Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Le(s) complot(s) en Franc-maçonnerie.

Le(s) complot(s) en Franc-maçonnerie.

L'antimaçonnisme considère que les francs-maçons fomentent des complots pour détruire soit l'humanité, l'asservir, ou tout simplement pour s'enrichir et avoir le pouvoir. Ces complots sont ultra-secrets, impossibles à détecter par des personnes « normales ».

Ces accusations de complot existent depuis que la franc-maçonnerie est née, soit depuis 1717 (ou presque). Pourquoi cela ?

A l'origine des complots.

Les motivations des complotistes du 18ème siècle (ceux qui accusent la franc-maçonnerie de complot) sont essentiellement religieuse. La bulle « In eminenti apostolatus specula » du pape Clément XII de 1738 accuse la franc-maçonnerie de réunir des hommes de plusieurs religions et de prêter un serment secret. Cette bulle, même si elle demeure à l'origine du complot et de l'antimaçonnisme, ne fut jamais adoptée par le royaume de France. Ainsi, la franc-maçonnerie accueillait des aristocrates proches du Roi, des ecclésiastes, des riches bourgeois dans ses rangs.

Les francs-maçons sont accusés d'être à l'origine de la Révolution de 1789. D'ailleurs, toute une littérature maçonnique assure la même chose ! En réalité, les francs-maçons étaient naturellement divisés entre eux. Certains ont, effectivement, participé à la Révolution alors que d'autres royalistes s'y sont opposés. Dans tous les cas, cette Révolution n'a pas portée bonheur à la franc-maçonnerie. Elle fut, en effet, interdite comme d'ailleurs toutes les associations.

De nombreux francs-maçons, même les révolutionnaires de 1789, furent guillotinés comme Philippe-Egalité. Louis-Philippe d’Orléans, duc d'Orléans, Grand Maître du Grand Orient, devint député, condamna à mort le Louis XVI et fut, à son tour, guillotiné en 1793 car de sang royal et suspecté de comploter contre le régime en place ! A la sortie de la terreur, il ne restait à peine en France une 20aine de loges. Les francs-maçons, tout au long du 19ème siècle, furent tour à tour, Bonapartistes, Royalistes et Républicains, sans comploter contre l'un ou l'autre.

La plupart des accusations de complot vis-à-vis des francs-maçons se classent en deux catégories :

  • Religieuse : la franc-maçonnerie serait l'ennemie de l'Eglise (et donc d'un roi que la France n'a pas). Si certains sont encore « royalistes », nostalgiques de l'Ancien Régime, je ne crois pas que la majorité des français aimerait retrouver à la tête du pays un potentat avec une couronne. Depuis le temps que des catholiques intégristes crient et interdisent la franc-maçonnerie sous le prétexte qu'elle est un danger pour le catholicisme, il existe toujours des catholiques et un Pape !
  • Politique. La franc-maçonnerie fut interdite sous le Régime Soviétique. Le communisme, dont en particulier le trotskisme, condamna la franc-maçonnerie comme étant une organisation s'opposant à la lutte des classes. En 1922, le Parti Communiste français interdit à tous ses militants d'être francs-maçons. Elle fut aussi interdite sous le régime de Vichy par Pétain. Dans l'histoire de l'Europe, deux extrêmes différents, tout aussi meurtriers l'un comme l'autre, se rejoignent sur un point : l'interdit de la franc-maçonnerie, imaginant l'un comme l'autre qu'elle pourrait mettre en péril leur pouvoir. Craignant de comploter contre eux.

Aujourd'hui encore, lorsque l'on lit les théories du complot sur le net, on y retrouve des mouvances d'extrême-droite comme d'extrême-gauche et des catholiques intégristes.

Pourquoi la franc-maçonnerie ne complote pas ?

La première raison est qu'elle ne saurait pas faire même avec la meilleure volonté du monde. En effet, pour comploter, il faut que tous soient d'accord. Or, les francs-maçons sont rarement d'accord entre eux. C'est d'ailleurs même considérer par certains – comme d'ailleurs par moi – comme un principe universel : avoir le droit de n'être pas d'accord avec l'autre. Cela s'appelle la tolérance, la liberté d'opinion, la liberté d'expression et de réunion. Cela s'appelle la fraternité. Les francs-maçons n'ont, en fait, aucun intérêt à être d'accord entre eux. S'ils l'étaient, s'ils le devenaient – ce qui est impossible – ce ne serait plus de la franc-maçonnerie. Ce qui signifie qu'en franc-maçonnerie, toute répression contre des francs-maçons « qui ne seraient pas d'accord » avec un Grand Maître ou une Grande Maîtresse, par exemple, est un manquement maçonnique grave. Les francs-maçons appellent cela du dogmatisme. Pour ma part, je l'associe à une forme d'intégrisme. Comme un Grand Maître ou une Grande Maîtresse est parfaitement remplaçable, il suffit simplement d'en élire un ou une autre.

Le jour où les francs-maçons ne combattront plus ces atteintes à l'opinion, à la tolérance, à la fraternité, que ce soit à l'intérieur de leurs loges ou obédiences, comme à l'extérieur, la franc-maçonnerie n'existera tout simplement plus.

