Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

GLAMF : une manifestation de Claude Beau contre la liberté d’opinion.

Monde en chocolat
Monde en chocolat

Entre Marie-Thérèse Besson (Grande Maîtresse de la GLFF), Philippe Charuel (Grand Maître de la GLDF) et maintenant Claude Beau (Grand Maîtres de la GLAMF), si c’est cela la « grande famille du REAA », je demande le droit à tous les maçons pratiquant ce rite de pouvoir se déclarer orphelins.

C’est le blog du Myosotis Dauphiné Savoie tenu par le frère Fidèle d’Amour (GLNF) qui nous fait, dans deux articles, le récit d’une situation autant rocambolesque qu’inquiétante pour l’avenir de cette jeune obédience qu’est la GLAMF. Il partage, tout d’abord, un document portant le titre : « Manifeste pour la défense de l’Alliance Maçonnique Française plus de clarté pour l’Alliance ! » que vous pouvez retrouver en totalité sur son blog.

Ce manifeste est, bien plus, un travail de longue haleine qu’un court pamphlet. Il ne fait que 15 pages (grosso modo). Il souhaite défendre : la Franc-Maçonnerie traditionnelle. Comme elles finissent par toutes s’appeler ainsi, ce manifeste souhaite défendre la régularité/reconnaissance « à l’anglaise » reprochant à l’obédience de virer vilainement adogmatique. Loin de moi l’idée de défendre cette franc-maçonnerie traditionnelle (comme d’ailleurs toutes celles qui s’appellent ainsi), y étant exclue du fait des nombreux avantages que m’a octroyé Dame Nature, je ne peux pas, cependant, rester insensible au fond comme à la forme de ce travail. En effet, ce manifeste démontre l’absence de démocratie de la GLAMF quant aux orientations prises par celle-ci. Des frères traditionnalistes qui réclament plus de démocratie et un débat de fond au sein de leurs structures, ne peuvent que plaire. Néanmoins, sans vouloir faire œuvre de contradiction, je peux souligner que cette nouvelle approche démocratique est quelque peu sujette à caution par certains égards.

crâne en sucre réalisé par Joshua Harker
crâne en sucre réalisé par Joshua Harker

Le barbotage de la GLAMF.

On peut lire dans les reproches qui y sont faits : « relance du débat entre théisme et déisme, et prise de distance à l’égard du théisme, Instrumentalisation des mots « spiritualisme » et « humanisme » », Ou encore « ouverture de la question de la mixité initiatique à travers l’évocation de « propositions d’évolution ». Comme de reprocher de se rapprocher des obédiences « irrégulières » dans le cadre d’inter-visite mal définies. Au secours ! Il y a des femmes !

Bref, les auteurs de ce manifeste sont des accro aux « principe divin créateur, transcendant et immanent (oui tout cela !), sous la dénomination de Grande Architecte de l’Univers, condition essentielle de l’admission de ses membres et fondement de ses travaux », au « respect des Anciens Landmarks (que personne ne connait véritablement), mais qui sont des « repères immuables, écrits et non écrits (ben tiens !), formant le corpus immémorial de la tradition Maçonnique et des us et coutumes de la Fraternité Maçonnique universelle », et bien entendu au « respect des « basic principles », critères de reconnaissance de la Franc-Maçonnerie régulière, » (qui eux commencent à être connus).

Ce manifeste déplore les divers revirements de la GLAMF passant d’un état de « maçonnerie à l’anglaise » pour barboter dans les eaux troubles de l’adogmatisme, sans dire son nom et avouer sa faute, au fur et à mesure des désordres de la CMF initiée par la GLDF et la Déclaration de Bâle.

La GLAMF est une scission de 2012 de loges de la GLNF, qui alors avait perdu (non pas sa régularité) mais sa reconnaissance avec la Grande Loge Unie d’Angleterre, maman en titre des obédiences régulières.

La Déclaration de Bâle (juin 2012), imaginant un effondrement de la GLNF, invitait la GLDF à la remplacer pour « refonder le paysage maçonnique français », jugé en faillite par 5 Grandes Loges Européennes et la GLDF. La fondation de la GLAMF, porteuse au moins des principes de régularité du fait de son origine, l’a naturellement associée à ce projet appelé « CMF » comme « confédération maçonnique de France ».

