Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLDF : C’est du beau ! … (au sujet de la Biennale de Bordeaux).

GLDF : C’est du beau ! … (au sujet de la Biennale de Bordeaux).

Après que les documents de la GLDF soient devenus complètement « open » suite au piratage incroyable du site informatique de la GLDF, il me fut transmis une information qui me concerne et qui nécessite un rectificatif de ma part d’un précédent article.

En effet, j’ironisais sur un vote des conseillers fédéraux de la GLDF et de la GLFF concernant le chantage au pognon fait aux organisateurs de la biennale de bordeaux pour qu’ils me retirent du programme (une table ronde, rappelons-le, sur le thème des blogs maçonniques qui n'a rien à voir avec la GLFF et la GLDF).

J’affirmais, en effet, que cette initiative, du duo Besson & Charuel, fut faite sans l’accord des conseillers fédéraux. Je n’imaginais pas, en effet, que des conseillers fédéraux, femmes et hommes adultes et responsables, censés posséder une certaine éthique, un niveau de réflexion suffisant, puissent en arriver à voter de faire pression sur des organisateurs d’une manifestation au sujet de la présence d’une sœur, considérée par eux-mêmes comme insignifiantes, pour son blog sous le prétextes "qu'ils ne l'aiment pas". Je me suis trompée.

Si le conseil fédéral de la GLFF n’a rien voté dans ce sens, celui de la GLDF l’a fait ! Le projet voté est d’envoyer une lettre à toutes les obédiences pour m’interdire, en menaçant de retirer sa participation financière, d’être au programme de cette manifestation. (1)

Finalement, ce fut fait … Plus exactement, Philippe Charuel a envoyé un courrier dans ce sens aux organisateurs … Histoire de ne pas respecter le vote initial de son conseil fédéral. Ce conseil fédéral date du 19 février. Le Grand Maître de la GLDF a été ,pour le moins, rapide … Je l’ai appris le 25 février.

Vraisemblablement Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la GLFF, a été informée de ce vote, puisque celle-ci a appuyé cette même demande, faisant la même pression vis-à-vis des organisateurs. Elle considère, certainement, que cette démarche est d’une hauteur maçonnique parfaitement exemplaire !

Lors du conseil fédéral suivant, en mars 2016, le courrier de Philippe Charuel est indiqué. On ignore si les conseillers fédéraux ont appréciés la publicité qui fut faite à ce sujet, ainsi que les commentaires qui y sont associés. Ne me dites pas que cela n'a pas d'importance ... C'est quand même eux qui ont voté, non?

Comme les organisateurs de la Biennale de Bordeaux ont cédé au chantage - une grande victoire à mettre sur le compte de Philippe Charuel ! - le Conseil Fédéral a accepté, benoîtement, de les financer à hauteur de 1500 € lors de leur réunion en mars 2016! La prochaine fois, on se cotisera puisque, finalement, ce n'est qu'une histoire de fric.

Petite touche finale à ce super-projet maçonnique: je suis mentionnée comme étant la "TCS Anne Doutrepierre". Le sommet de l'hypocrisie ! Cela ne s'invente pas.

Je dois représenter pour ce conseil fédéral une véritable et importante menace pour que ces frères aient voté une telle décision. (2) Quant à Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la GLFF, on a compris que son intérêt personnel n’est pas de travailler pour son obédience. Les votes du Conseil Fédéral de la GLDF sont plus importants, pour elle, que l’image engagée et dynamique de la GLFF faite sur ce blog depuis sa venue au monde en juin 2013. Trop libertaire, peut-être, à son goût ?

Je me suis toujours demandée, puisqu’aucun de mes articles et mes opinions ne sont nouveaux, si notre duo Besson/ Charuel, auquel nous pouvons associer maintenant le Conseil Fédéral de la GLDF, n’exprimaient pas ainsi une crainte plus sur ce que je risque d’écrire que sur ce que j’ai déjà écrit. Il est bon de leur rappeler que le « délit d’opinion » n’existe pas en France. Il existe uniquement dans les dictatures.

