Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Maçonne

Cameroun : la Grande Loge Féminine du Cameroun est née !

Très exactement, cette nouvelle obédience féminine et, première en Afrique, est née officiellement le 2 décembre 2017. 
Je savais la communication de la GLFF particulièrement médiocre, depuis l'arrivée de Marie-Thérèse Besson à la grande maîtrise. Or, oublier d'annoncer l'ouverture d'une nouvelle obédience féminine est, à mes yeux, un désaveu des longues années de travail des sœurs camerounaises. Marie-Thérèse Besson, son conseil fédéral et son service de communication (s'il en existe un) n'a publié aucun communiqué ni interne, ni externe pour annoncer la fondation de la Grande Loge Féminine du Cameroun. A leur décharge, elles étaient, à cette époque, bien trop occupées à nier aux sœurs de la GLFF le droit de circuler, de s'associer et de se réunir en ordonnant des « radiations automatiques » par voie de circulaire pour s'intéresser véritablement au devenir de la franc-maçonnerie féminine et à l'initiation des femmes dans le monde. 

Je souhaite, modestement, remédier à cette injustice en faisant une place à nos sœurs camerounaise et à leur nouvelle obédience. 
Je vous laisse ainsi lire un article, que vous pouvez trouver en cliquant ici, d'un média traditionnel africain francophone « jeune Afrique » qui relate l'événement
Cette nouvelle Grande Loge Féminine s'est munie d'un site (encore en construction) que vous pouvez trouver ici. Sa première Grande Maîtresse est Flore Edith Mongué Din, docteur en Pharmacie. 

Issus de la GLFF, sa première loge "Fako Triangle de Lumière" fut fondée en 1987, suivie en 2007 de la loge "Résonance Equatoriale" et la troisième loge, nécessaire à la fondation d'une obédience, fut fondée en 2014 et s'appelle "Lacs d'Amours". 

On doit cette nouvelle obédience à la mémoire de Ginette Eboué, fille de Félix Eboué qui rallia le Congo à la France Libre durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle s'engagera, elle même, dans la Résistance dès 1943. Elle se mariera, en 1946, une première fois avec le président sénégalais et poète Léopold Segar Shangor. Elle sera initiée en 1968 à la Grande Loge Féminine de France alors que sa mère était membre du Droit Humain.

Surtout, on le doit à la détermination et ténacité de nos sœurs camerounaises qui de 1987 à 2017 ont travaillé sans relâche pour fonder cette obédience, indépendante et souveraine. 

La franc-maçonnerie au Cameroun compte deux autres obédiences masculines qui, toutes deux, refusent les visites des sœurs. L'une d'entre elle est la Grande Loge Unie du Cameroun qui est issue des loges historiques du Cameroun fondées par le GODF et la GLDF. L'autre obédience s'appelle la Grande Loge du Cameroun, obédience régulière, dont on ne trouve aucune trace en dehors d'un réquisitoire contre son grand maître "ad vitam" dans une lettre ouverte que l'on trouve sur un blog et plusieurs autres médias. Ces deux obédiences n'ont, bien sûr, nullement aidées les sœurs camerounaises à fonder leurs loges et, maintenant, leur jeune obédience. En même temps, si c'est pour se voir imposer aux femmes la croyance en dieu, l'invocation d'un GADLU, une obédience mono-rite, ou encore une bible en 3ème lumière, elles peuvent très bien se passer de tels soutiens. 

 

Le Cameroun n'en est pas moins un pays pauvre. Des familles, en particulier des femmes seules, divorcées ou veuves, n'ont pas les moyens pour scolariser leurs enfants. A l'extrême-nord, avec l'arrivée des djihadistes Boko-Haram, plus de 73% de personnes vivent sous le seuil de la pauvreté contre 37,5% pour le reste du pays. (source)

Luttes contre la pauvreté, la corruption, les superstitions et l'intégrisme religieux,  pour une école gratuite accessible à toutes et à tous, l'accès aux soins, les droits des femmes et des enfants, sont autant de nombreux projets qui peuvent, encore, occuper les loges féminines camerounaises, contrairement à leurs homologues masculins, interdits de discuter de sujets sociétaux dans leurs loges. 


