Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Le Collège des Invisibles.

Vous pouvez retrouver "le Collège des Invisibles" sur leur nouvelle page FB (cliquez sur l'image)
Vous pouvez retrouver "le Collège des Invisibles" sur leur nouvelle page FB (cliquez sur l'image)

Dans un monde profane où des droits individuels et fondamentaux sont acquis, il nous faut nous battre pour que ceux-ci soient respecté au sein de nos obédiences et ceci même au niveau d’un Grand Maître ou d’une Grande Maîtresse. Est-ce que nos obédiences sont destinées à devenir des zones de non-droits ?

Des frères de la GLDF sont menacés de justice maçonnique par le Conseil Fédéral de la GLDF et son grand maître, Philippe Charuel, pour leurs correspondances privées et leurs travaux personnels. Vous connaissez ma situation personnelle au sein de mon obédience, ses divers rebondissements et au-delà du problème de loge, l’implication du Conseil Fédéral comme de Marie-Thérèse Besson, la Grande Maîtresse de la GLFF. Deux sœurs de ma loge sont, actuellement, menacées. Ceci montre, surtout, qu’une sœur de la GLFF n’a aucune chance et aucun moyen d’être aidée, écoutée et défendue par le conseil fédéral de la GLFF, même face aux pires agissements de sa loge comme de voter de la « faire démissionner ».

Ce sont ces affaires qui ont convaincues plusieurs frères et soeurs de se réunir pour agir.

Les abus d’autorité touchent, néanmoins, toutes les obédiences à des mesures diverses, soit au niveau de loges, soit au niveau des structures exécutives.

Or, il est constaté un isolement de ces sœurs et frères qui font face à la lâcheté des autres, dans l’indifférence générale. Les convents, quant à eux, ignorant ces affaires, mis à l’écart par les structures exécutives, ne peuvent de leur côté réagir.

Le premier engagement d’un franc-maçon ou d’une franc-maçonne est d’apporter aide et soutien à ses sœurs et frères. C’est ce qu’est le « Collège des Invisibles » dont je vous présente ci-dessous le premier communiqué.

Le Collège des Invisibles.

 Comité Inter-Obédientiel pour la défense des Droits de l’Homme au sein des obédiences maçonniques. 

Le Collège des Invisibles.

Ce n’est un secret pour personne, certaines obédiences ne respectent pas ou plus les Droits Universels de l’Homme. Elles ne sont pourtant pas des associations cultuelles mais des associations loi 1901 censées respecter les lois de notre République.

Parmi les principaux griefs que l’on pourrait reprocher à certaines obédiences,

  • les tentatives de museler les diverses expressions, et ce contrairement à la liberté d’opinion, et à la diffusion des idées notamment via les blogs,
  • l’arbitraire consistant, par exemple, à interdire les inter-visites avec des FF et SS d’autres obédiences, -les atteintes aux principes démocratiques de base par divers subterfuges réglementaires,
  • l’absence de transparence des actions et décisions des structures exécutives des obédiences mettant en péril les principes démocratiques des obédiences,
  • la non application des textes et règlements généraux des obédiences et mépris de ceux-ci par les structures exécutives,
  • l’imposition au besoin par la sanction d’une parole ou d’une pensée officielle, telle la croyance en Dieu, contrairement à la pensée de Cléobule de Lindos indiquant « Il faut aimer écouter, mais ,non pas tout indistinctement ». La parole officielle n’étant pas garantie par celui qui l’exprime.

Il est donc plus qu’urgent si nous voulons sauvegarder une Franc-maçonnerie digne de ce nom, c’est-à-dire une maçonnerie du XXIème siècle, d’en revenir à l’esprit de tolérance de la maçonnerie de la première constitution d’Anderson.

Pour l’instant le Collège des Invisibles est constitué de frères et de sœurs de différentes obédiences, qui ont décidé de rester anonymes afin d’accroître leur efficacité d’intervention.