Bon d'accord, je le fais ... Je m'excuse très officiellement d'avoir accusé Philippe Charuel qu'il ait décidé, de son propre chef, de faire un chantage au pognon à des organisateurs d'une manifestation pour leur interdire de me mettre au programme d'une table ronde dont le sujet ne regardait nullement la GLDF, dans une manifestation située à 800 km de chez moi, et qui aurait permis que les gens me connaissent "en vrai" puisque je suis accusée de me cacher derrière mon blog (aussi) en sus d'être une sorte de virago... (alors que ce n'est même pas vrai !).

J'ai tout bon, là ?

GLDF : C’est du beau ! … (au sujet de la Biennale de Bordeaux).

(1) Rectificatif - Pour être plus précise, le CF de la GLDF a voté contre le financement de cette manifestation en décidant d'informer les autres obédiences des motifs de leur refus par courrier (c'est-à-dire en leur expliquant que ma présence dans une table ronde les dérangeait ! ).

(2) Comme on peut me contester cette affirmation, les explications peuvent être (suivant votre choix) : leur arrogance naturelle, une tentative hégémonique sur les autres obédiences, avoir la main mise sur toutes les manifestations en interdisant qui "ils n'aiment pas", de vouloir faire taire toute personne qui les contrarierait ... Ou simplement une petite vengeance mesquine.

Partager cet article

Commenter cet article

brumaire 22/04/2016 17:24

Chère Maçonne, on comprend l'amertume, la déception de ton côté, et même on la partage et on s' offusque avec toi, constatant que des dirigeants d'obédiences en arrivent là, après des années qu'ils auraient dû passer à s'initier eux-mêmes...ce que continuent à faire avec bonheur de nombreux frères et soeurs, toutes obédiences confondues. Seulement, il faut bien nous rendre à au moins trois évidences: certain(e)s veulent absolument ''faire carrière'' en maçonnerie, parce qu'ils ont raté quelque chose dans leur vie professionnelle ou personnelle; d'autres prennent le rituel comme ''parole d'évangile'' si j'ose dire, en n'en retenant que le côté spectacle, et pas celui qui incite à réfléchir; ceux qui sautent sur tout ce qui bouge pour se faire valoir. On a alors, comme on a laissé faire depuis longtemps par ''tolérance'' (que je déteste ce mot-valise qui est souvent synonyme de lâcheté!) ce qu'on constate chez certain(e)s dirigeant(e)s: ceux qui se croient tout permis parce qu'ils ont un certain cordon -ils devraient faire attention, les taches s'y voient mieux que sur les autres-, ceux qui se conduisent en dictateurs, ceux qui sont dans tous les medias jusqu'à jusqu'à exaspération, faisant croire qu'à eux seuls ils sont LA maçonnerie.
Heureusement, il y a tous nos frères et soeurs, gradés ou pas, qui sont des hommes et femmes debout, des Mensch comme on dit, et c'est grâce à eux, avec eux, que la maçonnerie continue d'exister et d'attirer. Alors, chère Maçonne, continue, on te soutient et te soutiendra. Les GM sont tous en CDD, même si certains ont intrigué, ou intriguent pour revenir au plus tôt aux affaires. Aux frères et soeurs d'appliquer une qualité qu'on devrait avoir en maçonnerie: le discernement.

ERGIEF 18/04/2016 11:43

Tout de même on a un peu les dirigeants qu'on mérite, à commencer par son député puis son conseiller fédéral etc... Pour avoir vécu de manière active mon appartenance à la GLDF, je peux témoigner de la facilité avec laquelle une majorité de Frères sont prêts à avaler des couleuvres pour se hisser au sommet des 33 degrés du Rite. Certes les plus ambitieux n'hésitent pas à piétiner leurs condisciples et la Loi Morale pour se faire une place au soleil et leurs comportements doivent être dénoncés, mais la masse silencieuse porte également la croix de son immobilisme et de ses renoncements. C'est grave parce qu'ainsi c'est tout l'ordre maçonnique qui est mis en péril (on ne bâtit pas un édifice sur du sable) et c'est l'éthique dont on nous vante les mérites au premier jour de notre réception qui est bafouée. En réponse à cette dérive, de nombreux frères se contentent de dire: ne soyez pas naïfs, c'est le lot de toutes les structures humaines etc...Discours lénifiant s'il en est un!
Je suis rentré en Maçonnerie pour vivre mon Utopie, pas pour y retrouver pire que dans le monde profane. Alors après , comme je l'ai déjà écrit, presque 1/4 de siècle d'appartenance et 3 ans de questionnement face aux dérives, ma réponse a été: "GLDF? Je ne suis plus intéressé". ...et je suis parti vivre auprès de mes "parents" (au sens étymologique de gens de même condition) le reste de mon âge..