La GLNF a retrouvé la reconnaissance de sa maman après de nombreuses péripéties. La CMF n’a, donc, plus lieu d’exister. Plus exactement, le projet de conquérir l’amitié d’obédiences « régulière » made in GLUA est voué à un échec cuisant. La GLDF ne correspond pas vraiment au « profil », comme on peut d’ailleurs à nouveau le constater en lisant à ce manifeste. La GLAMF, quoique puisse être ses origines, suivant un principe de territorialité qui fut longuement débattu, ne peut devenir une 2nde obédience « régulière » en France sans l’accord de la GLNF (et c’est mal parti pour que celle-ci le leur donne).

Elle est, ainsi, vouée soit à rester « traditionnelle » et donc se couper de la maçonnerie française, sans bénéficier par ailleurs des reconnaissances des obédiences étrangères, soit à évoluer et à s’ouvrir aux obédiences « irrégulières ».

Durant quelques temps, la GLDF envisageait un projet de confédération « révisée », tentant ainsi de sauver les pots cassés. Elle rêvait de rassembler la « grande famille du REAA », souhaitant remplacer la GLUA dans une vision de la franc-maçonnerie guère plus glorieuse que ne fut la CMF. Des arguties refleurirent sur la tradition, les constitutions d'Anderson, et la régularité/reconnaissance. Or, le « cahier des charges » de la GLDF - comme l’appelle ainsi Philippe Charuel dans une interview donnée dans Franc-maçonnerie magazine (en décembre 2015) - ne semble pas séduire les obédiences françaises, qui n’ont – quant à elles - guère envie de subir l’hégémonie de la GLDF et de se soumettre à cette dernière. A mon avis, il n’y a vraiment que Marie-Thérèse Besson, grande maitresse de la GLFF, qui s’est laissée menée par le bout du nez à cette soi-disant unité du REAA en France. Cette mission de sauvetage de la CMF a, bien sûr, échouée.

Comme l’explique ce manifeste, la GLAMF est passé de, ainsi : « dans un premier temps, se référer aux Basics Principles comme seul gage de Régularité pour les inter-visites » pour finir par « substituer la seule « Déclaration de Principes » de l’Obédience, jugée autosuffisante, aux Basics Principles », en passant différentes étapes.

La GLAMF fait, finalement, comme bien des obédiences maçonniques dans le monde : elle décide par elle-même et pour elle-même ce qu’elle est sans avoir besoin d’une autre obédience pour lui dicter ce qu’elle doit être ou faire. On ne peut pas le lui reprocher.

Ceci dit, des frères élevés au biberon de la GLUA ne vont pas abandonner du jour au lendemain les basic principles. Ils ont, par ailleurs, raison de dénoncer le manque de clarté de la GLAMF dans ses revirements et ses choix stratégiques.

GLAMF : une manifestation de Claude Beau contre la liberté d’opinion.

L’usine à gaz GLAMF.

Je l’ai souvent dénoncé : la GLAMF n’a rien de démocratique. Ce manifeste dénonce un autre aspect structurel et organisationnel de cette obédience : c’est une véritable usine à gaz, multipliant les instances, pour ne citer qu’un passage de ce long développement :

« Le Conseil des Sages, instance hybride liée à l’exécutif, cumule des attributions qui excèdent largement des compétences de régulation. De plus, son activité s’exerce essentiellement à travers sa présidence

La Chambre de Justice est constituée de membres désignés par le Conseil de Grande Loge, c’est-à-dire en réalité, dans les circonstances présentes, par l’exécutif, et ratifiés par le Conseil des Sages, alors même que celle-ci devrait rester strictement indépendante de l’exécutif et de l’administration générale de l’association

Le Conseil de Surveillance, dont le nombre des membres en fait une véritable assemblée territoriale théoriquement représentative des différentes circonscriptions géographiques (en réalité élue subrepticement « lors du Congrès » avec un infime nombre de voix), devrait être strictement dédié au contrôle associatif de l’Obédience sans considération de quelque représentation que ce soit. Il est appelé à désigner trois des neuf membres du Conseil des Sages, contribuant ainsi également à l’entremêlement des fonctions.

