Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Les chantiers de « la Maçonne » pour 2017.

 

Cette année 2016 se termine pour tous avec un lourd passif de bonheur et de désillusion. J'ai, à titre personnel, tout mon compte. Je vous propose de faire un tour, ici, sur ce que pourra être 2017 sur le blog "la Maçonne" ! 

"La Maçonne" radiée de la GLFF : un bilan à faire. 

Malgré quatre courriers et plusieurs articles donnant l'alerte, les courriers et les témoignages de soeurs, le conseil fédéral – et en particulier Marie-Thérèse Besson et la conseillère fédérale désignée depuis mars 2016 pour être en charge de la loge Dionysos – ont permis non seulement ma radiation mais aussi les insultes, menaces, et agressions diverses faites à d'autres soeurs.

J'ai ouvert, en interne, plusieurs procédures. Les soeurs de la GLFF connaissent l'article 160 des règlements généraux pour « radiation illégale ».

Qu'elles sachent que j'ai prouvé matériellement les motifs de mes absences par mes notes de frais à plusieurs reprises. Si cela peut suffire pour me servir d'alibi pour un crime ayant lieu sous mes fenêtres devant n'importe quel tribunal, on imagine mal que cela ne suffise pas pour des absences à des tenues auxquelles je ne suis même plus convoquée depuis mai 2014 ! Que j''ai aussi prouvé que je m'excusais pour celles-ci - la loge votant de les refuser -  tenues toujours auxquelles je n'étais pas convoquée. 

J'ai aussi envoyé au conseil fédéral tout un paquet d'email de Gertrude montrant que celle-ci - avec l'approbation des soeurs de la loge - ne m'envoyait plus de convocations et aucune information concernant la vie de la loge - même les plus anodines - depuis mai 2014.  

La loge m'avait, en effet, supprimée de la liste de diffusion depuis cette date. Ce que je n'ai cessé de dire dans TOUS mes courriers qu'ils soient adressés à la loge comme au conseil fédéral d'ailleurs.  On se souviendra qu'en décembre 2014, la loge Dionysos avait voté de me "faire démissionner" à main levée en me menaçant, déjà, de radiation ! 

Si je ne suis pas convoquée aux tenues depuis mai 2014, je n'étais pas plus convoquée aux assemblées générales de l'association (loge) de 2015 et 2016.

Le conseil fédéral a, entre les mains, l'ensemble des informations - et documents nécessaires. Ceci d'ailleurs depuis janvier 2016 - voir même avant - comme on le sait au travers de mes différents articles sur les grandes aventures de Cunégonde, et  ses épisodes.

Pas d'information depuis plusieurs années - pas de réponse de la part de Dionysos comme du conseil fédéral saisi plusieurs fois - et la lettre de Dionysos me notifiant ma radiation  n'est même pas motivée!

Ce qui amène, toute personne normale, à se demander pourquoi ce conseil fédéral, bien fourni en 33 soeurs et autant de cerveaux, n'a pas réagi dès janvier 2016 ? 

L'article de la constitution le moins connu par les soeurs de la GLFF est l'article 18 , permettant aux soeurs et aux loges de déposer une plainte interne contre une loge ou des conseillères fédérales dans le cadre de leurs missions. Le conseil fédéral est en charge d'instruire ces plaintes. C'est un article le moins respecté par le conseil fédéral "gardien de la constitution". En effet, il ne dispose d'aucune forme pour ces plaintes ... Quatre lettres ne semblaient pas suffisantes pour ouvrir une enquête ! 

La manière dont la conseillère fédérale en charge de ce dossier l'a géré est loin d'être exemplaire : le conseil fédéral fut ridiculisé par la loge, il a ignoré les conclusions d'un convent. Il s'est montré : incompétent et arrogant. Une arrogance dangereuse qui peut coûter à la GLFF un procès profane.   

Un groupe de conseillères fédérales a été désigné pour instruire cette série de plaintes et recours. Ceci suite à mon 5ème courrier. Elles donneront leurs conclusions au conseil fédéral le 8 avril 2017. Il faudra -  roulement de tambour – une année et quatre mois pour voir se résoudre ce dossier … Et encore, c'est loin d'être gagné ! 