Dans l'esprit de la GLFF, la fondation d'une obédience féminine « hors hexagone » est, aussi, la marque de leur émancipation. La GLFF n'a pas pour objectif de fonder un empire maçonnique à travers le monde, que ce soit par le biais de confédérations inutiles et vides ou de grande loge unie qu'elle soit africaine, européenne, ou internationale … 
La vérité est que la franc-maçonnerie, celle que nous pratiquons au quotidien, celle qui nous éveille, est une affaire de sens, de démocratie, de liberté et de proximité.

Mes sœurs, ainsi, votre obédience et, par là, votre avenir vous appartiennent. La Grande Loge Féminine du Cameroun aura une place importante dans l'histoire de la franc-maçonnerie féminine en Afrique. Elle en deviendra, bien plus que cette vieille française qu'est la GLFF, la principale initiatrice. Elle est le juste salaire de ce qui fut commencer, il y a 30 ans, avec votre première loge. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photographies, illustrant cet article, sont les défilés de la Journée Internationale des Droits des femmes, du 8 mars, ayant lieu au Cameroun. Chaque année, un pagne et une couleur sont adoptés. Voici pour 2018, un article présentant son organisation. La vidéo qui suit est d'une artiste camerounaise citée dans cet article qui n'a rien à voir avec la franc-maçonnerie. 

Pour répondre à un commentaire ci-dessous.

La GLFF dispose d'un service de communication au même titre que n'importe quelle obédience "amie". Ce service de communication est gérée par une Conseillère Fédérale comme celui du GODF est géré par un Conseiller de l'Ordre ...  Ainsi, cette soeur peut-elle m'expliquer comment François Koch a - lui - réussi à publier un article sur la fondation de la Grande Loge Féminine de Bulgarie? (lire ici

D''ailleurs, à ce propos, en qualité de féministe, on a surtout le sentiment que ce dernier insiste bien plus sur le physique de la grande maîtresse de Bulgarie (et je reconnais que c'est une très jolie femme) et bien moins sur son intelligence. Une communication un peu étonnante, non? 

J'ai publié, en son temps, de nombreuses informations qui m'étaient transmises par le service de communication de la GLFF comme bon nombre de blogueurs maçonniques à l'époque de Catherine Jeannin-Naltet. Il suffit, pour cela, d'envoyer un simple email aux différents blogueurs.

Marie-Thérèse Besson a pris en grippe les blogueurs suite à  "l'affaire de la Biennale de Bordeaux"  (lire ici) du fait de leurs réactions indignées et du soutien (que l'on retrouve ici) qu'ils m'ont apportés. Elle a tenté de détruire mon blog sans motif, soutenant Philippe Charuel.

Elle s'est mis à dos tous les blogs maçonniques qui pouvaient faire de la publicité sur son obédience et, surtout, le seul blog maçonnique tenu par une soeur, membre de la GLFF qu'elle s'est empressée de "faire radier" par sa loge comme on le verra dans un prochain article (mais on peut lire pour mémoire ceci dont cette soeur peut être fière). 

La soeur qui a commenté a la mémoire bien courte. Elle peut vérifier dans mon historique - voici par exemple une recherche sur mon blog que vous pouvez tous et toutes faire ici.

*Avant "l'affaire de la Biennale de Bordeaux", la GLFF était sur ce blog présentée avec éloge. Eloge qu'elle ne mérite visiblement pas. Le seul blog qui a soutenu (indirectement) Marie-Thérèse Besson fut Gérard Contremoulin - avec lequel Marie-Thérèse Besson déjeunait suivant ses propos lors d'une TGL. (lire ici). D'ailleurs, aux dernières nouvelles, Gérard Contremoulin présente sa candidature pour devenir Grand Maître au GODF. Ceci explique certainement ses petits accommodements avec une certaine liberté de pensée ... 