La Commission Nationale de Contrôle des Finances est une instance distincte du Conseil de Surveillance, quoique désignée par lui, qui établit son propre Règlement particulier. »

Dans cette liste, ne sont pas mentionnées : les « Maisons des rites », l’exécutif dont seuls les Grand Maître et Grand Trésorier sont élus, avec sa cohorte de titres plus ou moins ronflants. Des instances bien inutiles, car en retirant tous les membres nommés par le grand maître, il est force de constater que le système est strictement autocratique, dans les mains d’un seul grand maître, le seul décideur de l’avenir de l’obédience. La suite des événements le prouve.

We can do it" par J.Howard Miller (en bonbons)
We can do it" par J.Howard Miller (en bonbons)

Un manifeste qui dérange, manifestement.

Ce manifeste fut publié sur deux blogs, dont le premier est un frère qui fait déjà les frais de ses publications antérieures (voir mon article à ce sujet) et le second est un frère de la GLNF le 12 mai. Dès le 13 mai, Claude Beau, Grand Maître de la GLAMF, mettait en garde les frères de la GLAMF au sujet de ce manifeste, publié – explique-t-il - dans un blog bien connu pour son hostilité systématique à la GLAMF. Cette manie de considérer les frères d’une obédience comme incapable de se faire une opinion par eux-mêmes n’est même plus amusant tant cela devient complétement idiot. Claude Beau explique, sans que cela prête à sourire, qu’il a réuni toutes les instances suscitées, le 10 mars, pour une modification statutaire à faire voter le 22 mai, lors de l’Assemblée de Grande Loge, par les loges de la GLAMF.

Il apparait, de plus, que l’auteur de ce manifeste n’est nul autre qu’un « Assistant Grand Maître » attaché à la « Maison du REAA ». Le blog Myosotis Dauphiné Savoie, nous apprends que ce manifeste fut envoyé par l’assistant grand maître, personnellement, à Claude Beau et à Dominique Moreau, le député grand maître ad-vitam. Il s’agit d’un travail de plusieurs frères de la GLAMF. Il demande, par ailleurs, la garantie d’un débat de fond à Claude Beau. La réponse ne se fait pas attendre : pour avoir osé donner son avis, cet assistant grand maître est suspendu de ses fonctions et passera devant le conseil de discipline. Fin de l’histoire.

GLAMF : une manifestation de Claude Beau contre la liberté d’opinion.

Conclusion.

Quoique nous puissions penser des points développés dans ce manifeste, il est argumenté et largement développé pour qu’il soit respecté comme étant une opinion à part entière. La publication sur un voir plusieurs blogs montre aussi que les auteurs de ce manifeste ont usés tous les moyens internes pour ouvrir le débat. Le fait que cet assistant grand maître soit suspendu prouve, effectivement, que ce débat n’est pas souhaité par Claude Beau.

La liberté d’opinion est, à nouveau, niée dans une obédience maçonnique. A croire que la franc-maçonnerie – une certaine franc-maçonnerie, plus exactement un courant maçonnique – est malade, a peur de ce qui peut être dit et écrit, n’a pas des fondements et des arguments assez solides pour survivre à une simple confrontation d’idée.

Il faut être honnête avec soi-même. Que peut être l’avenir de ces obédiences qui, les unes après les autres, se trouvent des ennemis là où on s’attendrait le moins les trouver ?

GLAMF : une manifestation de Claude Beau contre la liberté d’opinion.

