Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Féminisme : des combats.

Les associations féministes, des femmes et des hommes, sont activement militants sur de nombreux combats, faisant le constat que l'égalité entre les femmes et les hommes n'est pas acquise. Ces associations mènent ainsi plusieurs campagnes de sensibilisation tout au long de l'année, certaines connues du grand public, d'autres passant inaperçues.

Voici pour la bonne cause un tour d'horizon de celles-ci, histoire de reprendre en douceur.

Au fait, bonne rentrée à toutes et à tous !

Féminisme : des combats.

Luttez conte les tabous et les stéréotypes.

« Sang Tabou » a pour objectif de démystifier les règles – appelées aussi menstrues, ragnagna, et vous trouverez d'autres expressions sur le site consacré à ce sujet saignant - auprès des jeunes et des moins jeunes. La campagne précédente, que j'ai relaté sur mon blog, concernait le taux de TVA des protections hygiéniques, appelées la « taxe rose », taxe « Tampax» ou taxe « Nana », qui fut baissé après une lutte sanglante contre les gardiens des comptes publics de 20 à 5,5%, devenant de fait des produits de première nécessité. C'était à un cheveu de devoir faire une manifestation …. Cette mesure a été votée en décembre 2015 pour une application au 1er janvier 2016. La campagne Sang Tabou fut, d'ailleurs, ouverte en 2015 suite à un premier refus des parlementaires de baisser cette taxe « rose ».

Dans la même thématique, la campagne « Marre du Rose » (ouverte pour Noël 2015) a pour objectif de promouvoir les jouets unisexes et combattre, dès le berceau, les rôles sociaux imposés aux femmes et aux homme. Pour la St-Valentin, fut ouverte la campagne #lesbieFamily afin de lutter contre la lesbophobie (féminin d'homophobie) et la biephobie dont sont victimes nos amis et amies bisexuelles. Les associations militantes sont des associations féministes qui relayent les mouvements mais aussi des associations d'aides comme Contact ou Coordination Lesbienne en France/

Comme elle risque de se réitérer en 2016, pour la Journée du Patrimoine, cette campagne le Guide la Routarde a pour objectif d'associer aux grandes femmes que comptent notre histoire des lieux … à suivre pour un éclairage féminin et féministe des lieux de notre histoire, notre matrimoine. Petit clin d'oeil, Maria Deraismes est citée sur le site qui est dédié à cette campagne. Pensez à visiter le siège international du Droit Humain !

Féminisme : des combats.

Violence faites aux femmes : viols, meurtres et prostitutions.

"Reconnaissons le Féminicide" est une de ces campagnes intemporelles qui devraient inciter à la réflexion. Des milliers de femmes se font tuées parce que ce sont des femmes : des petites filles à la naissance, crimes d'honneur, tuerie de masses, … Ce sont des féminicides. Le site dédié à cette campagne présente les traitements faits par les médias de ce type de crime : un conjoint qui tue son épouse est « un drame familial », ou devient une juste punition sous des titres comme « il aime, elle la trompe : 10 ans de prison », des crimes passionnels lors desquels des mâles à l'ego blessé, s'enivre et pète un plomb, certains ayant le bon goût de se suicider.

Je vais vous faire court, mais le traitement médiatique des crimes de guerre, comme les viols, les tortures, les enlèvements de jeunes filles, ne sont guère mieux traitées.

Ce mois d'août 2016, Boko Haram a posté une vidéo montrant des jeunes filles enlevées. Cela a fait l'objet d'un faible traitement médiatique. Les différents articles reprennent les propos du terroriste évoquant des « mariages » de 40 des jeunes filles enlevées et d'autres tuées lors de bombardement. Ce journaliste de l'Express dans cet article présente par sa simple reprise des propos ses « mariages » comme une série d'événements heureux ayant donné naissance à des enfants et la mort des autres le triste résultat d'une fatalité. Ce ne sont pas moins des féminicides : des viols donnant lieu à des grossesses dans des conditions que l'on n'ose à peine imaginer, des meurtres de jeunes filles sous des bombes.

Autant dire que ces jeunes filles violées et tuées sont des dommages collatéraux de « rebelles qui veulent instaurer un état islamique » et ont une importance que parce que leurs sorts a ému le monde entier. Or, elles furent enlevées parce que ce sont justement des jeunes filles et non pas parce que leur lycée se trouvait au détour d'un chemin, représentant une menace pour lesdits rebelles.

Le féminicide doit être reconnu comme un crime spécifique au même titre que l'est l'infanticide ou un crime homophobe ou raciste, dans le droit français mais aussi dans le droit international, comme étant un crime ayant des circonstances aggravantes.

Féminisme : des combats.

Ces campagnes, qui vous semblent inutiles et dont certains thèmes sont volontairement provocants, obtiennent des résultats. Ainsi, après plusieurs années de combats, le parlement français a adopté en avril 2016 la loi contre la prostitution dont la principale mesure est la pénalisation des clients (1500 € d'amende). La France devient, ainsi, le 5ème pays abolitionniste. Elles ont fait reculer le gouvernement espagnol qui a finalement abandonné son projet de réduire les droits des femmes en matière d'avortement.

Pourtant, le nombre de victimes (violences conjugales, viols, agressions, …) ne se réduisent pas les années passant, les campagnes redoublant de créativité et d'énergie, se suivent.

Il faut changer de regard sur la violence sous toutes ses formes : non plus la voir comme une fatalité, mais comme l'état de faiblesse d'une société.

Féminisme : des combats.

Partager cet article

Commenter cet article

Brumaire 08/09/2016 15:39

Oui, même dans nos loges, comme l'écrit "Bilboquet"...il y a aussi des individus appelés SS qui harcèlent d'autres SS et cherchent à en / les abuser, tout autant que les FF cités dans l'exemple. Ces prédateurs, d'un sexe comme de l'autre, sont, en plus pervers, voire pervers narcissiques,ce qui ne se voit presque jamais dans les enquêtes.
Comme quoi, l'égalité en perversité existe, mais il ne faut pas voir qu'une seule face du problème.

Bilboquet 09/09/2016 07:36

Oui, cela aussi existe et je connais des SS:. qui ont aussi rencontré ces problèmes. Que des personnes souhaitent vivre ensemble de quelque manière que ce soit n'est pas un problème. C'est la prédation, le harcèlement, les menaces et même les coups qui tombent, sont le problème ! Il faut que dans nos At:. on a le courage et la force de mettre terme à cela ! Et il faut mener le combat sans hésitations et mettre les perturbateurs ... dehors et considérer comme des rénégats à la FM !

Norbert Verdon dit Armanjac 08/09/2016 11:39

Je dirais simplement que je suis "pour" à Cent pour cent, étant de fait admiratif de Maria Deraismes et convaincu du bien fondé de l'organisation humaniste dont elle est à l'origine!
Frat.

Bilboquet 09/09/2016 07:32

D"accord avec vous Norbert, néanmoins c'est malheureusement dans les LL:. mixtes (pas nécessairement le DH) que j'apprécie à leur juste valeur, que j'ai rencontré les problèmes ... sexistes ! Ceci ne m'empêche pas mon appréciation du combat que Maria Desraimes a mené !

Bilboquet 08/09/2016 06:42

Bonne rentrée aussi ma S:. La Maçonne,
Merci de rappeler les horreurs qu'on fait subir aux femmes. Mais même dans nos LL:. il y a des individus qu'on appelle des FF:. qui harcèlent et cherchent d'abuser de leurs SS:.. Cela aussi doit se dire !

Norbert Verdon dit Armanjac 08/09/2016 11:40

J'approuve !!!