loges ! Les membres d'obedience y sont bienvenus s'ils savent rester à leur place, celui d'occuper des offices auxquels les designent LES LOGES.

Salomon 04/03/2016 10:34

Aristot tu écris : " Mainifestement, l'absurdité de ton exemple sur une loge du DH te rend très coléreux, Salomon "
Très "coléreux" ? ha bon :)... non vraiment pas il m'en faut beaucoup plus...:)
Mais en ce qui me concerne je n'écris jamais a quelqu'un que ce qu'il dit ou écrit est idiot ou absurde... c'est mon coté "respect de l'autre " surement... :).

aristot57 03/03/2016 09:48

Mainifestement, l'absurdité de ton exemple sur une loge du DH te rend très coléreux, Salomon ... Ton monde, le seul dont tu parles est celui de l'organisation facultative et profane qu'est l'obédience.
Personne ne t'a dit que la FM ce sont LES LOGES ? que ce qui te passionne n'est qu'accessoire et secondaire ?

Salomon 02/03/2016 07:42

Si tu semble savoir écrire ( ce qui est étonnant) ;)...manifestement tu ne sais pas lire.... je n'ajouterai donc rien de plus :)

Salomon 29/02/2016 09:04

Je viens de lire tout les commentaires sur ce sujet qui revient régulièrement... et je trouve que cela n'est pas très clair...
En effet un lecteur non avertis pourrait penser que les Obédiences sont des organes autocratiques qui oppressent les Loges, organes composés de "dirigeants" inamovibles dans un régime totalitaire.
Il me semble donc nécessaire d'expliquer aux "non avertis" comment cela fonctionne.
Concernant la Grand Loge De France :
Le conseil Fédéral, (exécutif de l'obédience) est composé de 33 Conseillés fédéraux plus un Grand Maître, tous sont élus pour un mandat de 3 ans qui ne peut excéder 3 ans d’affilé . L’élection est faite par les un peu moins de 900 députés réunis en Convent (assemblée nationale de l'obédience ) chaque année par Tiers.
Concernant les règles applicables par les Loges (dont fait partie cette question de réception des Sœurs ), elles sont définis par les règlements Généraux ou/et la Constitution.
Quand une loge souhaite voir modifier les RG ou la Constitution elle émet un Vœu ( un demande) au congrès (assemblée régionale des députés environ 150 à 250 députés suivant les régions ) dont elle dépend.
Le congrès débat et statut sur le vœu . Ce vœu est ensuite présenté au convent...
Si le vote est favorablement majoritaire le vœu est adopté est les RG ou la constitution sont modifiés. Cette procédure est régulièrement appliquée, pratiquement chaque année et c'est ainsi que les textes donc les règles applicables aux Loges (et donc décidées par ces mêmes loges( évoluent... Cela c'est la Démocratie, quand une minorité impose ses règles à une majorité c'est autre chose et ça porte un autre nom, le totalitarisme .
Donc...et sans entrer ici dans le débat sur le bien fondé ou non de la réception des Soeurs dans les Loges de la GLDF, il suffit à ceux qui veulent modifier les règles de l'obédience de suivre la procédure ci-dessus, procédure qui a, elle aussi, été définie par les Loges via le Convent.
Enfin et pour conclure l'une des missions de l’exécutif ( CF+ GM ) est de faire respecter et appliquer par tous les règles démocratiquement définies par le convent, ne pas remplir cette mission exposerait les membres du dît exécutif à être sanctionné par le Convent.

aristot57 29/02/2016 20:03

salomon, vous répondez à côté.
La FM c'est être initié dans UNE LOGE. Que cette loge adhere à un groupement ou un autre est une question profane secondaire.
Mais qui à vos yeux devient en déviance de la FM, l'élément prépondérant.
LA LOGE est L' élément OBLIGATOIRE, l'obedience un acessoire utile mais qui peut aussi être nuisible. Par conséquent l'obedience, émanant des loges, doit se soumettre aux volontés des loges (pas l'inverse).
Et la volonté des loges s'exprime entre autres comme le fait Arvreur ! Ar Vreur n'impose à personne de faire de même ! Pourquoi lui imposer ?
Etonnat comment une évidence soit vue comme "tiré par les cheveux".
Vous estimez-vous droit à surveiller les activités hors de l'obedience des FM ?
Mais toute loge du DH a le droit de refuser d'initier qui elle veut et n'a aucun compte à rendre à quiconque !
Le fait que le CF et le GM sur-réagissent à un évènement banal est typique de l'obcession obédentielle sexiste.
Ca change quoi que des SS officient ? Vous rendez-vous compte à quel niveau de dérisoire vous amènent ces obcessions ?

