Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Le préjugé que je garde.

Le préjugé que je garde.

Un préjugé est un machin assez moche et même carrément vilain. Dire à une sœur ou un frère qu'il a un préjugé, c'est l'insulter. Les franc-maçons n'aiment pas les préjugés, parce qu'ils sont censés travailler à les résoudre sinon à les supprimer de leur mode de pensée. Je me suis découverte un préjugé. Du moins j'ai été accusée d'en avoir un.

Pourtant, ce préjugé-là : je l'aime. Je ne compte pas le soigner. Je le garde, tout nu, tout entier, tel qu'il est. J'en suis même assez fière. Il m'a construit.

Il se tient en une seule phrase : nous sommes responsables.

Inutile de rouspéter, de pleurnicher, de se plaindre. Nous sommes responsables de nous-mêmes, de nos propos, de nos actes, de nos erreurs et errements. Nous sommes responsables de nos existences. Non pas de cette responsabilité affreusement judéo-chrétienne, culpabilisante et dévorante de renoncement. Je parle d'une responsabilité active, réfléchie, joyeuse même. Un espèce de pied de nez aux journées pluvieuses, au ciel gris et aux déboires quotidiens. Une force intérieure, une foi en soi. Une responsabilité que l'on porte avec légèreté et humour. Pas ce lourd fardeau des siècles passés, des années qui traversent le temps, des erreurs de la génération d'avant.

La responsabilité en Franc-maçonnerie se traduit par : Maîtresse, Maître, Maîtrise.

En Franc-maçonnerie, il y a un double temps. Nous arrivons adulte, tout fait, avec notre vécu. Mais il nous est donné le temps d'être responsable. La responsabilité est une mesure de la maturité maçonnique. Une maîtrise. La maîtrise.

La maîtresse maçonne, le maître maçon sont responsables de leur loge, mais aussi de leur obédience . Ils sont responsables de la transmission, de l'intégration des nouveaux membres, mais aussi ils sont responsables de leurs propos et de leurs actions. Je ne crois pas à l'exemplarité vertueuse que ce doit de présenter une sœur ou un frère. Je crois à l'intention, à la réflexion. Je crois à ceux qui vivent leur maçonnerie et qui s'en débrouillent tant bien que mal, entre quelques pics et crises de rire. On ne parlera pas assez des vertus du rire et de l'autodérision. On ne parlera pas assez du vécu, de l'expérience, des années qui filent, des anniversaire d'initiation. Je ne parlerai jamais assez de ma jumelle.

C'est un préjugé. Une croyance un peu naïve d'un monde où chacun d'entre nous, sœurs et frères, entreprenons, créons une maçonnerie libre, en s'éloignant des ronflements des intermittents du spectacles, des magiciens de foire et autres enfants gâtés. Car nous le sommes gâtés. Gâtés d'avoir cette chance inouïe qu'une telle institution existe. Une chance qui nous est offerte pour se transformer, évoluer et d'en prendre le temps. Alors, ne la gâchons pas de nos irresponsabilités.

Je trouve que c'est un beau préjugé. Pas vous ?

Partager cet article

Commenter cet article

La Maçonne 05/09/2013 18:32

Voilà, enfin, Guizmo qui crache le morceau! Il m'a fallu du temps, mais j'y suis arrivée!

Pour l'édification des masses, Suite à l'article « de Midi à Minuit » sur « la Maçonne », il y a eut 27 pages visitées, soit environ 6 à 7 visiteurs uniques – seulement -
« la Maçonne » avait publié quelques commentaires sur le blog « de Midi à Minuit » qui avait généré 10 pages visitées en juillets (3 à 4 visiteurs maxi) et 1 page visitée en juin ! (création du blog « la Maçonne » le 23 juin). Ce qui laisse à penser que Guizmo (au moins) connaissait l'existence de ce blog avant tout le monde et peu de temps après sa création.
Tao est un commentateur fidèle du blog de "midi à minuit". Enzo, le 3ème frère, ne semble apparaître nul part, mais tombe un peu trop à pic à mon goût. Guizmo, quant à lui, est l'auteur du blog "de midi à minuit".

Inutile d'avoir un doctorat en mathématiques appliquées : comment est-il possible d'avoir 2 commentateurs (voir même peut-être 3), ayant des habitudes sur un même blog, avec de surcroît une audience aussi faible et un désintérêt antérieur aussi profond pour le blog « la Maçonne » (ce qui est d'ailleurs leur droit le plus stricte), qui se permettent avec autant d'arrogance et d'irrespect poster des commentaires sur le blog "la Maçonne"?

