Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Pourquoi entrer en Franc-maçonnerie?

Bonne question. Il n'y a pas réellement de bonnes et de mauvaises raisons pour entrer en franc-maçonnerie.

Voici une petite liste non-exhaustive des raisons qui sont souvent évoquées :

  • Pour s'offrir une parenthèse. C'est certainement la raison, la plus logique et aussi la plus répandue : du temps à soi, un lieu pour soi. Dans lequel, on ne rencontre n'y sa belle-mère, ni son mari et pas son patron… Enfin, là ... ce n'est pas une garantie!
  • Pour se sentir utile. La franc-maçonnerie n'est pas utile, au sens d'autres associations caritatives. Ainsi, si vous avez besoin de vous sentir « utile », d'agir, d'aider les autres – et là, je parle vraiment d'action – je vous conseille d'approfondir vos attentes. La franc-maçonnerie vous décevra. Elle vous paraîtra immobile & particulièrement sans but. D'autres associations sont plus riches comme Amnesty International ou les Restaurants du Cœur.

Voici un site ici, mais il y en sûrement d'autres, qui propose un répertoire d'associations dont quelques unes pourraient vous convenir (mieux) : "Je veux aider"

  • Pour « aller mieux ». La franc-maçonnerie n'est pas un centre de psychanalyse gratuit. Le travail, qui y est fait, est au contraire une remise en cause de nos modes de pensées. Si, si … même si cela ne se voit pas (vraiment) chez certains d'entre nous. Bien sûr, je ne parle pas du mal-être momentané, de ces petits manques de confiance en soi qui nous touchent toutes, de l'ennui de la routine quotidienne, … Je parle d'équilibre personnel. La franc-maçonnerie n'aide pas à « aller mieux » et ce n'est pas un endroit « pour se changer les idées » parce que votre vie vous déçoit. Entrer en franc-maçonnerie est un choix conscient, fait en toute connaissance de cause, qui nécessite d'ors et déjà autant le respect à des valeurs qu'un équilibre personnel. 
  • Parce que vous croyez en dieu. Soit. Je suis heureuse pour vous. Cependant, quelque soit votre croyance, que comptez-vous en faire en franc-maçonnerie ? Ce n'est pas un substitut religieux … et imaginez-vous avec une personne comme moi, athée, à vos cotés … qui est aussi entrée en franc-maçonnerie. Ma motivation ne fut pas « parce que je ne crois pas en dieu ». Votre croyance n'est pas une motivation suffisante. Entrer en franc-maçonnerie n'est pas entrer en religion. 
  • Parce qu'un ami m'a dit que cela me conviendrait. Mes amis me disent que la couleur orange me va bien au teint, ce n'est pas pour autant que j'en porte. En réalité, La franc-maçonnerie peut aller à n'importe qui. Pour la couleur orange, c'est moins sûr. C'est d'ailleurs « n'importe qui » qui s'y trouve. C'est en même temps son objectif. Lors d'une de mes enquêtes, il me fut dit : « en franc-maçonnerie, il y a aussi des cons ». J'ai répliqué : « je sais, mes parents s'y trouvent ». D'ailleurs, à ce propos, ma mère me disait que « cela n'allait pas du tout m'aller ».... Bien sûr, je ne l'ai pas écouté. Depuis, elle a changé d'avis. "Cela me va bien". Ce qui signifie que c'est vous qui décidez, pas les autres. Peut-être que je vais m'offrir un petit haut orange, pour changer ?
  • Pour « réfléchir » … Ouf ! C'est normalement la seule chose que fait une sœur ou un frère. Réfléchir, oui. Inutile de savoir à quoi, tout de suite …. Au sens de la vie, à la couleur du ciel, à la forme des nuages, à l'inconfort des maillets … Tout est réflexion et je ne parle pas de miroir.
  • Pour « changer le monde » … Ouiiii ! Cela se dit même « pour travailler au progrès de l'humanité ». Là, comme cela, cela fait un peu téléphoné. Néanmoins, c'est dans nos principes et on ne rigole pas avec nos principes. Pourtant, lorsqu'un profane me le dit, j'ai toujours l'impression qu'il répète un truc qu'il a lu quelque part. Pas sur mon blog, en tout cas ! Craché, juré ! Ce fut pourtant une de mes motivations. Je vais même vous en dire plus : je n'y suis jamais arrivé. Le monde semble se passer de moi avec philosophie, frisant l'impudence.

Comme je le disais en introduction, il n'y a pas de « bonnes » ou de « mauvaises » raisons pour entrer en franc-maçonnerie. Je me demande même s'il en existe tout simplement … L'idée vous vient, un jour. Vous cherchez un peu partout, pas très sûre de vous, si cela peut « vous convenir ». Un jour, vous sautez la pas … en laissant parler votre cœur. Sans raison.

N'oubliez pas que des milliers de gens vivent sans être franc-maçon ... Ils ne s'en portent pas plus mal ...