Partager cet article

Commenter cet article

cincinnatus 29/05/2016 16:51

S'il en était besoin, nous trouverions là encore à travers toutes ces vicissitudes, la preuve de la véritable déliquescence et atomisation de la Maçonnerie ...en attendant sa probable disparition.
Quelqu'un saura t'il me dire ce qu'est devenue exactement cette curieuse association dite "des Enfants de la Veuve", qui se prétendait fraternelle et où pourtant on ne cesse de s'étriper?
Est elle masculine, féminine, mixte, déiste, théiste, laïque, agnostique, athée, etc...on y perd son latin, et tout cela risque de ne pas être très clair pour le profane naïf et de bonne foi qui aurait l'étrange désir de "frapper à la porte du Temple"!!
Respecte t'elle les textes, dont certains sacrés, sur lesquels elle prétend être fondée, j'en doute de par la permissivité qui règne en son sein et qui bien sur en décevra plus d'un!(moi par exemple!)
A la limite il y en aurait pour tous les goûts, chacun peut y trouver ce qu'il veut, le VSL, les "anciens devoirs" , etc... tout le monde s'en f...plus ou moins, car ce qui semble important ce sont les postures, d'où ces multiples baisers de Juda auxquels on assiste lorsque les supposés frères se retrouvent!
Pour quelqu'un, et j'en étais, qui avait été séduit par les "Fils de la Lumière" et qui l'a prouvé par son engagement:
* plusieurs fois VM,
* RF actif,
* compagnon de Arche Royale
*.... et même attributaire d'une jolie médaille du mérite dit "maçonnique",
la cause est entendue , je n'y comprends plus rien!
Certes, je commence à être atteint par la limite d'age et si j'avais été cardinal le brave Pape François m'aurait déjà mis à la retraite, mais à priori, mes neurones fonctionnent encore , suffisamment tout au moins pour donner un coup de main aux futurs bacheliers quand ils tirent la langue sur les logarithmes, les exponentielles, les primitives, etc...aussi je m'interroge sur tout ce que j'observe autour de moi.
Je ne reconnais plus cette Maçonnerie qui m'avait apporté tant de joie à l'époque où je "traînais mes guêtres" au sud du Sahara.
Je me suis donc "retiré sur l'Aventin", tristement sans doute mais résolument, et ce n'est pas demain que j'en redescendrai!
Si , peut être le jour où, comme le chantait Régiani, "les hommes (les frères en ce qui nous concerne) auront retrouvé, l'amour et la fraternité"!

galinier 27/05/2016 19:15

Mon cher F. Bruce, C'est vrai que le Glamf désire acheter le Temple de Clichy. 1 actif immobilier seulement, et par rapport aux autre Obédiences importantes, c'est une goutte d'eau dans la mer. nous subissons peut être par jalousie, la calomnie avec propos délétères de certains. En ce qui me concerne, je ne vois aucun problème à la GLAMF en tant que frère de cette Obédience. Nous travaillons pour avoir des Obédiences étrangères, adhérentes, à notre maçonnerie régulière et reconnue. Nous serons reçus avec réciprocité chez nous. La GLUA pratiquant une maçonnerie sectaire et dépassée. Fraternellement. C.Galinier

galinier 25/05/2016 11:10

Ma chère maçonne j'ai été parmi les premiers à te défendre, concernant ton Obédience. A la GLAMF tout va bien avec 97% des votes positifs à notre congrès qui date de deux jours. En ce qui me concerne et avec Brutus, nous nous exprimons sans aucune modération. Nous sommes attaqués par les sicaires de la GNLF continuellement. Nous supportons les contre vérités et la calomnie scandaleuse de FDA. Nos cotisations sont très basses 200 euros l'an. Nous bénéficions d'une intendance remarquable, nos rituels sont gratuits ainsi que le matériel de Loge. La maçonnerie pratiquée est identique à celle reconnue dans le monde entier. Par rapport à une GLUA emplumée par ses tabliers colorés, elle est vertueuse et son vecteur n'est pas le fric. Notre Obédience est humaine et cherche par son équilibre des régimes, le REAA, RER ect,, la paix et la sérénité. C'est à dire le bonheur de maçonner pour tous tous nos frères. Un repas en salle humide 20 euros vin compris. Fraternellement C.Galinier

BRUCE 28/05/2016 18:54

ce qui s'est amélioré , c'est que vous êtes parti et que l'on ne vous veut plus après les dégâts que vous avez causé .
bien fraternellement a toi

Realité 27/05/2016 14:17

Il s'agirait d'examiner que'est-ce qui se serait donc amélioré à la GLNF depuis Servel ?
- La représentativité triplée des "nommés" (SGC) en AG ?
- Le verouillage des VM dans des conseils provinciaux ?
- La perpétuation des détournements vers l'immobilier ?
- L'absence de toute souveraineté des loges ?
Vu de l'extérieur, vous avez largement régressé depuis Stifani ! Lui, il avait regretté son appelation "guide spirituel"

BRUCE 26/05/2016 14:38

GALINIER
tout va très bien madame la marquise , sauf si j'en crois certains Frères , vous n’êtes plus du tout en phase avec une GROSSE partie qui il faut le dire sont dubitatif quand a l'avenir . mais bon tout va très bien madame la marquise .
tiens c'est ce que disait la garde rapproché d'un ancien GM ,
on en reparle bientôt .
a propos je croyais que l'immobilier était une escroquerie , pourquoi vous investissez dans un siège social , ha les girouettes .