salomon 29/02/2016 16:52

Aristote; Les obédiences, toutes les Obédiences ont des règles, chacun, chacune a le devoir de choisir l'obédience qu'il lui convient et chaque loge de faire parti de l'obédience qui lui correspond ou encore de décider d'être une loge indépendante de toutes obédience.
La maçonne :
Cela est un peu tiré par les cheveux, une tenue organisée par les Frères d'une obédience, par une loge d'une obédience, mais sans référence a cette obédience.... !!! enfin je veux bien mais là tu vas finir par les arracher les cheveux à force de tirer dessus.
Pour être plus clair... imaginons une loge du Droit Humain obédience mixte qui refuserait d'initier des profanes féminines en contradiction avec les RG du droit humain obédience mixte, he bien cette loge et ses membres seraient de la même manière en contradiction flagrante avec les RG de leur obédience et la situation serait identique.
Cela vaut pour tout, pour tous et pour toutes....
Tout le reste n'est que digression qui peu en effet être sans fin car alors au gré du vent on peut dire tout et son contraire.
Il me semble avoir lu que pour régler la difficulté de cette loge, les plateaux ont été tenus par les sœurs, les Frères se sont donc mis sous leur autorité, les règles librement consenties par chacun ont été respecté par tous, les travaux se sont tenus au bonheur et à l'enrichissement de tous...et c'est très bien.

aristot57 29/02/2016 10:41

Salomon, tu décris une certaine situation d'une organisation par des règlements.
Or, en effet ces règlements énoncent des "règles" que doivent respecter des loges. QU'il y ait un dispositif pour changer ces règles, c'est possible. Mais comme nous ne sommes pas en conseil GLDF sur ce blog, cette question est irrelevante.
Le débat est autour de :
- la MORALITE de pratiquer le sexisme en FM
- la MORALITE d'enocer des regeles qui divisent les FM.
- le droit d'imposer à des loges des règles qui s'opposent aux règles générales de la FM. (y compris si ces règles d'obedience sont votées !)
Il s'agit donc bien, d'une oppression sur les loges.

La Maçonne 29/02/2016 09:52

Cela aurait été vrai s'il s'agissait d'une tenue d'une loge de la GLDF. Or, ici, ce n'est pas le cas : il s'agit d'une tenue organisée par des frères de la GLDF, certes, mais sans aucune référence à la GLDF, comme je l'ai expliqué dans mon article.

aristot57 28/02/2016 17:03

"Rassembler ce qui est épars" slogan issu d'une phrase initiatique, mais admettons de l'utiliser dans ce sens profane.
Comme on le constate chacun déplore que les autres ne se soumettent pas à son obedience favorite, fasse dissidence, etc.
Il s'avere que même les dissidents d'il y a quelque temps deplorent que d'autres soient dissidents à leur groupe. Ainsi la GLNF, dissidence du GODF se plaint de ses dissidents à elle.
Tout celà n'est pas sereux !
Si on veut réellement "rassembler", il faut identifier ce qui "éparpille" !
Sont-ce les FM au travers de leur rituels ? Nullement ! Les FM sont "un SEUL PEUPLE REGI PAR LES MEMES REGLES" dixit nos rituels.
Et mis ensemble, les FM travaillent sans problème au Grand Ouvre ... chacun connaît la suite !
Alors QUEL EST LE PROBLEME ? Chacun le sait mais ne VEUT pas le voir : Il s'agit des "obédiences" ou plus exactement des déviances de ces obédiences au delà de leur champ utile et plus exactement encore, le fait que nous acceptions de nous y soumettre.
QUELLE EST LA SOLUTION, donc ? Elle est tout aussi simple et évidente ! (Et Ar Vreur le montre !) : Et totalement FRANC-MACONNIQUE : ne pas se soumettre aux directives obédentielles contraires aux principes maçonniques (ce qui est le cas lorsqu'elles se mêlent de "qui entre en loge").
Et nous sommes là face à un autre obstacle. Beaucoup de nos FF et SS se refusent à imaginer, quelques soient les évidences, que leur obédience préférée puisse agir contre-maçonniquement ! Pour évoluer, il faudra que nos FF et SS acceptent de considérer cette éventualité sans passion, ni affection ... et encore moins allégeance.

