Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Moi, « la Maçonne », starlette des blogs maçonniques …

Moi, « la Maçonne », starlette des blogs maçonniques …

Comme vous le savez, j'ai fait le choix de rester « anonyme ». Ce que vous ignorez est qu'il y a uniquement trois de mes proches qui savent que je suis « la Maçonne » et que je n'utilise pas

mes relations personnelles qui ne sont pas liées avec ce blog. Je suis donc partie de l'anonymat à l'inconnue.

Parce que je suis – quand même - d'un fond très honnête et que je suis face à un choix dans mon parcours maçonnique, je me demande si je ne devrais pas avouer que je suis l'emmerderesse « la Maçonne » en plus d'être la charmante jeune femme vertueuse que l'on devine (avec l'aide d'un médium) en moi. En même temps, j'avoue mon âge. Ce qui est déjà pas mal. Le risque quand on tient ce type de blog, n'est pas que l'on vous déteste mais qu'au contraire qu'il y ait une forme de « mise en lumière », de « mise en avant ». En gros, je ne souhaite pas devenir la starlette des blogs maçonniques. Toute à mon introspection, j'ai parcouru quelques articles sur des blogs … pour découvrir que l'un faisait une conférence et l'autre se propulsait en grand interviewer d'auteurs et annonçaient ses prochains grands articles. Chacun fait comme il le souhaite. Je n'ai rien contre l'autopromotion : un auteur a le droit de se faire connaître et de faire connaître son travail. Cependant, c'est un peu comme si un journaliste du monde faisait un article pour prévenir qu'il va faire d'autres articles …. qui seront forcément très très intéressants et passionnants. Pourquoi pas? Nous pouvons devenir à force de travail « un spécialiste » dans un domaine particulier, mais de là à s'autoproclamer sur-doué de son domaine et seul dépositaire d'un savoir parce que l'on a écrit quelques articles sur un blog …. Ben, j'ai du mal. Je me rends compte, quant à moi, qu'il y a des sœurs et des frères qui sont géniaux génialement et qui sont d'authentiques spécialistes dans le sujet de la maçonnerie féminine et mixte, qu'elles et ils ont une réflexion bien supérieure à la mienne et bien plus intéressante. Il me faudra beaucoup de temps et beaucoup de travail pour arriver à leur niveau.

Je sais, je pinaille … Cela ne règle en rien ma première question … Je peux couper la poire en deux et seulement dire que je suis divinement une emmerderesse, que j'ai même toucher quelques sommets et que je possède un entraînement que beaucoup m'envierait.

Ça, c'est de l’auto-promotion ! Si ce n'est pas tout à fait vrai, ce n'est pas tout à fait faux. Plein de frères de la GLDF peuvent témoigner! En même temps, je crains fort que leur témoignage ne puisse pas apporter quoique ce soit de fondamental. Tout cela pour dire que faire des sauts du monde virtuel d'un blog à la vie, à ses choix, à son parcours, n'est pas nécessairement le plus simple. Du très public au très privé, sans aucun sas de décompression, c'est malgré tout une gymnastique à laquelle il faut se préparer ou savoir faire face.

Parlons maintenant sérieux. Il me faut une victime pour mon premier grand interview. Or, je me trouve devant un autre choix cornélien : j'hésite entre le GM de la GLDF ou celui de la GLNF. Je lance donc un appel très officiel ... Lequel veut s'essayer à être interviewer par "la Maçonne", ceci pour le progrès de la franc-maçonnerie universelle et de l'humanité, sous les auspices du GADLU?. Ni fleur, ni couronne. .... Promis, il choisira la musique d'illustration.

Lilithement vôtre,

Partager cet article

Commenter cet article

http://frangine59460.blogspot.fr/ 27/04/2014 15:02

merci pour ce grand sourire que tu m'as tiré aujourd'hui ma Soeur, ton humour est rafraichissant :)

moi aussi, je privilegie l'anonymat le plus complet, pratiquement personne dans ma loge ne sait que j'ecris pour la plupart, sauf qq fuites qu'il y a pu y avoir, ayant montré mes poemes à qq uns (surveillant...) seulement
je ne pretend pas être un vrai poète et mon blog me sert surtout de "cahier du soir"mais il est en mode public...donc chacun peut y apporter sa pierre

fraternellement

La Maçonne 27/04/2014 20:51

Frangine : on est jamais mieux servi que par soi même.
Bises ma soeur!

frangine59460 27/04/2014 15:05

euhh j'ai un peu mer...dans l'intitulé du nom, mon ego doit s'etre reveillé pour aller plus vite que ma main et a inscrit l'adresse du blog à la place
bon, l'autopromo ne peut pas faire de mal
et j'ai hâte de voir les 1ers interview