La Maçonne 18/04/2016 13:30

Je ne peux qu'être d'accord avec toi.
Nous avons tous notre part de responsabilité dans la construction de nos obédiences. Je constate aussi du laxisme, d'autres enjeux plus personnels ...mais vois-tu, je suis passée de l'autre côté, refusant ce qui apparaît pour beaucoup comme une fatalité...
Menacée de radiation d'un côté suite à une lecture arbitraire des textes de mon obédience, une GM qui, après 7 mois de mandat, en est à faire du chantage à des organisateurs d'une manifestation ... Sans parler qu'il me revient des propos plutôt insultants et, dont le but est de me diffamer, .... Ma véritable identité est donnée à des réunions de plusieurs centaines de frères.... C'est la chasse à la sorcière Lilith qui est ouverte.
C'est indigne. C'est médiocre de leur part. Mais surtout, qui veut vivre cela? Parce qu'au final, c'est vouloir gagner par la terreur et la menace.
J'ai fait un choix que je ne regrette pas. Menace ou pas, j'ai ma propre conscience, mon libre arbitre . Je m'y tiendrais.... mais je ne le souhaite à personne.

lionel maine 18/04/2016 09:16

Pour ma part, j'ai quitté la Grande Loge de France, constatant que le projet C.M.F n'était pas en harmonie avec mes convictions les plus intimes.
J'ai donc rejoint une Respectable Loge du Grand Orient de France, où je poursuis mon cheminement initiatique avec bonheur, merci!
Qui a bien châtié, aime bien aussi !
Je me permets donc de vous signaler que je trouve certains commentaires excessifs et méprisants à l'égard de l'immense majorité de nos Très Chers Frères de la Grande Loge de France.
Ne les confondez pas avec les ambitions personnelles de certains passés, présents ,voire ... futurs dignitaires !

La Maçonne 18/04/2016 10:00

Les frères de la GL ne sont pas confondus avec leurs dignitaires et les actions de ces derniers. De même que nous ne confondons pas MT Besson avec le CF et les sœurs de la GLFF. C'est d'ailleurs bien le drame : ces dignitaires ne ressemblent pas à ce que les sœurs et frères sont, souhaitent, défendent et attendent.

ERGIEF 17/04/2016 23:55

Richard Dupuy, Pierre Simon, Henri Tort-Nouguès...réveillez vous, ils sont devenus fous!
Pressentant depuis plusieurs mois la situation actuelle, j'ai quitté, ma Très Chère Sœur, la GLDF en juin 2015, pour rejoindre une obédience beaucoup plus modeste par la taille mais ou règnent la concorde, la tolérance et l'amitié fraternelle. Au vu des errements de la gouvernance actuelle de la GLDF, je m'en félicite chaque jour un peu plus. Tout ceci n'est que la conséquence prévisible d'un recrutement axé sur la quantité plutôt que la qualité ainsi que de l'entrisme permanent du Suprême Conseil de France dans les affaires de l'Obédience. C'est dramatiquement triste pour tous ceux qui parmi les frères souffrent de voir se développer au sein de leur Ordre des comportements et des pratiques indignes.
Et ce n'est sans doute pas fini car lorsqu'on se choisit des dirigeants qui ont atteint leur seuil de Peter on peut s'attendre à tout !
Tu as tout mon soutien.