J'étais en droit d'être interpellée par les nombreuses manifestations du duo Guizmo-Tao, tant par le fond que par la forme. D'autant plus, que lorsque l'on regarde le fameux blog "De Midi à Minuit", on ne trouve rien d'anormal dans les propos des uns et des autres.

Pour Guizmo, être "pour les femmes et s'adresser à elles" est forcément être "contre les hommes" ("les mettre sur la touche"). Voir même, puisqu'il est dans les clichés, je serais parano ayant des "adversaires imaginaires".
Comme la femme que je suis ne fais pas comme lui souhaiterais que je fasse, (on l'aura compris il détient la vérité), que me conseille-t-il? : "Existe pour ce que tu apportes, pas pour ta soi disante position contre les autres qui t'en veulent." C'est ma position qui est "soi-disante" - ceux qui m'en veulent ne sont pas "soi disant" ou ils ne m'en veulent pas soi-disant (oui, je sais, ce n'est pas très clair).

Ce qui laisserait sous-entendre que la médiocrité ne me serait pas permise, et que si - je n'ai nullement le droit de juger son travail - lui ne se gênera pas. Comme je l'ai remarqué ... avec un: « Ne tombons pas dans le journalisme profane, n'essayons pas de faire de l'audimat et d'attirer le lecteur sur son blog en faisant du sensas. On n'est pas sur LePoint".
Ou alors, je n'ai le droit d'exister que dans un cadre bien fermé et défini (par lui, puisqu'il semble avoir une mission) et qu'accessoirement je ne fasse pas trop "d'audimat".
Ou alors j'ai une position fausse, mais ceux qui m'en veulent existent vraiment (je les croyais imaginaires?).

Mon pauvre Guizmo, je n'ose exprimer ce que je pense de ton système de pensée. Que crois-tu? Que j'ai ouvert un blog pour des considérations aussi crétines que tu m'accuses d'avoir? T'es-t-il impossible d'imaginer ou même de comprendre qu'il y a bien mieux à faire et qu'il aurait peut-être une 3ème voie possible que j'aurais choisie?
Par ailleurs, même si ce n'est pas le cas, est-ce que je vais polluer ton blog de commentaires agressifs, arrogants et te faire "la leçon" comme tu le fais sur le mien, avec l'aide de ton ami Tao? Non. Je ne le fais pas. Ainsi, je te conseille d'en faire autant. C'est cela aussi le respect de l'autre et de ses opinions.

La Maçonne 12/01/2014 15:29

Si celui-là avait réellement lu l'article, il ne l'aurait pas illustré par un de ses préjugés et jugements de valeurs. Comme il y a assez de "donneurs de leçon" en maçonnerie, en éloigner un de celle-ci, n'est pas le pire que j'aurais fait!
On pourra m'en remercier!

KWET 12/01/2014 11:18

Je viens de lire et même relire ces archives, je suis profane en "recherche" de son chemin: ce dialogue de sourds ne me donne pas envie de poursuivre avec toi "la maçonne" et j'en suis désolée.J'ai trop l'impression que tu as des comptes à régler qui sont hors mes centres d'intérêts. Je te salue donc.

jeanne p. 03/09/2013 18:52

Ce premier billet est une réussite. ....
Nous rapportons tous en effet les effets de NOS actes ou non-actes, à des causes étrangères à nous-même.
Le spleen, c'est la pluie... La langueur, c'est le soleil....
Ceci pour les tout petits problèmes mais pour les gros, tres gros...c'est bien pareil.
Merci de nous avoir rappelé ce devoir de responsabilité. Les plus intellos d entre nous diront "bof" .... Les choses les plus simples sont pourtant les plus galvaudées.
Merci.

