Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLDF : 145 000 € & un rectificatif.

GLDF : 145 000 € & un rectificatif.

145 000 € sera le chiffre de l'année qui, malheureusement, n'entrera dans une aucune grille. C'est la somme que la GLDF a versée dans le cadre d'une conciliation avec le Directeur Général licencié sous le mandat de Marc Henry, en février 2014. Une somme rondelette considérée par la GLDF comme bien inférieure à ce qu'elle risquait au titre d'une condamnation. La partie adverse demandait 500 000 €. Ce montant ne comprend pas les frais d'avocats que la GLDF a engagés.

Pourtant, Philippe Charuel déclarait sans l'ombre d'un doute au célèbre journaliste François Koch qu'il ne voyait pas la nécessité de trouver un accord avec ledit Directeur Général. Il affirmait aussi qu'il saisira la justice pour toutes les déclarations « fantaisistes » autour de ce triste dossier « Garcia ». (Lire ici l'article du blog "la Lumière"/)

On voit, plutôt, dans cet accord un aveu de culpabilité de la part de la GLDF. Elle n'avait pourtant pas lésiné sur les moyens pour mettre en faute leur directeur général appelant même un huissier de justice pour fouiller son ordinateur. Je vais être mauvaise langue : les lois c'est aussi fait pour la GLDF, bien qu'elle ne soit pas une association « normale ».

Le deuxième point de cet article est un rectificatif que je me dois de faire au sujet de la « cérémonie funèbre ».

Voici comment Philippe Charuel la décrit dans un courrier de 6 pages en date du 23 août 2016 adressé aux députés de la GLDF :

Extrait de la lettre de Philippe Charuel envoyée aux députés en août 2016

Extrait de la lettre de Philippe Charuel envoyée aux députés en août 2016

GLDF : 145 000 € & un rectificatif.

C'est le deuxième point qui a retenu toute mon intention. Les loges auront le choix entre une « tenue funèbre » préservant le « entre hommes », une tenue blanche fermée permettant d'accueillir des profanes et pour les sœurs qui persisteraient à vouloir porter leurs décors, ce sera la p'tite cérémonie profane … pour laquelle, afin d'éviter toute ambiguïté, il fut retiré « tout ce qui causait problème ». C'est vrai que les sœurs ne pourraient supporter de se mettre à l'ordre ou de voir une bible sur un autel …

C'est donc bien pire de ce que je disais dans mon précédent article La GLDF risque-t-elle le pénal?. C'est un véritable camouflet fait aux sœurs, surtout à celles qui voyaient dans cette « cérémonie » une ouverture de la GLDF. C'est effectivement tout le contraire qui se produit : c'est la fermeture aux soeurs, pérennisée et agrémentée de « cérémonie spéciale » bien profane ….

Quant au « travail d'équipe », ce sera la même salade que pour la Confédération Maçonnique. Des frères en toute bonne foi vont nous raconter que les loges ont été consultées pour savoir ce qu'il fallait retirer pour rendre ce cérémonial plus profane encore qu'elle ne l'était et d'autres vont m'affirmer le contraire. C'est certainement par « grandeur d'âme » que ce frère, féroce opposant aux « tenues funèbres mixtes », est passé en chambre de conciliation, résultat d'un « travail d'équipe ». Si Charuel se plaint de voir la GLDF ridiculisée, admettez que vous le cherchez bien.

L'idée que « l'ouverture » faite aux sœurs passent par la mort d'un de leur proche a toujours été, pour moi, parfaitement surréaliste et de mauvais goût. Cela ne donne pas envie d'en rire.

GLDF : 145 000 € & un rectificatif.

Partager cet article

Commenter cet article

liberté 31/08/2016 08:43

Ce qui se passe à la GLDF aurait pu se passer en d'autres lieux, et à une autre époque, et dans d'autres obédiences. Mais comment expliquer,si j'en crois ce que murmurent certains FF de cette obédience, que ce Directeur des Services aurait eu une promotion avec le prédécesseur de Marc Henry, et juste avant le départ et descente de charge de ce dernier? Étrange non ? D'ailleurs c'est Marc Henry qui aurait engagé la procédure de licenciement après son arrivée comme GM, et non le F Charuel. Vrai ou faux en ce qui concerne ce que se murmure, cette affaire est tout de même étrange. Après tout c'est l'affaire desFF de la GLDF et de leurs deniers.
Quant à la manière dont on traite les sœurs et indirectement les femmes avec cette affaire de cérémonie je ne m'étonne plus de rien. On peut faire toutes les déclarations que l'on veut contre les conséquences du dogmatisme, et le F:. Charuel a fait une déclaration tonitruante il y a quelques semaines en donnant des leçons assez simplistes dans leur généralité au pouvoir politique, je pense,au vu de cette caricature de cérémonie, qu'il serait bien inspiré de balayer devant sa porte. Ou bien il fait une tenue normale exceptionnellement ouverte aux sœurs en raison de cette circonstance exceptionnelle qu'est la mort d'un proche ou d'un ami, ou bien il ne fait rien du tout ce qui serait plus franc, mais dans ce cas qu'il ne vienne pas donner de leçons aux politiques sur la manière de gérer les intégrismes.
Bref, d'après ce que j'entends, étant proche de FF de la GLDF, c'est que cette dernière n'est plus ce qu'elle était, et aux FF libéraux de cette obédience qui se trouve, ou se trouvait dans un esprit de tolérance de liberté tant pour eux que pour leur loge, il ne leur resterait aujourd'hui que le choix ou bien de se soumettre au nouveau dogmatisme de cette obédience inspiré par le SCDF, ou bien de partir vers d'autres cieux maçonniques.
Si tel est le cas cette obédience en serait revenue à la situation antérieure à sa fondation. à savoir que toute démarche initiatique viendrait d'en haut et non de la loge véritable creuset de l'initiatique. Jusqu'à présent l'obédience devait s'occuper de l'administratif, qu'elle fait d'ailleurs très mal, si j'en juge par le piratage de son site et celui de la gestion de son Directeur des Services, mais maintenant elle voudrait s'arroger le choix de l'initiatique aux loges c'est que j'ai retenue de mes conversations avec des FF de la GLDF.