Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Devenir franc-maçonne (ou pas).

La rubrique «Conseils aux profanes » est une des rubriques la plus lue et la plus suivie de ce blog.

Cette rubrique s’est étoffée au fil des mois et même des années. C’est pourquoi, il m’a semblé nécessaire de rassembler sous un même article différents conseils – essentiellement pratiques – qui s’y trouvent.

Ils répondent aux premières questions qu’une femme peut se poser avant d'entrer en franc-maçonnerie.

Le mot d’ordre est : choisir.

Le principe n’est pas d’entrer en « franc-maçonnerie » comme une sorte d’obligation ou comme l’on entre en religion, en mettant de côté son esprit critique, son indépendance, ses attentes et sa personnalité. Toutes les femmes qui font un tel choix doivent le faire librement.

Le second mot d'ordre est d'ailleurs : liberté.

C'est avec plaisir que je vous laisse parcourir ces articles sans modération. 

Ici, les réponses à vos premières questions. Pourquoi? A quoi sert l'initiation? etc. 

Gardez à l'esprit qu'il n'existe pas, en franc-maçonnerie, de "vérité absolue". 

Les réponses que vous pouvez trouver dans cette sélection d'articles sont tirées de mon expérience personnelle. 


Une fois que vous avez répondu à cette question « pourquoi voulez-vous entrer en franc-maçonnerie», voici quelques pistes de réflexion pour choisir son obédience, son rite et sa loge. 

 

Pour aller plus loin : l'obédience et la loge sauvage.

Les deux articles qui suivent, initialement destinés aux profanes, nécessitent d'avoir "avancer" dans sa recherche.

Ils posent quelques réflexions sur les deux "grandes familles" existantes : les obédiences (à quoi servent-elles?) et les loges dites "sauvages" ou "indépendante" c'est à dire qui ne sont pas rattachées à une obédience.

Il est nécessaire d'indiquer que les deux modalités existent que l'une offre des avantages que l'autre n'a pas et vice-versa. Dans tous les cas, gardez à l'esprit une chose : la franc-maçonnerie qu'elle soit pour les femmes, qu'elle soit mixte ou féminine, n'est pas une secte.

Une obédience comme un loge se doit d'être respectueuse de la législation française comme de l'individu.

Voici deux réflexions qui je l'espère vous permettront de vous aider à choisir entre les deux offres qui sont faites en France et, en général, en Europe : une franc-maçonnerie mixte - c'est-à-dire des loges avec des hommes et des femmes "en parité", et des loges féminines - c'est-à-dire avec que des femmes. 

A lire le livre de Michel Meley, ancien président de la Fédération Française du Droit Humain. Ce livre captera l'intention de tous ceux et celles désireux d'en savoir plus sur la franc-maçonnerie et la mixité en loge.

 

Ce sont deux articles que j'ai mis du temps à écrire - du moins à me décider à écrire - En effet, pour les femmes, puisque ce blog est destiné à un lectorat féminin, il y a peu de choix de rituels.

Le rituel le plus pratiqué en France est le REAA (Rite Ecossais Ancien & Accepté). En province, pour certaines régions, les femmes désireuses d'entrer en franc-maçonnerie ne trouvent pratiquement que celui-là. Le choix est, de ce fait, limité à sa plus simple expression. Néanmoins, il est nécessaire d'expliquer ce qu'est un rituel en franc-maçonnerie (et surtout en quoi il diffère d'une cérémonie religieuse) et ce que nous faisons en loge.

Ce que n'est pas la franc-maçonnerie. 

Si vous êtes arrivés jusque là - sans ouvrir - un seul article, c'est que vous cherchez ici des réponses sur les "complots" diffusés sur certains sites internet. Voici quelques articles qui pourraient vous permettre à éveiller votre sens critique à ce sujet. 

Maintenant que vous avez fait un tour relativement complet (ou presque) des premières questions que vous vous posez, voici un article bien pratique qui répond à une question : "Comment faire".

 

 

Pour terminer, voici l'incontournable et nécessaire "petite" liste des obédiences pour les femmes.

Ces obédiences appartiennent à la grande famille des obédiences "libérales & adogmatiques". Toutes (sauf une) n'impose aucune croyance ou incroyance en dieu, sous toutes les formes que ce soit. Elles ne proposent ni doctrine, ni dogme d'aucune sorte. Elles ne se substituent ni à une religion, ni à un club philo, ni à un club politique. 

 

Vous pouvez retrouver d'autres conseils et informations sur la franc-maçonnerie en suivant la rubrique conseils, les rubriques franc-maçonnerie et essai d'histoire sur ce blog.

De nombreux auteurs écrivent sur la franc-maçonnerie des livres et des revues peuvent vous intéresser. N'hésitez pas à consulter régulièrement la rubrique dédiée.

 

N'hésitez pas à suivre les informations "Vie des obédiences et des loges" qui vous permettront de suivre les actualités des obédiences, leurs conférences et colloques. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Condorcet 24/01/2017 13:09

Le problème de l'intrusion des hauts grades dans les loges bleues n'ait pas nouveau et il est perçu avec plus ou moins de bonheur par les FF.
Ceci étant il y aurait une solution toute simple pour éviter cette intrusion et cette mainmise des ateliers dits supérieurs sur les trois premiers degrés, elle résulte d'une modification des R.G. "Tout député d'une loge doit déclarer sur l'honneur, sous peine d'exclusion immédiate de l'obédience, ne pas être membre d'un atelier supérieur"
Les députés seraient ainsi libres de tout engagement de soumission à qui que ce soit, et défendraient au mieux les intérêts de leur loge, de ses membres, et de l'obédience.
Ainsi la messe serait dite si j'ose dire. A défaut, il suffit d'assister à un convent pour se rendre compte que nous avons surtout parmi les députés de bons béni oui;oui; complaisants et qui poussent des soupirs de désapprobation dès qu'un F ose poser des questions qui fachent que ce soient concernant les finances ou autres sujets.