Guizmo 05/09/2013 13:40

Decidement, tu ne comprends rien de rien a ce que les autres peuvent te dire...
Nous nous evertuons a t'expliquer que nous nous fichons que ton blog s'adresse aux femmes, en priorite. C'est ton choix, et comme je l'ai dis je le respecte. Moi, je travaille avec des hommes et des femmes, je ne mets personne sur la touche, c'est mon choix, respecte le aussi.
Ce que je t'explique, c'est que tu t'evertues a vouloir te sentir exister face a des macons, hommes qui verraient d'un mauvais oeil ton initiative. Mais personne ne la voit d'un mauvais oeil ton initiative...
Existe pour ce que tu apportes, pas pour ta soi disante position contre les autres qui t'en veulent. Pourquoi serions nous contre un blog tenu par une femme qui s'adresse aux femmes ?
Tu te places dans un combat qui n'existe qu'entre toi et un adversaire imaginaire.

La Maçonne 05/09/2013 13:32

Je te trouve bien arrogant. Penses-tu vraiment que tu as autant d'importance?

Comme pour ton ami Tao; je ne peux que conclure que l'existence d'un blog tenu par une soeur, s'adressant en priorité à des femmes initiées ou pas te dérange. Tu es opposé à ce blog. Quoique je puisse argumenter, tu as décidé que c'était inutile, absurde, imbécile ... etc. Peu importe. Ce blog existe. Il continuera d'exister sous la forme que je souhaite lui donner.

J'ai été prévenue qu'une catégorie de frères allaient voir d'un mauvais oeil l'existence de ce blog. Qu'il risquait d'être attaqué et que des frères allaient monopoliser les commentaires pour en faire une espèce de vendetta personnelle.

Je note, en outre, que personne ne s'est permis de venir critiquer la nature de ton blog "de midi à minuit" car la plupart des maçons sont tolérants. Ni tes articles dans leur fond comme dans leur forme. Par ailleurs, je ne me serais nullement permise de te dire "que tu dis que des conneries" ou que "ton blog fait du journalisme profane".
Si "la maçonne" ne te plait pas : tant mieux. En même temps, tu n'es pas obligé d'aller lire ses articles.

Guizmo 04/09/2013 01:07

La Maçonne, c'est vraiment trop d'honneur que tu me fais que de consacrer un billet entier à ce que j'ai pu dire avant. Je le fais de temps en temps sur mon blog, je prends un commentaire, et j'en tire un article qui amène une reflexion. L'idée, c'est de continuer à travailler, ensemble, à rassembler, pas à diviser, ou à lancer des querelles totalement puériles. Que les interlocuteurs soient des hommes ou des femmes, je n'en ai que faire. Nous avons des femmes qui s'expriment sur mon blog, sur les forums de discussions, sur les podcasts, sur les groupes Facebook. Elles sont là, avec nous, pas contre nous.
Si tu te complais dans l'idée que nous, sous le seul prétexte que nous soyons des hommes, sommes contre toi, sous le seul prétexte que tu sois une femme, vas-y, mais ne cherche aucune justification dans nos propos.
Les soeurs sont des frères comme les autres. Les frères sont des soeurs comme les autres. Voici ma conception de la fraternité.
Il est facile de diviser, de chercher les querelles, et de ne pas se relire. Il est beaucoup plus difficile de prendre du recul, et de rassembler.
J'essaye, de toutes mes forces, de rassembler, de ne pas rentrer dans les querelles de clochers, de croyances, de sexe, et si tu viens sur mon blog, tu verras que je parle autant des choses avec lesquelles je suis d'accord, que celles avec lesquelles je ne partage pas les points de vue. Parce que la recherche de la vérité de se fixe aucune limite.
Tu as choisi, en affichant, et en clamant haut et fort que tu t'adresses aux femmes, un mode de communication différent puisque tu fais ton beurre, si je puis dire, sur la division, la mise à part. C'est ton droit, et je le respecte au plus au point. Mais ait l'honnêteté intellectuelle d'accepter le fait que personne ne juge ce que tu peux dire sur le seul fait que tu sois une femme. On s'en fiche que tu aies des seins ou une quequette ;)
Pour en revenir au fameux articles, pardonne moi encore une fois, mais dire que le GO s'est profanisé ces dernières années (ce dont je doute d'ailleurs, car je pense que durant la IIIeme, alors que le GO était très politique, il était plus profanisé qu'aujourd'hui), ne suffit pas à conclure que le GO ne fait pas de symbolisme.
D'ailleurs tu l'as constaté toi meme puisque plus tard tu expliques que le GO n'est pas l'obédience la plus symbolique. Non, sans doute, si tu parles à l'échelle de l'obédience et que tu la compares à la GLDF par exemple. Mais cela ne suffit pas à faire une généralité comme celle que tu as faites, et que d'autres font d'ailleurs souvent.
Les obédiences ne sont que des institutions organisationnelles, rien de plus. La maçonnerie ne se passe pas au niveau de l'obédience, mais bien au niveau des loges. Si en tenue je tourne la tete à droite ou à gauche, je ne vois pas le GODF, ou la GLDF, ou le DH ou la GLFF, je vois une loge remplie d'initiés, des FF et des SS qui ont choisi de se rassembler pour travailler ensemble le temps d'une tenue. Une grande partie de ses membres a été initié dans cette loge, et les autres sont des visiteurs, d'autres loges, peut etre travaillant différemment, sous d'autres rites, appartenant à d'autres obédiences sans que cela ne soit meme visible. Et moi, membre du GO, à mon tour, je vais visiter régulièrement d'autres loges, travaillant différemment de moi, peut etre des loges de la GLDF.
Chaque maçon, en tant qu'individu, est donc multiple, complexe. Il travaille dans sa loge, d'abord, puis peut etre dans une deuxième, en visite peut etre très régulièrement une autre.
Certe, il paye sa cotisation, peut etre au GO, au DH, à OITAR ou à la GLDF, mais au final, est-il un maçon sociétal ? un maçon symboliste ? Cela ne veut absolument rien dire du tout ! Il est comme un cristal, aux multiples facettes, qui tente de se tailler toujours et encore, au contact des autres, quels qu'ils soient, pour tenter de se perfectionner. C'est tout.