tu devrais lire ton frère du myosotis OCCITAN , qui parle de grave dysfonctionnement ( ordonnances,décisions , modifications en cati mini ) remarque , vous avez été a bonne école avec STIF , dieu merci vous êtes parti et on a viré l'autre .
bien FRATERNELLEMENT a toi

templum 25/05/2016 08:31

TC Soeur,
Les FF de la GLAMF (malgré le bloc présenté à leur dernière assemblée) doivent choisir (REAA avec SCPLF versus RF et autres) entre la "reconnaissance" encore maintenue par les FF du SCPLF (SC européens) et le "bonheur" de la fréquentation des GL "libérales".
En catimini (mini, mini) derrière ce SC, celui de la GLDF attends toujours la possibilité de raccrocher son wagon à une FM REAA présentant toutes les garanties de "bonnes mœurs".
Donc, ce n'est pas fini.
Mais je crois que la FM universelle doit accepter que plusieurs "pratiques" demeureront sans entrainer de jugements.
Que chacun vive suivant ses convictions, mais, ma soeur, tu as raison de souligner que ça fait mal quand dans une même structure "humaine" on veut faire disparaitre "l'anomalie".
et bravo pour tes illustrations!

nabucco 24/05/2016 17:44

Liberté
je lis et relis certains commentaires et je suis atterré par le niveau très bas de certains .On ne parle plus que de boutique , de beauté d'un rite ,d’alliance ou de rapprochement , sans se poser la question fondamentale à quoi sert tout ce Bazar ?
Chaos ( avec un S mes beaux esprits , vient mon cher Lionel du grec Khaos ) ad ordo serait en fait la vraie formule et non l'inverse .. avec en prime une belle faute que signale Wikipedia ...faute que reprenne certains auteurs dans leur commentaire en réintroduisant le S manquant
je peux citer notre S Irène Mainguy "symbolique des grades de perfection et des ordres de sagesse " ou René Guénon "aperçus sur l'initiation" .
Erèbe les ténèbres et Nix la nuit en s'unissant nous donnerons t-ils un nouvel Ether ?
C'est à craindre que non .
en 2014 Jean Louis Turbet dans son blog brocardait Gerard Contremoulin et il reproduisait cette phrase du SCdF "En adhérent à la devise Ordo ab chao (s) la maçonnerie du REAA reconnait un principe d'ordre dans l’univers..." c'est beau !!! et suite à ça Marc Henry, aux ordres, de le faire adopter aux loges bleues qui jusque la en étaient exempte .
Cette course à l’échalote pour être le plus parfait, le plus régulier , en ressuscitant des Landmarks dont la liste est aléatoire , en imposant l’évangile de Jean me fait dire que la GLdF est devenue une Obédience théiste ..au mépris des FF.°. chatouilleux de leur liberté de conscience' . Ce que je suis .
Aux Antilles j'ai visité deux loges de petites Obédience :la RL Louis Degrès -Liberté à l'Or de Pointe-à-Pitre de la GLMF et la RL Mawonaj à l'Or de Fort de France et j'ai été surpris par la précision du rituel , l’intérêt des travaux , et la liberté d'esprit qui y régnait... on était plus, enfin, dans un monde dogmatique , et cette lutte pour le pouvoir qui pollue notre réflexion...
Mes SS mes FF je pense qu'il est temps de réinventer la maçonnerie ... vers une nouvelle maçonnerie ? il faut quitter ces grandes Obédiences Orgueilleuses, prétentieuses souvent falsificatrice de leur histoire .
Aujourd'hui je m’intéresse aux SS et FF qui font face à la justice obédientielle du fait de leur liberté d' expression ; je ne peux pas à l' heure actuelle faire un point mais les cas ne sont pas rarissimes .
Retrouvons notre liberté de penser, d’écrire, de dire
kenavo

lionel maine 25/05/2016 08:42

Mon Très Cher Frère NABUCCO,
Bonjour,
Ce n'est pas ma faute si le latin a été choisi par le R.E.A.A pour exprimer sa devise.
Prendre Guénon à témoin sur un tel sujet, quel éclectisme pour un esprit libre !
Heureusement, l'évangile selon WIKIPEDIA vous est connu !

uneSoeur 24/05/2016 13:38

Ma TCS La Maçonne, la chanson des Frères Jacques en fin d'article est agréable, et peut être..utile (?!) à entendre ! en toute occasion il faut : humour garder ! tu as parfaitement raison.

