Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Bourgeois & crotte de chien.

image issue du PS de Béziers
image issue du PS de Béziers

Entre le « hijab day » organisé par l’association étudiante « Politqu’elles » de SciencesPo et la fascination de Ménard, maire de Béziers, pour les crottes de chiens, de tels événements interrogent.

Le « hijad day » est une importation anglo-saxonne, quelque peu aveugle à une réalité quotidienne de milliards de femmes au monde et à quelques fondamentaux comme la laïcité et l’égalité entre les hommes et les femmes. Elle est la résurgence de la « World hijad day » http://worldhijabday.com/., c’est-à-dire, la journée mondiale du voile islamique fixée au 1er février. Cet appel à se voiler si spécial n’existe, en fait, que dans le monde virtuel, trouvant peu d’échos dans la vie réelle.

La page Facebook présentant l’événement explique (sans rire) :

« Si toi aussi tu penses que toutes les femmes devraient avoir le droit de se vêtir comme elles le souhaitent et d’être respectées dans leur choix,
Si toi aussi, tu trouves que Maurice pousse le bouchon carrément loin quand un voile nous est présenté comme “le combat de la République”,
Si toi aussi tu es pour le moins perturbé.e par les réflexions de tes ministres à l’égard de meufs dont -au mieux- tu te préoccupes vraiment et dont tu respectes les choix, au pire n’en as pas grand chose à cirer,
Si toi aussi tu trouves que ce serait sympa d’essayer la décence, le respect de l’autre, l’échange et la compréhension mutuelle, tout ça, tout ça… dans notre société tristounette,
Enfin bref, si toi aussi tu es humaniste, féministe, anti-raciste, anti-paternaliste, sciences piste, ou tout ce que tu veux: REJOINS NOUUUUUUS :) […]
L’idée? Démystifier le tissu! Il y a autant de voiles que de femmes. C’est la personne qui le porte qui donne une signification à son vêtement, et elle est la seule légitime à le faire. » et continue par ce crie de ralliement : « Voilé
.e.s, pas voilé.e.s, tou.te.s égales/égaux. » https://www.facebook.com/events/1603650056628501/

J’espère que de tels « travaux pratiques » conduiront SciencesPo a revoir la sélection de cette petite élite qui brille par sa bêtise. Dans cette grande école, censée former nos futurs hauts fonctionnaires, ces étudiantes et étudiants s’affichent contre les lois de la République et les droits humains. Ce qui choque est ce déni majeur de ces étudiantes et étudiants de Sciences Po de ce que vivent des jeunes filles et des femmes dans leur famille au fin fond de nos banlieues. Le voile n’est nullement un choix pour plusieurs millions de femmes dans le monde.

femmes en burqa.
femmes en burqa.

Finalement, ce grand jour « tous les voiles dehors » n’a pas eu lieu, contrer par des opposants et opposantes «venez comme vous voulez », invitant les étudiants à participer à une grande journée de la jupe, de la robe et du « habillez-vous et fichez nous la paix » … Je ne cesse de vous l’expliquer : la jupe est l’arme fatale contre le prosélytisme religieux.

Dans un tout autre genre – c’est le moins que l’on puisse dire – l’actualité nous fait part de Ménard, maire de Béziers et sa fixette freudienne vis-à-vis des crottes de chiens. Il a, en effet, ordonné aux propriétaires des quelques 1000 chiens de sa ville de les conduire chez le vétérinaire pour un prélèvement ADN (38 € d’amende) afin de trouver plus facilement les possesseurs des crottes, à l’aide d’une brigade ad hoc. Bref, le fichier ADN pour chiens vient d’être inventé. Ménard se veut être le grand hygiéniste de son siècle. Le « tout à l’égout » ayant déjà été inventé, il ne lui restait qu’à se rabattre sur les crottes de chiens, causes de troubles importants dans nos sociétés modernes. Les propriétaires seront passibles jusqu’à 450 € d’amende (quand même !) pour tous toutous qui crottent n’importe où.

Qui y-t-il de commun entre ces étudiants de Sciences Po et Ménard, maire de Béziers ? Ménard comme ces étudiants véhiculent une vision du monde bien simpliste, façonnée par l’inculture - la leur comme celle des autres – La seule caractéristique n’est pas le « populisme » comme pourraient mentionner les journalistes mais leur étroitesse d’esprit. Tout est petit chez eux. Des petites idées, dans leur petit monde, jonché de petites crottes de chiens et où les femmes portent sur la tête des petits bouts de tissus. Tout ce petit monde bien claquemuré dans leur petit clocher. Nous avons voyagé dans le microcosme de la petite bourgeoisie. C'était, bien sûr, un petit voyage.

Bourgeois & crotte de chien.

Partager cet article

Commenter cet article

lebeau 26/04/2016 13:49

Laissons les jeunes être jeunes: ils ont le droit d'apprendre et aucune école ne leur apprendra la vie ni ne leur donnera l'expérience des choses. C'est même en "expérimentant" ainsi qu'ils l'ont fait qu'ils apprendront le monde. Il est bien possible, d'ailleurs, que dans dix ou vingt ans ils rient d'eux-même à ce souvenir. mais l'inquiétant c'est que le maire de Béziers semble, lui, n'avoir rien appris du monde: on dirait même qu'à son âge, il a encore une mentalité de gamin. Malheureusement sa position de potentat local ne prête pas à sourire de ses actes, et à son âge, c'est inquiétant, une telle mentalité.

xm 26/04/2016 11:04

Et dire que sciences po devait être un vivier parmi d'autres de recrutement de jeunes à la GLDF pour Charruel.

Condorcet 26/04/2016 18:44

A XM, c'est normal a la GLDF on fait de plus en plus dans le religieux et de moins en moins dans la réflexion libre et l'initiatique. Aussi il ne faut plus s'étonner de rien. Ceci étant concernant les jeunes de Sciences po, ce ne sont pas des jeunes comme les autres, ils prétendent gérer la vie et nos affaires au futur, ils doivent être des adeptes de la soumission totale.à laquelle ils espèrent peut être nous y contraindre.