BRUCE 28/02/2016 13:07

je crois que la réception des SS ou des FF en loges est et sera toujours un sujet de discorde .
mais je crois que la liberté de tous et toutes , c'est bien de pouvoir aussi de pouvoir travailler en loge , comme nous avons envie de le faire .
que ce soit le GLADU , la reconnaissance , la mixité ou des LL masculines ou féminines , il y a suffisamment de choix en FRANCE sans vouloir a tout prix imposer qui que ce soit ou quoi que ce soit aux autres .
il ne faut pas tomber dans l’excès , ce n'est pas constructif surtout lorsque les obédiences sont en accord avec la volonté des FF ou SS

aristot57 28/02/2016 20:22

Faut pas manquer d'air ! Cette liberté de recevoir ou pas en loge, vous la déniez à des loges à l'intérieur de votre obédience !!!!
Imaginons une autre caracteristique et appliquons votre discours :
"nous n'acceptons pas des noirs dans notre pays, c'est notre liberté de les rejeter, il y a suffisament de pays où ils peuvent se retrouver entre noirs" !
Inversion totale et sans vergogne ! QUI IMPOSE ? Personne ne vous impose rien ! Pourquoi imposez vous votre sexisme à des loges ?
Comment connaissez-vous la "volonté" des FF et SS ? Ah oui, à la GLNF c'est le GM qui décide de ce que "veulent" les adhérents !
Incroyable de tels discours à notre époque !
Plus grave, ca fait honte à toute la FM !

Au fait, les mêmes qui s'émeuvent du rejet d'homos aux US, rejettent les femmes !!! Aucune vergogne !

simoita 27/02/2016 13:53

Nous sommes dans ce fait divers dans la problématique des relations entre l'obédience et les loges : ici il n'était pas possible à la gldf de faire autrement étant donné les règlements existant.
Aujourdhui, il n'existe qu'une obédience qui laisse à chaque loge le choix d'accepter ou non d'intégrer des soeurs : c'est le godf !
Il me semble que le godf pourrait s'ouvrir pour accueillir d'autres loges et d'autres obédiences en leur garantissant la liberté !
La multiplication des obédiences ne se justifie plus : il y a la place au godf pour toutes les sensibilités et pour un vrai respect des différences sur le principe que c'est à la loge de décider ce qu'elle veut !

Bruce 02/03/2016 12:43

Aristote
Le problème n'est pas de faire ou de ne pas faire çe que l'on veut , hommes ou femmes .
Le problème c'est des gens comme toi , toujours à dénigrer , à empêcher les autres , hommes ou femmes , obediençes , reconnaissance , politique ou spirituel a faire selon ses envies .
Mais au fond , il te resterait quoi , si tu n'avais plus ça ?
Rien , le vide , tu es ta propre victime de tes TOC et c'est pas prêt de s'arranger.
Il existe des choses simples , comme l'envie de faire çe que l'on veut comme l'on veut , sans pour autant haïr les autres , mais toi tu ne les connais pas , toi tu parles de sexisme , d'addiction , ect....
C'est d'une tristesse , arrête de t'occuper des autres , pense à ta pauvre petite existence ....

aristot57 01/03/2016 09:38

Bruce, les femmes n'attendent pas ton autorisation pour faire ce qu'elles veulent entre elles. La question n'est pas là ! Mais VOTRE SEXISME ! Il s'avère que des organisation comme armée, police, entreprises, religion protestante estime que c'est MAL de pratiquer votre SEXISME.
Que ton addiction te conduise à ne supporter aucune critique, on l'a bien compris !
Au fait ... en matière de "leçons" qui se vante d'être "réguliers" (tarte à la crème qui arrive encore à exciter quelques militants) ?
Bon, on admettra que tu as compris que votre attitude est ignoble vis à vis de la FM en général, que tu te réfugies dans ton caprice et que tu deviens coléreux face au miroir.
Non, dans TON OBEDIENCE, vous avez volonté d'empécher les loges de faire ce qu'elles veulent ! Assumes, au moins !