 

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter les articles qui ont été regroupés pour vous, ici :

Partager cet article

Commenter cet article

Hall.F 06/08/2016 00:19

Bonsoir la Maconne ! Pouvons nous echanger par mail?

Cordialement

La Maçonne 06/08/2016 09:27

Vous pouvez me contacter via le contact de ce blog.

Flo 13/05/2016 06:26

Bonjour. Concrètement c'est quoi un franc macon ? Pourquoi vous vous réunissez ? Je me pose la question en toute bonne foi. Admettons je suis franc macon, il se passe quoi ?

La Maçonne 13/05/2016 08:50

Alors là, vous poser une vraie question .. Cela dépendra de vous et de ce que vous cherchez (c'est la réponse classique, mais c'est je crois la meilleure en une phrase). Je tenterais de faire un article là-dessus prochainement.

HIRAM ETTE 17/03/2015 15:31

Pfff , on a du mal finalement à comprendre pourquoi vous y êtes rentrée.....
Et vos réflexions à vous qu elles sont elles .
Je viens de visiter votre site .... un vrai repoussoir ... Ou est la fraternité Homme / Femme , le respect...Franc Maçonnerie Mixte et Feminine !
Heureusement que dans nos loges , nous travaillons ... Au lieu de se gargariser sur Internet !

La Maçonne 17/03/2015 16:29

Vous pouvez aussi lire l'article sur ce blog "le dogmatisme en franc-maçonnerie".

La Maçonne 17/03/2015 16:26

Pour les profanes qui liront ce commentaire (que je garde précieusement), ils ont parfaitement le droit de se demander à quoi cette Hiramette travaille dans sa loge. En effet, c'est un excellent anti-exemple d'une démarche sereine et accomplie. .

KOIUDOU.YEBOIA.HAMED 13/01/2015 10:15

1000000000MILLON

laure galant 03/08/2015 05:12

La Maçonne, c'est exactement le ressenti que j'ai eu,en lisant Hiramette, je suis surprise par sa virulence,qui ne sied pas à à l'esprit de la confrérie.

joaben 04/11/2014 12:51

Anne comme souvent nous interpelle, très justement en amenant un autre regard et nous obligeant à sortir des discours convenus dont on s'apercoit de leur décalage.
Alors, remettons-nous en cause !
Qu'apporte la FM ? La lumière ! ... si on s'arrête là, on a rien dit d'utile.
Qu'avons nous apporté en amenant des filleuls à cette "lumière" ? La réponse ne va pas de soi. Ils ont perdu du sommeil, de l'argent, de l'efficacité professionnelle les lendemains de tenue, des tensions, des interrogations lourdes à porter. C c'est du concret, réel.
Il faut donc bien contrebalancer celà par un positif considérable qui va compenser largement tous les désagréments précédents. Quel est ce positif ? Plutôt que le détailler, ce qui est complexe et pas forcément exposable ici, je m'interesse plus à ce que nous lance notre Anne-Lilith(marrant d'associer ces deux là !) : notre reponsabilité lorsque nous amenons un profane à la FM, responsabilité qui se perpétue ensuite. Notre filleul doit toujours "retirer son salaire" ! A nous d'amener du profit qui permet de distribuer des salaires !

Bob 04/11/2014 02:39

Des gens vivent sans croire en Dieu, mais aussi sans écran tactile, sans climatisation, sans forêt vierge, sans paludisme, sans belle-mère, sans projet, sans joie, sans espoir, sans enfants ... et moi, et moi ... on peut toujours se comparer à d'autres, se mettre dans la balance, trois cent millions de chinois, et moi et moi et moi, mais ça ne veut pas dire grand-chose, il faut se comparer avec ce qui est comparable, avec son prochain, avec ce qu'on aurait pu être, avec ce que l'on pourrait devenir.

Sociologiquement on peut dire que l'affaiblissement des institutions traditionnelles porteuses de sens, ... les Eglises, les Idéologies ..., laisse à d'autres prétendants une place vide, à prendre (?), au sein de nos sociétés contemporaines sécularisées, mais surtout laisse l'homme contemporain isolé et en perte de référents et de références capables de guider son existence et de l'inciter à s'interroger sur le sens et la valeur qu'il lui trouve ou lui donne.

Oui on semble rester attaché à la liberté (liberté chérie), à la libération des tutelles, des contraintes, des carcans ... mais aussi et de plus en plus attaché à la sécurité... car on a peur, de plus en plus tout le temps ... peur du lendemain.

Et Famille, Solidarité, Sagesse, Identité, Fécondité, Transmission ... toutes ces notions, ces composantes de la réalité humaine, sont en "état de crise", c'est à dire en mutation. A chacune de leur porte c'est comme si quelqu'un avait posé l'écriteau: "momentanément absente" (tiens je n'ai mis que des notions au féminin sans fait exprès). Il y a des exceptions, par exemple le sens du Service qui semble perdurer.

