Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Les obédiences initiant les femmes au Royaume-Uni

Le paysage maçonnique britannique est dominé par la seule Grande Loge Unie d'Angleterre, qui laisse finalement peu de place à une pratique maçonnique libérale et adogmatique. 

La Fédération Britannique du Droit Humain. 

Les femmes britanniques sont celles qui ont la malchance (ou la chance) d'avoir un choix unique : deux obédiences féminines. Malheureusement toutes les deux sont théistes; c'est-à-dire demande la croyance en un être suprême, c'est-à-dire à un dieu. Ces deux obédiences sont présentées dans deux articles mis en lien en fin de cet article. Elles sont issus d'une scission (et d'une autre encore) du jeune Droit Humain (1908). 

Fort heureusement, le Droit Humain a gardé une implantation avec une Fédération Britannique du Droit Humain qui compte 16 loges. Comme personne ne le sait en France, cette fédération pratique plusieurs rites dont le rituel Lauderdale (de Annie Besant). On découvre aussi un autre rite particulier le rituel Verulam, le rituel de Georges Martin et un rituel Irlandais ... Bien sûr (ouf!), le REAA est bien-là. La fédération britannique du Droit Humain est aux frontières de la maçonnerie libérale telle que nous la connaissons mais n'échappe pas à l'influence de Annie Besant, sa fondatrice. 

Dynamique et moderne, le site présente des magazines (dont le dernier numéro possède une des illustrations de Jakin BD). 

Au vu des quelques articles de médias traditionnels mis en ligne, cette "co-masonry" ne laisse pas indifférent sur nos ami(e)s britanniques. 

 

 

The Grand Lodge of Freemasonry for men and women. 

Cette obédience a été fondée en 2001. Elle est la seconde et dernière obédience mixte britannique. Visiblement, il s'agirait d'une scission du Droit Humain. Comme ses aînées les obédiences féminines, elle a subi l'influence de la GLUA, demandant à ses membres la croyance en un être suprême et insistant plutôt lourdement sur le sujet. 

A croire que vivre une autre franc-maçonnerie est impossible en Angleterre. Ils prétendent renouer avec l'origine de la franc-maçonnerie mixte britannique et Annie Besant (qui fut tour à tout athée, théosophe, socialiste, franc-maçonne). Elle indique l'existence de 11 loges et des accords avec des obédiences similaires. Vous pouvez trouver son site en cliquant ici

Obédiences féminines. 

En dehors des deux obédiences décrites dans les liens suivants, il n'existe pas d'obédience féminine au Royaume-Uni appartenant au courant libérale et permettant à des femmes ne croyant pas "en un être suprême" d'être initiées et de travailler "entre femmes". 

Comme vous le constatez, la franc-maçonnerie au Royaume-Uni est triste. Les femmes, comme d'ailleurs les hommes, ont le moins de choix qu'ailleurs. 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guizmo 19/07/2017 15:35

Cet article est incomplet, il y a deux loges du GODF, a Londres, qui initient les femmes, la loge Hiram, qui se reunit en Francais et la loge Freedom of Conscience pour les Anglophones.

La Maçonne 24/07/2017 12:18

L'une de ces loges anglaises se réunit en France ... Du coup, cela perd un peu de son charme. Ensuite, Guizmo n'est pas vraiment le type de frères possédant une ouverture d'esprit suffisante pour accepter le féminin dans une loge au vu du cirque qu'il a fait à l'ouverture de mon blog et des propos qu'il tient (ou que ses compères tiennent) sur son forum (dont je n'arrive pas à retenir le titre ...

Alpha 2180 21/07/2017 14:15

Je lis "à Londres (...) se réunit en français" dans le commentaire de Guizmo, ce qui laisse supposer que la Loge du GODF se réunit bien en Angleterre et travaille dans la langue de Molière. Idem pour la seconde loge du GODF travaillant à Londres mais en langue anglaise. Quel est donc le problème selon toi MBCS ?

La Maçonne 21/07/2017 00:44

Donc vivant en Angleterre mais se réunissant en France ... ça, c'est pratique ... et il y a combien de femmes? Ensuite, je pense que tu as un blog pour faire de la publicité pour ces loges, non?

Guizmo 19/07/2017 23:39

La loge FreedomOfConscience regroupe des britanniques dont des femmes, initiees sur le sol anglais, des femmes vivent en Angleterre.

La Maçonne 19/07/2017 17:01

Cet article concerne les femmes et, en particulier, les anglaises qui vivent en Angleterre et le royaume de sa majesté la reine.
Pour le coup, je ne vois pas quoi faire de ces deux loges du GODF ... dont une est en France par dessus le marché. A lire aussi l'article "GODF : le désenchantement des soeurs" sur ce blog.

rudyard 09/07/2017 10:39

Chère Maçonne, je t'assure qu'il peut y avoir de la gaité dans les cœurs même lors ce que l'on croit en dieu. Si la fréquentation du sexe opposé (?) même dans une loge peut apporter de la joie, la stricte masculinité n'est pas forcément lugubre. Non, la Maçonnerie au royaume-uni n'est pas triste, elle est seulement différente. Est-ce un irrémédiable défaut?
Rudyard, UGLE, London, UK.