Radiée depuis juin 2016, je l'ai été du fait de l'existence de ce blog, pour avoir défendu nos valeurs communes, pour son engagement féministe, pour son ton libre, avoir défendu une vision adogmatique de la franc-maçonnerie et surtout pour ma méconnaissance de l'usage de brosses à reluire pour les chaussures de grands maîtres et de l'actuelle grande maîtresse de la GLFF. 

Petite fille d'un cordonnier – meilleur ouvrier de France – c'est quand même ballot !

Ma mère, fille dudit cordonnier, fut menacée de la même manière en septembre 2016. Ses excuses furent refusées par la loge Dionysos alias Chiboulette – parce qu'elles ne mentionnaient pas le mot « excuse » dans son message. Cela ne s'invente pas ! 

Elle a été contrainte de démissionner de sa loge-mère au 20ème anniversaire de son initiation. Elle est, néanmoins, toujours membre de la GLFF comme les deux autres sœurs qui furent, pareillement, menacées et agressées en mars 2016.

Quant à l'affaire de Bordeaux, dans laquelle Besson & Charuel ont fait des pressions sur des organisateurs d'une biennale pour m'interdire de participer à une table ronde qui n'avait rien à voir avec la GLFF ou même la GLDF, c'est tout dire sur leurs motivations  – et les raisons de ces « non-réponses » répétitives du conseil fédéral à mes quatre courriers comme aux soeurs qui se plaignaient de leur côté. 

Cette atteinte à la liberté d'expression et d'opinion entache la GLFF.  Le préjudice qui me fut fait - et qui est fait - finalement à toute l'obédience - est réel et sérieux. 

Que la GLFF – du moins son conseil fédéral - soit tombé aussi bas est surréaliste ! Je tente,  par ces plaintes, en somme, de donner une chance au conseil fédéral de "rattraper le coup" et de sortir la GLFF de ses responsabilités.    

Les sœurs et les loges de la GLFF n'ont pas à payer pour les manquements d'une seule loge et de deux conseillères fédérales, fussent-elles grande maîtresse et grande maîtresse adjointe aux affaires intérieures qui ont engagé l'obédience dans cette farce - une farce bête et méchante.

Or, si les fameuses conclusions que je vais attendre avec une patience redoutable ne me conviennent pas, je pourrais toujours ouvrir une procédure profane contre la GLFF. 

 

Cette affaire ouvre à de nombreux débats internes – que les loges feront toutes seules – mais aussi externes que je compte mener ici.

Pour le débat interne des loges,  le conseil fédéral a laissé une loge s'enfoncer parce qu'elle leur offrait la possibilité de me radier - n'ayant rien à me reprocher. Ce n'est pas faute d'avoir essayé : Besson avait fait appel à un avocat - Charuel, de son côté, avait expliqué cette "procédure disciplinaire" (qui n'existe pas) lors de congrès régionaux dont il se disait "partie prenante" pour l'avoir ordonné. Quant au dévoilement de mon identité de la part de Charuel, sa réputation n'est plus à faire.

Les intérêts de la GLFF ne furent absolument pas protégés par sa grande maîtresse et son adjointe qui ont préféré leurs intérêts personnels - plus exactement - leur petit nombril et leur ego boursouflé.

Laisser partir en dérive une loge, la publicité faite autour de cette radiation, l'image que tout ceci donne à la GLFF, risquer un procès profane en ayant l'assurance de le perdre, ridiculiser tout un conseil fédéral en le faisant passer pour le rassemblement d'incompétence, ce n'est pas spécialement travailler aux intérêts généraux et particuliers de l'obédience. 

Qu'est-ce que Besson (et d'autres avec elles) ont voulu prouver? Qu'elles étaient au-dessus des lois du pays, du pacte social - qu'elles pouvaient piétiner les valeurs et principes de l'obédience et de la franc-maçonnerie - bref, qu'elles étaient bien supérieures à toutes les soeurs de la GLFF, les méprisant voir même se fichant d'elles ? 

Est-ce le rôle d'une grande maîtresse d'aller renifler les fesses des soeurs ?  Son rôle n'est pas d'être un censeur tout droit sorti d'un mauvais film de série B. 