YaKa 27/04/2014 12:32

C'est tellement facile d'être anonyme sur internet ; on peut écrire (ou dessiner) ce que l'on veut !
Bon, c'est un des échos déjà entendus à ce sujet. Pour ma part je rejoins notre sœur blogueuse et notre frère Ciril.k dans cette idée d'abnégation de la personne au profit du travail réalisé.
Cela ne veut pas dire que ceux qui s'affichent sous leur patronyme réel ne font pas du bon boulot, loin de là, mais peut-être que pour eux l'anonymat n'est pas comme pour nous un gage de sécurité vis-à-vis du monde profane, juste dans la seule optique que l'on ne puisse pas faire trop vite le rapprochement entre nous et notre appartenance à la franc-maçonnerie.
Ceci dit, rien ne nous empêche de révéler notre identité lors d'échange de mails personnels, étant donné que nous sommes tous tenus à la discrétion aussi bien intra qu'extra-muros.
Alors, question d'égo ou pas ? Le fait de recevoir des critiques ou des encouragements lors de la parution d'un article nous fait toujours quelque chose, même si l'on publie anonymement ; ne fusse que ce dire que l'on ne travaille par rien que pour nous et que cela peut faire sourire, réfléchir, agir d'autres personnes.

ps : Maitre Folace , mon correcteur a également transformé "blogueuse" en "blagueuse" mais au fond, il a un peu raison ce coquin. ;-)

La Maçonne 27/04/2014 20:49

Alors je vais dire tout ce que j'aime:
Avoir des commentaires sur mon blog
Avoir des lectrices et lecteurs qui me disent s'être amusés
Car un blog c'est aussi fait pour passer de bons moments.

La Maçonne 27/04/2014 20:49

Alors je vais dire tout ce que j'aime:
Avoir des commentaires sur mon blog
Avoir des lectrices et lecteurs qui me disent s'être amusés
Car un blog c'est aussi fait pour passer de bons moments.

Maitre Folace 27/04/2014 14:58

Mon correcteur n'est pour rien dans cette orthographe délibérée... et qui, je l'avoue est franche mais peut être pas fraternelle.

Maitre Folace 27/04/2014 10:13

Anne, ma soeur Anne...

Je suis un "vieux" (en âge profane...) et pas "charmant" frère -, maintenant à la GLDF (tout nous sépare...) après 25 ans de GODF... Je ne partage pas tes idées, mais comme le dit la vraie fausse citation de Voltaire je me battrais pour que tu puisses les exprimer.

Pour ce qui est l'anonymat, je me suis récemment attiré les foudres d'un blagueur du net dans l'un de ses articles sur le mur (ou d'ailleurs il parle de la GLFF..;), parce que mon parcours qui lui permettait les procès d'intention et les provocations semble-t-il importaient plus que les arguments que je développais, puisqu'il n'y a pas répondu. Je l'ai d'ailleurs renvoyé à tes arguments sur l'intérêt de l'anonymat...

Je reprends un de nos précédents propos commun et souhaite par ton intermédiaire la réponse à la question que j'ai posé à quelques soeurs de la GLFF : "Pourquoi admettez vous en visite des frères dans les loges symboliques et que votre juridiction... du REAA (GC ne me reprendra pas cette fois ci) ne les admet pas en visiteur.

Il convient d'ailleurs de nuancer mon propos au regard de ma faible expérience personnelle car en 25 ans de GODF, j'a effectué deux visites à la des loges de la GLFF. Je n'ai pas eu de chance puisqu'outre les reproches "appuyés" de la vénérable et des soeurs sur l'absence d'intervisite, j'ai passé plus de la moitié des tenues sur les parvis avec de "charmantes" apprenties et compagnonnes et des gâteaux maisons.

Une interview du Souverain Commandeur de cette juridiction aurait peut être plus d'intérêt... (et plus facile à décrocher...) puisque la GLDF et la GLNF ont eux la même position en loge symbolique et dans les ateliers dits supérieurs (auquel je préfère l'acception anglaise de "side degrees")

Je t'embrasse

Stéphane

La Maçonne 28/04/2014 20:18

Maître Folace, Je ne peux faire qu'une hypothèse. La juridiction en question procède très certainement comme les obédiences féminines anglaises pour les mêmes raisons ou du moins sous le même type d'influence.
Cette juridiction n'est ouverte qu'aux VM de loge (ce qui signifie pas forcément aux soeurs qui ont fait un certain travail) et ne comprends que 1500 soeurs (autant que je sache).
Tu sais peu de choses sur les clowns, mon frère.