La Maçonne 03/09/2013 20:01

Merci Jeanne, tu as été une inspiratrice! Sans toi, je n'aurais pas tenté ce billet.

Bénédicte 03/09/2013 18:33

Ma TCS,

J'aime beaucoup ton billet, mais qu'entends-tu par "le ronflement des intermittents du spectacle".? Je le suis moi-même et cela n'a pas facilité mon entrée en maçonnerie, mes futurs frères craignant mon manque de disponibilités à cause de mon métier (je veille chaque jours à leur prouver mon implication)

La Maçonne 03/09/2013 20:01

MTCS Bénédicte, Ce n'est, bien sûr, pas adressé aux "vrais". C'est une image concernant certains comportements de nos soeurs et frères, qui s'écoutent parler ...
Surtout qu'en plus, je ne cautionne pas du tout, cette logique d'empêcher l'entrée en FM d'une personne du fait de son métier (et d'une peur d'un manque d'assiduité). Ce n'est pas la FM qui paye les factures ... Ta richesse personnelle est aussi ton métier.

Tao 03/09/2013 18:34

Un autre préjugé ? Allez, je taquine... ;)

Tao 03/09/2013 17:58

Au-delà de l'intérêt de la réflexion générale du billet, je suis assez estomaqué en prenant un peu de distance pour en analyser la naissance.

Dans un commentaire, un Frère fait remarquer à l'auteur-e d'un billet que clamer "Le GODF va se mettre au symbolisme !" sous-entend qu'aucune loge affiliée à cette obédience n'en faisait, et qu'à ce titre c'est clamer un préjugé témoignant de la méconnaissance des différentes pratiques maçonniques (au pluriel) en cours au GO. Trois jours plus tard, alors que tout le monde est passé à autre chose après une telle évidence, l'auteur-e du billet en commet un nouveau dans lequel elle donne l'impression d'avoir été vexée et dit s'être fait "insulter" par ledit Frère. Rancunière ? C'est une simple question qui n'est pas rhétorique, mais la question se pose. Dans le second billet, la notion de préjugé est revendiquée. Oui, sauf que dans cette nouvelle intervention, le préjugé n'est plus celui qui avait été reproché au départ (dire que le GO ne faisait pas de symbolique), mais un nouveau préjugé, sorti du chapeau, et que nous revendiquerions tous : nous sommes responsables ! Au passage cette formulation ne m'apparait pas, à titre personnel, comme un préjugé, mais passons. S'en suit une réflexion qui ne manque absolument pas d'intérêt, mais qui se présente, à tort selon moi, comme une réponse à un Frère qui aurait insulté l'auteur-e en lui reprochant d'être responsable. Et après un long sophisme, on prend le lecteur à témoin : Il est pas beau mon préjugé (falsifié) ? Vous ne trouvez pas qu'il est insultant l'autre frangin, dans son commentaire ? Sauf que tout lecteur ayant lu les deux billets et suivi les deux conversations en commentaires se rendra vite compte de la supercherie... Je ne comprends pas...

