Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLAMF : l'explication d'une crise prédite.

GLAMF : l'explication d'une crise prédite.

Deux après la fameuse petite sauterie organisée par le GODF, en 2013, que relate Vabadus dans son article, les choses ont, en effet, bien évolué.

La GLNF a, finalement, retrouvé la « reconnaissance » de la GLUA un an plus tôt que prévu (en 2014) – n'ayant jamais perdu, contrairement à ce que l'on avait voulu faire croire aux frères de la GLDF, son statut de (seule et unique) obédience régulière. La France, ont déclaré les anglais, n'est pas un territoire à partager. Ouf ! Tant de guerres pour en arriver là !

Comme nous l'a annoncé le blog du Myosotis Dauphiné Savoie, tenu par le frère Fidèle d'Amour (GLNF), le frère assistant Grand Maître qui fut suspendu en vue d'une instance interne de justice maçonnique obtint, contre l'avis de Claude Beau, gain de cause. Il a, certes, participé à la rédaction dudit document, cause de sa suspension que j'ai évoqué dans un précédent article, mais n'a nullement participé à sa diffusion sur les blogs ou en interne, quoique en disent les « traces informatiques » qui était censées l'accuser. En un mot, il n'y avait aucun motif de le suspendre ... A moins que le seul motif était de l'empêcher de s'exprimer lors du dernier convent de l'obédience.

Le dernier événement, qui est majeur pour une obédience de la taille de la GLAMF, est la démission de Claude Beau de ses fonctions de Grand Maître. L'intérim est tenu par Dominique Moreau, Député Grand Maître ad-vitam.

Une petite chronologie des événements s'imposent :

  • L'assistant Grand Maître, faisant un retour fracassant, le 14 septembre, dénonce auprès du Conseil de Surveillance le non respect par Claude Beau, Grand Maître, des règlements généraux, cause de dysfonctionnement. En résumé, sa suspension s'avérant illégale, il s'est retourné contre son principal auteur. L'audit du Conseil de Surveillance était programmé le 7 octobre.
  • Le 3 octobre, c'est-à-dire ce lundi alors que les femmes polonaises envahissaient les rues pour sauver leurs droits plutôt réduits à l'IVG habillées de noir, Claude Beau envoyait un courrier au Conseil de Surveillance (dont les membres seraient élus par les loges au moins pour bonne partie) pour les accuser de transgression à son autorité supérieure, convoquant au même lieu et au même jour le président du Conseil de Surveillance, désireux de retourner la situation en sa faveur.
  • Le 4 octobre, Claude Beau, fait publier la lettre envoyée au président du Conseil de Surveillance à tous les membres de la GLAMF.
  • L'assistant Grand Maître Xavier Est, à peine réintégré, fait part, le 5 octobre, des dysfonctionnements de la GLAMF et les abus de pouvoir du Grand Secrétariat. Pour résumer, les faits, il accuse le Bureau National de s'ingérer dans les comptes de la maison du REAA, de bloquer les informations destinées à la même maison. Il invite le Conseil de Surveillance de faire une visite de contrôle comme les règlements généraux l'autorise.
  • Claude Beau, Grand Maître, est alors contraint de démissionner. Il a, effectivement, tenté de mettre en place un système qui l'autoriserait - lui et ses successeurs - de verrouiller les loges comme les maisons des rites.
  • L'assistant Grand Maître Xavier Est, quant à lui, démissionna à son tour de ses fonctions, non sans livrer son opinion sur la gestion de l'obédience.

Quelles sont, en effet, les accusations de ce frère, dont on connaît le positionnement « maçonnique » mais qui sait, néanmoins, comme quoi être « de la Tradition » n'empêche rien !, lire les règlements généraux et analyser ses dysfonctionnements.

« Les jeux de clans et les petits complots, la confiscation numérique de toute communication entre les mains du seul F..d P…..t (en qui, personnellement, je n’ai plus aucune confiance), les campagnes de discrédit méticuleusement orchestrées, les bouffées d’autoritarisme ridicule, le dysfonctionnement associatif, la gestion opaque et les refus de transparence, les pressions sur le Conseil de Surveillance, le mépris désinvolte des statuts et des Constitutions Maçonniques, la volonté manifeste de rétention des informations à l’égard des Loges et des Frères, la déconstruction méthodique du positionnement initial de l’Alliance, la confusion générale qui en découle et la perte des fondamentaux de la démarche initiatique, tout paraît conduire inéluctablement la GL-AMF vers une déliquescence rapide si la barre n’est pas redressée vigoureusement dans les meilleurs délais. » écrit-il.