Bruce 29/02/2016 17:59

@aristote
Tu es un polémiste professionnel , tu extrapoles tout , donc si j'ai envie d'être dans un club de boules entre potes , je ne peux pas . Si des femmes veulent faire du foot entre elles , ou du rugby , elles ne peuvent pas .
,?
Il faut toujours voir le mal ou il n'y en a pas avec toi .
Ben désole , tu fais çe que tu veux , comme tu veux et moi pareil , si j'ai envie de travailler à la gloire de la grande prêtresse de l'univers avec une barbichette rose , je le fais , les donneurs de leçons ça va un peu .

Aristo57 26/02/2016 15:16

Les declarations ci dessous sont typiques de la perversion de la FM que constituent ces allegeances a des volontes obedientelles: perte de repére des priorités ! Confusion entre le serment maconnique et l engagement profane a l'organisation. Effrayant! Jusqu a enoncer ces enormites d un ton docte... Il est temps que les fm reagissent pour ne pas tomber dans des conventions profanes. Nos rituels tricentenaires balaient ces deviations.

Occitan 01/03/2016 09:28

Quand je dis que je reconnais etc... je parle pour moi, j'utilise la premiére personne, si j'avais pensé qu'il en est de même pour tous j'aurais dit nous.
Si les obediences sont la cause de tous les maux pourquoi dès 1717 les LL ont elles eu besoin de se regrouper?
Tu parles souvent de s'en tenir aux rituels 3 fois centenaires: pourquoi avoir supprimer dans certaines obédiences / loges la référence au GADLU dans les rituels?
La GLDF reste sexiste, mais si on regarde bien la GLFF l'est tout autant, les deux sont monogenres et ne s'en portent pas plus mal.
Vous êtes un certain nombre à vouloir nous faire entrer de force dans votre vision de la FM, une bonne fois pour toute acceptez que nous soyons différents et soyez tolérants, soyez fraternels. Vous dites ce que vous voulez faire à longueur de blogs, que la vrai et unique FM c'est vous, montrez le au lieu de le dire, convainquez moi par des actes par par des imprécations et des leçons à 2 balles.
Il n'y a pas eu de vote à la GLDF sur la mixité car à ma connaisance personne ne le demande. C'est aussi simple que celà.
Je n'ai pas de conditionnement obédentiel, silmplement je suis fidéle à mes engagements. Je suis d'accord sur ton NB mais je réfute ce que tu décris comme "perverti". Je suis un homme libre dans une loge libre et j'ai pour moi mon intelligence et mon libre arbitre ainsi j'accepte ce qui me parait acceptable et refuse ce qui ne l'est pas mais j'accepte aussi de ne pas avoir toujours gain de cause.
Tu me dis incohérent, mais n'est ce point un des buts de l'Art Royal que de réunir ce qui est épars et de concilier les oppositions. Je le fais en moi et, sur ce blog, je le fais avec toi et là il n'y a pas de consigne obédentielle ;O))

Je sens bien que ce qui nous unit est plus grand et plus fort que ce qui nous sépare.