Tour de passe-passe à grosses ficelles ? Rancune tenace ? Manipulation de la réalité ? Je reste coi après la lecture de cet article...

La Maçonne 06/09/2013 07:40

Pour les hommes: il y a quelques magazines porno dont "Lui", des obédiences maçonniques complètes des "réguliers", ... Tu vois, je sais citer des choses plus "judicieuses" pour les hommes.
Si tu n'arrives pas à comprendre pourquoi, que puis-je y faire?

Tao 05/09/2013 23:10

L'autre commentaire me citant à foison mais s'adressant à notre TCF Guizmo, je vais plutôt m'exprimer ici.

Ma TCS, tu cites toute une série de choses qui ne s'adressent effectivement qu'aux femmes. Si telle est ton image du féminisme (Teva, magazines féminins, etc.), alors je comprends mieux notre désaccord et continue à regretter que tu revendiques cette approche à ton tour. Je rappelle au passage que les hommes portent aussi le préservatif. Mais c'est un détail. Cependant, oui, je conchie au passage cette presse essentialiste et ces publicités sexistes. Oui, j'ai du boulot, mais je crois être cohérent dans mon combat. Ne te crois pas seul centre de ma critique.

Je ne comprends pas l'allusion à mes plates-bandes qui seraient exclusivement masculines puisque je n'ai pas de blog moi-même et pense avoir, depuis le début dans ces commentaires, milité pour la mixité du discours et la reconnaissance des femmes comme des individues, au même titre que les hommes en sont, et pas pour leur sexe. Oui j'ai choisi un ordre (OITAR, pour la deuxième fois, n'est pas une obédience) mixte afin d'être cohérent avec mon discours : notre sexe n'a aucune importance, ni comme émetteurs, ni comme récepteurs. Nous sommes simplement des individus qui s'avèrent être membres de la franc-maçonnerie. Tu me reproches l'inverse de tout ce que j'ai pu écrire depuis ces quelques jours. Aussi je m'interroge soit sur ma capacité à être intelligible, soit sur ta capacité à me comprendre. Soit (mais je n'ose pencher pour cette hypothèse) sur ta bonne foi...

Bref, je crois que nous tournons en rond et que l'intérêt du débat n'est plus, puisqu'on obtient uniquement des réponses qui ne concernent pas nos remarques mais créent de nouveaux griefs. Soit. J'ai dit ce que j'avais à dire et pars assez tranquille, avec l'impression d'avoir été cohérent avec ma vision anti-sexiste et non essentialiste laquelle ne retient pas chez mes interlocuteurs leur sexe mais leur personnalité. J'espère que l'honnêteté intellectuelle qui nous anime tous permettra à ces conversations de ne pas disparaître des commentaires afin que les lecteurs puissent se forger leur propre opinion sur ce "débat". S'ils restent, je ne me fais pas trop de souci sur leur capacité à démêler le vrai du faux dans tout cela. Comme il en faut pour tous les goût, et même si je ne suis pas sûr que tu rendes bien service aux femmes par tes positions, je tiens sincèrement à dire longue vie à ce blog qui a l'originalité de proposer un morceau de musique après chacun de ses articles. Une autre critique que j'espère constructive : veille à l'orthographe qui peut rendre la lecture un peu agaçante parfois (sur la forme). Je ne suis pas le dernier à en faire moi-même, mais si je publiais un blog et que j'avais conscience de mes erreurs récurrentes, je pense que je demanderais une relecture à une connaissance dont c'est un point fort.

Ne change surtout pas, continue à écrire ce que tu souhaites comme tu le souhaites, car si ce n'est pas ma "came", il en faut pour tous les goûts. Donc bonne route MTCS !

La Maçonne 05/09/2013 20:43

Ce qui te dérange est que "je m'adresse qu'aux femmes".
Sur quelle planète vis-tu? Je vais te faire une liste non exhaustive de ce qui s'adresse qu'aux femmes : les magazines féminins, les publicités sur la lessive, la nourriture, le parfum, .... et même certaines voitures, la déco intérieure, la mode, ... la contraception, (les hommes ne prenant pas de pilules), ..des campagnes de prévention pour des cancers, la violence faites aux femmes, ... Il y a même une chaîne télé (Téva) que pour les femmes.
Excuse moi, mais si tu veux faire des procès d'intention à ceux qui ne "s'adressent qu'aux femmes", tu as du boulot.
Ah! j'oubliais .. je marcherais peut-être sur des plates-bandes que tu considères encore comme étant exclusivement masculines - ou les hommes auraient un droit de participation intouchable. Au nom de quoi?
J'attire ton attention que OITAR, donc ton obédience, initie des femmes et est connue pour ses loges mixtes.
Pour le reste, va lire le commentaire que j'adresse à Guizmo.