Dans le genre "petites vengeances personnelles" d'une grande maîtresse contre une soeur qui lui déplaisait, la GLFF a déjà connu "l'affaire Coquard". Il faut croire que ce scandale n'a pas de servi de leçon - en particulier à Marie-Thérèse Besson qui fut une de ses conseillères fédérales. 

Si la GLFF ne sait pas remettre en cause l'appartenance à la GLFF d'une femme politique pour ses propos homophobes et racistes, soi-disant de peur d'une procédure "profane" - la GLFF est connue pour les perdre toutes - elle n'hésite pas à radier une blogueuse, connue pour ses engagements et la défense d'un certains nombres de valeurs, en utilisant une loge qui s'est déjà distinguée en votant de la "faire démissionner". Ceci sans même veiller à la légalité de la procédure et en ayant un comportement (je parle de Besson et de Charuel) largement litigieux.

Cerise sur le gâteau : Quatre courriers dont trois en recommandé laissé sans réponse et ceux des soeurs - qui elles-même - menacées dans exactement les mêmes conditions que moi qui ont témoigné par écrit auprès du conseil fédéral, ont acté depuis longtemps les faits - mais surtout donnaient l'alarme. J'ai fait le compte, le conseil fédéral du 1er janvier au 31 mai 2016 a reçu 8 courriers sans y répondre ! C'est juste dingue ! 

Cette situation - sorte de "cas d'école" - doit être, non seulement, condamnée pour ce qu'elle est mais aussi doit être analysée pour éviter que cela se reproduise. 

Si, hier, la GLFF était un modèle dont je pouvais être fière - comme beaucoup de soeurs - aujourd'hui, elle est devenue inspirante sur un tout autre plan. Au moins cette "modélisation"  des dérives de la franc-maçonnerie, des causes de la crise que l'on constate dans les obédiences, partira sur quelque chose que je connais de l'intérieur. En gros, la rubrique "Nouvelle Franc-maçonnerie"  a juste commencée ! 

Cette expérience pose des questions d'ordre générales sur l'éthique en franc-maçonnerie, la relation d'une obédience avec la loi du pays, le rôle et la destitution d'un grand maître (ou d'une grande maîtresse), voir même sur la démarche personnelle et la transmission. 

A côté des problèmes internes des obédiences, de leurs petites affaires politiques, il y a le monde. Le vrai monde avec ses souffrances, ses injustices, ses malheurs ... Voir des maçons et des maçonnes s'enfoncer dans la détestation de l'autre au nom du petit pouvoir que leur donne un titre et un cordon a quelque chose d'insultant. 

 

Une laïcité à deux vitesses. 

L'annonce d'une scission de la GLFF fut un choc et une surprise. La GLFF allait mal - à ce point, c'est pathologique. Le principal motif de cette scission a en lire les soeurs concernées est qu'elles ne trouvent pas (ou plus) leur place au sein de la GLFF. Que pratiquer la franc-maçonnerie comme elles le souhaitent leur est devenue difficile voir impossible. De guerre lasse, elles ont ainsi décidé de fonder une obédience pour elles. Elles reprochent à la GLFF une perte du sens "initiatique". 

Peu après l'annonce d'une scission (la GLIFF), la première de son histoire, de la GLFF, Marie-Thérèse Besson, grande maîtresse de la GLFF,  n'a pas trouvé mieux à faire que de s'illustrer sur le blog "Sous la voûte étoilée" de Gérard Contremoulin, à des fins de promotion personnelle, en portant une croix – un peu trop catholique et ostentatoire  - pour nous assommer d'une grande vérité politique qu'elle semble avoir découvert sur le tard. 

Le plus inquiétant est que cette photographie, parfaitement officielle, fut prise en octobre 2015 lors de son voyage à Tahiti comme vous pouvez le constater sur ces différents articles de journaux locaux (ici sur TNTV, sur tahiti.info à l'origine de la photo en question, et enfin encore sur ladepeche.pf sur laquelle nous apprenons que la franc-maçonnerie n'est pas réservée aux "intellos" - je confirme - mais cela n'interdit pas de réfléchir). On connait d'ailleurs le goût de Besson pour les crucifix

Il n'y a vraisemblablement que sa tradition qu'elle considère ne pas être le fruit de problèmes hormonaux liés à la ménopause ! 

