Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Le 5 octobre portugais : au féminin (Grande Loge Féminine du Portugal).

Le 5 octobre portugais : au féminin (Grande Loge Féminine du Portugal).

Pour la commémoration de la proclamation de la République, les franc-maçons et franc-maçonnes sont invités aux manifestations. Pour ce 103ème anniversaire, les femmes et sœurs sont à l'honneur, avec la Grande Loge Féminine du Portugal (Grande Loja Feminad Portugal http://www.glfp.pt/glfp/glfp.htm ).

C'est avant 1981, que des frères et des femmes se sont retrouvés pour discuter de la fondation d'une maçonnerie féminine. Quatre femmes furent initiées le 3 octobre 1982, en France (Grande Loge Féminine de France). La Grande Loge Féminine de France possède une loge historique « la Rose des Vents » qui a pour objectif de fonder des loges et des obédiences hors de France. Les premières loges portugaises furent fondées par des femmes qui avaient des relations, pour une raison ou une autre, avec le Portugal.

Une première loge fut fondée en 1983 et c'est en 1993, soit 10 ans plus tard, que 88 femmes portugaises, travaillant en autonomie, répartie dans quatre loges, pouvaient fonder leur obédience et prendre leur indépendance. La Grand Loja Féminad Portugal fut fondée, en effet, en 1997.

La Grande Loge Féminine du Portugal compte aujourd'hui 15 loges. Une cartographie est présentée sur leur site. Vous y trouverez aussi quelques uns de leurs travaux communs, représentatifs de leur réflexion sur la société.

Si vous êtes au Portugal aujourd'hui, n'hésitez pas à leur rendre visite.

Information complémentaire:

Notre soeur Bernie témoigne dans les commentaires à cet article. La première loge " Unidade e Matria" à l'Orient de Lisbonne fut fondée par la RL "Utopie et Réalité", une loge pratiquant le Rite Français. Il semblerait que le rite pratiqué serait le Rite Français par l'obédience portugaise. Il est vrai qu'il n'y a aucune mention du rituel sur leur site.

Elle nous rappelle que "la Rose des Vents", la loge historiquement fondatrice de loges à l'étranger travaille au REAA. Par ailleurs, une loge équivalente "le Creuset Bleu" ayant le même objet d'essaimage, travaille au Rite Français. Merci à notre soeur pour son témoignage.

Lilithement vôtre,

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire de la Franc-maçonnerie au Portugal, vous pouvez lire l'article de Noé Lamech : http://www.gadlu.info/franc-maconnerie-feminine-portugaise-un-5-octobre-au-feminin-au-portugal.html#sthash.PYP1ZJTW.gbpl

Programme de la journée du 5 octobre au Portugal.

Programme de la journée du 5 octobre au Portugal.

Partager cet article

Commenter cet article

Kessel 19/12/2014 02:50

Je voudrais rendre visite à une loge de la Grande loge féminine du Portugal, au rite français, soit la 3 eme soit la quatrième semaine du mois de janvier 2015.
Merci de me donner des indications.
Dav.: Kes.:(R.:L.:L.Etoile de la Paix, O.: de Paris,G.:O.:D.:F.:)

Bernie 05/10/2013 17:55

Firent de même . Désolée mais chaque fois que j'essaie de faire une correction, je ne peux continuer. Donc supprimer le PME ci dessus! Enfin il est à notre noter que si la Rose des vents travaillé à l'internatuonal au REAA, la GLFF à crée aussi Le Creuset bleu qui travaille également à l'international mais au RF . Désolée des ointe éruptions (interruptions grrrrr le correcteur automatique) et des fautes mais impossible de revenir sur une lettre déjà écrite !

La Maçonne 06/10/2013 09:39

Bonjour Laure, Tout d'abord, merci pour tes commentaires.
"Le Creuset Bleu" existe depuis 2006. Ce "collectif" de loges regroupent actuellement 70 SS dans une 15aine de loges, qui ont en charge l'initiation et l'instruction des apprenties/comp qui fondent les orients hors de France. Ce qui permet que des femmes et des soeurs puissent travailler à leur orient français, tout en étant fondatrice de loges à l'étranger. Elles peuvent ouvrir des travaux (à plusieurs loges) à l'étranger.
Pour des raisons administratives, le Creuset Bleu fonctionne comme une association et n'élit pas de spécifiquement de collège.
"La Rose des Vents", datant des années 70, est une loge, qui initie soit en France, soit à l'étranger des soeurs pour fonder des loges à l'étranger. Elle est située à Paris. Elle prends en charge l'instruction des apprenties et compagnonnes. Elle possède un collège d'officières comme toute loge.
Deux "modèles" différents pour fonder des loges à l'étranger et, enfin, des obédiences. On ne pourra pas reprocher à la GLFF de ne pas être créative.

Laure 06/10/2013 01:17

Bonjour,
Etant à l'origine de la diffusion, sur un autre blog, du programme du "5 octobre au féminin " et étant personnellement très liée avec des soeurs de la GLFP, je me permets quelques précisions sur la FM féminine portugaise:
c'est dès 1918 qu'une loge , certes sous l'égide du Grand Orient Lusitanien, mais non pas d'adoption car fonctionnant en totale autonomie, fut fondée. Elle s'appelait Humanidade mais disparut.
C'est d'ailleurs ce titre distinctif emblématique qui fut repris il y a quelques années pour la fondation d'une loge au Rite français à l'Orient de Lisbonne.
Fondée par la GLFF, la GLFP travaille, comme son obédience mère, au REAA mais elle compte 3 loges au rite français ( Unidade et Matria, Les 9 soeurs et Humanidade)
En outre, un Suprême Conseil Féminin du Portugal du REAA, souché sur la GLFP , a été créé il y a quelques années et un chapitre de rite français, "Matria" fait partie du Grand Chapitre Général Féminin de France avec lequel la GLFP a un protocole d'accord.
Last but not least, le Creuset Bleu n'est pas une loge de la GLFF mais un collectif de loges.
Bien sororellement

Laure

bien fraternellement

La Maçonne 05/10/2013 18:02

Merci! Tout va bien ... je fais les ajouts en ton nom sur mon article (du moins sous le pseudo). Mille fois merci! Je suis particulièrement demandeuse de ses témoignages, permettant d'ajouter une information et une justesse dans l'histoire des obédiences féminines.

Bernie 05/10/2013 17:51

Je continue, mon précédent commentaire se bloquant... Donc les sœurs fondatrices travaillaient au RF et je ne crois pas PME me tromper en disant que les portugaises fitren

La Maçonne 05/10/2013 17:59

Bonsoir Bernie, j'ai affiché tes deux messages. Leur site précise, en effet, que les premières loges ne sont pas des émanations de la "Rose des Vents", mais de soeurs appartenant à d'autres horizons. Elles ne citent pas de nom de loge française. Peux-tu nous en dire plus ? Cela est très intéressant. Si tu veux, tu peux me proposer un ajout - que je mettrais sur l'article. Frat,

Bernie 05/10/2013 17:48

Bonjour , quelques compléments : j'etais présente à l'ouverture de la première loge à Lisbonne " Unidade e Matria" il y a 30 ans . Cette loge ne fur pas une émanation de La rose des Vents mais fut fondée principalement par des Sœurs de La loge parisienne Utopie et réalité