Pourquoi être attiré par la FM, y venir et y entrer???

Quoi d'autre que le désir peut nous y amener? Je ne vois pas.

On ne sait pas, quand on y entre, ce que l'on va réellement découvrir et ce que l'on va réellement expérimenter, et ce même quand on en a sa petite idée ou même quand on caresse des ambitions particulières.

La FM est fraternelle, reliant ses membres de manière traditionnelle et initiatique. Elle favorise donc, transmet et même parfois garantit pour les FF et les SS, de surcroît à notre époque qui n’est désormais pour beaucoup de nos contemporains «précédée d’aucun testament», la fraternité (agapè, caritas, solidarité, engagement), la connaissance (gnosis, unité de vie, Conscience, recherche de sens) et un cérémonial attestant d’un lien permanent entre les générations et entre tous les hommes (initiation, rituel, représentation et sens du sacré).

La FM propose quelque chose à la fois d’anachronique et de nécessaire humainement dans une société moderne, sécularisée et matérialiste. C’est sa faiblesse et sa grandeur. De plus elle est jeune dans la forme symbolique instituée que nous connaissons. Si elle évolue c'est lentement.

Elle est aussi divisée en plusieurs courants et connait tout au long de son histoire de nombreuses crises. Son rapport au politique et au religieux est à la limite du problématique. Elle n’est aussi pas épargnée par la superficialité ambiante, la compétitivité matérialiste, la rupture d’avec le passé, la disparition du temps, l’absence de projets … des sociétés, des mentalités et cultures contemporaines … et de notre civilisation en général. Je ne parle là que de l'occident.

Elle a pourtant un potentiel et des outils tout à fait intéressants pour une amélioration de la personne humaine, de la société et du monde.

Toutefois contrairement aux religions passées, elle n'assure pas de "service public" (liturgie).

La FM est société discrète où chacun reste libre de ses croyances, idéologies, opinions, engagements. Libre aussi de se dévoiler comme FM ou pas.

Chacun peut et doit faire rayonner, là où il se trouve et sans prosélytisme, la sagesse et la fraternité maçonnique, lesquelles sont cultivées par les initiés mais destinées à tous les hommes de bonne volonté et en faveur d'un monde plus juste.

Entre les belles et grandes idées et la réalité il y a souvent un fossé.

La question est plutôt de se demander "qu'est ce qui fait qu'on y reste"?

joaben 03/11/2014 13:16

La question se pose à l'entrée, bien sûr, mais nous manquons à ce moment là des informations.
Par contre ce qui nous interpelle est bien la question rituellique qui nous est obstinément posée : "Que venons nous faire en loge ?" Comme quoi cette question posée par notre ilith est bien pertinente, ne va pas de soi et justement beaucoup ne s'intéressent aucunement à la réponse, préférant des discours profanes.
On pourrait aussi se poser la question "que venons-nous faire sur les blogs FM ?" Demander à ce qu'on s'occupe pas de nos affaires ? Affirmer sans écouter ? Promouvooir des groupes maçonniques ? Marquer des points contre d'autres FM ?

joaben 04/11/2014 12:42

La regle que tu enonces, yaka est interessante mais inadaptée au format blog et encore plus aux combats militants qui s'y deroulent.
Comme on l'a constaté, ce blog et d'autres ont été victimes d'attaques en horde visant à noyer l'information, l'echange, ouvrant des querelles sans fin, des attaques ad-hominem. de plus il est facile de contourner en multipliant les pseudos (certains s'en sont pas privés, allant jusqu'à se féliciter d'un de leurs pseudos à l'autre).
Alors oui, une fois sorti des activités militantes, le blog peut être riche. Inutile de se metrte une contrainte inutile. Nous devrions être simplement guidés par le respect mutuel. NB : à d'autres rites que REAA cette regle de la prise de parole unique(ou triple) n'existe pas.

YaKa 03/11/2014 22:11

" On pourrait aussi se poser la question "que venons-nous faire sur les blogs FM ?" "

Lire ce que d'autres pensent.
Un peu comme lors d'une tenue où nous écoutons le conférencier. Nous ne sommes pas obligé d'être d'accord avec ce que nous entendons. Mais c'est son travail et nous pouvons en discuter ensuite.

Sur les blogs, idem, sauf que beaucoup perdent leur sang-froid et qu'il n'y a pas de surveillants pour nous rappeler à l'ordre lorsque nous nous emportons.
En loge, nous savons pertinemment que nous n'avons droit qu'à une intervention murement réfléchie, sur le net on ne se contrôle plus vraiment.

Jean-Yves 03/11/2014 08:55

Et en sept points et plus...! ! !
Bel article, et de l'humour Lilithutien...

caillou 16/12/2013 22:42

serge Gainsbourg non plus...