Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLDF : son système informatique a été piraté.

GLDF : son système informatique a été piraté.

Les frères de la GLDF ont, très certainement, été sidérés d’apprendre par différents blogs dont celui de François Koch (blog « la Lumière ») que le site informatique de la GLDF (plus exactement le cloud) a été piraté et son contenu déversé sur un site d’extrême-droite, antisémite, anti-maçonnique des plus puants du genre.

François Koch nous apprend que l’intrusion date du 2 avril. Quant aux téléchargements du fichier, ils datent du 4 avril. Ainsi, on trouve l’ensemble des documents de la GLDF : lettres, rituels, réunions du conseil fédéral, des documents à usage interne, etc. Le volume de données est tout simplement énorme. Si ces documents ont peu d’intérêt pour les profanes – autant leur parler en chinois – le plus grave est la divulgation de noms et de coordonnées de plusieurs frères, bien que François Koch fut assuré que le fichier principal n’a pas été touché.

Juridiquement, le (ou les) hacker(s) risque(nt) deux ans de prison et 30 000 Euros d’amende pour l’intrusion dans un système informatique et la divulgation de données confidentielles. Comme il ne semble pas nier ses actes, en dehors du temps pour que la justice fasse son oeuvre - le résultat de cette affaire ne sera une surprise pour personne. Le temps paraîtra pourtant long ...

Il est à rappeler que l’annonce du colloque sous le « haut patronage » du ministère de l’éducation nationale avait réveillé les sites d’extrême-droite et antimaçonnique. Il bénéficia d’ailleurs d’une publicité exclusivement sur ce type de sites dès son annonce. Ce site d’extrême droite ne fait pas exception. La GLDF serait-elle devenue une cible privilégiée ?

Beaucoup de frères de la GLDF doivent hésiter entre le rire ou la colère.

Rire, car Philippe Charuel et son prédécesseur ont été plus occupés par l’administration des blogs maçonniques, les conspuant et les accusant de tous les maux, faisant des chasses aux sorcières internes (comme d’ailleurs nous pouvons le lire sur le site d’extrême droite) pour connaître l’origine de « fuites », plutôt que de s’inquiéter de la sécurisation et de la protection des données informatiques de l’obédience. C'est, pour le moins, avoir perdu le sens de sa mission.

Colère, car à ce jour encore, le conseil fédéral et Philippe Charuel, Grand Maître de la GLDF, n’ont pas communiqué auprès des loges du piratage des données confidentielles et de ses démarches. Ce sont les blogs qui les tiennent informés ! Pourtant, ces données sont aussi les leurs.

GLDF : son système informatique a été piraté.

PS : Plutôt que de porter plainte auprès du Procureur de la République, il se pourrait que cela concerne la BEFTI (Brigade d’Enquêtes sur les Fraudes aux Technologies de l’Information) située à Paris.

Partager cet article

Commenter cet article

Epi 18/04/2016 11:42

Sauf erreur, le BEFTI est une brigade d'enquête et ne peut pas être saisie directement.
C'est bien en passant par une plainte au procureur de la République que celui ci va saisir (ou pas) le BEFTI.

BRUCE 16/04/2016 16:27

je crains le pire , pour la GLDF si jamais des documents sensibles étaient diffusé .

xm 14/04/2016 09:07

Quel type de piratage.

Du classique ou avec complicité interne ayant remis les mots de passe pour infiltrer le site de stockage informatique de la GLDF?

Dans le cas de la première hypothèse, il est étonnant voire plus que le GODF, la GLNF ou d'autres Obédiences n'ont pas des soucis similaires. Toutes n'ont pas des systèmes informatiques blindés tout de même.

A la GLDF on a multiplié les recrutements (de profanes?) par le biais de cabinet qui ont coûté une fortune.

On ne peut accuser sans preuves mais en faisant entrer des profanes en nombre et en les laissant gérer même les listings de membres, on risque de multiplier ce genre d'incident.

Et j'ai vu le site détenant les données. On est plus que dans un site de nostalgiques de Bénito ou du 3ème reich. On est quasiment chez des illuminés qui ont trop regardé X- Files.

C'est le genre de site qui va plus attirer des jeunes que des vieux routiers du fascisme (même si je me doute bien qu'ils vont reprendre les documents). Si fuite il y a eu, cela vient forcément de jeunes

La Maçonne 14/04/2016 09:39

Ces obédiences n'ont pas stockées leurs données sur un cloud. J'espère qu'elles ont un système plus performant et que leurs données sont protégées.