Il ne peut exister une laïcité à deux vitesses. Le législateur l'a parfaitement compris en interdisant « tout signe religieux ostentatoire » dans les écoles et les administrations publiques, en affirmant ainsi sa neutralité. Tous les signes religieux : c'est autant la croix que la kippa, que le voile islamique - 

Si je suis bien volontiers une incompétente en brosse à reluire, il n'en est pas moins vrai qu'un grand maître ou une grande maîtresse représente, à la fois, son obédience mais aussi la franc-maçonnerie.

Une obédience adogmatique – si elle permet toutes croyances et incroyances – ne peut qu'être elle-même irréprochable à la fois dans son discours, ses actions et l'image qu'elle donne. Avant de faire la leçon aux autres, en particulier sur la laïcité, il serait de bon goût de balayer devant sa porte.

Comment peut-on convaincre qui que ce soit sur la neutralité de l'état, la séparation de ce dernier avec les religions, si on voit une grande maîtresse d'une obédience qui a inscrit « laïcité » dans sa déclaration de principe arborer un signe religieux ostentatoire sur le premier blog venu – voir même en faire une photographie officielle servant à la communication de l'obédience ? 

De plus, c'est d'ailleurs tout le drame de la chose : cette neutralité religieuse appartient véritablement à la démarche maçonnique depuis son origine - à la dimension "initiatique" - 

C'est d'ailleurs pour cette notion de neutralité que les francs-maçons parlent d'un « Grand Architecte de l'Univers » et non pas de « dieu ». Un maçon combat tous les dogmes - et tout au moins sait ne pas en imposer aux autres - La religion est un dogme. La franc-maçonnerie va fêter ses 300 ans. Son originalité et tout sa force fut de pouvoir mettre toutes les religions sur un pied d'égalité mais aussi tous les religieux dans la même pièce sans que ceux-ci s'égorgent.

La franc-maçonnerie, y compris la GLFF, refuse toute controverse religieuse et politique. En une photo et une phrase, Besson fait les deux ! 

Même le grand maître de la GLNF ne se risquerait pas à s'afficher avec une croix ou tout autre symbole religieux ! 

Le véritable scandale, aujourd'hui, n'est pas les « affaires » mais le vide idéologique des obédiences, le décalage entre le discours et les actes, la dilution du sens "laïcité", un communautarisme catholique de plus en plus présent dans nos loges mais aussi dans la vie politique du pays,  comme la perte même de ce qu'est la franc-maçonnerie – dans ce que certains appellent « ses fondamentaux ». Voilà - en une seule phrase - tous les chantiers à ouvrir. 

 

 

 

Une franc-maçonnerie plurielle

Aujourd'hui, il est force de constater que défendre la pluralité des démarches initiatiques, des opinions, des expressions de sœurs et de frères, voir même de préserver la neutralité religieuse pour ne pas dire politique – neutre ne signifie pas se taire, n'est-ce pas ? - est devenue une action militante même au sein des obédiences libérales comme la GLFF.

Une sœur – sur les réseaux sociaux – a eu cette jolie formule « Rassembler ce qui est épars ne signifie pas que tous les morceaux se ressemblent et que le mode d'emploi soit gravé dans le marbre». 

La pluralité des démarches ne fut pas mon premier combat. Il fut de réfléchir au dogmatisme qui se résume par cette phrase niveau bac philo que ne comprennent pas certains francs-maçons : « Ma liberté s'arrête là où commence celle des autres ». Le dogmatisme est d'imposer une démarche initiatique, une croyance, à d'autres. L'épisode de la CMF, de la quête de la régularité de la GLDF, montre toute la perversité d'une obédience lorsqu'une démarche maçonnique exclusive sert à des fins hégémoniques.

La scission de la GLFF montre autre chose.  L'initiatique est devenue pour la majorité un mot désignant tout juste les cérémonies - une messe que l'on joue à plusieurs – une théâtralisation nécessaire qui se réduit à du (mauvais) théâtre et se suffit.

On a droit au pire. Tel rituel serait plus « initiatique » qu'un autre. La GLDF prône même « une pureté » du rite. Il faut ainsi une bible, une croix, un GADLU qui serait ceci ou cela, une virgule placée ici, des lumières là, pour que cela paraisse « initiatique ». Bien des « maçons » et des « maçonnes » (le sont-ils vraiment?) n'ont aucune idée de ce qu'est « l'initiatique » et ne peuvent que promouvoir une apparence, un jeu de rôle, ou s'en contenter. Ce sont des allumeurs de bougies.

