Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLDF : "Aux enfants de la veuve : un maître est mort "

Après notre frère Vadabus et son texte "Beau Z !", voici un texte signé du frère Broderskab.

Ce dernier réagit au sujet d'une exclusion pour trois ans d'un frère, membre de la GLDF depuis 50 ans.

Je tiens particulièrement à publier ce texte parce que lorsque j'ai appris la suspension de ce frère, j'ai été bien plus choquée qu'en apprenant ma propre radiation. Ce texte montre tout autant l'émotion dans laquelle cette loge et ces frères se trouvent aujourd'hui et l'injustice qu'il leur a été fait. 

GLDF : "Aux enfants de la veuve : un maître est mort "

A NOUS LES ENFANTS DE LA VEUVE !

Un Maître est mort au sein de notre Loge

Nous sommes tristes et choqués

Nous ne pouvons-nous taire

Les faits :

L’un de nos plus anciens frères fidèle et actif depuis plus de 50 ans au sein de notre Atelier vient d’être exclu pour 3 années par notre obédience ce qui l’a amené à présenter sa démission

Cette décision en opposition à la décision de la Loge qui avait été saisie et s’était prononcée pour un apaisement nous blesse.

Une large majorité des F. : de notre loge désapprouvent cette sanction injuste

Les arguments :

Notre Frère avait par sa vigilance exprimé son inquiétude de voir notre obédience absorbée dans une confédération « déiste » visant à une reconnaissance par la Grande Loge d’Angleterre, et avait dénoncé cette démarche aujourd’hui « mise en sommeil »

Il n’a pas été écouté et a parlé plus fort, trop sans doute pour certains

Il n’a pas été entendu mais sommé de se taire

Notre Loge est sans doute « coupable » de ne pas avoir fait corps suffisamment avec ce F :. dans son action

Elle est aujourd’hui unie dans la déception et la réaction

Notre unique engagement :

Travailler à l’amélioration de l’Humanité

Travailler avec Sagesse Force et Beauté à la recherche de la Paix de l’Amour et de la Joie

Notre incompréhension :

Notre F :. n’avait pour seul objectif que de préserver la GLDF de toute dérive

Il n’a jamais contesté les fondements de notre obédience qu’il a toujours au contraire affirmés et défendus dans notre travail, ses valeurs, ses méthodes, son objectif reposant sur une Fraternité qui rassemble des forces LIBRES ni évoqué quelque « menace » à l’encontre de l’obédience

Maçon depuis plus de 50 années il est une pierre forte de notre Atelier

Où est notre idéal ?

Où sont notre Fraternité et notre Liberté ?

Conclusion :

Cet « accident » grave est révélateur de ce que les instruments aveugles d’un « pouvoir éphémère » peuvent briser

Le fondement de notre engagement est atteint

Nous ne reconnaissons pas dans les actes commis les valeurs qui nous rassemblent

Nous y constatons une incapacité à « concilier les oppositions nécessaires et fécondes » comme nous sommes censés l’apprendre

Quelques désillusion et l’enfance nous quitte avec ses lumières !

BREXIT or not BREXIT, là est la question …

Broderskab

Partager cet article

Commenter cet article

Nabucco 03/09/2016 10:29

Auprès de mon arbre je vivais heureux ....
lorsque j'ai été initié , il y a plus de trente années dans la loge qui m'a reçue, j'y trouvé chaleur , amitié , le gout du partage ... puis j'ai voyagé , j'ai même été bi-appartenant GO/GL , au temps ou cela était possible ... dans ma dernière loge Ar Vreur j' ai connu le gout de la résistance , du combat contre la médiocrité ... Puis cette loge elle même a changé , plus forte , plus importante elle est devenue ...contradictoirement ...plus faible ,laissant des oiseaux lugubres croasser dans ses branches... a tel point que je m'y sens plus libre ... J'ai démissionné .
aujourd'hui je suis a la recherche d'un arbre fraternel ou poser mes petites pattes , un arbre libre ne subissant pas de trop la phytothérapie mortifère d'une obédience liberticide , ou les roitelets dont parlait Dèsap . ne pratiquent pas l’élagage sauvage destructeur de nids .
Ce n'est qu'un au revoir mon F .°. J-P il n'est pas impossible que l'on se rencontre à nouveau , il y a tellement de combats à mener .