Tao 05/09/2013 19:40

Ce qui me dérange, ce n'est pas quand on s'adresse aux femmes, c'est quand on ne s'adresse qu'à elle. Je trouve cela excluant et que cela ne contribue pas à rassembler ce qui est épars. Je ne le tolère pas chez les hommes, je ne vois pas pourquoi je le tolèrerais chez les femmes.

Je déplore l'argument que je trouve personnellement puéril du : "C'est eux qu'ont commencé !" Même si c'est vrai, en quoi est-ce faire preuve de maturité que d'agir en miroir avec les comportements qu'on rejette ?

Je rejette l'essentialisme non pas par féminisme mais par anti-sexisme, ce qui est tout à fait différent. Aussi, si DES féministes revendiquent un "droit à la différence" en tant que "groupe femme" et non en tant "qu'individuEs", alors je m'opposerai à leur conception. Je précise au passage que LE féminisme n'existe pas et qu'il est traversé par une multitude de courants plus ou moins contradictoires. Et c'est très bien ainsi.

Je ne vois pas ce que le nombre de Sœurs par rapport au Frère vient démontrer. Contrairement aux entreprises, il n'y a pas de patrons machos pour les empêcher d'acquérir cette nouvelle qualité. Si les femmes veulent devenir maçonnes, qu'elles frappent à la porte. Il n'y a qu'une obédience féminine en France, mais ce ne sont pas les obédiences mixtes qui manquent (elles sont même majoritaires). Qu'ont à voir les Frères là-dedans ?

Mon "GOcentrisme" ? Cela doit faire rire ceux qui me connaissent ou qui me lisent (vraiment) là où j'interviens. Je t'avais invitée à le faire (hiram.be, demidiaminuit.net et les forums maçonniques) et tu te serais rendu compte par toi-même de l'énormité de ton analyse ; le GO étant l'obédience dont je me sens le moins proche. Je passe sur la démesure des termes que tu utilises pour qualifier mes positions à ce propos, mais repréciserai que si on me lit (vraiment, encore une fois, je vais commencer à douter), on peut lire dans mes précédents messages mes critiques sur le GO et mon refus de celles que je ne trouve basées que sur des préjugés tels que : le GO ne pratique pas le symbolisme. C'est un fait : c'est faux.

Enfin, je laisse chaque lecteur juge de décider si je serais "anti-femme" ou non. Je fais confiance à leur objectivité.

La Maçonne 05/09/2013 13:15

Intéressant comme parallèle : "Causette" est un magazine féministe et "lui" un magazine plutôt pornographique ... Les objectifs ne sont pas tout à fait les mêmes!

Je peux donc conclure que ce qui te dérange est que je m'adresse aux femmes, profanes et maçonnes - en priorité. Ce que tu trouves absurde.
- Les hommes revendiquent assez souvent leur sexe - aussi en maçonnerie.
Par exemple, le discours actuel de la non-mixité n'est pas tenue par des femmes initiées qui refuseraient recevoir des frères dans leur loge, mais par des hommes qui refusent de recevoir des soeurs dans leur loge.
- Tu devrais suivre les quelques études féministes pour comprendre que cet argument anti-essentialisme était utilisé pour démonter les stéréotypes hommes/femmes de la société (une femme n'est pas obligée d'être une bonne épouse, mère, femme d'intérieur ...).
Il faudra aussi que tu ré-actualises ta culture féministe ; les femmes revendiquent un droit "à la différence".
- mais il semblerait que c'est cette différence qui te dérange, ce droit à revendiquer autre chose, un discours qui permettent aux femmes de s'exprimer librement sur ce blog. Ensuite, qu'y-a-t-il de mal à cela? Il est aberrant que tu considères qu'écouter, parler à des femmes est une mauvaise chose, qu'elles soient initiées ou pas.
Comme je te l'ai dit plus haut, s'il y a des millions d'hommes initiés, il n'y en a pas plus de 100 000 femmes sur la planète. Peux-tu simplement considéré des faits? Et estimer que les femmes sont très loin les égales des hommes devant l'initiation maçonnique.
Tes arguments (anti-féministe, peut-on dire anti-femme?) me laissent perplexe.

