Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Accèsloges : le site qui fait débat.

Accèsloges : le site qui fait débat.

Accès Loges est un site que je vous ai présenté sur ce blog. Le principe est d'un côté que les loges y indiquent les informations nécessaires sur leurs tenues et de l'autre côté que les sœurs et frères y trouvent les informations nécessaires. Ils permettent, ainsi, à des francs-maçons et franc-maçonnes de pouvoir contacter des loges et les visiter.

Les avantages d'un tel système, reposant uniquement sur la participation consentie et consentante des loges, comme des sœurs et des frères, est d’inciter à la rencontre, à l'échange au partage de travaux. Si, de mon côté, je n'y vois que le moyen de permettre d'ouvrir nos connaissances mutuelles, un débat inévitable surgit.

Tout d'abord, les obédiences – pour certaines – désireuses d'imposer une doxa sur les visites et leurs organisations – voient d'un mauvais œil qu'un de leurs privilèges soient ainsi pris d'assaut par un site web indépendant. Des frères et des sœurs craignent se faire envahir par des maçons indésirables.

Pourtant le partage de calendriers des loges existe déjà, voir même sur plusieurs départements, pour toutes obédiences. Il s'agit, généralement, d'initiative personnelle de frères et de sœurs, faisant le même constat que Accès Loges : la rencontre entre maçons est possible et doit s'adapter aux contingences actuelles. Nombreux maçons sont, comme moi, mobiles.

La technologie a fait évoluer l'organisation du travail, en démocratisant la mobilité géographique et les déplacements. Il est ainsi inutile de tourner autour du pot. L'avenir de la franc-maçonnerie ne pourra être que si les obédiences et les loges s'adaptent à cette évolution. Il est vrai – et je suis un exemple – que des obédiences et des loges comme la GLFF (Grande Loge Féminine de France) rechignent passablement à entrevoir dans cette mobilité une source de progrès et une nouvelle donnée sociale, préférant radier plutôt que de comprendre. La GLFF (Grande Loge Féminine de France) ferme ses portes aux jeunes femmes actives dans le privé ou indépendantes : cadres, artistes, artisanes, … Mais pas seulement, blogueuse, j'appartiens aussi à une évolution de la franc-maçonnerie : à son extériorisation, à une autre expression de celle-ci, à la critique du fait maçonnique, comme à dresser des ponts, des routes et des chemins de traverse pour relier les uns aux autres. Il y a 10 000 manières d'être franc-maçon.

S'ouvrir aux autres est l'une d'entre elle. Si le débat n'existe pas au sein de la GLFF et est même devenu ces derniers temps passablement impossible, d'autres loges et d'autres obédiences le font. Pour elles, un site tel que Accès Loge permet de recevoir des frères et des sœurs mais aussi de savoir que leurs frères et sœurs, en déplacements, pourront être reçus, participer à des travaux, continuer en quelque sorte leurs parcours maçonniques par leurs visites où qu'ils se trouvent. De ces visites peuvent naître des relations nouvelles entre loges en dehors de toute préoccupation politicienne des obédiences, apprendre à connaître des rites ou des façons de travailler.

Bref, s'enrichir. … C'est donc une ouverture et une aventure qui est offerte par Accès Loges. A chacun de savoir s'il veut la vivre. Une « Université d'Eté » qui aura lieu les 9 et 11 septembre 2016 pose d'ors et déjà cette question : « Émergence d'une FM 2.0 voire 3.0 ? » (dont vous trouverez le programme en lien ci-dessous).

Accèsloges : le site qui fait débat.

Partager cet article

Commenter cet article