Le Collège des Invisibles souhaite, ainsi, respecter le premier serment de tous francs-maçons : aider et soutenir des soeurs et des frères.

A titre exemple certains frères de la GLDF ont saisi le Collège pour faire état de dérives au sein de leur obédience :

La GLDF et les valeurs républicaines

  • Après avoir connu les dérives religieuses des années précédentes (suppression de l’ancien testament comportant pourtant le thème de la construction du Temple, obligation du prologue du livre de Jean où il est écrit « au commencement était la parole, et la parole était en dieu, et la parole était Dieu », volonté de faire du GADLU un « Créateur Suprême » selon la formulation du Convent de Lausanne des suprêmes conseils »). Cette évolution a été imposée par mépris rétroactif des serments passés antérieurement par les FF de la GLDF, et du respect des principes de la liberté religieuse et de conscience.
  • Après avoir connu les dérives liberticides (suppression de la bi-appartenance, volonté d’interdire les inter visites) contraires au statut des associations Loi 1901, interdiction de communiquer entre loges, interdiction de passer par des blogs alors que l’Obédience possède le sien, et ne se prive pas de servir d’un autre sans qu’elle n’y trouve rien à redire, autrement dit faite ce que je dis et pas ce que je fais.
  • Les Frères de la GLDF sont confrontés aux dérives punitives par lesquelles plusieurs frères de l’Obédience appartenant à différentes loges sont déférés devant la justice maçonnique pour délit d’opinion et d’expression.

Le Collège des Invisibles est persuadé n’être informé que partiellement des manœuvres d’intimidation et de répression actuellement diligentées par l’obédience, et demande aux FF et SS de toutes obédiences confrontées à ce genre de répression de prendre contact avec le blog de la Maçonne qui transmettra les demandes d’intervention.

Par ailleurs, le Collège étudiera tous les dossiers et toutes les conséquences induites nécessitant des actions de défense, au besoin judiciaires, afin que les lois de la République soient respectées par les obédiences qui auraient la tentation de s’y soustraire afin que force reste à la loi comme pour n’importe quelle association ou n’importe quel citoyen.

Le Collège des Invisibles.

N'hésitez pas à contacter le Collège des Invisibles sur sa page FB pour plus de renseignements.

Partager cet article

Commenter cet article

Ombre 20/05/2016 14:06

MTCF Templum,
Le problème c'est qu'au grès de certaines fantaisies de Grands Maîtres ou de certains officiers, on est dans l'obligation de subir des modifications qui ne veulent plus rien dire avec nos serments initiaux mais qui vont toujours dans le sens d'une limitation à nos libertés fondamentales.
Dans ces conditions qui doit démissionner, ceux qui s'arrogent le droit de modifier les textes et les principes, ou ceux qui restent fidèles à leurs serments initiaux.
Exemple: lorsque j'ai prêté serment sur la bible on m'a dit que c'était le livre de la tradition et que le G.A était un principe créateur.
Puis au cours des années on a constaté un enfermement sémantique et pratique concernant nos serments et engagements selon les Grands Maîtres en fonction, ainsi :
A Graesel : « Tout est REAA »
> A-N Dubart : « Tout est Dieu »
> M Henry : « Tout est Jésus »
> P Charuel : « Tout est sanction»
Allez vous y retrouver dans ce qui n'est plus une obédience mais un grand bazar des restrictions aux libertés des loges et des maçons. Qu'ils foutent la paix aux loges et aux maçons qui composent les loges. Qu'ils s'occupent de bien gérer nos finances et veillent à la sécurité de nos données, on ne leur en demande pas plus.