Ton "GOcentrisme" est regrettable pour un frère qui se dit être à OITAR. Il y a de même une différence notable dans la forme et le fond de tes propos : tu n'es pas contre mes propos et argumente avec un certain recul, mais considère que toutes critiques sur le GODF est infondé et même criminel.

Pour conclure : si ce blog te dérange, tu n'es pas obligé de le lire. Il y en a d'autres ...

Tao 04/09/2013 14:29

J'apprends donc par ton intermédiaire que je ne serais pas membre de l'OITAR. C'est amusant ET inquiétant. Soit.

Je regrette sincèrement, puisque c'est la première fois que ton point de vu est aussi clairement exprimé, que ce blog "La Maçonne" ne s'adresse qu'à des femmes, à des Sœurs. A ma connaissance, c'est même outrepasser le point de vue de la GLFF qui reçoit les hommes (même si ces obédiences masculines ne leur renvoient pas la politesse) et donc s'adresse aussi à eux. Ici, non. Très bien. C'est bon à savoir.

Je ne lis pas tous les blogs maçonniques francophones. Je n'en ai pas le temps. Je lis Pierre Vivantes de Dachez, et suis présent dans les commentaires de celui de Jiri (dont je t'invite à relire mes commentaires qui prouvent, par leur présence, que tu n'as pas lu mes points de vue sur la question du GO) et de Guizmo. C'est tout. Sinon je suis sur les forums. Donc en effet, on ne me verra pas intervenir sur celui de Turbet. Et je te lis uniquement parce que je te connais par l'interview donnée à Guizmo.

J'ai été, toute l'année, très dur envers Gulino, et je me rappelle avoir été dur par le passé envers Arcizet (voir l'interview d'un maçon anonyme n°1 chez Guizmo), Quillardet, ainsi que le CO du GO. Seulement, je différencie ces personnes et ces instances de "LE" Grand Orient, et surtout de ses loges et des Frères et Sœurs qui les font vivre. Donc oui, je te rejoins dans la critique des instances dirigeantes de cette obédience, mais non je ne te suis pas quand tu assènes un préjugé selon lequel le GO ne pratique pas le symbolisme. Je fais la part des choses, je suis précis dans ma critique et ne me laisse pas aller à l'emporte-pièce. Oui le GO est une obédience très sociétale. C'est un fait. Oui, la structure obédientielle s'est peut-être "profanisé" (je partage l'avis de Keller), mais une fois encore, c'est tout à fait différent de dire cela et d'affirmer que le GO va "se mettre" au symbolisme, ce qui veut dire qu'il était absent avant.

Enfin, je ne vois jamais d'un mauvais œil la naissance d'un blog maçonnique (relire mon tout premier commentaire ici), au contraire. Je regrette cependant très sincèrement la "ligne éditoriale" qui se réclame d'une écriture par une femme pour les femmes. Au même titre que je conchie "Causette" ou "Lui". Alors oui, tu écris ce que tu veux, c'est ton blog, mais tu dois accepter la critique (que j'espère constructive en ce qui me concerne) selon laquelle il est dommage 1) de sexualiser l'émetteur du message (avant d'être une femme ou une Sœur, tu es une personne) et 2) de sexualiser les récepteurs du message (avant de viser les femmes et les Sœurs, pourquoi ne pas s'adresser aux personnes profanes ou initiées ?). Je trouve curieux ce besoin de revendiquer son sexe. Est-ce que je vais revendiquer d'être un homme, moi ? Cela n'est absolument pas une considération pertinente. Vive l'anti-sexisme (qui est différent du féminisme qui revendique un sexisme sur un autre majoritaire) et à bas l'essentialisme !

