Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Maçonne

C'est quoi un franc-maçon (ou une franc-maçonne) ?

 

C'est ainsi qu'une de mes lectrices me formule ses questions en commentaire d'un article.

« Bonjour. Concrètement c'est quoi un franc macon ? Pourquoi vous vous réunissez ? Je me pose la question en toute bonne foi. Admettons je suis franc-maçon, il se passe quoi ? »

Un franc-maçon ou une franc-maçonne est une personne comme une autre avec un quelque chose en plus. Je sais qu'avec ce genre de réponse, je viens de perdre la moitié de mon lectorat. 

La franc-maçonnerie ne m'a pas permise de vivre autrement, elle m'a permise de penser autrement. C'est, à mon avis, l'essentiel. La franc-maçonnerie propose une méthode de pensée qui utilise le symbole/la symbolique comme, à la fois, expression mais aussi exercice de cette pensée. Cette méthode doit permettre de se construire et de s'éveiller à des choses nouvelles. J'estime que nous possédons toutes et tous un potentiel et que la franc-maçonnerie n'est qu'un révélateur. 

A contrario, on ne devient pas plus riche, plus intelligent. On gagne, simplement, en authenticité. 

Ceci ne s'obtient que par un seul moyen : le travail.

Pourquoi nous nous réunissons ?

La tenue (ou la réunion) a plusieurs objectifs :

  • Au début, elle permet la transmission de cette méthode par l'écoute attentive des travaux des autres membres de la loge (associée à une instruction). Beaucoup de nouveaux initiés peuvent se trouver déçus par la cérémonie d'initiation qu'ils ont vécu. Suivant les sensibilités – car tout est, dans le fond, une question de sensibilité, cette cérémonie que l'on traverse sans la comprendre, sans avoir le texte par la suite, n'a pas de signification – et si on en fait une lecture littérale, elle paraît même … disons-le … ben, idiote.

Le jeune initié l'est à l'âge adulte, voir même très adulte. Les quatre éléments ne peuvent pas être considérés comme une découverte primordiale à plus de 30 ans ! Pourtant, si l'on creuse un peu, n'importe qui – sans être initié – comprendra que ces quatre éléments sont une allégorie de la création du monde. À partir de cette base, le reste est à faire.

  • Le travail du franc-maçon est un retour aux sources, à ses propres sources. La franc-maçonnerie est un travail solitaire, que l'on fait pour soi et en fonction de soi. Les réunions permettent de se conforter, se confronter, débattre et de continuer à se réaliser.

 

Ce que ne sont pas les francs-maçons.

Ils ne sont ni adorateurs du diable, ni ne papotent avec les esprits des défunts. La tenue (réunion) n'est pas une messe. On n'y mange, bien sûr, ni chat, ni bébé. On n'y complote pas pour la destruction de l'humanité et la fin des démocraties dans le monde.

Demain, vous êtes initiés. Que se passe-t-il ? Rien. En effet, on n'est pas franc-maçon suite à une cérémonie, on commence seulement à le devenir.

Vous serez convoqué(e) à la prochaine réunion (2 semaines plus tard). Avec un peu de chance, vous n'avez pas été initié(e) seul(e). Téléphonez-lui pour l'inviter à boire un café … Ce sera mon meilleur conseil.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Hibou 21/03/2017 06:46

Bonjour et merci à notre ' maçonne ' pour cette définition simple mais réelle de la qualité d'un franc-maçon ou d'une franc-maçonne. La méthode symbolique maçonnique nous place sur un chemin pour acquérir un regard nouveau sur nous et le monde. Oui c'est bien l'initié qui seul peut ouvrir les yeux sur une nouvelle lecture de la vie et on peut passer des années en maçonnerie sans changer quoi que ce soit. Il faut avoir une part d'inconscience et de courage pour se lancer dans une telle aventure. La franc-maçonnerie est une école de vie et comme toute école les élèves ont des résultats différents en finalité selon leur implication.
Comme toujours et dans tous domaines tout dépend de ce que l'on veut faire de notre vie.

hector 20/03/2017 12:49

EXCELLENT !

augé 20/03/2017 11:12

très bien l'article mais évitez les je me suis PERMISE on ne permet pas soi-même mais à soi même donc JE ME SUIS PERMIS DE;;..MERCI pour la survie de la langue française .°.