La GLFF n'a produit aucun démenti concernant les faits dénoncés au sujet d'une obédience qui nie aux soeurs de la GLFF le droit à l'expression et à l'opinion. 

Cette soeur, à l'instar de certains frères de la GLDF, peuvent pleurer que je m'acharne mais à quoi ressemble cette "franc-maçonnerie" qui ne respecte aucune de ses valeurs et de ses principes? 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Teddy 10/05/2019 21:34

Bonsoir,
La GLCAM, Grande Loge du Cameroun dispose d'un site web www.glcam.cm et meme d'une page facebook....

cauville 15/04/2018 10:56

L'information a circulé et a titre privé, j'ai assisté a la consécration de cette obédience 1er en Afrique . Cette acharnement contre le GLFF et ses instances pose questionnement ! La GLFF n'a pas les mêmes moyens que d'autres obédiences amis et ne dispose pas d'un service communication dédié et pérenne. La Grande loge féminine au Maroc n'existe pas par contre il existe bien une loge de la GLFF dans cet orient . Bien fraternellement

La Maçonne 16/04/2018 09:54

Il est vrai que Besson est plus attachée à sa petite personne qu'à réellement apporter a son obédience.

JB64 15/04/2018 19:07

J'ai assisté à une conférence de Marie-Thérèse Besson, je l'ai trouvée à des années lumières de la franc-maçonnerie et plus intéressée par ses apparitions au Sénat ou l'Assemblée Nationale qu'à lier des traités d'amitié avec d'autres obédiences.

La Maçonne 15/04/2018 12:50

Pour avoir publié bons nombres de communiqués de la GLFF du temps de Jeannin-Naltet, je sais qu'il suffit de les envoyer aux blogueurs pour les voir diffusés.
Cette fondation aurait obtenu la publicité nécessaire au même titre que toutes informations des obédiences "amies" qui auraient -selon toi- "plus de moyen".
. La GLFF dispose d'un service de communication organisée par une CF - J'ai eu l'occasion d'avoir des contacts assez réguliers (comme les autres blogueurs) avec celles-ci, il fut un temps.

Explique moi pourquoi la fondation de la GL féminine de Bulgarie a été annoncée sur le blog de F KOCH "la lumière"? Comment F Koch a-t-il été prévenu si ce n'est pas par le "service de communication" de la GLFF?
Je pense que tu connais très mal le fonctionnement de cette obédience en ce qui concerne la communication.

Don Andres 16/03/2018 00:06

..."Très exactement, cette nouvelle obédience féminine et, première en Afrique, est née officiellement le 2 décembre 2017." .... sauf avis contraire La Grande Loge Féminine du Maroc existe depuis Avril 2008....

Gr Maître Gerard Am... 07/03/2018 20:41

Félicitation a la Grande Loge Féminine du Cameroun de la Grande Loge Universelle du Québec
Gr Maître Gerard Am...

VILLELEGER 05/03/2018 19:07

Bonjour, je pense que l'information a circulé... plusieurs SS de mon At. s'y sont rendues. Je partage cet article avec elles. Peut être auront t-elles l'envie de commenter et de te faire part de leur ressenti... qui n'est pas exactement celui qui est retracé ici. Bien à toi.

La Maçonne 19/03/2018 22:20

Les loges hors hexagones ont reçues une invitation, c'est bien ce que l'on peut comprendre de ces nombreuses abréviations. Et les loges en hexagone - càd en France - n'ont pas été invitées. D'ailleurs, personne n'en parle en France à part moi.

Nancy 15/03/2018 00:06

Je confirme que les LHH aussi ont bien reçu l'invitation et les SS se sont rendues pour L'A des F

La Maçonne 05/03/2018 21:18

L'information aurait-elle circulé au sein de tous les ateliers par voie de circulaire interne?
En tout cas, en dehors de quelques blogs d'extrême-droite, personne n'en parle en France à part moi ... Aucun des blogs maçonnique, rien sur la presse en France, et rien sur le site public de la GLFF à ce sujet. Il suffit de pianoter sur google pour vérifier ...