Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

« Du féminin & de sa quête en franc-maçonnerie » de Marie-Dominique Massoni (livre, prix « essai symbolique » 2015).

« Du féminin & de sa quête en franc-maçonnerie » de Marie-Dominique Massoni (livre, prix « essai symbolique » 2015).

Moi aussi, je n’aime pas les coqs. Je pourrais débuter cette présentation du livre de Marie-Dominique Massoni sur des propos plus positifs et bien plus spirituels. Or, étant en soi particulièrement difficile de le présenter en quelques lignes, je souhaite vous rendre compte, à la fois d’une rencontre, d’un voyage et d’une opinion sincère. Je n’aime pas les coqs. Ce n’est certainement pas mon seul point commun avec l’auteure. Il sera, néanmoins, celui qui me servira de fil … d’Ariane.

Marie-Dominique Massoni est, déjà, connue dans le petit monde de l’édition maçonnique pour être une des artisanes – directrice, plus exactement – de la collection « Voix d’Initiées » de la GLFF que j’aime à vous présenter sur ce blog. Elle est aussi secrétaire de rédaction de la revue « le Maillon de la chaîne maçonnique ». Poète(sse) dans la ligne « surréaliste » - je dirais quant à moi, poésie moderne – dans laquelle trop de mots, tue le mot – mais ce n’est qu’un avis personnel.

« Du féminin & de sa quête en franc-maçonnerie » a été primé lors du Salon du Livre 2015, organisé par l’Institut Maçonnique du Livre, dans la catégorie « Essai Symbolique ». Il s’agit, effectivement, en première lecture d’un livre – plus exactement d’une étude – symbolique – assez gigantesque d’ailleurs, puisqu’elle recouvre les trois premiers degrés, reprenant ses principaux éléments. En second lieu, il se pourrait être un livre symbolique – tout court – de ceux que l’on feuillette pour « trouver des idées ». Au final, il est ce livre qui servira de référence à plusieurs générations de sœurs et de femmes, comme de frères et d’hommes.

Il est celui qu’il fallait oser, alors que beaucoup en sont encore à considérer que nos rituels « écrits par des hommes » sont « pour les hommes » uniquement, foncièrement masculin. Des coqs, en somme. Il fallait oser l’écrire à une époque où beaucoup de sœurs s’autocensurent dès qu’il faut parler de leur démarche « au féminin ».

La Quête du féminin en franc-maçonnerie, n’est donc pas que transposer, pour Marie-Dominique Massoni, des rituels et leurs symboles, dans une féminité apparente, mais de les rendre vivant, renaissant dans leur complexité et apprivoisant le côté où l’on est, où l’on est né, de ce que nous sommes. Pour l’image poétique, il ne s’agit pas de barbouiller Hiram de rouge à lèvre ou de prétendre qu'un coq sait pondre (non, cela ne sait pas, na!). L’auteure propose – et c’est toute sa force – de renouer avec le féminin - une quête, donc - et non pas de féminiser nos symboles.

L’écriture – le style – est aussi une des qualités indéniables de l’ouvrage de Marie-Dominique Massoni. « Du Féminin et sa Quête en franc-maçonnerie » se lit d’une seule traite, sans difficulté, malgré les nombreuses références à laquelle elle fait appel pour construire sa pensée. C’est un livre d’une érudite à destination de toutes et de tous.

Voilà un livre qui ouvre et ouvrira de nombreuses portes à toutes les cherchantes. Beaucoup, comme moi, regretterons même qu'il ne fut pas écrit plus tôt.

« Du féminin & de sa quête en franc-maçonnerie » de Marie-Dominique Massoni (livre, prix « essai symbolique » 2015).

Partager cet article

Commenter cet article