Adissatz

aristot57 29/02/2016 12:15

"je reconnais tous S ou F qui sait répondre au tuilage rituel."
C'est bien là toute l'incohérence, Occitan. Car si tel est le cas, la suite normale est d'accepter en loge quiconque répond à cette condition.
Tu dis "décision du VM" OK ! Pourquoi donc le conseil fédéral ou le GM vient s'en mêler ?
NB :Une fois créé un GL ou une loge, ensuite, on peut s'avérer en desaccord et chercher à faire évoluer. Et on a pas tous les pouvoirs, il faut aussi convaincre.
Mais tu déplaces le sujet, occitan. La question est de savoir si une loge doit forcément respecter des directives obédentielles.
Et là, je te réponds : "NON" Si ces directives sont innaceptables, ce qui me parait le cas du sexisme ou de divisions artificielles entre FM, il est de notre DEVOIR de s'y opposer pas seulement en faisant changer l'ensemble des loges mais en refusant de les appliquer.
Pourquoi donc et à quel titre ces règles devraient changer pour la totalité des loges ou rien ? Le GODF et d'autres te démontrent le contraire : certaines loges maintiennent leur sexisme et d'autre pas.
Concernant l'opinion des FF de la GLDF sur le sexisme, y-a-t-il eu un vote de tous les frères, de toutes les loges ?
Rappellons un élément essentiel du FM contenu dans le "F" de FM ! Il doit être LIBRE. (dans le cadre des regles de la FM). Se soumettre à des directives obédentielles ou pire imposer des regles obedientielles contraires à la FM est une atteinte grave à cette PREMIERE caracteristique du FM.
Bien sur comme tout organisme profane, toute obédience va tenter de mettre en avant e qui l'arrange : cette soumission contre-maçonnique.
Merci en tout cas d'accepter le débat, occitan, car je sens que ce conditionnement obedentiel est fortement ancré chez toi.
NB : j'ai connu, bien plus oppressant encore que GLDF. Et je sais à quel point notre esprit est perverti et qu'il faut du temps et de la volonté pour revenir aux bases de la FM : l'obédience est AU SERVICE des loges, émanation des loges, elle n'a aucun rôle initiatique, ni décisionnaire dans les loges. Le seul CHEF DE L'ORDRE est le VM.

Occitan 29/02/2016 10:09

Mon TC Aristot57,

Ne te méprends pas, je reconnais tous S ou F qui sait répondre au tuilage rituel. Pour les visites de FF d'autres obédiences, voire de Loge dites "sauvages" celà reste à l'appréciation du VM.
Si sur la forme nous n'avons pas les mêmes pratiques, normalement sur le fond il n'y a pas de différence.
Par contre ce qui peut être nous différencie toi et moi c'est que tu as participé a fonder une GL alors que moi quand je ne suis pas en phase j'essaie de faire changer les choses de l'intérieur sans céder. J'ai plusieurs fois voulu créer une loge car je n'étais pas à l'aise dans la mienne, je suis resté et j'ai soumis mes idées. Certaines ont été acceptées, d'autres pas mais je suis toujours là.
"La FM n'impose aucune limite à la recherche de la Vérité et c'est pour garantir à tous cette liberté qu'elle exige de tous la tolérance". Extrait rituel init GLDF.
Voici qui résume mon état d'esprit.
Quant aux obédiences elles ne sont et ne doivent rester que le commun dénominateur des Loges qui les composent. Si mon Obédience a choisi de rester masculine c'est que la majorité des loges et donc des FF en a décidé ainsi pour le moment.
Adissatz

aristot57 28/02/2016 10:15

Je comprend, que dans la même perte de repères maconniques, Occitan, tu veuilles travestir çà en une opinion personnelle, où finalement tout est possible et chacun peut penser ce qu'il veut.
Mais nous sommes FM et nous avons des repères. Ces repères figurent dans NOS RITUELS. Et ils sont identiques.
Oui, je comprend que la matraquage obedientiel fait que le facultatif devient le principal, pire veut inverser totalement la prépondérance.
Une des défenses que développe la perversion obedientielle est de prêter de la "sauvagerie" a des loges qui ne se soumettent pas à ces pouvoirs artificiels. Ce n'est, j'espere que tu en est conscient que du baratin. Sinon, je t'invite à aller les visiter.
Pour ma part, (ayant participé à la fondation d'une GL) je reconnais UTILITE aux obédiences, tant qu'elle ne viennent pas interférer dans la vie maçonnique.
Typiquement la non reception de FM de loges que tu qualifies de "sauvages" est une manifestation de cette perversion. Car ca consiste à faire intervenir un critere non-maçonnique dans une acion maçonnique.
Exemple lors de l'explosion de la GLNF de nombreuses loges sont devenue "hors-obededience". Il s'agissait des mêmes FF, travaillant à l'identique. Sont-ils devenus pestiférés, sauvages, désinitiés ? Quelle logique y a-t-il à se comporter en goujats en le revevant plus (cà s'est produit) ?
Je t'ai illustré très précisément, par des arguments maçonniques, en quoi des obédiences basculent dans la perversion de la FM. Après, c'est ton affaire de continuer dans cette voie.

