Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

Bruxelles : pour la vie.

Bruxelles : pour la vie.

La Belgique, ce plat pays comme le disait un de ses plus illustres représentants – je nomme Jacques Brel - est de ces petits pays fascinant d’une longueur maximale de 318 km forte de trois langues officielles : le français, le néerlandais et l’allemand. La Belgique est connue pour ses frites, Jacques Brel, ses chocolats, Hergé le papa de Tintin, et le Roi des Belges.

La Belgique a réussi à négocier les virages des siècles malgré un destin troublé. Tout d’abord, suite à une Révolution concomitante à celle de la France en 1789, elle fut envahie et rattachée à la France, pour être intégrée au Royaume-Uni des Pays-Bas en 1815. Elle finit par gagner son indépendance en 1830, devenant depuis lors une monarchie constitutionnelle. Elle a traversé les deux guerres mondiales à chaque fois occupée et tout autant oubliée de nos livres d’histoires.

Depuis les attentats parisiens – mais rappelons-nous de celui touchant le Musée Juif de Bruxelles en mai 2014 faisant 4 victimes – la Belgique apparait être une plaque tournante du terrorisme islamiste. Un peu comme si elle portait en elle les larmes de plusieurs cultures sans que personne ne le sache. Une éternelle occupée. Une meurtrie silencieuse. Elle est celle encore où se trouve l’Europe - Europe la brillante, Europe la rêveuse.

La Belgique et les belges ne sont ni faibles, ni fragiles – et certainement pas les naïfs que l’on voudrait croire – Ils ne sont pas pires que les autres pays européens qui de la thèse du « loup solitaire », sorte de fou, passent à une réflexion plus globale, autant sociologique qu’humaine, de la déliquescence de nos institutions censées rassemblées et sociabilisées nos jeunes, de la délinquance et de l’économie souterraine comme le trafic de drogues que l’on ne sait pas endiguer, de la surpopulation de nos prisons qui radicalisent. L’étranger ne nous a jamais été aussi bien connu.

Je n’écrirais pas que nos valeurs sont attaquées, que ce soit notre démocratie ou notre liberté de conscience. Non. Cette fois encore, ce sont des vies humaines dont il s’agit.

31 morts et plus de 300 blessés.

Bruxelles : pour la vie.

Les amis de la Maçonne ont dessiné :

A lire :

Partager cet article

Commenter cet article

Christophe 30/03/2016 08:59

https://www.youtube.com/watch?v=9s5ME1iReqk

Pimprenelle 28/03/2016 13:06

Exciter à la haine, la violence, la peur n'est pas combattre ! C'est se soumettre aux désirs de Daesh.
Combattre c'est leur dire "Même pas mal", dessiner un coeur sur le trottoir, aller sur les terrasses de café, picoler, manger du saucisson en regardant de jolies filles souriantes, cheveu au vent, et au clin d'oeil ravageur.
C'est celà la VRAIE réponse.
Pendant qu'ils sont sidérés, tapons leur sur la tête à Mossoul, Palmyre.
C'est celà terroriser les terroristes.
Soyons VAINQUEURS ! Défions-les !

YaKa 25/03/2016 21:10

mon si petit pays ...
Anne, tu passes à la maison quand tu veux !!!