Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Droit Humain : journée internationale pour l'élimination de la violence faite aux femmes.

Cette année encore, la Fédération française du Droit Humain est la seule obédience qui a communiqué, ce 25 novembre, pour la journée internationale pour l'élimination de la violence faites aux femmes. 

Cette journée internationale a largement été couverte par les médias traditionnels, relevant différentes initiatives. Lutter contre les violences domestiques mais aussi contre toutes autres formes de violences est une préoccupation de nombreux pays qui organisent régulièrement des campagnes de sensibilisation. 

C'est pourquoi, pour mettre ma petite pierre, je vous ai trouvé plusieurs de ces campagnes, bien souvent méconnues. 

 

Brésil. De nombreuses chansons font l'apologie de la violence, en particulier la violence contre des femmes. Le média Estadao a ainsi mis en place une campagne de sensibilisation, "Songs of violence" utilisant l'application Chazam (téléchargeable). A chaque écoute de ces chansons, une bannière de sensibilisation apparaît. Au Brésil, 65% des personnes considèrent qu'une femme portant une tenue "provocante" mérite d'être violée. 

Angleterre. Le nombre de procédures contre les violences faites aux femmes à exploser, s'élevant à plus de 117000. Sont, en effet, comptabiliser le harcèlement en ligne. Les "trolls" risquent jusqu'à à deux ans de prison. Cette condamnation reflète une situation alarmante. L'Angleterre, comme bons nombres de pays européens, mènent des campagnes de sensibilisation contre les violences faites aux femmes. Elles sont connues pour être explicites ou innovantes.

En 2012 (illustratio), il s'agissait déjà d'une sensibilisation interactive permettant aux voyageurs de mettre fin aux scènes de violence qu'ils visualisaient sur un écran. Ci-dessous la dernière campagne anglaise luttant contre la violence faite aux femmes ... un peu plus esthétique ... 

 

Norvège. Un des pays les plus en avance en matière des droits des femmes mène aussi des campagnes contre les violences faites aux femmes. Cette campagne date de 2014. 

 

 

Etats-Unis. C'est l'activiste Alexandro Palombo qui est à l'origine de cette campagne qui a fait poser plusieurs personnalités, maquillées pour passer le message. 

Aux USA, comme au Canada, en Israël et en Afrique du Sud, 70% des femmes tuées l'ont été par leur conjoint. 

Les violences dites "domestiques" et "sexuelles" font 12 millions de victimes par an avec 1 million de viols (déclarés) par an. Ces chiffres font froids dans le dos.

 

Singapour. Cette campagne mettant en scène des femmes a pour objet de les inviter à dénoncer les actes de violence dont elles sont victimes. Cette campagne expressive est à l'initiative de aware, une association féministe. 

Italie. C'est l'association internationale "Women Against Violence" qui est à l'origine de cette campagne pour l'Italie. Les affiches souhaitent démontrer que toutes les femmes peuvent être victimes de violence ... dès, d'ailleurs, leur plus jeune âge. 

Les Nations Unis - (Pakistan & international) - C'est une nouvelle campagne ouverte en l'occasion de cette journée internationale contre les violences faites aux femmes par le bureau pakistanais des Nations Unis :  "Bats-moi - Je suis Imbattable" est son titre. Une vidéo particulièrement prenante et absolument magnifique que vous pouvez découvrir en suivant le lien ci-dessous. 

 

Toutes ces campagnes montrent bien que le problème des violences faites aux femmes n'a rien d'un combat d'arrière garde, mais devrait être une préoccupation de toutes les francs-maçonnes et les francs-maçons.

C'est pourquoi, je suis toujours étonnée de constater l'absence de réaction et de message pour cette journée particulière - comme d'ailleurs pour toutes les autres - de la part d'obédiences mixtes ou comptant des loges mixtes - et même d'obédience féminine. Lutter contre les violences domestiques, sexistes, lors des conflits armés faites aux femmes est loin d'un combat d'arrière garde ou spécifiquement féminin. 

Merci donc à la Fédération Française du Droit Humain de nous le rappeler tous les ans. 

N'hésitez pas à partager cet article ainsi que le communiqué de la Fédération Française du Droit Humain.  

 

 

Violences faites aux Femmes

Le 17 décembre 1999, par sa résolution 54/134, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion.
Dans de trop nombreux pays les femmes et les filles sont encore considérées comme mineures, (ou) comme objets, (ou) comme esclaves et subissent des violences et des traitements inhumains et dégradants.

En France, 223 000 femmes sont victimes chaque année de violences conjugales graves. 135 femmes meurent tous les ans sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints. Le 5ème plan de lutte contre le sexisme mis en œuvre depuis septembre 2016 par le gouvernement vise à renforcer les mesures prises par le gouvernement pour la protection des familles.

Les violences faites aux femmes et aux filles ne sont pas que conjugales. Elles commencent souvent à l’école, se poursuivent dans la famille, dans le monde du travail, dans la rue, les transports en commun …

Qu’elles soient physiques ou psychiques, sexuelles ou culturelles, mutilations ou humiliations, toutes les violences sont inacceptables.

L’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN a été fondé en « affirmant l’égalité de l’Homme et de la Femme » et sa volonté que tous les êtres humains « bénéficient de façon égale, sur toute la terre, de la justice sociale ».
Les Francs-Maçons de la Fédération française du DROIT HUMAIN, hommes et femmes ensemble, adhèrent aux combats pour la dignité des personnes. Ils marquent leur solidarité avec la Journée internationale du 25 novembre pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et apportent leur soutien aux manifestations qui y sont associées.

Les Francs-Maçons de la Fédération française du DROIT HUMAIN.

Partager cet article

Commenter cet article

MTHE 27/11/2016 19:26

Merci pour cette communication utile.
Petite précision : la GLFF a également publié le 25 novembre, via son site internet public, un communiqué, certes beaucoup plus bref que celui du DH, concernant cette journée de lutte contre les violences faites aux femmes.
Il n'y aura jamais trop de personnes et d'organisations oeuvrant dans ce sens, car malheureusement, il y aura encore pour longtemps, trop de femmes victimes de violences.

Réglisse 27/11/2016 12:30

Merci La Maçonne pour cet émouvant rappel ... et de souligner l'universalité de ce combat loin d'être gagné ... La condition féminine sur la planète tout entière est en régression ... A l'heure où on ne s'est jamais autant occupé de cette question ... Cherchons l'erreur ...

La Maçonne 27/11/2016 13:40

Remarque surprenante.
Si on s'occupe de cette question bien plus qu'avant, est peut-être parce qu'il y a une prise de conscience au niveau international au sujet d'une régression concernant la situation des femmes dans le monde.
C'est à la fois un devoir d'alertes et de sensibilisation.
Cette régression en matière des droits des femmes est liée aux années - pour ne pas dire aux décennies de silence des pouvoirs publics - quand il ne s'agissait pas de minimiser, d'ignorer voir même de ridiculiser les associations lançant des alertes - L'erreur - s'il faut en chercher une - est de se taire.

Ce n'est pas à cause des campagnes faisant la promotion des droits des femmes qu'il y a régression des droits des femmes. Ce serait assez tordu de le penser et même de le suggérer.

Bilboquet 27/11/2016 11:37

Merci La Maçonne et vive les femmes, qu'elles soient des S:. où pas ! De même il faut aussi dénoncer le "sexisme" qui peut régner dans certains At:.. Continuons le combat contre la violence envers les femmes et les enfants ....