Occitan 27/02/2016 08:55

Mon TCF,
Si tu veux un jour rassembler ce qui est épars, je te demande de bien vouloir admettre et accepter la différence des "autres". Tu parles de perversion de la FM mais par rapport à ta vision personnelle de la FM. Si le ton docte est pour moi, étant orateur de ma Loge j'en suis le gardien de la Loi et de la Tradition (selon notre vision GLDF) j'énonce les choses simplement et de façon non interprétable, du moins je l'espére, afin que tout le monde puisse comprendre.
J'entends tes arguments, ils me font réfléchir et avancer mais ce n'est pas pour autant que je partage ta vision des choses. Je crois que finalement ce que tu sous entends c'est que pour être libre et aller au bout de tes convictions il faut adhérer à des loges dites "sauvages" qui reconnaissent tout le monde et ne sont reconnues et reçues par personne. Ce n'est pas ma vision de la FM. Continuons de chercher, il y a bien moyen de trouver la juste mesure.
Adissatz

Frédéric 24/02/2016 17:37

Je crois que lorsque on entre en maçonnerie, on sait pertinemment où l'on met les pieds, loge libre et souveraine ou système obédientiel, masculin, féminin ou mixte, travail à la gloire du Gadlu ou pas, travail sociétal et politique ou pas ...
Quand un système ne convient pas, alors qu'il est majoritairement accepté dans la loge ou l'obédience, s'offrent deux solutions soit quitter la loge, soit la loge quitte l'obédience...

aristot57 28/02/2016 10:26

"Ne pouvant recevoir les SS chez MOI,"dis-tu, occitan.
C'est le "chez moi" qui pose problème. De quoi s'agit-il ? S'il s'agit de ta loge, ca vous regarde, en effet.
Mais si dans "chez moi" tu parles de GLDF, il y a grave abus, car il s'agit d'imposer à toutes les loges (de GLDF), une règle qui appartient à CHAQUE LOGE(de par nos rituels maconniques universels).
Donc cette liberté que tu reclames à ne pas recevoir des soeurs, de quel droit, imposes-tu un interdit à d'autres loges ?? N'y a-t-il pas là incohérence ?

La Maçonne 26/02/2016 13:28

Toujours cette réponse qui manque cruellement de réflexion : s'ils ne sont pas contents, ils n'ont qu'à partir.
Il y a deux façons de vivre: rester des moutons et suivre la masse où se battre pour ses idéaux

Frédéric 26/02/2016 12:57

Tout ceci me conforte d'être un Maçon libre dans une Loge Libre et Souveraine...
D'autre part, je crois que si l'on est en opposition avec la majorité des FF de sa loge ou de son obédience sur un sujet aussi important que la mixité des tenues (sans même parler d'initier des SS), c'est comme si on est en opposition avec le fait de travailler à la gloire du Gadlu, c'est un point fondamental, et à mon sens, un F ne se trouvant plus en harmonie avec sa loge ou une loge avec une obédience, alors même que l'on est entré en toute connaissance de cause, doivent en tirer les conclusions qui s'imposent et trouver une nouvelle loge ou obédience plus conformes à leur souhait...

Occitan 26/02/2016 08:35

Et c'est là où le bât blesse: Un traité d'amitié peut il prévaloir sur la constitution et les RG? Tout ce dont je suis sûr c'est que la GLDF a signé des conventions administratives et judiciaires avec 17 obédiences dont la GLFF mais, dans notre traité d'amitié type, il est bien précisé la non mixité des travaux donc j'en déduis que nous n'avons pas pu signé un tel traité avec la GLFF.
Il faudra en passer par les modifications des Constitutions / RG et le vote des FF.
Adissatz

La Maçonne 25/02/2016 18:00

Tu as raison en ce qui concerne ces modifications de RG or il s'agit surtout d'accord inter obédiences comme un traité d'amitié permettant la réciprocité des visites ....ce qui n'a rien à voir avec les constit de la GLDF. Ceci comme pour toutes obédiences