L'initiatique est, fort heureusement, plus que cela. Il s'agit d'en retrouver le chemin. Comment promouvoir l'initiatique sans tomber dans le piège de la « tradition », de la soumission, du dogmatisme, en l'ouvrant sur sa modernité ? Quel outil doit-on se doter pour que toutes démarches soient possibles au sein d'une même obédience ? Comment casser les a priori et autres jugements de valeurs sur telle ou telle démarche initiatique ? Comment instruire, travailler et permettre à celles et ceux qui – finalement – n'en voient ni le bout ni le but – de se construire une démarche personnelle et originale sans faire des « copier-coller » ? Comment parler de l'initiatique sans donner le sentiment que l'on a fumé le canapé du salon ?

Du lourd. Si "la Maçonne" se mêle de "l'initiatique", je n'ai pas fini de me faire des copains ! 

 

 

Des soeurs et des frères sur le blog "la Maçonne".

C'est mon chapitre "bonheur" - du moins celui concernant "la Maçonne" ! 

Notre frère Vabadus, qui a fait une entrée fameuse sur ce blog en 2016, concocte (déjà) un article pour la rentrée. Je sais que ses réflexions permettent à de nombreux frères de la GLDF – mais aussi d'autres obédiences – de mettre des mots à leurs doutes. Il va continuer à faire de « la Maçonne » un blog à multiples facettes. Il a même une rubrique rien que pour lui ! 

"la Maçonne" - franc-maçonnerie et initiation des femmes - est un blog "rien que pour les femmes". Souvenez-vous comment je fus attaquée à ce propos ! Mes soeurs, nos frères sont là - certains, courageusement, n'ont pas hésité à proposer des articles comme celui sur Jean Bossu suite au fichier Bossu. Plus loin dans la passé de ce blog, il y avait déjà ce mystérieux frères de la GLNF "ma contribution" qui nous avait offert cet excellent article illustrant une démarche maçonnique et théiste. Ces présences masculines ne m'empêchent, de toute manière, pas de traiter des Droits des femmes (encore heureux!), de politique (tralalalére) ... Bref, de faire tout qu'à ma tête ! 

Les publications de femmes sont rares - voir quasi inexistantes - que ce soit sur le fait maçonnique, le symbolique, l'histoire ... Quand je parle de publications de femmes - je parle bien sûr de femmes qui signent seule leurs travaux. En franc-maçonnerie, nous en sommes encore au 19ème siècle où les femmes publiaient en utilisant le nom de leur conjoint ou prenait un pseudo masculin comme "Collette & Willie", "George Sand" ....

Pour 2015, le seul livre - à ma connaissance - publié par une femme seule, franc-maçonner elle aussi, est  "Du féminin et de sa quête symbolique" de Marie-Dominique Massoni dont j'ai fait une présentation. Du fait de sa rareté, du choix d'un thème courageux, il méritait en cette fin d'année une mise en avant. Pour 2016, il s'agit d'un livre - que je n'ai pas encore eu le plaisir de lire - de Dominique Segalen, "la genèse du Droit Humain" (présenté sur le site de la Fédération Française du Droit Humain)

Alors, mes soeurs, pourquoi ce silence alors que vous avez tant à dire, tant à transmettre, tant à raconter? Votre parole est utile et, en plus, de jour en jour, je constate qu'elle est devenue même une nécessité. Suite à mon expérience, votre parole est confisquée, par quelques unes, par un discours officiel, fumeux et de moins en moins crédible. Vous avez le droit à la parole. A l'expression. Vous avez une rubrique rien que pour vous "de soeur à soeur". En plus, je fournis les pseudos ... Demandez à Vabadus ! 

Les blogs maçonniques de l'année ! 

Je ne pourrais pas boucler cet article sans faire un petit tour du côté de la "Guilde des Blogueurs Maçonniques". 

Fidèle d'Amour et son blog  Myosotis Dauphiné Savoie ont été un soutien précieux et fraternel tout au long de cette année. Les croyants aussi désirent la lumière ! Les miennes, c'est pas certain – mais celle qui nous transforme en êtres complexes, en quête, curieux, passionnés et vivants, c'est pour eux aussi. 