templum 20/05/2016 08:06

TC soeur,
le collège invisible, à mon humble avis, à au moins un objectif, c'est de faire respecter les engagements différents mais respectables:
- ne pas obliger un F ou une soeur à ne pas tenir son serment (sur la Bible ou la Constitution!)
Or, la crise GLAMF est la démonstration que certains chefs s'octroient le droit de modifier les conditions initiales afin d'assoir leur pouvoir..."j'enlève la Bible... j'autorise les inter-visites...j'élargis ainsi mon périmètre! "
ainsi, certains FF engagés sous d'autres conditions, se retrouvent parjures par rapport à certaines Grandes Juridictions (aux SC de toutes tailles les trois G Lumières sont présentes..cf. leurs Grandes Constitutions)...
Déjà, les FF GLNF et leur Dieu à la Volonté révélée, se retrouvent à maçonner au SCPLF avec des FF GLAMF qui réfléchissent sur le bien-fondé de mettre la Bible sur l'autel dans leurs ateliers de GL.
La difficulté n'est pas de savoir qui "maçonne à bon droit" mais de savoir quelle importance on attache au serment.
on ne parle plus d'attitude mais d'engagement.
Très fraternellement.

Motus 24/05/2016 00:37

Ma TCS,, mon TCF Templum
Oui la GLAMF est la nouvelle honte de la FM en France. Mensonges magouilles et manipulation.
Etre réguliers tout en ne l'étant pas.
Accepter les intervisites tout en ne visitant pas
Aimer les Soeurs sans les admettre en Loge
Prôner la démocratie tout en étouffant les échanges.
Il suffit de lire leur blog. Oh, 5 minutes suffisent pour avoir mal à la FM, sauf a aimer insultes, coups bas et autres propos abjects.
Ce n'est pas 7 ans et plus, c'est 7 et moins...

lionel maine 21/05/2016 13:41

Tout est symbole !!!

BRUCE 21/05/2016 09:26

@fantomas

non pas un mensonge , si tu reprends les beaux discours de AJ et ceux de CB , tu verras que chez vous la bible a plusieurs significations , selon la Raison et l’intérêt du moment .
c'est comme le discours du suprême commandeur du SCPLF qui déclarait a qui voulait bien l'entendre que des "qu'une GL régulière " serait de nouveau reconnu sur le territoire FRANÇAIS le SCPLF en serait souche ,.
vous avez le derrière assis sur vos convictions , il est clair que vos mensonges ne sentent pas bon !!!!!!

Fantomas 20/05/2016 16:41

Cette histoire de bible est un mensonge. Cf la déclinaison de principe de la Glamf

BRUCE 19/05/2016 11:40

compte tenu de ce qui ce passe a la GLAMF , je pense que votre conseil des invisibles va avoir du boulot , mais je ne vois pas bien comment vous allez pouvoir venir en aide a ces frères , pouvez vous nous éclairer ? ( oups)

Ombre 19/05/2016 20:29

Simple, il me semble qu'il y a de bons juristes dans toutes les obédiences.K

Arsène Mutin 19/05/2016 10:25

Les Droits Universels de l’Homme bafoués dans des associations dont les victimes sont adhérents volontaires ?
Bigre !
Ne pensez-vous pas qu’avant de proposer l’ascension de l’Annapurna en charentaises on pourrait s’essayer à celle de la dune du Pilat ou du rocher de Solutré ?
La situation que vit notre sœur La Maçonne constitue un cas pratique sur lequel le Collège des Invisibles peut bien faire ses jeunes dents.
Inutile d’aller chercher d’autres adversaires ailleurs. C’est de la gouvernance de la GLFF (et non de la GLFF) qu’il s’agit. La GM est entièrement responsable de ses décisions, prises en cette qualité, devant les membres de son obédience, y compris et même surtout quand elle prend en compte des avis extérieurs non autorisés tels ceux de la gouvernance de la GLDF (et non de la GLDF).
Si nos FF de la GLDF ne peuvent être tenus comme responsables des agissements extérieurs de leur GM, et autres dignitaires, il leur appartient cependant, et à eux seuls, d’en sanctionner les manquements avec les moyens dont ils disposent (et en tout cas au moment des élections).
En droit français la condition première de la recevabilité d’une requête est la notion d’intérêt à agir du plaignant.
Dans le présent cas, toujours non résolu, du conflit entre notre sœur La Maçonne et la GM de la GLFF, responsable de l’appareil, c’est en premier lieu notre sœur, et personne d’autre, qui remplit cette condition. C’est donc elle qui doit, d’abord, user des voies internes de recours à sa disposition. Si ces premières voies de recours étaient négligées, inutile d’essayer ensuite de rattraper le coup. Après l’heure, c’est plus l’heure.
Dans en commentaire sur l’article précédent, je me suis permis de faire à notre sœur une suggestion qui coûte 4,48 € et un peu de concentration.
Ça peut paraître puéril et dérisoire à notre Collège des Invisibles, ou toute autre Ligue de Gentlemen Extraordinaires, mais, comme on dit maintenant, c’est la part du colibri.
Et c’est juste l’avis d’un ancien combattant de la GLNF.
Bises à toi ma Sœur et salutations fraternelles à tous.
Arsène.