La Maçonne 24/05/2016 13:46

Ah! Enfin ! Quelqu'un qui remarque .... Et mes illustrations?

BRUCE 24/05/2016 12:23

pour bien comprendre les choses et la manière de diriger la GLAMF , il faut remonter a l'origine de la crise de la GLNF .
un petit groupe ayant profité de l'attitude antinomique avec ce qui devait être le respect des principes d'une obédience régulière pour essayer de faire un coup d’état .
alors vous pensez bien qu''après avoir réussi a convaincre( grâce a l'attitude de STIF...a l’époque ) 12000FF a les suivre , ils ne vont pas aujourd'hui laisser faire la même choses .

a l’époque l'immobilier de la GLNF était leur sujet favoris ( coûteux , entretien ) et nous traitaient de moutons payeurs aujourd'hui ils réfléchissent a un parc immobilier pour le bien être des FF
évidemment !!! quand on a des chèvres , au mieux des ânes , on ne sait pas ou l'on va .

lionel maine 24/05/2016 11:42

Si la GLAMF adopte le même d'esprit d'ouverture que la GLTSO, tout en gardant fidélement comme elle ses principes relatifs au gadlu, elle ne peut qu'apporter un plus, dans la pratique de deux Rites, dans le "paysage maçonnique" français.

galinier 29/05/2016 18:55

mon cher Bruce, Suite à ton commentaire, merci, nous sommes très heureux dans notre nouvelle Obédience. Et pour rien au monde, je ne voudrais revenir pour une maçonnerie de contre façon. Nous avons laissé à Pisan de nombreux actifs dont le musée maçonnique. J'espère que vous en ferez bon usage en évitant qu'il soit vendu à l'encan. Frat. Claude Galinier

Condorcet 24/05/2016 10:28

Et la GLDF membre de la CMF avec la Glamf, elle dit quoi de tout cela?

brutus 24/05/2016 10:05

Lors de son convent du 21 mai, 97% des 700 loges de la GLAMF a voté pour le rapport moral qui posait clairement la question : "voulez-vous une maconnerie ouverte, dans le cadre strict de notre déclaration de principe, ou une maçonnerie qui se recroqueville sur elle-même comme le prône le manifeste anonyme" (sic) évoqué dans l'article ci-dessus. La réponse a été claire et limpide. Tu la contestes ?

Autres questions posées et réponses à bras levés : approuvez-vous les traités d'amitié signés avec les 3 obédiences ? Souhaitez vous d'autres rapprochements ? Réponses sans appel.

Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi la maçonne, qui affiche une perception libérale de la maçonnerie, méprise tant ceux qui, unanimes à la Glamf, veulent s'émanciper d'une maçonnerie anglo saxone déliquescente ?

Pure malveillance ?
Pacte germano -soviétique entre anars et fachos ?

La Maçonne 24/05/2016 12:07

Parce que exclure un assistant GM pour un manifeste, qu'il a envoyé lui même au GM comme proposition, est de la démocratie ?
Enfin Brutus, tu es avocat ... Tu sais très bien ce que cela signifie! C'est indéfendable ! La FM libérale n'est pas un lieu de non-droit.

La Maçonne 24/05/2016 11:00

Ce que je défends aussi est que pour "être dans l'ouverture" comme tu le dis, il faudrait déjà que tout le monde puisse s'exprimer ... et qu'au minima la GLAMF assure une certaine démocratie dans son fonctionnement (organisation).
C'est cela ma perception de la franc-maçonnerie libérale et adogmatique. Sans ces deux conditions, elle n'est pas, ni libérale, ni adogmatique.

Bernie 24/05/2016 07:24

Bonjour, dans ce contexte de qui a la plus grosse et qui fait pipi le plus loin, j'ai ( très sincèrement ) adoré le lapsus , volontaire ou pas sur " LA grande architecte de l'univers"

brutus 24/05/2016 11:37

C'est un peu fort quand même : non seulement on s'exprime mais qui plus est on vote et nous ne sommes pas démocrates !
C'est peu dire que tu es inconséquente