Notre vieil ami Truthlurker a commis un dernier article, nous faisant le plaisir de son retour, sans avoir été très loin, m'apportant son soutien.

Je ne peux que remercier l'équipe de Critica Masonica pour ses positions courageuses et fraternelles – et je n'ose encore vous rappeler la qualité de la revue du même nom ! -

Desachel (Freemasonry.fr – le blog de la GLOF, la vraie fausse obédience) fut, tout au long de 2016, un frère de bons conseils et surtout plein d'humour. On vous prépare (ou pas) des suites des aventures nombreuses et fatales de la GLOF – surtout que je suis la grande maîtresse !

« Radio Libre et de Bonne Moeurs », (cliquez sur le lien ici) animée par Hervé Hoint-Lecoq, que vous connaissez pour ses publications diverses, après divers problèmes, est revenu sur vos écrans et dans vos oreilles. Je vous invite à écouter, en particulier, les rapports de la GLUA avec les réseaux sociaux … Juste excellent et incroyable ! Pour la peine,  voici le lien.

L'Ami de la Rose (son blog), nouveau venu, fait partie de ces blogueurs « nouvelle génération » si je puis dire – mêlant sérieux, érudition et humour – sans parler de ses engagements personnels qu'il nous a prouvé (en rejoignant la Guilde!). Auteur du « Grand Armorial des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte », sa souscription est (enfin) ouverte. Vous trouverez en suivant ce lien une présentation de cet ouvrage (- ici le lien ! - ) et les moyens de vous le procurer.

Je n'oublie pas nos artistes de l'art ou du maçon et Yaka - de Coup d'Oeil en loge et au dehors dont les qualités humaines sont à la hauteur de la qualité de leurs dessins. 

Un blog - qui ne fait pas parti des "amis de la Maçonne"  et qui n'est pas membre de la Guilde - semble entrer dans la catégorie "blog d'opinion". Tenu par un frère du GODF,  357 et plus, apparaît ainsi avoir le regard critique et, ce qui ne gâte rien, l'érudition et une jolie prose pour être apprécié par les membres du GODF, comme d'autres obédiences. En plus, il ne fait pas de fautes d'orthographe - lui - (du moins, pas que je sache !). Ses articles montrent une certaine liberté de ton. Lui aussi est en rupture permanente de cirage. 

Je ne peux, bien sûr, pas tous les citer  - mais qu'ils sachent qu'ils ont été fabuleux tout au long de cette année. Si vous avez écouter le post de notre frère Hervé, vous pouvez vous dire - tous - que vous êtes devenus un exemple même pour la GLUA ! C'est dire que l'on est mal barré ! 

Un grand merci à toutes et à tous, mes lectrices et lecteurs, pour cette année 2016, que j'ai partagé avec vous. 

Soyez joyeux ! 

 

 

 

 

 

Les blogs, les livres, les revues sont assemblés dans une rubrique à part entière depuis le début de cette aventure qu'est  "la Maçonne". 

Vous pouvez aussi trouver une liste presque complète des blogs maçonniques en cliquant sur le lien ici.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tagada 31/12/2016 18:30

Ma Chère La Maçonne, Ma très Chère Soeur car tu es ma soeur et contrairement à celles qui se permettent de te juger et de traiter comme elles l'ont fait je te reconnais et franc-maçonne et comme telle. Je n'ai pas très bien compris ce que l'on te reprochait sinon que j'ai entendu des choses que je ne pensais pas entendre un jour en franc-maçonnerie ... entre femmes Ben oui il ressort de ces ragots que tu as l'air d'être une emmerdeuse ... Et il en faut !!! Tu n'es pas la seule ... malheureusement depuis quelques années dès qu'une tête dépasse on s'attache à la couper ... à tel point que parfois on peut se demander si le "populisme" n'est pas en train de gangréner l'obédience sinon nos esprits. Je n'en dirai pas plus pour ce soir ... mais je reviendrai sur ce que tu dénonces ... Je te remercie d'être ce que tu es ... accroches-toi tu as beaucoup plus de soutien qu'on pourrait le penser. Je te souhaite une belle soirée de réveillon ... je t'adresse également tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2017 qui s'annonce aussi pourrie que 2016 ! Bon courage !