nabucco 18/05/2016 23:09

mon TCF Lionel du Maine
27 ans de maçonnerie ... c'est bien ! mais j'ai l’impression que nous avons pas la même expérience et aussi la même connaissance de la maçonnerie en général et de la Gldf en particulier. Ta Loge mère portait sur sa patente de 1888 "Ordo ab Chaos " Possible ... sauf qu'a l'époque la GL n'existait pas et ta loge devait dépendre directement du SCdF . La GLdF je le répète à été crée en 1894, l'autre date et fantaisiste .
Ordo ab chaos est la devise universelle adoptée par les Suprêmes Conseils Ecossais , Devise que dernièrement le SCdF voulais en faire dans une vision Universelle, celle de la maçonnerie en proclamant l'universalité du REAA .
ce fut un pétard mouillé
L'autre devise du SC est "Deus Meunque Jus" dieu est mon droit , bon dieu tout un programme
Liberté- Egalité- Fraternité elle est devenu la devise de la Franc-Maçonnerie libérale en 1849, certes dans un courant quarante-huitard mais qui marque bien le courant maçonnique auquel je suis fier d’appartenir ... face a des courants plus dogmatiques ...
Que tu ais réagi avant les Breton soit , mais tu as été discret... ?
au fait ou est tu parti à la GLNF ?
pour le reste ce n'est pas le donneur de leçon qui m’intéresse , ayant été député de nombreuses année je sais comment cela dysfonctionne , mais les problèmes que rencontrent les FF et les SS qui tiennent a rester libre dans des loges libres
Kenavo

Occitan 20/05/2016 10:15

Très Cher Nabucco,

Une petite rectification qui a son importance: La traduction de "Deus Meumque Jus" est "Dieu ET mon droit" et non "Dieu EST mon droit". Cela change beaucoup de choses au programme.
Quant à "Ordo ab Chao" c'est la devise du rite et elle est applicable aux 33 degrés.
Adissatz.

lionel maine 20/05/2016 09:03

Mon Très Cher Frère "NABUCCO",
Je ne vous remercie pas pour la particule dont vous m'affublez !
Je connais très bien les points d'histoire dont vous parlez ; merci.
Par contre, deux remarques au latiniste breton que vous semblez être :
1) la devise du Rite écossais ancien accepté est bien, sans "s", "ORDO AB CHAO"
2) D'autre part, et bien plus intéressant pour comprendre une démarche laïque, la devise des Suprêmes Conseils est :" DEUS MEUMQUE JUS" (donc pas Meunque comme vous l'écrivez !) et la traduction :"dieu et mon droit" (et pas "est" comme vous l'indiquez, source d'une confusion théiste).
Je ne suis pas à la GNLF, vous l'aurez peut-être compris".
Fraternellement.
Lionel.

lionel maine 18/05/2016 22:11

Formulé à 9 heures 11; comprendra qui veut !
Bonne nuit aux "hauts esprits" !!!

