Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Maçonne

Critica Masonica : Stéphane Blanchard & les femmes en franc-maçonnerie.

A Béziers, en 2017. Affiche politique de Ménard (Front National).

Stéphane Blanchard n'est pas totalement inconnu des lectrices de « la Maçonne » qui ont eu l'occasion de lire un appel à témoigner de leur parcours, en vue d'une thèse de doctorat en sociologie. 
Critica Masonica a, de son côté, pour pilote, Jean-Pierre Bacot, connu de son côté pour ses nombreux ouvrages sur la féminisation et l'entrée des femmes en franc-maçonnerie (cliquez ici pour les retrouver). 
Il est, donc, logique que les deux hommes – frères par ailleurs – se rencontrent et échangent. 

En avant-première, en ma qualité de digne héritière d'une longue lignée de femmes subversives, j'ai eu la chance, l'honneur et l'avantage de recevoir l'article de Stéphane Blanchard, qui sera inclus dans le prochain numéro de Critica Masonica (sortie prévue en mars 2018). Le titre est : « Cachez cette femme que je ne saurais voir. De la féminisation à la mixité en Franc-Maçonnerie » 


Bien sûr, je n'en dévoilerais rien, étant tenue au secret et à la plus stricte discrétion. J'ose à peine penser que j'ai écris cela ! En fait, c'est juste parce que cet article tient sur 27 pages format A4 et que le réduire à quelques lignes équivaudrait à désavouer un travail de plusieurs mois, voir années. 
Certes, me dira-t-on, il s'agit – là – d'un travail universitaire et « nous, francs-maçons » avons des règles et une Tradition (entendez le « T » majuscule) que les sciences sociales ne sauraient comprendre. Or, non seulement, comme le démontre ce précieux article, les sciences sociales les a très bien comprises. La « Tradition maçonnique » n'est guère différente d'une autre dans sa construction sociale. De plus, cette approche universitaire est unique puisque très certainement la première – et ni Stéphane Blanchard, ni Jean-Pierre Bacot m'en voudront si j'ajoutais : dans son genre. 
Tout d'abord, rares sont les approches universitaires sociologiques de ce niveau sur le fait maçonnique. Ajoutons à cela qu'aucune ne couvre la question des femmes, de la féminisation et de la mixité en franc-maçonnerie.  

Affiche pour le Salon de l'Etudiant à Paris (2017) : où les femmes sont (encore) assignées à certains métiers.

Hormis ce premier constat, Stéphane Blanchard y souligne ce que je soupçonnais assez fortement pour l'avoir relayer sur ce blog « la Maçonne » : ce n'est pas la mixité qui dérange, mais les femmes. Pour preuve, le comportement quelque peu capricieux et incohérent de la GLDF qui accepte de visiter des loges mixtes et féminines – et donc de travailler en mixité – mais refuse la visite des sœurs mais accepte celle des frères de la même obédience. Pour Stéphane Blanchard, il s'agirait de la peur de la « féminisation de l'institution maçonnique » (je cite) qui serait synonyme de dévalorisation de la franc-maçonnerie à l'instar des métiers dits « féminisés ». 

Qu'est-ce cette féminisation tant redoutée par les frères et obédiences tenants de la « Tradition » ? On y comprendra, tout autant, la GLNF et plus largement les obédiences « régulières » avec la Grande Loge Unie d'Angleterre en plus des autres.

En quoi, cette féminisation remettrait en cause la franc-maçonnerie, regroupant autant des pratiques, des rituels et une démarche dite initiatique se voulant personnelle – et donc excluant l'autre tout en l'intégrant dans sa vision du monde ? Plus exactement, en quoi un frère serait moins homme, moins franc-maçon, en présence de femmes ?

Si cette question a des réponses relevant de la mythologie et de la légende, Stéphane Blanchard souhaite y répondre d'un point de vue sociologique. 

Cet article s'adresse à toutes et à tous – du moins aux seul(e)s cherchant(e)s – Précipitez-vous  pour vous abonner et/ou acquérir ce numéro de Critica Masonica en cliquant tout simplement ici et en suivant le guide. J'ai le sentiment qu'ils viennent de sortir leur (nouveau) best-seller ... 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

4 Tanda Wasir Anda Harus Dicek Dokter 14/03/2018 08:47

Perawatan awal untuk penyakit yang ringan hingga sedang meliputi peningkatan konsumsi serat cairan oral untuk menjaga hidrasi, Obat wasir Ambejoss de Nature dipercaya mampu mengobati wasir secara efektif dan 100% tanpa efek samping.

Lionel MAINE 16/03/2018 15:53

Certes ... mais encore ???