Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

« Histoire de la franc-maçonnerie belge » de Philippe Liénard

Entrer dans l'histoire de la franc-maçonnerie d'un pays, c'est aussi entrer dans l'histoire de ce pays.

C'est le cas pour ce libre « Histoire de la Franc-maçonnerie belge » signé par Philippe Liénard que l'on trouve aux éditions Jourdan. En 1831, le nouvel état belge est né. Il est doté (plus qu'il ne se dote lui-même) d'un roi, le prince Léopold Georg Christian Friedrich von Sachsen-Cobourg. C'est, par ailleurs, le seul roi franc-maçon que la Belgique a connu. Etat fédéral, décentralisé, la plus ancienne obédience belge est née en 1833 (le Grand Orient de Belgique). La Franc-maçonnerie est, pourtant, implantée dès 1740 grâce à François-Etienne de Lorraine, franc-maçon et accessoirement l'époux de Marie-Thérèse d'Autriche avec la première loge « l'Union » à Bruxelles, dont les premières traces écrites remontent à 1742. Celle qui est reconnue par la Grande Loge Unie d'Angleterre est « la Discrète Impériale », inscrite en 1765 dans le tableau de loges de l'obédience.

Le territoire belge fut, d'ailleurs, envahi dès les débuts de la franc-maçonnerie par différents courants français, anglais, écossais et hollandais qui chacun essaimèrent une ou plusieurs loges. C'est aussi en Belgique que sera fondée la « Fédération maçonnique belge » par des loges provenant du Grand Orient de Belgique, désireuses d'ouvrir des discussions politiques et religieuses. Cette fondation maçonnique animée par quelques loges ouvrira, dès 1838, la porte à la franc-maçonnerie libérale et adogmatique telle que nous la connaissons aujourd'hui. Enfin, encore, ce sera encore le Grand Orient de Belgique qui renoncera le premier à l'invocation au GADLU (1872).

Détaillé et précis, l'auteur fait un complet exposé de l'histoire de la franc-maçonnerie, des fondations des différentes obédiences comme sur le modèle maçonnique belge. Vous découvrirez une franc-maçonnerie indépendante et, bien souvent, plus dynamique que la française.

Ce livre servira, durant des années, de référence à de nombreux francs-maçons et maçonnes (qui ne sont d'ailleurs pas oubliées !) belges mais aussi francophones. En effet, à bien des endroits, cette histoire est fondatrice et intimement liée à la leur.

Un livre incontournable à s'offrir et à offrir ... 

 

Pour vous procurez ce livre, c'est en dessous ! 

Pour découvrir les éditions Jourdan et ses publications, c'est ici. 

 

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

Konig 30/07/2017 11:24

Petite précision....
En 1765, il n'y avait pas de GLUA, qui n'apparaîtra qu'en 1813 de la fusion forcée par George IV de la GL des "modernes" et de celle des "Anciens".

hector 27/07/2017 11:22

petite précision....
La loge N° 3 de la Grande Loge de Belgique date de 1804 et a été fondée à Louvain, en partie par des chanoines .....