Ombre 19/05/2016 20:34

Sauf que tout maçon ne vit pas dans l'hexagone, ni même à Paris. Comprendra qui peut.

lionel maine 18/05/2016 19:40

Amusant ! J'étais membre d'une des Loges à avoir réagi dès les prémisses de la C.M.F et ce, ... bien avant nos Très Chers Frères Bretons !
Au fait, qu'y-a-t-il de choquant à remettre la devise du R.E.A.A "ORDO AB CHAO" en entête ?
La patente de ma Loge mère (5888) l'avait déjà !
Tout le reste a été débattu en Convent et voté démocratiquement; la charge de Député est accessible à tout Frère Maître, après trois ans de maîtrise.

Condorcet 18/05/2016 20:58

"Heureux les simples d'esprit ..

La Maçonne 18/05/2016 20:19

Et tu as quitté la GLDF pourquoi?

nabucco 18/05/2016 17:53

"Heureux les simples d'esprit ... le royaume des cieux leur appartient " cette phrase des Béatitudes prise dans le sermon sur la montagne de l’évangile de Mathieu , attribuée a ce qui est devenu un grand initié : Jésus; m"a toujours laissé songeur .
On peut avoir 10,20,30,50 d'ancienneté a la GLdF , être bien dans sa Loge et n'avoir rien vu des dérives dénoncées par des Loges style Ar Vreur ou d'autres , car elle n'est pas le seule , ou par des FF qui ont osé communiquer leurs doutes , directement sans passer par une voie hiérarchique ,dont le seul souci est le classement vertical de tout ce qui dérange en oubliant que nous sommes tous des FF .
Le blog de notre TCS Anne est pleine d'interventions de FF de la GLdF qui dénoncent depuis plusieurs années toutes les dérives obédientielles ...
Mais certains étaient heureux ... Béats
un ...deux ...trois ... Liberté , Egalité , Fraternité , qui se souvient d'un débat récent et avorté sur cette devise républicaine et qui a failli disparaître,pour être remplacée par Ordo Ab Chaos ? qui figure maintenant dans les documents officiels ;
Qui se souvient d'un débat sur l’évangile de Jean ? imposé au mépris de la liberté de conscience . La liste est longue : de l'interdiction de la double appartenance , de la restriction des visites inter-obédientielles , des serments avec soumission totale , du fonds de dotation au nom Grec imprononçable...etc jusqu'a la discussion sur la propriété de certains biens détenus par les Loges pouvant avoir un intérêt pour l’obédience .

Aujourd'hui nous sommes dans une dérive punitive , atteignant des FF et des SS pour leur expression libre , expression limitée souvent a un maigre listing de FF et de SS ne dépassant pas la loge voire l'Orient , mais insupportable pour nos obédiences .
L' intérêt de ce collège, dont je demande a en faire parti , serait de connaitre l'ampleur du phénomène et d'en apporter une réponse . De soutenir les SS et les FF entrepris en leur portant assistance et conseil ... D’être enfin une force crédible face aux abus de droit que nous constatons aujourd'hui .
Kenavo!

HELENE 18/05/2016 15:28

Bonjour
Que cet article sur les invisibles me fait du bien !!! je connais trop les agissements de mon ancienne loge dont j ai du démissionner, car il y avait intrusion dans ma vie privée..le sectarisme bat son plein

BRUCE 18/05/2016 12:35

bonjour ma TCS ,

on dirait le "DA VINCI CODE ' avec le conseil de l'ombre du VATICAN .
je ne sais pas si ça vaut le coup , moi je suis plutôt pour que le ou la GM qui accepte la charge est un contre pouvoir avec une chambre de VVMM sous forme de conseil constitutionnel qui valide le bien fondé des décisions en conformité avec les statuts . mais bon !!!

La Maçonne 18/05/2016 13:06

C'est le principe du comité de surveillance que tu exposes, qui est une idée...mais aux convents d'y travailler.
Ici, c'est une initiative personnelle de frères et sœurs pour aider d'autres dans leurs démêlés avec leur obédience et/ou loges. Ceci ne se substitue pas à la mise en place d'un contre pouvoir ...