MTHE 29/12/2016 19:56

MTCS, Ta plainte contre la procédure de radiation à ton encontre, a été enregistrée au CF du 28/10/16 et a reçu un avis favorable à la poursuite de l'instruction de l'affaire. La Grande Oratrice et les 2 Oratrices adjointes ont été missionnées pour préparer le dossier.
Je formule pour toi le souhait que 2017 t'apporte, grâce à ta persévérance, ton courage et ta ténacité, les réponses que tu souhaites et que la FM ne perde pas un esprit brillant.

La Maçonne 30/12/2016 09:31

Merci MTHE
J'espère que nous aurons toutes les réponses à nos questions. Ce qui arrive à une concerne les autres. Tous mes voeux personnels pour 2017.

Robert 29/12/2016 17:15

MTCS La Maçonne
J'ai découvert ton blog depuis quelques mois , sur les conseils d'un F un peu plus "geek" que moi..
S'il est vrai que certains de tes articles m'ont au début quelque peu agacé, voire énervé ( je suis un F de la GLDF)....ils ont été l'occasion de me faire voir une réalité qu'hélas , bien qu'étant soit disant bien "éclairés", la plupart des FF de notre grande et belle Grande Loge de France( je le pense vraiment) ont une fâcheuse tendance a porter des œillères ...on pourrait même se demander si celles ci ne sont pas fournies avec les gants blancs, et le tablier d'apprenti lors de l’initiation !
Je ne partage pas toutes tes opinions ,et tes avis mais je les respecte , et ils m'aident a réfléchir dans ma vie de FM de la GLDF .C'est toujours avec plaisir et curiosité que je lis ton blog ...
Je te souhaite une très belle année 2017 , et surtout de retrouver rapidement une Loge ou tu puisses continuer a travailler en toute confiance et sérénité
Triples bises

La Maçonne 30/12/2016 09:25

Merci Robert,
Je préfère énerver en donnant une "opinion" - la mienne - et permettre à d'autres de mener leurs investigations que de faire un blog consensuel- qui "plait" mais n'apporte rien _
Bonne année à toi..

michel 29/12/2016 14:50

Ma très chère Maçonne, nous t'aimons impertinente, intrépide et indépendante.
Ce qui est intéressant dans ton blog, c'est ta capacité d'analyse et d'enquête ,tu es sans complaisance , tu n'hésite pas à prendre des coups. Alors je te souhaite de retrouver un creuset de fraternité pour te ressourcer, et continuer de nous informer, mais il est clair que tu déranges les obédiences.
Ces obédiences n'ont toujours pas compris qu'elles doivent écouter et fédérer les frères et les soeurs au lieu de s'imposer et exiger l'obéissance. Tu le vis en direct depuis plusieurs mois...
Alors je te souhaite beaucoup de lumière pour l'année 2017.

La Maçonne 31/12/2016 13:00

Tous mes voeux de bonheur à toi, aux tiens et aussi aux frères de ta loge.
Merci pour ton message.

VABADUS 29/12/2016 00:07

MTCS Anne,
Comme l'a exprimé avant moi Bilboquet,  je souhaite que tu puisses intégrer en 2017 une Loge où tu seras à l'aise et qui te permettra de poursuivre ainsi ta démarche maçonnique comme tu en as le désir et le Droit.  C'est en Loge que l'on trouve, grâce à l'écoute et aux échanges, les sources d'inspiration de son constant perfectionnement.
J'en profite pour te remercier d'accepter la diffusion de mes petites contributions que tu mets si bien en valeur avec tes illustrations, ce qui montre que nous sommes en phase sur beaucoup de sujets. Mais surtout ce relief que tu donnes à mes écrits donne un souffle aux idées.  C'est un souffle  que tu puises dans tes qualités de battante et de militante des justes causes humaines et maçonniques.

"Au début ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, puis vous combattent, mais à la fin c’est vous qui gagnez"
Mahatma Gandhi

Amitiés fr:.
Vabadus

La Maçonne 29/12/2016 01:15

Merci Vabadus - pour tous tes articles ! Grâce à toi, ce blog est devenu "mixte" !
Bonne année à toi aussi !