Désap. 17/04/2016 16:53

Anne ma Soeur Anne,
tout d'abord je t'embrasse, fort et par 3 fois.
Je me permet un petit conseil :
à propos de ce genre de ... couillonade, tu devrais faire des articles ironiques, moqueurs et tu devrais chercher à nous faire rire, parce que franchement ce n'est même pas niveau cour d'école le truc de Charuel et ses sbires, c'est à peine niveau cour de maternelle petite section.
Dans les critères de sélection des candidats à la GM, la Gldf devrait s'assurer d'une vie profane bien épanouie des prétendants, parce que là c'est pas possible, on a affaire à une sacrée (!) bande de complexés ; quand on a en charge 35000 maçons, faut pas avoir peur du ridicule pour faire un tel foin
et dire qu'on a failli s'acoquiner avec ces mômes
sans dec, ça craint grave, des vrais bolos :-) :-)

La Maçonne 17/04/2016 17:21

y z'aiment pas mon humour !
Je n'avais pas le coeur d'en rire. Même si je ne me faisais pas beaucoup d'illusions sur le compte de Charuel et d'une bonne partie de son CF, je suis sidérée et consternée.

franginedunord 17/04/2016 13:10

pffff, quelle tristesse, que dire? c'est franchement lamentable...dis moi ma soeur Anne, c'est personnes sont 'elles vraiment franc maçons, car elles n'en donnent pas l'exemple....allez hop, les grands maitres et maitresse, comme au monopoly, un petit retour au cabinet de reflexion (case départ) et remise de votre tablier d'apprenti pendant un an...non pas vrai...vous avez oublié ??? pas possible!!!
trisous ma chere soeur
nous ommes et resterons des femmes libres (libres de penser, libres de s'exprimer) et de bonne moeurs

Nabucco 17/04/2016 11:17

ma TCS Anne;
L'exploration des documents aspirés dans l'informatique de a rue Puteaux réserve très certainement d'autres surprises ...
Voila plus de 10 jours que le contenu des mémoires de l'informatique C'est envolé et nous FF.°. de la GLdF ne sommes toujours pas officiellement informé , notamment sur l'étendu des dégâts . C'est le monde du silence .Quel mépris vis à vis des FF .°.
Heureusement il y a les Blogs pour nous informer .
La rue Puteau c'est devenu un haut lieu de la pensée unique , sorte de "mont Athos" de la maçonnerie .Tu rappelais dans une de tes notes que plusieurs FF étaient traduits devant la justice maçonnique pour avoir écrit ce qui déplaît à nos édiles ...parmi ceux la , il y en a un pour avoir été vis à vis du GM " Irrévérencieux ...." je ne sais même pas au XXI S ce que cela signifie .
Irrévérencieux ? ... notre F Mozart au XVIII e oui ! mais a notre époque ? ne sommes nous pas Citoyens d'une République égalitaire ?
Quand Mozart fait chanter à Figaro " se vuol ballare signor Contino ..."( si tu veux danser petit comte ) devant toute la cour ,il est irrévérencieux voire menaçant , mais il n'est pas passé devant un jury Fraternel .
Quelle pretention . Faut il que j'apprenne lors de la prochaine visite à notre modeste atelier de notre Très Très Sérénissime Grand Maitre à faire la révérence ?
ils ont perdu la tête .
Mes SS ,Mes FF indignons nous .

La Maçonne 17/04/2016 12:47

J'ai été jugée dans le compte rendu du CF comme "provocante" ....je ne sais pas ce que cela signifie pour une obédience féminine censée défendre les droits des femmes! A côté de cela, ces mêmes CF n'ont pas dit un mot sur les insultes, les hurlements et la petite crise d'ego boursouflé de l'autre partie, genre "je suis chef d'entreprise ...! "
dans un cas comme dans l'autre, c'est vouloir humilier - humilier des sœurs et des frères sincères, leur interdire de s'exprimer, de réfléchir ...Voir de les dévaloriser.... Pour tuer son chien, etc.
Le problème est qu'en maçonnerie le comportement de certains de nos CF est un manquement à l'honneur et à la probité. En justice profane, on parle de "mauvaise foi".
N'oublions pas que Jean Verdun a été interdit d'écrire à vie sur la GLDF par une pseudo justice maçonnique de la GL. Les juges qui ont décidé cela, ont gagné quoi? Un cordon?
Je sens que nous allons passer quelques années difficiles, encore ... Le temps que nos convents réagissent et qu'ils remettent de l'ordre.