Lutter contre les extrémismes n'est pas une atteinte à l'humanité. L'extrémisme se caractérise par son incapacité à respecter le désaccord de l'autre, par ses interdits et son sens profond de la discrimination. Un extrémisme est de condamner Untel pour ce qu'il est – ou paraît être - C'est un message de haine et de violence. Il est parfaitement inutile de monter des complots, dans le secret de loges, contre cela. Combattre l'intégrisme et les extrémismes se fait ouvertement et publiquement.

Le complot quand on a tort.

Lorsqu'il n'existe pas d'argument, il suffit de sortir une bonne vieille théorie du complot. Après Munich, la plupart des politiques, dont d'extrême-droite comme Marine Le Pen, criaient à l'attentat islamique. Il s'est avéré que l'auteur était un assassin de masse, catholique, d'extrême-droite. Forcément, cela fait tâche pour le Front National. Au lieu d'accepter cette vérité, Marine Le Pen comme ses petits collègues ont préféré accuser les autorités allemandes d'un complot. Toutes les théories du complot fonctionnent de la même manière. Il est plus facile d'accuser l'autre d'un complot que de s'inquiéter de la vérité et des faits.

Le(s) complot(s) en Franc-maçonnerie.

Partager cet article

Commenter cet article

baqqara 21/11/2016 21:34

Le complot maçonnique existe depuis des millénaires. Les rituels maçonniques sont pratiqués dans l'espace public sur les poteaux de fer de la circulation et de la signalisation par exemple alors que cela est interdit par la constitution (fondée toujours par ces mêmes franc-maçons). Le secret qui relie la franc maçonnerie concerne aussi le personnage de Marie Madeleine (dans la bible) Secret :Marie Madeleine n'a pas existé au temps de Jésus ( falsification anachronique des scribes) elle est prophétisé par celui ci comme étant sa femme( voilà pourquoi elle est endormie dans la représentation de la "cène" de De Vinci) et l'apôtre des apôtres à la fin des temps. Marie Madeleine est la descendante du prophète mohamed, le khalif attendu par les musulmans est donc une femme. Le coran, dernier testament a été reclassifié dans un ordre lié à la kabbale et édité. Pour comprendre le sens du livre, il suffit de lire son ordre chronologique. Dés la deuxième sourate "la plume" , on memtionne les confréries secrètes (Ils ont reçus la science mais sont divisés entre eux ) " Leurs ruses et leurs complots ne leurs serviront à rien, Dieu est le plus grand stratège"

hector 13/08/2016 12:29

"condamna la franc-maçonnerie comme étant une organisation s'opposant à la lutte des classes"
la fraternité n'est pas vraiment compatible avec la lutte des classes ...
Pour aller plus loin : les dérapages du pouvoir en place (depuis la nuit des temps) sont compensés par la PEUR ! Peur de l'autre, peur d'une révolution, peur de l'inconnu !
la peur de la franc-maçonnerie est donc un outil bien pratique : on cite quelque chose de vague, de flou et on ramasse les bénéfices !

bruce 11/08/2016 18:56

bonjour ma TCS ,

ton article résume bien ce que représente toutes les associations comme la notre qui comporte une part de mystère pour le commun des mortels , qui pensent souvent que nous passons notre temps a comploter pour dicter notre vision au monde ( politique , financier .....ect ) comme il est vrai que nous sommes les boucs émissaires de tous ceux qui n'ayant pas d'idées ou de projet ( politique comme le FN ) nous accusent de tous les maux dont souffre le pays ou l'économie .
mais il est vrai que le complot maçonnique n'est pas toujours une théorie , car il est souvent fomenté par des FFMM contre des FFMM , entre obédience pour une suprématie ou reconnaissance , dans une mème obédience pour des postes ou dans des Loges pour écarter un frère ou une sœur avec des mauvais prétextes . ( tu as malheureusement un triste souvenir il me semble )

YaKa 09/08/2016 06:37

Et encore y aurait-il une parfaite entente entre les francs-maçon(ne)s, ils sont répartis dans un très grands nombres de loges (et donc d'obédiences ), dont les temples sont dans des lieux différents et éloignés, et se réunissent à des jours et des heures différentes. Comment, dés lors, arriver à monter des complots bien huilés pour prendre le pouvoir ?

Ce qui est dommage pour cet article, c'est qu'il ne convaincra que les convaincus. Les autres y verront de nouveaux un enfumage pour cacher nos intentions pernicieuses ... et ils auront raison car c'est de cette manière que nous les contrôlons, en leur faisant croire qu'ils ont découvert nos motivations dominatrices profondes !
Sur ce, je vais enfiler ma peau de reptilien et rejoindre le comité de direction des Illuminatis, on a un nouveau sujet à traiter : la future présidence des Etats-Unis.

Ayla77 08/08/2016 14:32

J'ai une question d'ordre tout à fait pratique.
Combien de personnes écrivent sur le blog de la Maconne ?

La Maçonne 08/08/2016 21:42

Une seule personne.
De temps en temps, il y a des contributions de frères et de soeurs. Ces articles sont signalés comme n'étant pas de moi. Pourquoi cette question?