Anonyme 28/12/2016 21:46

Ma TCS veuille accepter tous mes souhaits pour que tu retrouves au plus tôt une RL bien éclairée où règne la Concorde.
Un immense Merci pour tes LL et celles de nos BBAASS et BBAAFF contributeurs, ton Blog m'est nécessaire pour progresser.
TBF.

La Maçonne 31/12/2016 13:01

Tous mes souhaits "Anonyme" pour cette nouvelle année.
Bonheur et réussite pour cette nouvelle année !

Bilboquet 28/12/2016 15:29

Hello ma S:.,
Voilà un vaste programme que tu annonces autour de l'Initiation! Personnellement l'Initiation commence dès qu'un F:. demande à un profane s'il souhaite rentrer dans l'Ordre Maçonnique ! Déjà là il y a beaucoup à étudier, car trop souvent c'est du pur copinage ! Puis la suite ... ou j'ai même vu des FF:. quitter avec fracas une Ten:. car leur copain fut blackboulé !
En tout cas, beaucoup est à faire dans nos At:., je ne prends que la problématique du FN et ses idées qui commencent à rentrer, ou sont rentrés par le biais de "blagounettes" dubieus.
Mais en tout cas courage ma S:., même si tu ne fais plus partie d'une Ob:., car tu fus mis au ban d'une manière si injuste, tu reste ma S:. car je ne peux accepter l'injustice dans la FM.
Je te souhaites une meilleure année 2017 et que tu puisses retrouver une L:. où le vrai libre examen est de mise. Je souhaites la même chose à tout les SS:. et FF:. qui ont vécu des cas similaires au tien ...
Amitiés Frat:.,
Bilboque

Bernie 28/12/2016 15:19

Bonjour
J'ai lu avec attention et relevé une faute de frappe " Radiée depuis juin ... 2017 ...." . J'imagine que vous pouvez aisément rectifier .
À vos débuts de blogueuse, j'ai été assez souvent en désaccord avec vous. Je trouve que tant sur la forme que sur le fond, depuis, vous avez évolué en mieux .
J'étais CF au moment de l'affaire Fabienne Roy ( ma 3ème année de CF , avec MFC comme TRGM, et MTB comme " collègue") et nous avons été quelques pots de terre à essayer à l'époque de lutter contre le pot de fer.... qui a finalement éclaté en morceaux .

La Maçonne 28/12/2016 20:53

Merci Bernie pour votre commentaire et les précédents (sommes-nous obligées de nous vouvoyer?)
J'avais fait ce blog pour m'obliger à bouger, à écrire, lire, réfléchir ... me secouer un peu. Comme j'ai une tendance à la paresse, j'avais imaginé qu'un blog allait me donner un but.
C'est plutôt réussi - j'ai été secouée et je le suis encore !
C'était parti sur un malentendu. A l'époque, il passait pour être "représentatif" de quelque chose - alors qu'en fait, s'il était "connu", c'était parce qu'une soeur le tenait, que c'était nouveau, que j'ai un certain franc-parler, que je met de la musique contemporaine ... Plus pour un style que pour un fond.
Le côté "nouveau" est passé - le nombre de lectrices et de lecteurs augmente toujours - cette fois autant pour le fond que pour la forme -
J'ai effectivement évolué - et avec un tel outil, une telle cadence d'articles, tout en cherchant aussi à se renouveler (ce qui est d'ailleurs le plus difficile) ... ce serait terrible (et désespérant) si cela n'avait pas été le cas !
Mes lecteurs et mes lectrices aussi ont évolués en même temps que moi.

Il ne devrait pas avoir de "pot de fer" dans nos obédiences - et en particulier à la GLFF -

Fabienne 28/12/2016 14:46

Votre blog a été le premier sur la FM que j'ai découvert. Je l'ai suivi avec beaucoup de plaisir et il m'a permis de me faire tout doucement mon opinion, enrichie par toutes les autres lectures des autres blogs. Maintenant, j'attends avec impatience mon initiation le 6 janvier prochain et c'est en grande partie grâce à vous que j'ai fait avancer ma réflexion tout au long de cette année. Merci et longue vie à la Maçonne.

La Maçonne 28/12/2016 15:12

Merci Fabienne. Votre commentaire me touche beaucoup. Je vous souhaite une belle année 2017 et de passer de magnifiques moments dans votre future loge.