Michel Eyquem 18/05/2016 10:56

En réponse à Fred je dirai que toutes les poursuites en cours pour délit d'expression n'ont jamais fait objet d'un quelconque vote des députés

La Maçonne 18/05/2016 17:29

Heu ... Fred, est ce à dire qu'un CF a tous les droits?
Non, il ne peut pas aller au delà des textes.
Par conséquent, il n'est pas apte à juger une planche.
Sommes nous d'accord, là ?

FRED 18/05/2016 13:57

c'est le principe même de la séparation des pouvoirs entre le législatif et l'exécutif. l'exécutif est élu par les députés chaque année pour mettre en œuvre une politique. s'il se fourvoie il peut ne pas être ré élu. s'il fallait réunir plus de 500 députés pour prendre chaque décision sur les cas que la GLDF est amenée à traiter, il n'y aurait plus aucune décision de prise. d'autre part l'exécutif à la GLDF est constitué par les CF qui sont élus également par les députés, donc les députés, émanation des Loges, ont réellement le pouvoir.

lionel maine 18/05/2016 09:11

Ma Très Chère Sœur, bonjour.
J'ai travaillé avec bonheur, pendant 27 ans, dans une Respectable Loge de la Grande Loge de France.
J'ai certes quitté cette Obédience, opposé au processus de la Confédération maçonnique de France mais, surtout, en raison de l'évolution de mon rapport personnel à la "transcendance".
Je me crois donc autorisé, ma Très Chère Sœur, de vous dire que la Grande Loge de France que vous décrivez n'existe que dans vos fantasmes et, qu'il serait temps que vous retrouviez le chemin de la rédaction d'articles plus constructifs.
Quant à la notion "d'invisibles", elle vaut bien, en ridicule, celle de "supérieurs inconnus" !
Fraternellement.
Lionel.

La Maçonne 18/05/2016 17:33

Des preuves, Lionel, existent.
Tu seras consterné si un jour je les publie.
Alors que j'en ai vu d'autres - crois moi - mais là, cela m'a franchement fichue en vrac. Je suis terrifiée par ce que cela peut signifier pour une obédience. C'est même signer sa fin morale ....

Condorcet 18/05/2016 14:10

A Lionel Maine, je reprends vos propos:

Je me crois donc autorisé, ma Très Chère Sœur, de vous dire que la Grande Loge de France que vous décrivez n'existe que dans vos fantasmes et, qu'il serait temps que vous retrouviez le chemin de la rédaction d'articles plus constructifs.
En êtes vous si sur?
Il vous faut des preuves...cela peut se faire.

La Maçonne 18/05/2016 13:15

C'est que tu ne connais pas les dures actualités...et ensuite ce qui est dit ici n'est pas de moi.
Tu peux aussi traiter les frères de la GLdf de fous...mais ce procédé ne marche pas/plus depuis longtemps.

FRED 18/05/2016 07:44

bonjour,
je voudrais tempérer votre enthousiasme révolutionnaire en vous rappelant que la GLDF promulgue ses règlements après qu'ils est été voté par la majorité des députés eux même élus par la majorité des FF de leur loge.
ce qui correspond à l'idée que je me fais de la démocratie dans un groupe de plusieurs dizaine de milliers de membres.
ceux qui pense que les centaines de députés élus sont des "bénis oui oui" parce qu'un certain nombre de décisions prises ne leur conviennent pas semble plutôt indiquer chez eux un déficit de l'idée démocratique.
quant à l'antienne "revenons à la maçonnerie du XVIIIème, c'était mieux et plus démocratique à l'époque d'Anderson, etc..." c'est bien amusant mais ça ne tiens pas la route.

