Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Maçonne

« Marie Bonnevial, communarde et syndicaliste » de Dominique Segalen (livre)

Marie Bonnevial, Grande Maîtresse du Droit Humain (1914-17) à l'âge de 74 ans.

Je suis quelque peu perplexe du peu de cas que l'on fait des ouvrages de Dominique Segalen, sœur du Droit Humain et membre de la Commission d'Histoire. Elle publia pas moins de quatre ouvrages dont un « Genèse et fondation de l'Ordre Maçonnique Mixte International Le Droit Humain » reçu en 2016 le prix de l'IMF (Institut Maçonnique de France) dans la catégorie Histoire. 
On sait combien j'aime les biographies. Dominique Segalen en a rédigé, à ce jour, trois, celles de Marie Béquet de Vienne, de Maria Pognon et enfin celle de Marie Bonnevial. Je ne pouvais qu'un jour en lire une. 

Marie Bonnevial ne semble pas avoir de vie personnelle. Il n'existe pas de longues correspondances où elle se serait épanchée sur ses états d'âme, ses amours défuntes et ses amitiés impérissables. Peut-être qu'elle a connu tout cela autant qu'une autre. Ce qui reste d'elle se sont ses 7777 combats : féministe, pour la condition des ouvriers et des ouvrières, de la libre-pensée, de l'enseignement laïque et gratuit, … Bref, elle n'a ignoré aucun des combats de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème siècle. Elle était de tous, communarde, qui connu l'exil (en Turquie), qui fut aussi exclu bien des fois, institutrice dont les moyens financiers étaient aléatoires … Elle fut aussi une des premières publicistes dans le journal « la Fronde » de Marguerite Durand.  


Elle fut initiée en 1894 et devint Grande Maîtresse  ainsi que Souverain Grand Commandeur  du Droit Humain à la suite de Marie Georges Martin, l'épouse de Georges Martin en 1914. En sus d'être une figure incontournable du Droit Humain, elle fut aussi affiliée à la Grande Loge Symbolique Ecossaise Maintenue (appelée aussi numéro 2), avec quatre autres sœurs du Droit Humain, dans la fameuse loge Diderot alors que Madeleine Pelletier n'y était encore pas. Elle mourut en 1917 renversée par une ambulance. Elle avait 77 ans. 


Voici en quelques lignes qui était Marie Bonnevial. Une pionnière, une combattante pour les droits humains – et l'expression, quoique certains comme certaines en pensent – était bien utilisé dans les discours des frères et des sœurs comme dans ceux de nombreux socialistes féministes sans qu'ils soient influencés par l'anglais ! 


Cette biographie permet de mieux comprendre la situation des femmes et, plus généralement, du monde ouvrier à la fin du 19ème siècle et début du 20ème siècle.  Elle permet aussi de réaliser les nombreuses luttes qui furent menées par les femmes, dont était Marie Bonnevial, pour espérer voir une amélioration de leur situation sociale, économique et politique. On ne pourra qu'être consterné, par exemple, par la description des ouvrières de la raffinerie Lebaudy toutes (ou presque) atteintes de diabète du fait de la manipulation du sucre dans l'indifférence générale et des hommes politiques de l'époque. 

Tout autant, on peut suivre avec Marie Bonnevial le développement des premières loges du Droit Humain mais aussi l'implication des frères et des sœurs dans les luttes sociales et féministes de cette période de l'histoire. 

Autrement dit, cette biographie a le mérite de situer une obédience aujourd'hui internationale, d'en comprendre, certes, ses origines mais aussi de mesurer mieux encore la révolution qu'elle a produite face à une franc-maçonnerie masculine conformiste. 

Les femmes du 21ème siècle, qu'elles soient ou non francs-maçonnes, doivent beaucoup aux sœurs et frères, pionniers et pionnières du Droit Humain. C'est certainement pour cela que personne ne parle des véritables témoignages que nous livre Dominique Segalen dans ses publications. 

 

Pour trouver ce livre et les autres ouvrages de Dominique Segalen : 

Le Droit Humain a fêté, ce 4 avril 2018, son 125ème anniversaire. Vous trouverez ci-dessous les sites de la Fédération Française du Droit Humain et du Droit Humain international. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article