Occitan 25/02/2016 13:41

Mes TTCCSS et mes TTCCFF,
Je suis en accord avec ce qu'écrivent Frederic et Claude. Nous avons à la GLDF des Constitutions et des RG dont un exemplaire est remis à tous les nouveaux initiés et dont il est aisé d'obtenir les mises à jour. Nul n'étant censé ignorer la loi il serait bon que chacun et chaque loge les respecte.
Ceci étant dit, la possibilité est donnée de par ces mêmes RG de modifier la constitution et les RG eux-mêmes, toute la procédure est décrite et les FF députés de chaque loge la connaissent. Nos FF d'Ar Vreur veulent faire évoluer les choses selon leur sensibilité, c'est louable et courageux. Mais plutôt que de mettre toute la GLDF devant un fait accompli, il serait mieux , à mon sens, qu'ils le fassent dans les régles et qu'ils trouvent le nombre de loge suffisant pour faire une proposition de modification qui sera votée lors d'un Convent. Toutes les loges de la GLDF pourront alors se prononcer.
J'entends que d'autres SS et FF sont impatients de voir la GLDF se mettre au format de leurs désirs et/ou de leur vision, vécu de la FM et que pour ceci ils n'ont pas peur de faire de l'ingérence mais il va leur falloir patienter et attendre que les loges de la GLDF se prononcent sur la mixité de leurs travaux si toutefois ce changement est proposé.
Ne pouvant recevoir les SS chez moi, je m'abstiens d'aller visiter les loges féminines ou mixtes quant bien même j'y ai des SS pour qui j'ai en plus d'une profonde amitié, un profond respect. J'ai fais un choix, je m'y tiens, j'ai accepté notre Constitution et nos RG, je les respecte.
Adissatz.

aristot57 24/02/2016 21:12

Non, Claude ! Il y a des moyens beaucoup plus simples qui sont l'application de priorités dans des consignes contradictoires.
Ainsi si tu estimes que les rituels tri-centenaires de la FM, objet de nos serments, prévalent sur des consignes d'organismes obedentiels, le problème tombe :
Dans ce cas, l'avis de l'obedience sur recevoir des femmes ou d'autres maçons dans des loges devient secondaire.
Que l'obedience réagisse à ce crime de les-majesté est de l'ordre du profane et à traiter comme tel !
La FM se passe dans les loges ! Et les loges peuvent adhérer à de multiples obediences, en changer selon des convenances et le rapport qualité-prix des services obedientiels ... ou aucune d'ailleurs à la limite.
Et oui, çà c'est la FM ... pas la vie profane des guerres d'obédiences entre elles ou pour etablir des pouvoirs profanes sur leurs adhérents.

Claude 79 24/02/2016 18:22

"Quand un système ne convient pas, on peut aussi le transformer.
La FM n'est pas une église. Elle n'a rien d'un "droit divin" ..." Certes mais lorsque l'on se dispense de respecter le serment librement prêté lors de son initiation ou de son intégration, répété maintes fois, cela s'appelle être parjure...Pour transformer un "système" il y a des procédures règlementaires fastidieuses peut-être mais au GO on a trouvé la faille: il suffit d'un voeu dit "interprétatif" et hop! Personne ne bronche...

aristot57 24/02/2016 17:59

Discours totalement anti-maçonnique mais qui est devenu hélas classique.
Dans un monde maçonnique normal le système est celui qui convient aux membres.
La division de la FM en categories étanches est totalement contre -maçonnique. Il suffit de lire les rituels pour celà !
Mais c'est le fond de commerce d'organismes facultatifs que sont des obédiences qui éparpillent, divisent les FM et subsituent aux règles maçonniques des règles profanes !
Dans le monde maçonnique, l'obedience n'a pas son mot à dire sur qui est reçu dans une loge. Tout maçon respectueux de son serment connaît quelles sont ces règles. Et elles n'ont strictement rien à voir avec l'obedience ni le sexe.

La Maçonne 24/02/2016 17:49

Quand un système ne convient pas, on peut aussi le transformer.
La FM n'est pas une église. Elle n'a rien d'un "droit divin" ...