Après avoir fait le tableau de la situation des loges du REAA, qui sont isolées de leur obédience, il apprend aux frères de la GLAMF qu'un projet de modifications des règlements généraux était en court de rédaction. L'intention du Bureau National et donc de Claude Beau, accuse-t-il, est de cacher ses modifications et les différents éléments qui les constituent aux loges. Ce refus d'information rappelle un événement d'un proche passé touchant la GLDF.

Le fait de rédiger un projet en catimini sans informer les loges ou les faire travailler elles-mêmes en dit assez long. Ce projet, explique Xavier Est, consiste à vouloir limiter les pouvoirs du Conseil de Surveillance (qui semble être un véritable empêcheur de tourner en rond pour Claude Beau), de centraliser les informations, de limiter le nombre de votants, de vider les Maisons des Rites, et de jouer de nominations par le Grand Maître, méthodes bien éprouvées par ailleurs, …

GLAMF : l'explication d'une crise prédite.

Si les frères se voulant « réguliers » à la mode anglaise ont poussé Claude Beau à la sortie, mis en face de ses responsabilités, des réformes internes sont jugées nécessaires par eux. Xavier Est parle même de « refondation » de l'obédience.

Claude Beau ne fut pas obligé de démissionner en fonction de considérations sur "l'initiation" qu'il pourrait avoir, mais du seul fait de ses actes, s'étant montré déloyal vis-à-vis de la majorité des frères de la GLAMF - qui quoique l'on dise sont au REAA. II fut plus préoccupé de faire taire ceux qu'il considérait comme s'opposant à ses projets, que de s'inquiéter de l'image de la GLAMF que donne le blog surnommé "infâme" qui possède une qualité : celle d'avoir un stock de cirage à défaut d'un minimum de dignité. En sus de cet assistant grand maître, il a suspendu le blog Myosotis Occitan.

Pourtant, le problème n'est pas là pour nos « réguliers » de la GLAMF qui appartiennent, essentiellement, à la Maison du REAA. Les frontières sont, d'ailleurs, un peu floues – on ne peut pas affirmer que tous les frères du REAA sont d'accord, comme le montre le passage de ce courrier évoquant les « inter-visites ».

Il s'agirait bien (encore) d'une question de « régularité » mais aussi de « reconnaissance » - non pas de l'obédience, la GLAMF, mais de son Suprême Conseil Pour la France (SCPF) qui se joue.

Si on croyait être débarrassé de cette question jusqu'à la prochaine crise de la GLDF dans 50 ans, revoilà une obédience replongée dans un même imbroglio – qui, parce que l'on a bien le droit de s'amuser un peu, risque de nous plaire (nous les vilains impies) – dans lequel se croisent des considérations variables sur « l'initiation » (tout le monde semble avoir SA définition), sur l'organisation d'une obédience (démocratique ou pas démocratique?), sur les relations de pouvoirs des uns et des autres (quelques uns semblent bien accrocher à leurs sièges), … sur ce que vont penser les anglais, les américains et comment on va (encore !) se tromper en confondant la « régularité » de la « reconnaissance ». Je crains que, bien d'entre vous, à force va finir par proposer leurs services à la GLUA pour légiférer sur la notion de « régularité » qui, décidément, pourri littéralement le paysage maçonnique français - censé d'ailleurs être reconstruit par la même GLAMF … On l'a échappé bel !

Le maintenant ancien-Grand Maître de la GLAMF a souhaité « ouvrir » l'obédience, hésitant entre une troisième voie et la régularité, héritage de la GLNF, pour faire un pseudo-adogmatisme que les adogmatiques contesteraient eux-mêmes.