Maitre Folace 27/04/2014 22:09

Pour FB, il suffirait de presque rien peut être dix années de moins...
J'entends déjà les commentaires elle au printemps lui en hiver. Allons bon voilà ton sourire qui tourne à l'eau (snif) et qui chavire je ne veux pas que tu sois triste, imagine ton blog avec un clown en train de faire son dernier tour de piste...

Maitre Folace 27/04/2014 21:37

Je n'étais pas alors à la GLDF mais au GODF, mais ma loge ne recevais pas les soeurs.
Pour les visites, la première fois j'étais venu sur l'invitation insistante d'une soeur, mal m'en a pris. La seconde, pareil en m'assurant que je serai bien reçu... alors il n'y a jamais eu de troisième fois en 26 ans. J'ai d'ailleurs refusé l'invitation pressant d'une soeur qui souhaitait que j'assiste à son installation de VM. Vieux matou échaudé craint l'eau froide. Je ne serai pas privé ou vexé si les Obédiences mixtes ou féminines annonçaient que les frères de la GLDF devenaient non grata... et les soeurs qui m'aiment et que j'aime m'embrasseront encore...

Pour ce qui concerne les hauts grades quand je suis parti le SC du GODF annonçait la possibilité de visite des soeurs, sans réciprocité du SC de la GLFF. "Comment un Frère à leur avis prend cet interdit de visite?" . Pourtant je ne me suis pas fait un devoir de leur rappeler, c'est leur liberté... pas de leçon...pas de pensée unique

Pour ce qui est de l'absence de possibilité de visite dans la juridiction les motivations des soeurs doivent être aussi intéressantes à relater que celles de frères de la GLDF et du SCDF... pas d'ostracisme. Le bon sens près de chez vous... A l'inverse de ce que j'écrivais à "La Voute", nous j'assume ma poutre, veille à ta paille...

Non pas de visiteurs du GODF puisque pas de convention entre les juridictions. Quand aux équivalences venant du SC GODF, j'ai pour ma part repris presque tous mes degrés en un an...

Je suis conscient que mon témoignage, ne t'apporte "rien de fondamental" puisque je suis membre de la GLDF et fier de l'être... La tolérance c'est comme la liberté elle s'arrête ou commence celle des autres

Bises

La Maçonne 27/04/2014 20:56

Au fait; je me disais bien que tu n'etais pas dans ma liste d'amis FB, Stephane.
Snif!

La Maçonne 27/04/2014 20:44

Est ce que les hts grades de la GLDF recoivent les freres du GODF?
Je sais aussi qu'il n'y a pas d'equivalence entre degrés: un frère du GO qui quitte son ob doit passer tous ces degrés hts grades au DH.

La Maçonne 27/04/2014 20:37

Pour te répondre: je n'en ai aucune idée!
Tout ce que je peux dire est qu'à la GLFF les juridictions Ht Grades, tous rites, sont indépendants des loges bleues. Leurs règles sont différentes.
Je pense aussi qu'elles ne recoivent pas de freres, mais aussi de soeurs du DH ou autres obediences. Mais à vérifier.
Les loges bleues font aussi sortir les soeurs des autres obediences - au même titre que les frères.
De rappeler aux freres de la GLDF qu'il n'y a pas réciprocité de visite pour les soeurs est un devoir de ttes soeurs. Je ne comprends pas pourquoi ils le prennent mal. Comment une soeur, a leur avis, prends cet interdit de visite?

gaby 26/04/2014 17:46

Ah ! si tu n'existais pas , il faudrait t'inventer !!!!
et quel bien tu me fais !

Jeanny.13 26/04/2014 17:33

Oh! quelle bonne idée tu as????? j'ai hâte de voir qui aura le courage d'accepter!!!!!!
Bon W.E.....3B

La Maçonne 26/04/2014 17:46

Je sens qu'il y a une vraie demande, là!!!

Ciril.K 26/04/2014 17:25

Que tous ceux qui alimentent un blog sous leur nom véritable - parfois médiatiquement connu- le fassent sous un pseudo. Ils sauront alors ce qu'ils valent véritablement.
La signature cautionne et valorise l'oeuvre. Dans l'anonymat ne reste que le travail. Brut.
Bise à ma soeur anonyme. Ciril.K

La Maçonne 26/04/2014 17:30

bises à mon frère .... et toujours bravo pour ton travail à toi. N'oublions pas de préciser que tu es le génialement bon dessinateur "de l'art ou du maçon"!