Condorcet 17/04/2016 09:31

Après avoir tenté le coup de la soumission totale de ses membres, la GLDF s'enferme depuis une dizaine d'années dans la négation même de ce qu'était cette obédience à son origine. La liberté de conscience et d'expression était la norme, elle devient aujourd'hui l'exception et au sein de cette obédience l'enfermement dogmatique devient de plus en plus prégnant. Ils vont finir par tuer leur obédience car la colère commence à gronder dans les loges. J'ai entendu dire, comme le relate l'article, qu'il y aurait des procès en sorcellerie en cours, si tel est le cas il faut s'attendre au pire au sein de cette obédience. Décidément la GLDF ne sait plus ce que le mot liberté veut dire, elle confond l'émancipation de tous les êtres humains avec l'enfermement dogmatique, comme si elle était devenue une religion de substitution en éliminant de facto la volonté personnelle de ses membres, elle ressemble de moins en moins à une obédience maçonnique et de plus en plus à une secte...Jusqu' où et Jusqu’à quand?
Quant à toi La Maçonne dont je constate au vu de cet article que l'on a dévoilé ton nom, honte à ceux qui donnent des leçons et qui ne respectent pas les propres règles qu'ils sont censés appliquer, si procès il doit y avoir en ce qui te concerne, j'espère que ceux qui ont dévoilé ton nom se retrouveront avant toi au prétoire qu'il soit maçonnique ou non. T'empêcher d'intervenir dans un colloque est d'un ridicule qui en dit long sur la hauteur de vue de certains dignitaires. Tant qu'il y aura autant de médiocrité à la tête de nos obédiences il ne faudra pas s'étonner que les jeunes préfèrent les nuits debout aux obédiences où l'on se couche.

Lebeau 16/04/2016 14:04

Liberté absolue de conscience, qu'y disaient; Tolérance mutuelle ,qu'y disaient; respect des autres et de soi-même, qu'y disaient...
Le pouvoir, ou au moins son apparence, fait toujours des dégâts: ils en deviennent fous...
De plus leur attitude a quelque chose de comique: "un pour tous, tous contre elle...". Sauf que la mousquetaire a du répondant. Bravo à elle.

La Maçonne 16/04/2016 15:07

Du répondant, certainement parce que j'accepte bien plus la critique qu'eux - même tous ensemble - ne savent le faire.
C'est au pied du mur que l'on reconnait la valeur d'un maçon. Ils ont trouvé leur mur et nous pouvons constaté ce qu'ils font des fameuses valeurs ...

FELIU JOSE 16/04/2016 09:05

Je suis vraiment révolté par l'attitude de ces "francs maçons" là. Et je me dis que si pour une raison ou pour une autre nous basculions vers une dictature, certains d'entre nous, ceux qui veulent penser librement, comme ceux qui souhaitent manifester des critiques visant les obédiences dont ils sont membres, seraient en danger.

La Maçonne 16/04/2016 16:18

Merci Ma Soeur de ton commentaire.
Nos méthodes ne sont plus comprises et les métaux demeurent des cartes de visite dans nos loges.

uneSoeur 16/04/2016 16:01

une évolution "négative" dirons-nous. Je te rejoins, ma S:. "la Maçonne" complètement dans ton avis du devenir dogmatique... les Rituels sont-ils moins expliqués, voire moins compris, et "utilisés" comme une religion au lieu d'être utilisés comme guide de l'amélioration de soi.
Penser et, pire, dire librement semble être devenu mission impossible.

La Maçonne 16/04/2016 10:03

La GLDF et ce conseil fédéral, comme le précédent, a ouvert plusieurs procès de justice maçonnique contre des frères pour "délit d'opinion" voir même, raconte on, contre des planches!
Il est évident que ce système est déviant et qu'une grande maîtresse de la GLFF n'a pas à soutenir cela.

Lydie PILLOT 16/04/2016 07:31

Bonjour Anne, La Maçonne,

Votre franchise vous honore. En effet il est rare de rencontrer des personnes aussi franches
que vous.
Merci encore pour tous les articles que je reçois de votre part.
Bon courage.
Bises. L. PILLOT

FELIU JOSE 16/04/2016 14:59

Sans la liberté de blâmer.......
Ils oublient leurs classiques.
Continue toi qui as cette liberté en toi comme une fleur sur le terreau des valeurs que je partage....