Les discours de Claude Beau et de Dominique Moreau (qui est considéré d'être le véritable investigateur de ce gâchis) ont présenté les modalités de cette « ouverture » affirmant, d'ailleurs, l'adhésion de la majorité des loges de la GLAMF, soit par une enquête interne, soit par des votes au convent. Pour ce dernier point, on a compris qu'à raison d'un tiers de loges présentes lors du dernier convent (ce qui semble inimaginable dans nos obédiences et suffirait à convaincre n'importe qui de censé d'une crise), il n'obtenait pas la majorité.

Philippe Charuel, avec ses gros sabots, apprend aux frères de la GLAMF l'existence d'un « Pôle de Tradition » informel, avec à sa tête Alain Juillet. Vous apprécierez le succulent article du blog Myosotis Occitan. Il confirme que les frères de la GLAMF en ignoraient non seulement l'existence, mais apprennent (avec humour) que la CMF a disparue corps et biens dès septembre 2015 … Si Philippe Charuel n'existait pas, il faudrait l'inventer.

La démission de Claude Beau, survenant peu après celle de son principal opposant, risque de conduire les loges de la GLAMF (qui devront supporter Dominique Moreau jusque fin 2017 !) à une protestation – disons-le – plus franche.

La situation de la GLAMF est, en sus, d'être épique est tout autant triste. En effet, cette scission dont elle est issue – organisée d'ailleurs en bonne partie par le SCPF – avait pour objectif de reprendre la « reconnaissance » de la GLNF pour assurer au Suprême Conseil sa pérennité au sein des juridictions « régulières » de hauts grades.

Il leur a fallu compter – et on sait que cela ne leur a pas vraiment réussi – avec une GLDF avide elle-même des mêmes honneurs. Ceci fut si bien mené que le projet, après avoir pris l'eau, a rencontré son iceberg – plus exactement la dure réalité des loges de la GLDF. La GLAMF fut laissée pour compte.

Dans un cas comme dans l'autre, les loges semblent être ballottées vers « la régularité » ou vers « l'ouverture » sans avoir leur mot à dire, en étant d'ailleurs même parfaitement incapables, du fait de règlements généraux verrouillés, de rédiger les modifications nécessaires au bon fonctionnement de leur obédience.

GLAMF : l'explication d'une crise prédite.

Est-ce que la GLAMF survivra à cette crise?

Si ses loges, que l'on peut accuser d'indifférence à leur propre sort ou d'être des loges-fantômes c'est-à-dire qui n'existent pas vraiment, auront le ressort nécessaire pour la ressouder et se débarrasser des parasites qui la dévorent de l'intérieur. Contrairement, aux pronostiques émis en 2013, si la GLAMF explose, ce ne sera pas pour revenir à la GLNF ou migrer vers la GLDF - même en partie - En effet, là aussi, les choses ont évolués !

  • Même si la GLDF serait bien contente de recevoir des loges, si possible au REAA, les autres rites ne les intéressent pas, histoire de gonfler ses effectifs – c'est à la mode – les frères de la GLAMF risquent de la dédaigner … Les dignitaires de la GLDF ont bien des choses à leur expliquer, à eux aussi.
  • Quant à la GLNF, bien contente de retrouver son calme, elle ne risque pas de souhaiter le retour de fauteurs de troubles sur ses colonnes pour le seul plaisir de récupérer un Suprême Conseil, dont elle a fait le deuil.

Il ne lui restera, comme choix, que la scission. Après tout, la France supportera bien une énième obédience !

On recevra bien une lettre pour tout nous raconter !

GLAMF : l'explication d'une crise prédite.

Partager cet article

Commenter cet article

Ergief 11/10/2016 10:04

Décidément ce blog c'est n'importe quoi!

La Maçonne 11/10/2016 10:54

Et si tu faisais un tour sur le blog isere-savoie ?

Fantomas 10/10/2016 23:40

La réponse est simple : sa légitimité vient des statuts et règlements. Merci d'arrêter de souhaiter le pire à la GL-AMF et retournez donc dans vos grottes méditer un peu. C'est fou comme on croise peu de maçons ici.