Désap. 01/09/2016 15:53

Pousser à la démission un Maçon de 50 ans est proprement abject,
quel age et quels arguments a Charuel pour se permettre une telle infamie ?
Lui qui s'est regardé dans le miroir lors de son initiation, ne doit plus oser le faire de peur de voir la laideur ; maintenant il regarde son nombril, c'est beaucoup plus confortable.
J'adresse mes très fraternels respects à ce Frère bafoué par une bande de prétentieux, je reste poli pour être publié.

Désap. 02/09/2016 13:24

Mon BAF Bardini,
Notre échange illustre ce qu'est la Pure et Ancienne Maçonnerie, selon la célèbre formule de ce Grand Maçon que fût le duc de Sussex, qui lui sut rassembler ceux qui étaient plus qu'épars, farouchement opposés.
Ceci à l'adresse des roitelets qui semblent s'imaginer occuper la chaire du GADL'U.
Ces roitelets noterons que je suis à la GLAMF, que je fus défenseur d'une CMF reconnue par les 5 de Bales puis par la GLUA, que je défends aujourd'hui avec la dernière énergie la Régularité et la reconnaissance de ma Grande Loge,
que je n'ai pas eu de mots assez durs envers la GLDF pour son attitude que j'estimais égocentrique dans ce dossier.
Néanmoins, et malgré notre différence d'opinion, je ne saurais juger et encore moins minorer, voire annuler, mes sentiments fraternels vis à vis d'un Maçon du double de mon age.
Car en effet, s'il est une certitude c'est celle-ci : mon Frère a beaucoup à m'apprendre, et le seul moyen d'apprendre est l'écoute et le dialogue.
Voilà messieurs les roitelets ce qu'est la Maçonnerie.
La compréhension de l'Univers attendra, commencez par appliquer les principes élémentaires avant que notre Vieille Confrérie ne disparaisse dans les limbes de la culture de l'orgueil, seul conséquence de votre action néfaste.
Je t'embrasse chaleureusement mon Frère BARDINI et te remercie de ce cadeau qui n'est autre que toi-même.
Patrick

BARDINI 01/09/2016 22:29

MTCF "desap"

J'ai été très touché par  ton geste chaleureux et fraternel
J'ai été initié à 20 ans et j'avais  la foi du Maçon.  J'ai découvert un monde qui m'enchantais par ses valeurs humanistes.
Ce monde a évolué dans un sens tellement déplaisant!
J'ai, un jour pas si lointain,  traduit cela dans un texte . Je te l'adresse en cadeau pour te remercier 

Je vous parle d'un temps
Que les moins de cinquante ans
Ne peuvent pas connaître
La GL en ce temps-là
Lançait ses débats
ça ouvrait nos fenêtres
Sur la société en valeurs démunie
La Loge qui servait de nid
Avait bonne mine
C'est là qu'on s'est connu
Moi qui cherchait la rime
Et toi le frère qui m'a secouru

La GL, la GL
Ça voulait dire on est heureux
La GL, la GL
Nous venions un vendredi sur deux

Quand au hasard des jours
Je m'en vais faire un tour
A mon ancienne adresse
Je ne reconnais plus
Ni les valeurs, ni le GADLU
Qui ont vu ma jeunesse
En bas d'un escalier
Je cherche l'atelier
Dont plus rien ne subsiste
Dans son nouveau décor
La GL semble triste
Et l'Humanisme est mort

La GL, la GL
Rien n'était tabou
La GL, la GL
La Fraternité Universelle ne veut plus rien dire du tout

bruce 31/08/2016 18:11

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
A EINSTEIN