La Maçonne 03/09/2013 23:24

Lorsque l'on relit le fil des discussions, on constate qu'ils sont deux individus qui ont déclaré que j'avais un préjugé, sans préciser lequel et sans argumenter.
J'en ai conclut qu'ils étaient incapables d'argumenter et qu'ils trollaient volontairement mon blog. Comme n'importe qui pourra le lire.
J'ai bien constaté que, toi comme d'autres, voyaient d'un très mauvais oeil l'existence de ce blog, celui d'une soeur qui souhaite s'adresser à des femmes et à des soeurs, afin de mettre en avant leurs réflexions, leurs paroles, les écouter et leur donner une chance de s'exprimer librement sur un blog qui leur était consacré.
En attendant, ce que je vois que - j'ai effectivement des femmes qui commentent mes articles, en particulier des soeurs - mais à aucune d'entre elles, tu ne t'abaisses à leur répondre ou à tenter d'entrer en interaction avec ce qu'elles disent ou pensent.
Ce que je constate est qu'il existe le blog de Jean-Laurent Turbet qui critique le GODF dans des termes virulents - et tu n'es pas sur son blog à lui demander des explications.
Il y a des frères sur le blog de Jiri qui font de nombreux commentaires absolument négatifs sur le GODF : tu n'es pas à leur demander des comptes, non plus. Tu ne vas non plus demander au nouveau GM du GODF ce qu'il entends quand il déclare que l'obédience c'est profanisé (il ne parle pas que de cette année).
Comme d'ailleurs les deux trollers que tu sembles bien connaître et bien estimer se gardent bien d'y aller.

Tu prétends être à OITAR - j'en doute fortement, vu tes réponses et tes nombreuses insinuations proche de l'insultes - vu ton absence de remarques sur les modalités d'élection du GM de cette obédience - vu ta défense au sujet du GODF et ton acharnement à vouloir défendre je ne sais quoi. Le GODF n'a jamais prétendu ces 10 dernières années d'être l'obédience la plus symbolique!!!

Je vais te le dire une bonne fois pour toute : j'écris ce que je veux, sur les sujets que je veux, de la manière que je veux, et je m'adresse à qui je veux. Que cela te plaise ou non.

Tao 03/09/2013 20:40

Je prends acte de ce que tu dis et t'accorde ma confiance volontiers, aussi je veux bien te croire : tu connais bien le GO. Soit. N'est-ce cependant pas un préjugé de dire que le GO ne pratique pas le symbolisme ? Et n'est-ce pas une pointe d'égo de ne pas le reconnaître et d'écrire cette "réponse" qui n'en est pas une puisqu'elle fait référence à autre chose ?

Je suis à l'OITAR, une "bonne" obédience (qui n'en est pas une au passage) où on ne pratique QUE le symbolisme. Je ne suis donc pas non plus inféodé au GO. Tu ne mets pas ton obédience en avant ? Je ne puis que t'en féliciter, mais déplore par là même que tu écrives de pareils titres. Car quand je tente de lire cette situation avec objectivité, je me dis que personne n'a essayé dans ces conversations de t'y inféoder ou d'entraver ta liberté de parole. Par contre, il t'a été fait remarqué que tu avais énoncé un préjugé, mais au lieu de le reconnaître, tu l'as soi-disant revendiqué dans un second billet, alors qu'en fait tu parles d'autre chose (être responsable, ce avec quoi tout le monde sera d'accord mais qui n'a AUCUN rapport avec la réflexion de ce Frère).

La Maçonne 03/09/2013 20:15

Mon billet a tout à voir avec ses données en chiffres. Rien à voir avec tes réflexions.
Comme je l'ai déjà dit par ailleurs, à une réflexion de Guizmo sur mon mur FB :
je ne suis pas inféodée GODF, je ne mets même pas ma propre obédience en avant. Il y a quelques chose en France qui s'appelle "liberté d'expression". J'ai des choses à dire, des soeurs et des frères ont des choses à dire.
Ensuite, sache-le, je connais très bien les pratiques du GODF, mais surtout je sais ce que font les soeurs et les frères qui travaillent dans d'autres obédiences.

Tao 03/09/2013 18:22

J'avoue ne pas avoir saisi le lien avec la proportion entre les hommes et les femmes (une obsession, décidément...) initiés dans la FM française et mondiale, et mon commentaire auquel tu réponds. Je pensais m'être exprimé sur tout autre chose...

La Maçonne 03/09/2013 18:11

En France, il y a 30 000 femmes initiées. Dans le monde (sans la France), autant - peut-être 50 000 tout au plus.
Combien y-a-t-il d'hommes initiés? Quelques millions.
Merci d'illustrer mon article de ton commentaire, je n'en demandais pas autant.