ceci dit et en ce qui concerne le traitement des problèmes individuels il existe des voies de recours dans chaque "grande" obédience et il faut les activer. je suis personnellement choqué de lire ce qu'il t'arrive et si la GLFF se comporte réellement vis à vis de toi de la façon que tu indiques, tu auras des voies de recours civiles après avoir épuisé les recours maçonniques.
je t'embrasse

La Maçonne 18/05/2016 17:37

Trop facile de dire cela maintenant.
Tu ne sais pas que ceux qui ont osé protester contre la CMF dès 2012 sont passés en justice maçonnique pour les faire taire ... Et qu'il a fallu que les loges menacent de faire scission pour arrêter le projet ...et qu'aujourd'hui, pour avoir soutenus ces opposants et pris certaines positions, c'est moi qui suis menacée en plein congrès de la GLDF par Charuel lui-même.
Donc non, le système ne fonctionne pas.

FRED 18/05/2016 13:48

a "résistance"
le rejet par la GLDF des modifications de la Constitution ou des règlements généraux prônées par les défenseurs de la CMF démontre au contraire la vivacité de la démocratie dans cette obédience. et ne vous en déplaise les députés ont fait manger son chapeau au grand maître qui en a pris acte immédiatement.
pas la peine donc de monter sur votre destrier pour pourfendre une soi disant autocratie qui n'existe que dans les fantasmes des FF et SS mal informés.
quant à mon sens démocratique il m'empêche de croire qu'une poignée d'anonymes dont on ne connait pas la motivation et encore moins la légitimité, dont on ne sait même s'ils sont maçons, puisse prétendre à imposer un point de vue à un groupe constitué en structure obédientielle démocratique.
car un pouvoir ou un contre pouvoir en dehors des institutions ça s'appelle de la manipulation

La Maçonne 18/05/2016 13:12

Ce qui correspond à mon idée est nos obédiences (CF) respectent au moins nos lois. Quand elles ne le font pas, que proposés tu?
Utiliser une correspondance privée qui n'est pas adressée au CF (délation) mais à des frères c'est du pénal.
Dans mon cas, j'ai même mieux : le CF de la GLFF ne respecte même pas ce qu'il dit lui-même au convent.

Resistance 18/05/2016 09:07

A Fred,
Je ne vois pas ce qu'il y a de révolutionnaire à faire respecter les lois de son pays, c'est même ce qu'enseigne Anderson dans ses constitutions.
Je reprends vos propos:
"ceux qui pense que les centaines de députés élus sont des "bénis oui oui" parce qu'un certain nombre de décisions prises ne leur conviennent pas semble plutôt indiquer chez eux un déficit de l'idée démocratique...."
Je ne sais ce que vous entendez par là, mais si vous visez la situation d'un Grand Maître qui répond seul et favorablement à l'Appel de Bâle alors que son convent a lieu deux jours après l'envoie de sa réponse, et se trouve de ce fait mis devant le fait accomplit,, effectivement je pense qu'il y a d'autres manière de vivre et de pratiquer la démocratie.
Quant à Anderson, il y a l'esprit et la lettre, et l'esprit était pour son époque plus démocratique que ne l'est le comportement de certaines obédiences au regard de l'évolution des esprits et des législations actuelles.
Enfin, je vous conseille de relire Montesquieu, Thomas Paine et l'abbé grégoire afin de reconsidérer votre sens démocratique.
Ce collège des invisibles me plait bien, tout pouvoirs a besoin de contre pouvoirs, et ce en dehors des institutions en interne aussi démocratiques soient elles, la démocratie c'est cela. Je demande à la maçonne de me mettre en contact avec les initiateurs et les initiatrices de ce mouvement..

Michel Eyquem 18/05/2016 07:31

Les dérives judiciaires de la GLFF doivent aussi figurer à côté des dérives répressives et religieuses de la GLDF.
Comment agira sur le plan pratique ton collège des invisibles ?
Les statuts sont à venir ? (Loi 1901?); je souhaite y participer. Bonne initiative.Frat