Astérix 24/02/2016 16:17

Ce qui est ridiculement tragique, c'est que la GLDF possède en son sein une commission des Droits de l'Homme. On se demande à quoi peut servir une telle commission dans la mesure ou elle accepte en son sein l'apartheid. , Elle devrait commencer par balayer dans sa maison et mettre en pratique les principes qu'elle est censée défendre. Quel est le but hypocrisie, se donner bonne conscience, se voiler la face au regard de ses propres insuffisances..?
Par ailleurs, j'ai constaté qu'un autre blog présentait l'affiche du futur colloque GLFF et GLDF sur la jeunesse, ou jeunes filles et hommes sont mélangés fraternellement. Ne s'agit il pas là d'une publicité mensongère puisque la réalité vécue en loge est toute autre? Si encore il y avait eu les garçons d'un côté et les filles de l'autre sur l'affiche, on aurait pu dire que les obédiences assument, mais tel n'est pas le cas, je parle ici pour la GLDF puisque nos Soeurs de la Grande Loge Féminine reçoivent les Frères.
Tout cela est d'une tristesse, et les hommes dits éclairés ont bien du chemin à faire.

nabucco 24/02/2016 14:39

Merci La Maçonne pour ces deux articles sur la tenue des FF.°. d'Ar Vreur du 22 février dernier . Cette tenue malheureusement ne c'est pas déroulée comme nous l'avions prévue . Cette fois ci nous avons eu droit à la descente le 10 fevrier de notre TRGM lui même , qui d'un ton très paternaliste nous a menacé de démolition si nous faisions cette tenue .
Nous avons eu beau lui expliquer que les" FF.°. d'Ar Vreur" n'est pas une loge de la GLDF mais une association loi de 1901, que la GLDF elle même n'est pas une association de FF.°. mais une fédération de Loge , que toutes les références à la GLDF seraient retirées...même cette bible ouverte à l'évangile de jean - comme si ce livre avait un pouvoir magique - serait remplacée par les constitutions d'un certain Anderson ... rien n'y fit .
L'intervention de Philippe Charuel a troublé plus d'un FF.°.. Un moment c'est posé la question de tout arrêter . Mais comment faire alors que nous étions plus de 100 a vouloir participer a cette tenue ...Elle a eu lieu mais ce sont les sœurs qui ont tenues les plateaux . Le thème retenu par la sœur oratrice était vraiment porteur dans les temps troublés que nous vivons , et cette tenue fut un succès .
mais dans les lendemains comme chez plusieurs FF , j'ai un mauvais gout dans la bouche . Une vraie gueule de bois . J'ai Honte ....
Honte de cette maçonnerie réactionnaire , de cette GLdF qui depuis près de 10 ans mène une politique d'enfermement dans une vision aberrante de régularité , de pureté (comme si la mixité était l'impureté ) et un fantasme de reconnaissance .
Honte qu'il y ait des Dévots qui prennent la maçonnerie pour une religion , Honte enfin qu'au sein de l'Or de St Brieuc et peut être d'Ar Vreur il y ait un des Corbeaux , ce sale oiseau noir! .
Aujourd'hui Ar Vreur est en danger. Pluseurs FF .°. dont moi parlent d'en partir, non pas a cause de la Loge mais de l'enfermement dans lequel la GLdF nous contraint .

Mon dernier éclat de rire est de penser que parmi les chantiers ouverts par la GLdF cette année, il en est en direction de la jeunesse en association devinez avec qui .... la GLFF . Comment expliquer aux jeunes contactés que chez nous les filles et les gars vont chacun de leur coté . Comment travailler avec des sœurs que nous ne pouvons inviter en tenue ?
tout cela est une pure Hypocrisie .
Un jour travaillant sur la "Flûte enchantée" de notre F Mozart je me suis demandé si Tamina ayant subie une partie des épreuves avait été initiée ? je ne pas la réponse... mais si c'est le cas , Mozart au XVIIIeme était en avance sur nous ...
Kenavo

Guy Philippe 24/02/2016 10:19

Je ne connais pas cette histoire, mais j'ai longtemps bataillé et usé de petit truc en faveur de la mixité à la GL de Guerre lasse et après sommation j'ai rejoins le DH L'histoire que j'ai vécus est longue a raconté. Je soutiend toute initiative pour enlever le bandeau qui couvre les yeux de la GL

aristot57 24/02/2016 18:03

A mon avis, il faut changer d'angle d'"attaque". Il ne faut pas militer pour la mixité mais l'abandon du sexisme institutionnel de la GL.
Et tout simplement ignorer toute consigne obedentielle contre-maçonnique comme ce sexisme ! SANS QUITTER la GLDF pour autant !
Il n'y a pas à céder contre de telles impostures !