TS 11/10/2016 18:40

ha oui , légitimité des statuts , voila le commencement de la lettre de claude BEAU au FF de la GLAMF , vous ne devez pas bien comprendre de quoi il parle .
Mes Très Chers Frères,
Je souhaitais prendre un peu de recul avant de vous écrire afin de ne pas être trop dans l’affect. Je suis contraint de le faire rapidement car je viens de recevoir de notre Grand Secrétaire l’avis de ma démission et de la prise de fonction de mon successeur alors que je n’ai pas encore eu le temps de rédiger ma lettre de démission.

pyramd 11/10/2016 10:46

En démocratie, dans de telles circonstances, le président par intérim se limite à "expédier les affaires courantes". Or il apparaît que certains à GLAMF veuillent exploiter la situation pour faire passer une "ligne Moreau".
Le nombre d'intervenants sur les blogs qui veulent exterminer, "envoyer dans des grottes", exiger silence dans les rangs, démaconniser des FM est, hélas, révélateur.

zormerlliw 10/10/2016 18:46

une question va se poser maintenant .
un DM devenu GM est il légitime sans passer par un vote , car après tout ce qui arrive est de son fait et celui de AJ . ( tous a la GLAMF sont conscient que la politique d'ouverture et les modifications du RG et des statuts n’était pas la décision de CB )
si DM ne passe pas par la case élection , il risque de plonger son obédience dans une crise irréversible .

La Maçonne 10/10/2016 22:17

Je ne connais pas les RG de la GLAMF. Logiquement, il s'agit d'un intérim le temps d'organiser une élection lors de la prochaine AG (convent).
A moins que les RG prévoit la possibilité d'organiser une AG extraordinaire ... Le mandat de Claude Beau était censé se terminer en mai-juin 2017.

pyramd 10/10/2016 14:46

que celà réjouisse un autre camp, qui prendra en même temps d'hypocrites airs éplorés, on s'en doute.
Mais entre la perpétuation-aggravation par l'équipe actuelle, des dérives graves qui ont conduit à la crise de la GLNF et les déboires, erreurs de ce qu'elle a enfanté (la GLAMF) faut-il choisir ?
Les partisans de l'un ou l'autre feront concours de langue de bois.
Ce qui laissera en l'état, prêts à repartir, tous les germes de futurs conflits

Perpétuel Apprenti 24/10/2016 11:27

@Pyramid
Faux !
La GLNF ne va pas, non plus, être tenue responsable des agissements ignobles des dirigeants de la GLAMF.
Je suis à la GLNF, tellement de dégâts ont été fait à l'intérieur même des temples par certains rejoignant la GLAMF (vol/dégradation/etc.) que certains de mes FF en ont toujours la chair de poule. Néanmoins, même ces derniers ne pourraient avoir la bassesse de se "réjouir" (vraiment on ne maçonne pas tous pareil !).
Pour ma part je me "réjouirais" quand le voile sera levé et que des bons maçons de la GLAMF connaîtrons les réelles intentions initiales de leurs dirigeants, et qu'ils seront mis en tête d'affiche avec un bonnet d'âne, avant d'être renvoyés, le plus fermement possible.
Les bons maçons arrêterons de maçonner, écœurer par leur dernière aventure de 4,5 ans (bien profane !), d'autres frapperont à un autre temple, et les mauvais resterons, même avec 3000 membres, pour faire vivre leur club d'affaires...!
Mes FF de la GLNF ne souhaite pas de réintégration massive (n'engage que eux et moi), la GLAMF a permis de faire un certain tri bénéfique à certains endroits ; malgré tout des FF se sont laisser berner et ont rejoint un système qui n'a rien à voir avec l'ordre dans lequel ils sont nés; et ces derniers nous les regrettons beaucoup. Pas pour leurs cotisations, mais pour les hommes qu'ils sont.
Cordialement,

TS 10/10/2016 09:59

le probleme vient du fait que CB n'est pas danseuse etoile pour faire le grand écart entre régularité et ouverture , mais 7eme Dan de judo .
donc mes FF de la GLAMF le prochain GM devra avoir les qualités de AJ qui a su faire la chorégraphie du lac des CYGNES pour vous porter la ou vous êtes ( vous connaissez la fin de cet oiseau a ne pas confondre avec l'aigle a deux tètes )

Sator 10/10/2016 09:33

Une peste cette maconne. Le pendant de fidele d'amour, aussi stupide, medisante qu'illuminee.

La Maçonne 13/10/2016 14:33

Pyramid parle de Sator, of course.
Merci Papy grincheux...

pyramd 13/10/2016 12:19

Il est étrange que de tels individus puissent avoir été initiés. Rien ne le prouve. Mais c'est bien plus grave si c'est le cas. Ca veut dire qu'il y a quelque chose de loupé quelque part.

Papygrincheux 13/10/2016 10:48

@ Sator Donc en un seul mot elle serait très attachiante? Poil à gratter, insoumise anticonformiste, elle fourre son nez là ou il ne faudrait pas empêchant ceux qui pensent pour nous et pour notre bien de magouiller en paix et de nous rouler dans la farine sans que nous nous en rendions compte. Elle devrait comprendre que les chargés de communication officiels de nos obédiences, sans parler de nos historiens à nous, suffisent pour apporter la bonne parole, avec ou sans l'aide du GADLU.
Qu'elle continue à défriser les bien pensants, elle a toute ma sympathie fraternelle.

La Maçonne 10/10/2016 10:53

Ce qui signifie pour décoder cette petite série d'insultes que j'ai "tout bon" .....
Merci à Sator de valider aussi fraternellement mon analyse.

templum 10/10/2016 09:32

TC soeur,
excellent!
j'ose rajouter:
-j'écarte tout intérêt ou pas pour la"reconnaissance/régularité" et je peux te certifier qu'Alain J.... s'avère maintenant être l'ange gardien de la GLNF en amenant avec lui "les ceusses" qui ne voulaient que la suprématie écossaise (dommage pour les autres!).
Dans leur domaine propre de la reconnaissance, les FF de la GLNF ont repris leur vitesse de croisière et non les mauvaises habitudes..
.depuis 35 ans, je n'avais pas vu autant de liberté dans les loges....même que j'espère que ça n'ira pas plus loin (:-)).
- Les Anglais se f.....des HG comme de leur premier imperméable: ..la preuve : tous leurs GO sont 33è (sur simple volonté). Donc ni eux ni les américains (eux pour ne pas bousculer leur effectif) n'interviendront dans l'affaire des SC...c'est différent des "reconnaissances" et très compliqué sur l'international. ça va donc durer (les SC vont continuer à espérer).
- le ver était dans le fruit...il est est parti en amenant les pépins.
Et que toutes les sœurs et les FF "non reconnus" aient la confirmation que les FF de la GLNF (au moins moi!) se considèrent "ailleurs" mais sur la même voie...et certainement pas supérieurs...ça c'est un qualificatif profane.
fraternellement.

Sator 10/10/2016 09:31

Une peste cette maconne. Le pendant de fidele d'amour, aussi stupide, medisante qu'illuminee.

Sator 10/10/2016 20:08

Tssss tssss tssss ts...

TS 10/10/2016 15:07

j'oubliai mon TCF SATOR , n'oubliez pas de remercier AJ , qui brille par son silence , remarque il est débordé avec le pole qui reste encore a définir , c'est vrai que c'est long de réfléchir a ce que l'a va faire comme connerie encore , vu que avec la GLAMF vous avez fait très fort .
frater

ts 10/10/2016 13:34

@SATOR,
pour le coté stupide , voir ridicule , tu dois t'inspirer plutôt du blog , organe de communication de ton obédience , qui insultent et in jurent comme ils respirent .
pour le mensonge aussi , çà fait trois ans qu'ils racontent que vous etes les plus beaux et les plus fort , avec des chiffres de 50000 , puis 70000 , des explications imagés pour montrer votre positionnement Déiste , Anderson , les lumières , Newton , il a mème écrit un livre , preuve qu'il n'a même pas honte de dire ou de raconter n'importe quoi , quitte a traiter ses FRÈRES de la GLNF de bigot , facho , curé , et je passe les images dégueulasses qu'ils ont publié
une propagande digne digne du stalinisme , pour quel résultat :
vous êtes dans la M...E , d'avoir écouté autant d'idiot .
donc au lieu de traiter de peste , notre sœur , tu devrais traiter LA PESTE qui vous a mis le nez dans votre caca , et qui parle déjà si les choses tournaient mal de se tirer a la GLDF .